alexametrics
Dernières news

Nouri Lajmi : Aucune ingérence politique dans l'affaire de Nessma !

Nouri Lajmi : Aucune ingérence politique dans l'affaire de Nessma !

 

Le président de la Haute autorité indépendance de la communication audiovisuelle (Haica), Nouri Lajmi, a formellement démenti les accusations de Nessma TV selon laquelle le gouvernement serait derrière la décision d’interruption des émissions de cette chaîne privée.

 

« La Haica applique seulement la loi. Depuis des années, nous avons appelé la chaîne Nessma à ce qu’elle règle sa situation mais en vain. Malheureusement, les décisions de cette instance ne sont pas prises en considération », a-t-il expliqué, dans une déclaration à Mosaïque FM aujourd’hui, jeudi 25 avril 2019, ajoutant : « Ce n’est pas normal que des chaînes appliquent les dispositions de la loi alors qu’une autre ne le fait pas et fait comme bon lui semble! Il n’y a eu aucune intervention politique dans ce sujet ! Le gouvernement n’est pas intervenu non plus. C’est une décision prise par la Haica ».



Rappelons que Nessma TV a accusé, dans un communiqué publié aujourd'hui, le chef du gouvernement, Youssef Chahed, d'être derrière la suspension de ses émissions et assuré que les policiers ont empêché les journalistes, les techniciens et les agents d'accéder dans ses locaux.

E.B.A.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

Mohamed Obey
| 25-04-2019 21:51
Qui vas croire une telle banalité? LA HAICA est passée spécialiste dans le deux poids deux mesures.

hounga
| 25-04-2019 19:50
Ce Lejmi dans ses déclarations prends-il les tunisiens pour des imbéciles. Soit on sanctionne tout ceux qui ne respectent pas la loi ou bien on laisse faire. C'est comme la lutte contre la corruption. Mentir est un vilain défaut devenu qualité en Tunisie. Et lorsqu'on prends une telle décision la priorité serait de penser aux salariés, leur droit mais ça ils s'en foutent tous ils mènent la belle vie. Mais alors pourquoi on a fait partir Ben Ali.

nidaoui fi zebla
| 25-04-2019 15:52
J'attends de voir LAJMI procéder de la même façon avec la chaine des boulahya

Le marseillais
| 25-04-2019 15:48
Mais il a le troisième '?il , stop je ne le crois pas ,les singes sont partout hihihi hahaha

halouch nidaou
| 25-04-2019 15:37
Vous allez bien entendu fermer dans les 24 h Zitouna la chaine nadaoui qui est hors la loi

De Hammam-chatt
| 25-04-2019 14:56
Et si Mr Karoui voulait liquider Nesma , dans ce cas , cher Mr Nouri Lajmi vous l'avez aidé pour qu'il ne paye pas les salaires du mois d'avril ( ni indemnités ) des pauvres employés qui y travaillent .
On dit que ce Monsieur pourra continuer à vivre sans Nesma et vous on dira que peut être que vous auriez faire cela après le décaissement des salaires des employés qui crient de détresse faute d'avoir de quoi vivre demain.

Alouane
| 25-04-2019 14:50
Notre pays souffre d'un déficit de légalité, et tout un chacun enfreint la loi à sa guise et dans tous les domaines à commencer par la circulation routière. Chahed n'arrivera ni à arrêter les abus , la corruption et les malversations ni à sauver la Tunisie s'il persiste à ne pas mettre en vigueur les lois dans tous les domaines avec célérité, équité et rigueur quel qu'en soit le prix. Il en va de son avenir politique et de celui du pays.
Quant-à monsieur Lejmi qui a trop tardé pour stopper les émissions de cette chaîne, il doit appliquer avec la même rigueur les lois y afférents aux autres chaînes qui ne se sont pas soumises aux règlement régissant le secteur, elles sont nombreuses, connues de tous, mais leurs soutiens et/ou propriétaires les rendent-elles au dessus des lois?

rz
| 25-04-2019 14:39
S'il dit vrai alors il faut publier toute la liste des chaînes qui diffuse à partir du pays et leur situation juridique; comme ça on arrête de parler dans le vide et on évite un poids 2 mesures

Ghazi
| 25-04-2019 14:04
Ahhh CHAFIQ YA RAGEL !!!! J'arrête là, je ne vais pas plaire aux modérateurs de BN.

Citoyen de Tunisie
| 25-04-2019 14:01
C'est une année électorale et son proprio compte se présenter aux élections présidentielles.
On sait aussi que Nessma est accusée d'avoir soutenu BCE en 2014.
Le destin commence par dévoiler le satanisme d'Ennahdha qui d'ailleurs protège la chaîne Zitouna.
Au fait, combien de morts voteront Ghannouchi pour la présidentielle. Avec sa tranche, tous les morts.

A lire aussi

L’ancien Mufti Mokhtar Sellami est décédé, ce lundi 19 août 2019, à l’âge de 94 ans.

20/08/2019 00:43
0

il estime qu’il a les compétences nécessaires lui permettant d’être à la tête de l’Etat

19/08/2019 23:15
0

« Il y avait de véritables négociations à ce sujet, et j’avais reçu cette information. Il est

19/08/2019 21:11
6

pour avoir falsifié sa signature de

19/08/2019 20:23
2

Newsletter