alexametrics
jeudi 26 mai 2022
Heure de Tunis : 16:18
A la Une
Kaïs Saïed : les ennemis d’hier sont devenus les alliés d’aujourd’hui !
27/04/2022 | 23:58
3 min
Kaïs Saïed : les ennemis d’hier sont devenus les alliés d’aujourd’hui !

 

Le président de la République, Kaïs Saïed a organisé, ce mercredi 27 avril 2022, un diner d’Iftar en l’honneur des familles des martyrs et des blessés des attaques terroristes parmi les forces armées et des familles des martyrs et des blessés de la révolution.

A cette occasion, le président de la République a prononcé un discours louant la bravoure et le courage des héros du pays qui ont sacrifié leur vie pour sauver la patrie des dangers qui la guettaient.

 

Kaïs Saïed a assuré que ce dîner revêtait une grande symbolique, notant que le lieu qui l'abrite (à savoir le palais de Carthage) était le symbole de l’unité de ce pays. « Ce dîner et cette réunion témoignent de notre détermination à préserver notre chère patrie, sa dignité et la souveraineté de son peuple et de son Etat. Un grain de sable de la terre de la Tunisie nous est plus cher que tous les trésors du monde. Malgré la douleur, nous garderons la tête haute … ».

Et d’ajouter : « Nous n’oublierons jamais nos martyrs qui ont donné leurs vies et les sacrifices des blessés pour sauver le pays. Que tout le monde sache que le peuple tunisien décide et personne ne le fait à sa place. La Tunisie n’est pas un terrain à vendre, encore moins une terre sans propriétaire mise à la location. La Tunisie est la propriété du peuple tunisien ».

 

Le chef de l’Etat a poursuivi : « Malheureusement, d’autres dîners sont organisés maintenant avec des parties qui ne prennent pas en considération la souveraineté de notre Etat. Celui qui a choisi la voie de la traîtrise, et ce, depuis des décennies, n’est pas des nôtres et nous ne sommes pas des siens. Par ailleurs, les juges intègres doivent assumer leur responsabilité historique pour appliquer la loi à tous sans exception. Ils doivent accélérer la reddition des comptes, et pour cela, ce ne sont pas les textes de loi qui manquent. C’est une revendication populaire et légitime. Nous avons choisi la dignité, et n’accepterons pas, comme le font d’autres, l’humiliation »

 

Le président de la République a rappelé qu’il n’y aura ni dialogue, ni réconciliation avec ceux qui tentent de détruire l’Etat et le vendre, soulignant que le dialogue ne se fera qu’avec les personnes honnêtes et patriotes. « Ils multiplient les conférences et les appels au sauvetage. De quel sauvetage parlent-ils alors que le peuple veut être sauvé de leur emprise ?… Sur quel pied dansent-ils ? Les ennemis d’hier sont devenus les alliés d’aujourd’hui », assure le président de la République, estimant que leur unique souci est la prise du pouvoir.

« Je rappelle mes trois non : pas de dialogue, pas de reconnaissance et pas de réconciliation qu’avec les patriotes sincères », insiste Kaïs Saïed

 

Le chef de l’Etat a, également, indiqué : « Pourquoi des pays étrangers nous font part de leur inquiétude ? Nous avons donné toutes les garanties pour la tenue d’un référendum et nous avons fixé un calendrier. Avons-nous exprimé notre inquiétude par rapport à leurs choix ? Et puis de quoi se mêlent-ils ? Parfois, ils nous ont proposé de mettre des experts à notre disposition… Nous pouvons mettre nos experts à leur disposition, mais des experts parmi les honnêtes et les intègres et non parmi ceux qui prétendent savoir ».

 

S.H

27/04/2022 | 23:58
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Abir
L'habit ne fait pas le moine
a posté le 28-04-2022 à 14:36
Je répète, l'habit ne fait pas le moine! Il faut voir le cerveau aussi s'il est bien « « propre » que ses habits
Abir
Quelle contradiction
a posté le 28-04-2022 à 13:50
Il s invite les familles des martyres et qui sont assassines par karadaoui et de l'autre côté , il protège le même bourreau et lui donne les droits pour juger asiadou ! Wallah non comment !
VRAI
Les amitiés existent-elles en politique ?
a posté le 28-04-2022 à 13:49
Le monde politique est-il vraiment si solitaire ? Ou y a-t-il tout de même une place pour les relations humaines et l'amitié ?

Si des hommes et des femmes politiques célèbres prennent des selfies ensemble, cela ne signifie évidemment pas qu'ils s'apprécient. La coalition Ennahdha plus Karama + Qalb Tounis, comme on l'appelle si joliment, n'est pas une clique et les négociations de coalition ne sont pas des vacances courtes. L'image qui se maintient plutôt dans les hautes sphères politiques est celle d'une communauté de circonstance. Les débats houleux, les disputes, les interviews et les talk-shows complètent cette impression : en politique, il n'y a pas d'amitiés - du moins pas sans arrière-pensées. Et s'il y en a, c'est tout au plus au sein de son propre parti et jamais entre adversaires politiques. N'est-ce pas ?
jilani
KS tjrs avec costume
a posté le 28-04-2022 à 13:33
Les anciens présidents et ministres comme mzali, benali, bce, chahed marzouki, ghannouchi, ...
et bcp d'autres portent la jebba ( à plus de 5 milles dinars) et chechia pour les fêtes religieuses alors qu'ils sont dans leur majorité des voleurs et hypocrites soi-disant des notables ou qui veulent l'être . KS n'est pas laïque, mais il porte toujours costume et cravate (on dirait le même costume). Voilà qui le différencie des autres hypocrites.
Mansour Lahyani
Peut-être, mais....
a posté le 28-04-2022 à 11:21
...il faut faire gaffe, SI ON PEUT !, à ce que les alliés d'aujourd'hui ne deviennent pas les ennemis de demain !!! Et tout laisse penser que...
Enfin, bref : qui vivra verra (s'il y en encore qui vivront...)
EL OUAFI
@ KessKais, c'est ce que tu as retenu ?
a posté le 28-04-2022 à 10:59
C'est navrant pour toi cher Mr que du négatif, à cette allure tu vas finir dans le négatif, un moins que rien ! Ou bien un problème d'ouï, ou de vu ! Vous naviguez à contre sens, démunis de la plus simple des expressions, l'objectivité regrettable, d'ailleurs ça ne mène qu'à la faillite, le désordre et la gabegie, persévérez dans le déni, un futur si proche vous procurera la vérité !
KessKais
Oui cache toi,tu as bien raison
a posté le à 12:34
Oui,cache toi pour me répondre, tu as bien raison,compare ta réponse (qui n'en est pas une) à celle de @Mansour et tu verras la différence.....
Comme disait l'autre,"Je peux ne pas partager votre idée,mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous puissiez la défendre";
Alors justement,autant la réponse de @Mansour est argumentée,autant votre commentaire (qui encore se prétend répondre au mien de 09:22) est une suite de jugements de valeur,sans aucune substance;
Comme je te plains,mon pauvre @Moufi.
EL OUAFI
@ KessKais
a posté le à 15:28
De ma part mépris, et absence de considération, po.....ve con,et stupide.
KessKais
Plaisir
a posté le à 07:45
Etre traité de tous ces qualificatifs par le @Moufi de ce Forum est un plaisir de fin gourmet;être considéré par un individu des plus vils,faux-cul des temps modernes,m'eût fortement chagriné;non tu as bien raison,yè @Moufi,Garde tes soutiens à ceux qui te ressemblent,à ceux qui vont être bientôt balayés par les vents de l'Histoire;
Quant à moi,et comme je te l'ai déjà dit,ni je te considère,ni je te méprise,ni je te traite de con,ni de stupide,encore faudrait-il être un HOMME pour mériter ces qualificatifs,non JE TE PLAINS,tout simplement......
watani
Soyons unis contre les traîtres de la nation
a posté le 28-04-2022 à 10:43
Les honnêtes patriotes dont parle le Président sont connus par tous les tunisiens, ce sont ceux qui n'ont pas détruit le pays, ce sont qui aiment et défendre les intérêts de la nation. Toute la classe politique qui a gouverné le pays pendant plus de 10 ans , qui a volé l'argent du peuple, qui a vidé les caisses de l'Etat, qui a envoyé nos jeunes au Djihed détruisant des familles et des familles, qui a encouragé la corruption, qui a cherché juste les poste, ....C'est cette classe politique qui doit être non seulement jugée immédiatement par un tribunal militaire mais aussi écarté de la vie politique. C'est cette classe politique qui n'est pas concerné par le dialogue, le Président a complètement raison d'écarter l'axe du mal.
Houcine
Comme le vent semble virer.
a posté le 28-04-2022 à 10:11
Il y en a, déjà, qui croient savoir tant de choses sur Kais Saied, et sur le sort des populations, au point de l'en rendre responsable à lui seul et prédire je ne sais quoi.
Cela ne suffit pas de savoir qu'il y eut des assassinats politiques. Et qu'on a de bonnes raisons de regarder du côté des islamistes selon le principe à qui profite le crime.
Cela ne suffit pas de savoir que des sommes énormes ont été détournées qui ont permis l'éclosion de nouvelles fortunes dans un milieu spe ifisue et une mouvance bien connue.
Cela ne suffit pas d'avoir assisté à toutes les vilenies, les atteintes aux droits des gens, le Coran invoqué ou convoqué pour autoriser les actes les plus attentatoires à la citoyenneté.
Cela n'a pas suffit qu'on achète les votes, qu'on organise des rassemblements grossis de recrues rémunérées afin d'afficher sa force d'attraction.
Cela n'a pas suffit que l'on place ses suppôts dans les divers rouages de l'Etat.
Cela ne suffit pas d'assister à la mise sous tutelle de la Justice, de l'intérieur.
'? telle enseigne que l'opération de "nettoyage" peine à donner suekque résultat. Et même, on peut ajouter qu'aussitôt traité le corps malade succombe à nouveau aux maux qui le rongeaient.
Il y a sans doute une hypothèse:
La versatilité, l'inconstance qui sont la marque d'un esprit général qui habite ce pays.
Rien de solide ou durable ne peut s'ériger sur un terreau fertile en extravagance.
Généralités, penseront les cerveaux supérieurs.
Juste une tentative de garder une mémoire des faits.
Le reste semble relever d'un air connu. Chaque nouveau chef de gouvernement est d'abord applaudi, noyé sous les hourra, et aussi vite voué aux gémonies.
Jusqu'au prochain.
Terreau favorable aux cheikhs verbeux et aux propagateurs de promesses sans lendemain.
C'est ce qui expliquerait une présence massive et même l'hégémonie des verbeux, j'ai nommés les avocats, dans les bancs de l'ex-ARP.
Je préfère un homme probe, à tous les marchands d'illusions qui encombrent le paysage.
Cela va énerver encore plus.
Tant pis !
eshmoun
d'accord sans restriction
a posté le à 18:34
sur l'analyse...juste un petit bémol : à "verbeux" je préfère le terme argotique "baveux" qui me parait mieux convenir aux farfelus en question-et c'est peu dire- qui déshonorent leur robe par les saloperies qu'elles cachent (taht ejbeyeb.... pas toutes heureusement mais celles ci... verdad de Dios!) bien plus que ne font les "belles de nuit" avec les leurs(robes) n' exerçant après tout que leur métier au vu et au su de tout le monde et à la sueur de de leur front pour appeler un chat....et ben ...un chat
KessKais
Expert
a posté le 28-04-2022 à 09:22
J'ai bien aimé son passage:" Ils nous proposent d'envoyer leurs experts,non,c'est à nous plutôt de leur envoyer nos experts" et le premier d'entre eux ,Mèwlènè el Emir Kais Said Docteur d'Etat es:"L'art et la manière de violer une Constitution"......
Mansour Lahyani
Réponse à KessKais : Non, il faut lui rendre cette justice :
a posté le à 11:53
Il n'est PAS docteur d'Etat, même pas dans cet art si exquis et si roboratif ! Ce n'est qu'un présomptueux soupirant, qui ne parvient pas à concrétiser ses délictueux appétits... Mais il a tout de même réussi à nous laisser en plan au milieu du gué !!
MH
Seul contre tous
a posté le 28-04-2022 à 08:29
Quels sont les honnêtes et patriotes avec qui vous voulez dialoguer et composer? Votre problème c'est que pour vous il y a personne à part vos suiveurs. Vous perdez toute crédibilité et le pire vous nous menez directement à la catastrophe.
Bbaya
Ce n'est pas votre problème mr le président, vous avez tant de problèmes à s'en occuper!
a posté le 28-04-2022 à 01:23
Mr KSqu'ils soient ennemis ou alliés ce vous concerne pas! Occupez vous des problèmes des Tunisiens !
Nous mourront de faim! C'est quoi cette histoire de poisson maneni à 150DT kilos et lui nous parle de tels histoires !
Fares
Al jaychou yourid
a posté le 28-04-2022 à 01:05
Il s'en fout éperdument du peuple, khdim bih et l'a jeté comme un kleenex.

Sa légitimité ne tient plus qu'au soutien de l'armée. Mais le peuple n'a pas dit son dernier, un remake du 14 janvier est dans l'air.