alexametrics
dimanche 27 novembre 2022
Heure de Tunis : 19:30
Dernières news
"Justice pour Issam" à l’ouverture des JCC
29/10/2022 | 22:18
1 min

 

Alors que plusieurs acteurs ont défilé parés de leurs plus beaux atours, d’autres ont enfilé des t-shirts exigeant « Justice pour Issam », à l’ouverture des Journées cinématographiques de Carthage. 

Fatma Saïdane et d’autres ont affiché leur soutien au réalisateur Issam Bouguerra qui croupit depuis plus d’un an en prison en attendant son procès. Le jeune homme est accusé de trafic de cannabis et se défend d’être simple consommateur. 

En mars, il a observé une grève de la faim en signe de protestation contre la décision du juge d’instruction. Celui-ci avait alors décidé de prolonger la détention du réalisateur pour enquête pour quatre mois supplémentaires. Issam Bouguerra était à l’époque en prison depuis six mois.  

N.J. 

29/10/2022 | 22:18
1 min
Suivez-nous
Commentaires
The Mirror
@ Be zen: on ne doit pas commercer avec la santé des gens
a posté le 30-10-2022 à 20:04
Tout ce que vous dites est hélas vrai.

J'ai plaidé pour Ennahdha, parce ce que Ennahdha se présentait comme des gens qui « craignent Dieu », qui ont fait de la prison et les voilà qui viennent pour sauver la Tunisie. Il s'est avéré plus tard qu'ils n'étaient que des criminels.

Aujourd'hui, j'ai l'intime conviction que le Président Said est l'Homme qu'il faut pour notre pays. Tous les autres visages sont déjà déclassés par les tunisiens.

Une certitude pourtant: au-delà de toutes les considérations aussi défendables soient-elles, je suis un Homme de science, et je confirme que la drogue, soft ou hard d'ailleurs, reste un DANGER pour l'être humain.
Be zen
The Mirror
a posté le 30-10-2022 à 16:32
Je vous ai connu islamiste, soutien de Ghannouchi jusqu'au bout des ongles.
Vous avez fait votre coming out et petit à petit, vous vous êtes (justement) désolidarisé du parti des frères musulmans et de son chef.
Vous vous êtes par la suite convertis dans le "Kaissisme" à fond et aveuglement.
Je vous suggère de continuer à bien réfléchir et à évaluer les choses à leurs justes valeurs.
KS n'est pas le sauveur de la Tunisie (hélas).
Et votre haine et votre mépris pour un individu qui n'a fait que fumé un joint et qui s'est retrouvé privé de liberté me parait excessivement injuste.
Un jour, vous reviendrez à la raison.
Lecteur intéressé
@Be zen.
a posté le à 19:59
Bonjour.
Merci pour ce précieux témoignage. Cela permet de mieux cerner le personnage expliquer bien des choses notamment cette hargne et cette prétendue conviction profondes.
Certains harkis étaient parfois plus violents que les colons. Des fraîchement convertis plus intégristes que les vieilles ouailles de toujours. Des récemment naturalisés plus racistes que les nationaux de souche...
Donner des gages pour dissiper toute suspicion fantasmée ou réelle d'engagement par opportunisme est la règle de conduite de ces personnages.
Ramirez dans "Papy fait de la résistance", la milice de Vichy dans la scène du restaurant dans "Au revoir les enfants" de Louis Malle.
Instructif. On sait a quel type de personnage on a affaire.
Merci.




Jilani
Les grands n'existent plus
a posté le 30-10-2022 à 14:51
Quand on a dit à Bourguiba que le chanteur jammousi prenait du hachich, il a dit de le laisser tranquille. Et voilà même Omar khattab dont KS est fan prenait un mélange de jus qui ressemble à une drogue .... Avec ces islamistes pourris et ces bornés on met un jeune en prison pour avoir pris un joint au lieu de l'accompagner et lui fournir un soutien .....
Houcine
M'?urs stupéfiantes.
a posté le 30-10-2022 à 14:13
Il semble que cet homme a commis un délit, celui de consommer des stupéfiants.
Lui reprocherait-on d'en être dealer ? Rien n'est dit à ce propos ici.
Il convient de distinguer les registres et de regarder de près de quoi il s'agit.
La consommation de toutes sortes d'euphorisants, alcools, chicha ou haschich jusqu'aux produits hard telle la cocaïne paraît avoir cours en ce pays.
'? chaque époque de l'histoire ses tabous, ses drogues et ses frasques ou délits et crimes.
Cependant, quand un pays veut se donner les allures d'être dans le sens du vent de l'Histoire, il ne peut échapper aux effets de ses orientations. Ouverte au monde, du moins se présente-t-elle de la sorte, elle ne peut se fermer aux influences, à la circulation des idées, des biens et des pratiques, même les moins recommandables. Internet en est un vecteur et pas toujours du meilleur effet si l'on ne sait en faire usage avec critique et distance.
Il est des pays où l'on réglemente la consommation des "drogues", et pour cela on recourt à divers procédés, de la taxation excessive du tabac, des alcools, en'mele temps qu'on criminalise "la fumette".
D'autres se montrent moins répressifs, et mettent en place une gestion marchande, sans que cela éteigne le phénomène.
Notre homme consomme, et sans doute est-ce le must dans son univers sociologique de la bourgeoisie artistique, et s'il le fait à titre individuel et pour ses propres besoins, envies, plaisirs, c'est un peu fort de l'embastiller pour ce seul motif.
Mais, c'est une question qui illustre l'état civilisationnel et donc les mentalités.
Il me semble qu'il est d'autres dysfonctionnements sicietaux bien plus néfastes et qui restent impensés. Ou volontairement ignorés.
Laissez ce réalisateur revenir à son job, et la Tunisie ne sera plus en danger.
Elle en d'autres à combattre.
La disproportionnalité de la peine invalide les attendus auxquels réfère le juge.

GZ
@Houcine
a posté le à 14:47
Bonjour Houcine.
Merci pour ce plaidoyer.
Vous avez trouvé les mots justes équilibrés et incisifs correspondants on ne peut mieux au cas de ce garçon et
sa situation.
Je ne comprendrai jamais l'excès dans la répression de notre justice en tous domaines.
C'est juste inutile, révoltant et contre-productif.
Le dispositif "invalide" les motifs comme vous le dites si bien.
Bien à vous.


Bien à vous.
Houcine
Salut l'ami @GZ
a posté le à 19:28
C'est toujours un plaisir d'échanger avec un citoyen, un homme civilisé.
Cela nous change des bassesses.
Portez-vous bien.
The Mirror
Les Artistes font la fête, les crapules crachent dans la soupe
a posté le 30-10-2022 à 11:31
Les JCC, c'est la fête, les tenues de fête et l'ambiance de fête. Cela est d'autant plus important pour une Tunisie, où la misère physique et intellectuelle domine notre train-train de tous les jours.

Messieurs et Mesdames les crapules qui enfilent des T-shirt, allez vivre votre misère morale et intellectuelle loin des JCC.
Aux JCC, comme à Cannes et comme partout ailleurs, les artistes font une trêve et laissent de côté les problèmes, pour montrer leurs beaux films, et pourquoi pas, se montrer beaux eux-mêmes aussi.

Messieurs et Mesdames les crapules, si vous défendez la consommation de la drogue, ce n'est pas en Tunisie qu'il faut le faire. Dieu merci, la législation tunisienne est intolérable dans ce domaine.
Fumeur
Faites tourner la fumette
a posté le à 14:18
"Intolérable", tout à fait d'accord.
De là à remercier une prétendue providence, il ne faut point pousser.
Quant à ce qui est de "cracher dans la soupe", faut-il encore en avoir un modeste bol.
Vous faites peut-être partie de ce happy few qui en dispose encore. D'où vos penchants.
Lecteur
"Intolérable", oh, que oui. Vous ne croyez pas si bien dire.
a posté le à 14:07
"...la législation tunisienne est intolérable..." On ne vous le fait pas dire.
Oui intolérable, d'un autre âge.
Il n'y a pas que dans ce domaine que vous êtes intolérant. Vous montez sur vos ergots dès qu'on entend critiquer votre idole et les institutions qu'il a asservies.
Be zen
Pendant que les ennemis de la Tunisie se la coulent douce . . .
a posté le 30-10-2022 à 11:23
Alors que les incompétents et les voleurs qui ont pillé notre pays et qui l'ont mis à terre se la coulent douce et profitent allégrement de leur "ghanima", je parle de l'argent spolié aux tunisiens, ce pauvre Issam croupit en prison pour avoir juste consommé un joint !

OU EST LA JUSTICE ? ? ?
Mansour Lahyani
La consommation de canabis n'est pas tolérable par les chiites...
a posté le 30-10-2022 à 10:11
Il faut décidément s'en faire une raison : vous êtes défendable, ou non, selon que vous êtes plus, ou moins, tolérable pour les Fères Musulmans et, plus particulirement, par les chiites d'entr'eux...
Aussi Issam Bouguerra n'est-il plus digne d'intérêt aux yeux des Kaisollah et Naoufallollah qui nous gouvernent... et qui pourraient, d'un trait de plume (d'oie !) imposer l'accélération de la fin de son calvaire à des "juges" seulement attentifs aux consignes présidentielles ou para-présidentielles. Ah, s'il avait eu la présence d'esprit de se présenter comme nahdhawi : il aurait été "élargi" - comme c'est beau ! - depuis belle lurette !!
Koulibali
Cannabis iss
a posté le à 13:18
Le cannabis est aussi un médicament legalement autorise par daech pour aller s envoyer en l air avec les 100 vierges en afganistan par les talibans et en tunisie on accepte l argent de la drocue dans le banques alor s quid? Il vautieux fumer un joint qu etre salafiste c est moins nocif pour la societe...