alexametrics
jeudi 20 juin 2024
Heure de Tunis : 13:24
Dernières news
Interruption du signal de Nessma: Le ministère de l'Intérieur explique
25/04/2019 | 21:45
1 min
Interruption du signal de Nessma: Le ministère de l'Intérieur explique

 

 

Le ministère de l’Intérieur a publié un communiqué, ce jeudi 25 avril 2019, dans lequel il a souligné que l’intervention des forces de l’ordre pour la saisie des équipements de la chaîne privée, Nessma TV et l’interruption de sa diffusion, s’est effectuée conformément au décret-loi n°2011-116.

 

Ce décret-loi permet à la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (Haica) de faire appel aux sécuritaires pour l’application de sa décision émise le 15 avril courant et à la demande légale du président de la Haica, Nouri Lajmi.

 

Le département a, par ailleurs, indiqué que les forces de l’ordre ont sécurisé la procédure de la saisie et ont assuré la protection des agents qui en sont chargés relevant que, contrairement aux rumeurs, aucune agression n’a été enregistrée contre les journalistes ou les techniciens de la chaîne.

 

Le ministère de l’Intérieur a, au final, réitéré son engagement à appliquer la loi loin des tractations et de la surenchère.

 

B.L

25/04/2019 | 21:45
1 min
Suivez-nous

Commentaires (6)

Commenter

EL OUAFFY Y
| 28-04-2019 18:16
La chêne de NESMA est la chêne la plus étroite elle n'a jamais diffusée ce qui on contradition avec les lois de la république et la censure se fait dans les norme et la présence de Ben Salem le justifier .
Au contraire les avantages ce que Ben Ali avait réalisé durant sa règne ne sont abordés par les journalistes de cette TV et ce pour ne pas gêner les actuels dirigeants , malgré que Ben Ali devenu très populaire vue ce qu'il avait réalisé de vie digne pour l'ensemble .

EL OUAFI
| 26-04-2019 18:46
Retenez bien qu'est-ce que c'est être dans son droit et personne ne contesterait cette décision sauf si on fait appel devant la justice, le mot final revient au juge , excluant toutes autres décisions.
Or HAICA ou gouvernement ou même président de la République n'en ont aucune légitimité pour appliquer la loi .(Manai)

Zohra
| 26-04-2019 09:51
encore faudrait-il que les cerveaux des gens se mettent à fonctionner. Et, franchement, quand je vois les gens qui défendent cet arriviste soit disant qu'il fait beaucoup de charité, je me demande si je dois rire ou pleurer.

Mtz
| 26-04-2019 09:49
Si Nabil karoui veut faire de la poilitique et c'est son droit il n'a pas a utiliser les pauvres gens pour arriver à ses fins.
Personellement je regarde jamais et meme si je m'arrête quelques secondes je zappe très vite tellement c" est flagrant .
Maintenant on voit les travailleurs pleurnicher c'est normal mais exploiter les pauvres qui ont reçus des cadeaux et des dons c'est inadmissible .

Maxula
| 26-04-2019 00:37
Sauf erreur de ma part, la Haica est un organisme public chargé (pour faire bref) de la régulation des médias audiovisuels.
Fort bien.
Mais la Haica n'a aucun pouvoir (ni aucun droit) de mander la force publique pour fermer quelque média que ce soit, car ce faisant, elle outrepasse ses droits et obligations, partant, elle est elle-même dans l'illégalité, puisqu'il ne figure pas dans ses prérogatives de faire appliquer ses décisions par la force publique sans passer "au préalable" par une décision de JUSTICE !
Mais le pire, c'est que c'est le ministère de l'intérieur lui-même qui est dans l'illégalité, puisqu'il n'a agi ni sur ordre ni avec l'autorisation, ni avec l'assentiment de LA JUSTICE, qui est la seule légitime à dire le droit et à le faire respecter et appliquer !
Prenez un exemple simple, mais loin d'être simpliste :
Un propriétaire veut faire expulser un locataire indélicat qui ne paierait plus son loyer depuis, mettons 3 mois. Ce propriétaire croyant être dans son droit, fait appel à un huissier de justice pour faire expulser le locataire indélicat. L'huissier jugeant nécessaire de faire appel à la force publique pour faire respecter les droits de son client-propriétaire lésé, va chercher un agent de police au commissariat du coin et lui demande d'aider à faire expulser le locataire indélicat. Lequel policier, avec l'assentiment du commissaire son supérieur hiétatchique si ce n'est sur son ordre, va faire appel à un serrurier pour forcer la porte du domicile du locataire indélicat et lui vider son logement par la force et en son absence.
Sauf que tout le monde a agi dans une parfaite illégalité, puisque n'agissant pas sur une décision de JUSTICE en bonne et due forme ! Mais le plus beau c'est que la partie la plus coupable, n'est autre que la force publique qui a agi de son propre chef et non sur l'ordre d'un juge !
Car seul un juge est habilité (et légitime) à dire le droit et à le faire appliquer en faisant appel, si besoin, à la force publique. Hors de cette "procédure" on verse dans l'illégalité et dans la gabegie !
Et dans la "ripoublique bananière" !
Maxula.

Twensa
| 25-04-2019 23:07
Je pense bien que après ce qui s'est passé avec Nesta TV aujourd'hui, youssef chahed à signé son certificat de décès politique.. On ne veut plus de lui..qu'il dégage le plus vite possible.. Un manipulateur machiavélique du premier ordre !!