alexametrics
vendredi 02 décembre 2022
Heure de Tunis : 13:16
Dernières news
Le père de Issam Bouguerra se dit inquiet pour son fils et insiste pour qu’il soit ausculté par un médecin
04/10/2022 | 19:27
2 min
Le père de Issam Bouguerra se dit inquiet pour son fils et insiste pour qu’il soit ausculté par un médecin

 

Abdeljelil Bouguerra, père du réalisateur Issam Bouguerra, a affirmé, lors de son intervention, mardi 4 octobre 2022, sur IFM, que son fils lui a confié au mois de mars dernier qu’il souffrait de douleurs et qu’il n’a pu consulter aucun médecin.

 

« Quand je lui ai rendu visite hier, il m’a dit qu’il saignait depuis une semaine et qu’il a demandé à la direction de la prison de voir un médecin sans succès. Je suis inquiet car si les hémorroïdes ne sont pas graves, sa mère a aussi saigné pensant avoir des hémorroïdes mais il s’est avéré qu’elle souffrait d’un cancer du côlon. Ce type de maladies est héréditaire et le médecin lui a conseillé des contrôles très réguliers, cela fait plus d’un an, depuis qu’il est incarcéré qu’il n’a fait aucun contrôle », a déclaré M. Bouguerra. Il a précisé que son fils a le droit de voir un médecin et qu’il serait prêt à lui payer la consultation.

« Je suis pour que tout délit soit puni et que chacun assume ses responsabilités mais là, le châtiment est exagéré mais très exagéré… Ses avocats sont confiants et ils ont trouvé beaucoup de failles dans le dossier, le plus important est que tout est basé sur des « intentions » sans le moindre fait ou la moindre preuve… Nous espérons que la justice applique l’esprit de la loi et que Issam sorte de prison jeudi », a conclu le père de Issam Bouguerra.

 

Issam Bouguerra croupit depuis plus d’un an en prison, en attendant son procès. Il est accusé de trafic de cannabis et se défend d’être simple consommateur. Son dossier a remis sur le tapis, encore une fois, la question de la loi 52 qui fait de nombreuses victimes parmi les jeunes tunisiens.

Une campagne de soutien « FreeFaracha » a été lancée sur la toile, sa famille et ses amis dénoncent des procédures qui s’éternisent et un flou qui règne autour de l’affaire.

 

M.B.Z

 

 

 

04/10/2022 | 19:27
2 min
Suivez-nous