alexametrics
dimanche 14 août 2022
Heure de Tunis : 05:03
Dernières news
Kamel Fekih vs Souad Abderrahim : la guerre pour le trône de Tunis
24/06/2022 | 14:42
6 min
Kamel Fekih vs Souad Abderrahim : la guerre pour le trône de Tunis

 

L’annonce des mesures exceptionnelles à la date du 25 juillet 2021 sifflera bientôt sa première bougie. Depuis cette date, les décisions du président de la République, Kaïs Saïed, ont frappé en plein cœur du pouvoir exécutif. Après s’être débarrassé du chef du gouvernement Hichem Mechichi et de son équipe, le chef de l’Etat s’est tourné vers le corps des gouverneurs. Il s’est empressé d’en limoger plusieurs, tels que celui de Tunis. C’est ainsi que Kamel Fekih avait succédé à Chedly Bouallègue à la date du 30 décembre 2021.

 

Le nouveau gouverneur s’est, bien évidemment, retrouvé sous le feu des projecteurs et ceci pour des raisons plus surprenantes les unes que les autres. En premier lieu, les Tunisiens ont été surpris par le style vestimentaire et par le physique du gouverneur. Un activiste de gauche avec une moustache bien épaisse. Le lien avec Joseph Staline a été directement souligné. Il y a eu, également, le discours de ce dernier. Kamel Fekih avait interdit la tenue de manifestations de l’opposition mais s'est, tout de même, rendu à celle organisée en soutient du président de la République. Certains ont, aussi, évoqué un possible clash avec celle qui avait réussi, en 2018, à être la première femme à la tête de la municipalité de Tunis : la figure du mouvement Ennahdha, Souad Abderrahim.

Souad Abderrahim avait été élue, en octobre 2011, dans la circonscription de Tunis 2, comme membre de l'Assemblée nationale constituante, en tant que députée du mouvement Ennahdha. Elle a occupé le poste de présidente de la commission des droits de l'homme et des libertés. En 2017, Souad Abderrahim intègre le bureau politique du parti islamiste. Elle s’était toujours présentée comme indépendante. Néanmoins, son parcours politique, ses fonctions et ses liens étroits avec le mouvement Ennahdha ne peuvent que nier cela. Étant la seule figure du parti à encore occuper ses fonctions, Souad Abderrahim est souvent considérée comme étant le dernier bastion d’Ennahdha au sein de l’Etat. Le clash entre les deux semblait inévitable !

Kamel Staline contre Souad Truman ! Force révolutionnaire du 25 juillet contre pro-monarchie ghannouchienne ! Monsieur Tunis contre Madame Tunis ! Qui serait le souverain légitime de Tunis ? Pendant plusieurs mois, Abderrahim et Fekih ne se feront pas face. Il n'y aura ni clash ni même petite querelle. Néanmoins, il ne s'agit évidemment d'un calme avant la tempête.

 

Le début des hostilités a été marqué par l'affaire des cabanes d'El Menzah 9. La municipalité de Tunis avait entamé un chantier, à la grande surprise des citoyens du quartier, pour la construction d'une série de cabanes en dur au niveau de la rue Abdelaziz Thaalbi. Il s'est avéré que la municipalité avait prévu de louer ses cabanes et d'en faire une source de revenu. Néanmoins, elle a refusé de communiquer l'identité des locataires ou les types de commerces envisagés. Les habitants du quartier ont multiplié les recours et les demandes, mais en vain : silence total du côté de la municipalité. La chose a duré près de deux mois et a, au final, nécessité l'intervention du gouverneur de Tunis. Kamel Fekih a décidé de suspendre les travaux d'aménagement des cabanes et avait même ordonné à la municipalité de remettre le terrain à son état initial. Il s'agissait là de la première confrontation directe entre les deux institutions. La mairesse de Tunis, Souad Abderrahim n'a pas réagi à cette petite pique. Une première victoire pour Kamel Fekih !

 

Cherchant sûrement à ridiculiser Souad Abderrahim encore une fois, Kamel Fekih s'est empressé de remuer le couteau dans la plaie en décidant encore une fois d'annuler l'une des décisions de la municipalité de Tunis. L'affaire a porté cette fois-ci sur un dispensaire se trouvant dans la délégation de Sidi El Béchir. La mairesse de Tunis avait décidé de démolir cet établissement.

Kamel Fekih a, même, ordonné à la municipalité de le consulter avant toute décision de démolition. Il est clair que Kamel Fekih cherche à soumettre la municipalité à ses ordres. Il a, aussi, accusé la municipalité de Tunis d'entrave à l'intérêt public et de vandalisme. Il a estimé que la municipalité de Tunis était devenue un obstacle aux autorités régionales et centrales. Cherche-t-il à dire qu'il nous faut nous débarrasser de la municipalité de Tunis ? Considère-t-il cette structure comme étant inutile et improductive ? D'ailleurs, le gouverneur pourrait même procéder à la dissolution du Conseil municipal, conformément aux dispositions de l'article 204 du code des collectivités locales. Il lui suffit de soumettre un rapport au ministère de l'Intérieur, également chargé des collectivités locales. Il peut même suspendre l'activité de la municipalité et se substituer à cette institution pour l'exécution d'une tâche donnée en cas de refus de la municipalité conformément à l'article 268 du même code.

 

De son côté, la mairesse de Tunis, Souad Abderrahim a assuré qu'elle manœuvrait dans le cadre de la loi et qu'elle était dans l'obligation d'agir de la sorte. Elle précisait qu'il s'agissait d'une décision de démolition émanant du conseil régional sur demande du ministère de la Santé et que le gouverneur, Kamel Fekih, était dans l'obligation de respecter voire même de l'appliquer. Elle a même précisé lors d'une déclaration accordée à Mosaïque Fm, que le ministère de la Santé avait déposé une demande de démolition du dispensaire pour le reconstruire par la suite. Le gouverneur de Tunis, certain d'être le seul à connaître les intérêts des citoyens et à pouvoir s'exprimer au nom du pouvoir exécutif, ne semble pas avoir connaissance de la chose.

Kamel Fekih s'est, donc, jeté sur la première occasion lui permettant d'étaler son sens des responsabilités et son dévouement au bien-être des citoyens, mais sans avoir véritablement connaissance des faits. De son côté, Souad Abderrahim a bien joué le jeu. Elle l'a laissé monter au créneau et se donner en spectacle rien que pour le plaisir de le narguer en dévoilant par la suite que la décision de démolition n'était pas la sienne, mais celle du ministère de la Santé, à savoir l'autorité de tutelle du dispensaire.

 

La querelle entre Kamel Fekih et Souad Abderrahim est à l'image du conflit entre les deux entités politiques occupant la majorité de l'espace politique tunisien : le mouvement Ennahdha (y compris ses pare-chocs) et le chef de l'Etat, Kaïs Saïed et ses partisans. La principale motivation de chacun d'eux n'est autre que de chercher continuellement à porter atteinte à l'image de l'autre et à en faire une source de railleries ou à faire une démonstration de force et un roulement de mécaniques.

Dans leurs manœuvres, aucun d'eux ne vise principalement à réformer ou à améliorer. Il ne s'agit que d'une guerre sainte, d'épuration visant à éradiquer l'ennemi. Ainsi, nous aurons sûrement droit à d'autres scènes ridicules du genre que ce soit au sein du gouvernorat de Tunis ou même dans d'autres régions. Désormais, chaque gouverneur a la possibilité de s'en prendre quand il le veut et comme il le veut aux conseils municipaux puisque ces derniers ne sont que le fruit de la dernière décennie dont nous aurions, selon eux, hâte de nous débarrasser.

 

Sofiene Ghoubantini

24/06/2022 | 14:42
6 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
takilas
Ya madame ! Fok âalik mil biâat lemkatteâa mrtâa ennahdha essourak.
a posté le 26-06-2022 à 14:10
Laissez tomber ce ghanouchi, après tout il ne vius gouverne pas et ne vous impose rien.
Avec votre travail vous pouvez bien gagner votre vie sans avoir de ces compléments de la mairie ni de nahdha.
Faites votre bilan et vous verrez que avez perdu du temps alors que vous pouvez amiliore vos revenus sans avoir besoin ghanouchi.
Et puis la question de religion vous n'en êtes pas responsable de soutenir ces arnaqueurs islamistes, et vous aurez parvenu maintenant comprendre que les rites islamiques sont parfaitement accomplis à Tunis et ses prestigieuses mosquées sans inclure la politique pour duper.
Wissem
Naïveté
a posté le à 15:47
Comme tu es naïf. Souad Abderrahim est une islamiste pur jus. Elle l'ai depuis très longtemps. Depuis qu'elle est étudiante et où elle était membre du syndicat étudiant proche des frères musulmans l'UGTE dont elle avait dirigée par la suite.
banana
republic
a posté le 26-06-2022 à 13:37
banana republic with so many bhayem and one bghal...
Nephentes
Combat de chiens autour d'un cadavre
a posté le 25-06-2022 à 21:54
Ce fut l'une métropoles et pôles civilisationnels les plus brillants de Méditerranée,

Ville cosmopolite au c'?ur de confluences radicalement antagonistes, et qui en fut pourtant le fruit miraculeux et fécond

Tunis est aujourd'hui une obscénité a ciel ouvert ; un cadavre dévoré par les chiens

La rivalité entre ce clown et cette clownesque est a la fois comique et répugnante; mais tels des chiens enragés ils s'entre-déchirent sans s'apercevoir de leur indignité.

Des profanateurs de sépulture, tout comme ces maudits nouzouh qui ont détruit un joyau inestimable du patrimoine de l'humanité.

firas
La mairie de Tunis est une municipalité comme les autres
a posté le 25-06-2022 à 21:35
Cette dame qui appuie les islamistes ténébres a massacré le plan d'aménagement de Tunis, il suffit de regarder comme Tunis la belle capitale de la Tunisie est devenue un marché à ciel ouvert, les marchands de jouets, de vêtements et de chaussures étalent librement leurs marchandises dans les artères de Tunis, ceci a favorisé le commerce parallèle alors que les commerçants qui ont investi dans la location de leur magasin un argent énorme se trouvent en difficulté. Tunis est devenue Sahet El Fna de marrakeche il ne manque que les charlatants et joueurs de serpents. C'est ke laisser faire de Mme Abderrahim la maire de Tunis. Mieux encore, elle a autorisé les cafés à utiliser les trottoires pour placer les tables et les chaises génant ainsi les pasagers (enfants, femmes et Villard's. J'ai honte entant que tunisien de voir la capitale se transformer en marché de tout produit. Cette dame a faussé l'image de marque de la capitale. Qu'est-ce qu'on attend de la limoger et de la juger de sa mauvaise gestion. Le gouverneur de Tunis doit agir et nous le soutenons dans l'affaire de Manzah 9A. Ce qu'ella fait cette merde c'est contre le plan d'aménagement de la zone. En plus la saleté est partout, dans toutes les rues du centre ville jusqu'aux délégations limitrophes. Les moustiques n'en parlent pas, si on ouvre le soir les fenêtres pour respirer et se rafraichir contre la chaleur, on reçoit les moustiques et les odeurs des ordures brulés si on ferme les fenêtres, on suffoque. Tout cela est la mauvaise gestion et le laxisme de cette dame islamiste.
Daoudaou
@ firas. Ele n'a aucun pouvoir
a posté le à 01:34
Les directives lui viennent de nahdha et de ghanouchi qui ne pensent qu'à leur populisme et au nombre de voix de vote qu'ils peuvent recueillir.
Tout le reste n'est pour eux que secondaire voire futile.
Le Président a fotkrt heureusement que cette méthode a été été néfaste pour l'économie tunisienne et que Tunis est lâchée aux mains des incompétents et qui paradoxalement se croient connaisseurs et ayant les clés de réussite surtout pour eux-mêmes et se faire récompenser sans contrepartie ni effort d'où l'arnaque des compensations accomplie dès la première occasion pour se rabattre sauvagement sur les caisses de l'état tunisien pour le vider de tout son argent, et pure encore cela ne leur a pas suffi ils se sont rués vers le FMI et la banque mondiale pur s'endetter davantage au nom de La Tunisie et ce pour ne pas se priver de la vie de nababs qu'ils ont opté pour eux et pour leurs familles dont celles vivant à Paris, Paris dont le pen a constaté les dégâts et a réagi systématiquement sentant le danger et non pas pour faire plaisir à son père ?!
JUDILI58
DEUX PETITS
a posté le 25-06-2022 à 21:19
Votre guerre de clochers est exécrable. Allez régler vos comptes ailleurs et pas sur le dos des Tunisois.
Ancien '?lu de la république française
J'ignore les islamistes et les traîtres de l'islam
a posté le 25-06-2022 à 20:58
Les allemands et les français préfèrent un éboueur à un visiteur des mosquées, je réponds pas aux islamistes, nous n'avons jamais les mêmes valeurs, je ne me vante pas comme quoi j'ai un doctorat en islam, le mensonge ne sert à rien et la vérité est une qualité, un éboueur peut se défendre en cas d'agression mais un islamiste quand il tue des innocents il sali l'image de tous les musulmans, mes chers -ères compatriotes si vous voulez connaître le visiteur des mosquées du monde mettez le titre suivant :
Les islamistes veulent destituer Kaïs Saïed vous saurez la vérité, les islamistes quand on a pas la preuve, ils nient catégoriquement leurs écrits et leurs crimes, pour les insultes, elles ne sont que l'arme des faibles, des islamistes et des traîtres, je suis coriace je tiens tête à toutes les personnes qui salissent l'islam , je n'ai pas plusieurs pseudos pour influencer les autres lecteurs , et lectrices les graphologues ont fait des études supérieures pour distinguer les personnes comme les islamistes de ce site qui polluent businessnews
Abel Chater
Les Allemands disent :"hört hört, hört" ou (écoutez, écoutez, écoutez"!!!
a posté le 25-06-2022 à 20:09
Ceux qui se torchent au papier sec et qui dorment avec les chiens dans le même lit, parlent de la saleté en Tunisie, alors que tous leurs éboueurs qui leur ramassent leurs saletés, sont presque exclusivement des pauvres étrangers analphabètes, à l'image de @éboueur de la république française, qui coqueline dans ce forum de BN.
D'aucuns n'échappent aux crottes des chiens partout dans les rues de Paris.
Suivez mon doigt, ne regardez pas en bas. Regardez la lumière du haut de la Tour Eifel.
Laânètè Allah aâlihom.
Ancien '?lu de la république française
Pour l'hygiène franchement c'est la honte
a posté le 25-06-2022 à 19:00
pour la propreté en Tunisie beaucoup de touristes pratiquement de toute l'Europe m'ont dit la saleté est un grand problème, il y'a une norvégienne qui m'avait dit pourtant le coran dit le contraire, franchement quand elle m'avait dit dans le coran on dit le contraire, je suis resté bouche bée , il y'a des touristes français et allemand qui ne veulent plus y aller à cause de la saleté ( l'hygiène)
veritas
@ '?lu
a posté le à 20:23
il fallait lui dire que le coran est un mensonge de A a Z basé sur le nifak '?'la preuve rien de bon n'est appliqué dans les pays musulmans ils veulent imposer et faire pratiquer le coran aux catholiques aux juifs et à tout les autres mais jamais par ce qu'ils savent très bien que c'est bien mauvais .
Abel Chater
@Bensa posté le 25-06-2022 à 08:56
a posté le 25-06-2022 à 18:26
Lorsque les Hindous buveurs de l'urine et baigneurs dans les excréments des vaches qui se sentent incarnés dans les âmes des rats, se moquent de notre Prophète Mohamed (sws), est-ce que tu le considères comme "racisme"?
Lorsque les juifs génocidaires de Gaza, esclaves des Egyptiens des temps pharaoniques, sauvés par les Arabes nord-africains lors de leur massacre par les Espagnols, jusqu'aux temps de leur épuration par les Allemands du Führer, trouvent encore l'audace de se moquer de nous, leurs Maîtres de toujours, les Arabes et les Musulmans, est-ce que tu le considères comme "racisme"?
Est-ce que la tôle neuve qui brille au soleil circonstanciel dans notre désert arabique, pourrait-elle jamais égaler la valeur de l'or et sa noblesse historique, même s'il passait des siècles dans la boue ou sous terre?
Qu'on lève notre tête jusqu'aux Cieux. Nous sommes des Tunisiens arabes et musulmans, source de toute la civilisation de cette planète terre. Les Amériques, le Canada et l'Australie, n'existent que depuis 500 ans seulement, alors que nous avions occupé l'Espagne pendant 800 ans.
Allahou Akbar.
Le Numide
Al watan akbar
a posté le à 19:38
Imbécile !
Chanchan
Tunis la ville la plus sale au monde depuis dix ans.
a posté le 25-06-2022 à 18:21
On ne va pas parler des bacs à fleurs qui longent l'avenue Bourguiba à Tunis pleins d'herbes sauvages à longueurs d'années, malgré les énormes dépenses, paraît-il, des plantes achetées soi-disant pour ornement mais ne paraissent jamais dans ces bacs, et par contre il n'y a que les tracteurs d'arrosage qui existent déjà depuis au moins une vingtaine d'années qui servent à mouiller les passants comme s'il s'agit d'une attaque à la chevrotine (errach) qui nous rappelle le ministère d'intérieur limitrophe à cette avenue devenue la honte des tunisiens devant les touristes mal accueillis partout. Fdhiha tounis.
Et les souks ! et les souks ! qui faisaient la gloire de La Tunisie durant des siècles sont devenus la risée de tous les visiteurs.
Chanchan
Les tunisois en hors jeu
a posté le 25-06-2022 à 16:49
Et c'est premidité par ghanouchi tellement il est régionaliste et complexé, il croit avoir mis main basse sur Tunis en agissant ainsi oubliant quil à corrompu et soudoyé pour mettre en exergue ses idées malveillantes et maladives, d'ailleurs le seul mot francophone dire, alors qui ne sait même pas parler ni prononcer (phonétique étrange) l'arabe avec sa locution peu commune au peuple arabe et surtout pas celle du dialectal tunisien. Et dire que ce fardeau est supporté depuis treize années par le peuple tunisien par cet inculte (n'ayant jamais été à l'école) qui ne sait dire que véto et l'utiliser afin de soudoyer des naïfs et des bous émissaires qui cherchent un os à ronger en contrepartie de leur voix aux législatives de cirque et des corruptions qui furent à l'origine du massacre socio-économique de la Tunisie durant la décennie des malheurs.
Est-ce que la Tunisie sera sauvée des griffes de cet ogre ?
Au peuple tunisien de réagir comme dans les situations les plus difficiles.
Abel Chater
Je dirais à ce narrateur «Fdéoui» journalistique, Sofiène Ghoubantini, de faire un peu d'effort pour documenter les différents angles et faits des décisions, de par et d'autre. Au stade universitaire, je noterais un tel article généreusement, par 3/20.
a posté le 25-06-2022 à 16:45
Monsieur Sofiène Ghoubantini, doit comprendre qu'en tant que prétendu «journaliste», on ne peut ironiser avec les catastrophes humaines. La loi ne trouve son obligation de par le monde entier, que parce qu'elle est nécessaire pour vaincre tous les litiges de ce monde. C'est ce qu'on appelle la légalité et la légitimité.
La nomination pistonnée du gouverneur, Kamel Fekih, ne pourra en aucun cas lui donner le droit d'humilier par le revers de sa main putschiste, la légalité de la Mairesse de Tunis, Souad Abderrahim, qui a réussi en 2018, la gigantesque fierté de toutes les femmes tunisienne, à être la première femme à la tête de la municipalité de Tunis. Un poste de «Cheikh El-Médina» exclusivement réservé aux hommes depuis l'ère mensongère de la liberté de la femme chez Bou-Petit-Cou.
Ce que l'auteur transforme en, je le cite : «une guerre sainte», en fourrant sans cesse le parti d'Ennahdha, dans une affaire d'une décision de démolition émanant du conseil municipal régional, sur demande du ministère de la Santé, sa&ns même nous étaler l'essentiel de cette décision municipale qui ne plaît pas aux Stalinistes, sans pour autant qu'il n'ait omis de nous bombarder par des articles qui transforme les élus municipaux en les esclaves marionnettes de n'importe quel arriviste catapulté pa&r les putschistes. Une république bananière est née avec ceux qui ont du temps et de l'audace à la banaliser en faisant l'amalgame entre la légalité et le putsch.
Allah yostir Tounes.
Carthage
Sale rat islamistes abd char
a posté le à 18:44
Ferme ta gueule minable t encore la
hassib
souad l integriste
a posté le 25-06-2022 à 16:23
mais je ne vois pas pourquoi vous dites souad truman!!! souad khomeiny oui ,ya hassra les annes de fac de pharmacie a monastir ,elle est restée fidèle aux idées intégristes islamiques
Daoudaou
@ hassib ah bon ? Elle s'appelait khoumaini ce n'est pas étonnant donc que ghanouchi la prend dans sa secte.
a posté le à 18:29
Et dire comment cet énergumène est allée à Tunis s'inscrire au lycée haznadar puis à monastir, pour être enfin captée par ghanouchi pour lutiliser en bouc émissaire à ses maux.
Ancien '?lu de la république française
Madame soyez honnête avec vous même
a posté le 25-06-2022 à 12:48
Madame, je voudrais bien que vous disiez au peuple tunisien, que vous avez accompagné votre fille pour faire des études en Amérique certainement vous avez les moyens et les enfants des familles pauvres ne vont même pas à l'école où ils font des kilomètres à pieds pour rejoindre leurs écoles, la nuit pour réviser, ils n'ont pas d'électricité et ils n'ont pas d'eau potable, même certaines écoles , ils n'ont pas d'eau et d'électricité, mes chers -ères compatriotes depuis que j'ai d'énoncé cette injustice, je disais dans mes commentaires les islamistes , les traîtres et les familles riches envoient leurs enfants en Europe et en Amérique pour faire leurs études supérieures et les enfants des familles pauvres font des kilomètres et des kilomètres pour rejoindre leurs écoles, voilà la démocratie et l'injustice des Nahdhaouis et des traîtres, je n'ai jamais entendu ces traîtres parlaient des enfants pauvres les oubliés de la république Tunisienne, la seule personne qui parle des pauvres est Kaïs Saïed, mes chers -ères compatriotes je vous assure je connais très très bien les Nahdhaouis et les traîtres, ils ont toujours faim comme on dit en tunisie , les islamistes et les traîtres pour l'argent ils donnent leurs honneurs mes expériences personnels faisant foi, je préfère m'arrêter là ?!!
Daoudaou
@ Ancien '?lu de la république française
a posté le à 16:51
Si elle a les moyens cela veut dire qu'elle est momilliardaire grâce à nahdha et ghanouchi comme toute la secte de nahdha des escrocs.
veritas
@Elu '?'
a posté le à 13:30
'?a se passe comme ça chez les criminels islamistes et non pas chez Mc Do '?'ils se servent entre eux comme le fameux coran le stipule pour eux «  El Akrabouna awla bil-marouf » oh ce sud tunisien source de tout les désastres avec ses responsables qui ont régné sur le pays sans partage et sans pitiés avec une haine et vengeance inouïe sur le pays et sur tout les tunisiens'?'.si un jour '?'..je le rendrai la monnaie de leur pièces je ferais pire que ben Ali et bourguiba qui étaient trop doux malgré tout .
Chanchan
Une question à Mme Abderrahim
a posté le 25-06-2022 à 11:18
Est-ce que vous avez été orienté vers la fonction qui correspond à votre profil et vos capacités personnelles (sans tenir compte d'aucune évaluation de prime abord), ou bien est-ce qu'il s'agit d'une improvisation de la part ghanouchi pour s'en servir à ses manigances pour sa secte et combler un poste plein d'arrières-.pensées de sa part ?est-ce que vous vous rendez compte compte de cette duperie ?
Ceci étant et autre question est-ce que ce vous avez une idée sur ce qu'un parti politique (honnête et travailleur), est censé apporter comme utilité et efficience dans le domaine qui n'est jamais le vôtre et complément différent d'une pharmacie qui se respecte et supposée fonctionner dans la règle et avec mérite.
En conclusion, "il" a su cet ignorant (sans niveau d'instruction) certainement vous convaincre, de vous dire qu'il n'y a que lui en Tunisie et qui est le plus concerné par rapport aux millions de tunisiens dont les compétents et les dévoués et même ceux qui font partie du patrimoine de La Tunisie.
Ceci étant, il est certain que ne n'aviez aucune connaissance et aucune expérience sur le rôle d'une municipalité en général ni même un état, toutefois les comparaisons avec les illustres personnages des années soixante et même soixante-dix sont impossibles et non envisageables sans risque d'erreur.
En conclusion on constate que vous avez perdu bcp de temps irrécupérable tant sur le plan moral que celui de l'expérience tant espérée par votre "paternel" qui n'imaginait pas sûrement qu'un jour vous débarqueriez vers un autre monde obscur après tant de sacrifices pour vous enseigner. EnnafâaAllah.
Houcine
"... le lien avec Joseph Staline..."
a posté le 25-06-2022 à 10:32
Excusez du peu !
La comparaison est pour le moins grosse, pour ne pas dire grotesque.
Joseph Staline en gouverneur de Tunis.
Ou bien Staline déchoit pour se couler dans le costume du gouverneur d'une ville de peu d'importance au regard de l'Empire qu'il chaoeautait.
Ou c'est gonfler d'importance la stature de notre homme qui commande au destin administratif, "politique" de la capitale.
Mais, je suggère une interprétation qui rend à ce trop long texte sa place, aussi menue que l'est la comparaison osée.
Bien entendu, au bout de cet exorde, il y l'image plus policée de notre très moderne maîresse islamiste. Même si, par un tour rhétorique on feint de mettre au même diapason l'un et l'autre.
On aurait attendu une enquête sur la conduite des affaires de la ville, pour faire un bilan sérieux de l'ouvrage de notre Pasionaria.
On peut rappeler sa sortie sur l'arabisation des enseignes des échoppes et commerces sur la "plus belle avenue du monde".
Pardon pour l'ironie, mais face à tant de subtilités, je me sens désarmé.
J'ai souvent le sentiment qu'on sacrifie au formel aux dépens d'un étude sérieuse des questions concrètes.
Quel bilan peut exhiber la première magistrate de la ville ?
Le ci-devant gouverneur ne recueille pas vis suffrages, on le lit clairement, mais quelles sont les causes exactes de cela ?
Il y a le gouverneur de Ben Arous, aussi, qui est dans le viseur. Pourquoi ?
J'ai ma petite idée.
Bensa
Racisme
a posté le 25-06-2022 à 08:56
Les commentaires de veritas et Carthage sont des propos racistes
Bravo BN
veritas
Toutes vérités contre les islamistes est racistes .
a posté le à 10:52
Rien d'étonnant les mêmes méthodes de l'aipac toutes vérités contre certains d'entre eux rentre dans le cadre de la xénophobie'?'les frères (criminels)musulmans est une antenne de la Franc maçonnerie d'ailleurs le fameux Said kottb est membre à part entière de l'obédience'?'chaque jour des preuves supplémentaires contre ces commerçants de la religion qui sont les pires mafias de la planète sous couvert de religion.
Agatacriztiz
Compétence est le maître mot
a posté le 25-06-2022 à 08:53
Qui de ces deux là a la moindre idée de ce qu'est véritablement la gestion de l'urbanisme, des réflexions aux axes nécessaires à son développement, des réseaux de transports en commun pensés pour palier à la saturation des véhicules et au congestionnement croissant des artères de la ville, de la nécessité vitale de l'entretien des espaces verts existant et de la multiplication de ces derniers, de la maîtrise de l'hydraulique urbaine, de la nécessaire reconversion de l'utilisation énergétique actuelle en utilisation d'énergie renouvelable, notamment pour l'éclairage public et le chauffage, etc.
De quoi peuvent discuter ces deux tartempions à part démolition, destruction, construction anarchiques au profit de leurs petits copains ou des mafias de la contrebande, etc. et nous emmerder avec leur absence chronique et maladive de solution à court ou moyen terme, surtout en ce qui concerne la collecte et la valorisation des déchets urbains, rien, du désert mental, pas une seule solution réfléchie pour la ville de Tunis et ses faubourgs immédiats.
Que l'on fasse vite appel à de véritables scientifiques nationaux spécialisés dans les questions urbaines et aux conseils, souvent gratuits, des institutions internationales spécialisées (il en existe, pour ce qui est des compétences nationales, encore beaucoup de sommités au sein des Ministères de l'équipement et de l'habitat, pour ne pas parler d'autres administrations tout aussi compétentes) et que l'on mette un terme à ce spectacle désolant de querelles d'arriere-cours, aussi stériles que vulgaire.
Hager
C est bientôt sa fin
a posté le 25-06-2022 à 01:56
Si elle ne se tient pas tranquille, il lui réglera son compte et il en a le pouvoir , comme vous dites dernière islamiste, fini le double discours de l indépendance !
Daoudaou
Ghanouchi s'est venge de l'ancien maire de Tunis nis
a posté le 25-06-2022 à 00:44
Le précédent maire de Tunis était très cultivé connaissait Tunis et ses originaires comme lui, il était sérieux et honnête et accomplissait son travail dans la règle de l'art, mais ghanouchi croyait que nahdha, qui ne savent rien de cette prestigieuse ville, est obligée d'y mettre mainbasse pour soi-disant concrétiser le printemps arabe et ce en se débarrassant des originaires et des nobles des grandes villes à commencer par Tunis, son complexe est maladif cela ese voit à l'évidence à l'assemblée lorsqu'il a semé la gabegie justement parce qu'il venait pour se venger des honorables et des instruits et cultivés, et l'on constate que Tunis au bout de douze années est devenue une ville massacrée
St Just!
L'un et l'autre....la Tunisie mérite mieux!!
a posté le 24-06-2022 à 18:40
L'une qui laisse la médina tomber en ruines, sale, puante et sans âme etc... l'autre qui vient d'interdire "Lightyear" en se croyant bien faire....nous interdira bientôt Internet, les films érotiques, les mini jupes, la musique voire plus......
Des individus sans valeur et qui ne marqueront pas Tunis, du moins culturellement.
Chevy
st just
a posté le à 19:02
Il peut balayer la medina avec son balai brosse
veritas
Elle est comme son Gourou '?'la même espèce.
a posté le 24-06-2022 à 16:55
https://m.youtube.com/watch?v=F-phySfbRYU
carthage
une islamiste déguisée
a posté le 24-06-2022 à 16:04
elle n est pas d origine de tunis ...elle fout quoi à la mairie de Tunis ? depuis toujours le maire de tunis est né à Tunis ....qu elle retourne d ou elle viens et cesse de detruire tunis
veritas
Le sud derrière la destruction
a posté le à 16:56
'?'elle est d'El Metouia'?'.
eshmoun
ah bon on on on ?
a posté le à 15:47
c'est ce qui expliquerait pourquoi "Delenda est khathaddast ?"attention c'est pas de ma cousine Delenda qu'il s'agit qui effectivement réside à Carthage ....c'est même de toute autre chose .... mais comme j'ai tendance à perdre mon Latin du fait de cette situation karakouzienne et si burlesque je laisse aux historiens le soin d'expliquer l'origine et le sens de cette "proclamation" qui revient sur le tapis environ 3millénaires après sa première application
Le Numide
veritas est un petit c o n
a posté le à 22:24
Il généralise en disant "le sud"

Quel imbécile heureux !
veritas
Mr Le numide
a posté le à 10:58
il n'y a que la vérité qui blesse '?'vos compatriotes du sud crient matin midi et soir que le sud est spolié par le Sahel et tunis et que toutes les richesses du sud atterrissent aux Sahel et à tunis '?'mais cela ne fait ni chaud ni froid à personne car c'est du mensonge du sud le fiefs des criminels islamistes'?'il suffit juste de voir l'origine des cadres d'ennahba '?'arrivé aux pouvoirs ils se sont vengés de tout un pays '?'.tout cela n'est plus un secret pour personne .
Chanchan
La Maxime dit :
a posté le 24-06-2022 à 16:04
Les habitants de la Mecque savent mieux qui quiconque ses ruelles et ses interférences.
De quelle indépendante parlez-vous ? de celle qui ne connaît rien de Tunis et qui n'a habité qu'en étant lycéenne à Khaznadar pour aller loger par la suite à monastir, toutefois elle est originaire de Gabes.
Ghanouchi n'a certainement rien trouvé celui qui réponde à ses désirs et ses plans diaboliques de nahdha comme dans tous les secteurs lors troïka.
C'est un cadeau empoisonné de ghanouchi.