alexametrics
Dernières news

La police saisit les équipements de Nessma et interrompt la diffusion

La police saisit les équipements de Nessma et interrompt la diffusion

 

Les unités sécuritaires ont encerclé aujourd'hui, jeudi 25 avril 2019, le siège de la chaîne privée Nessma, à Radès, apprend Business News.

 

Selon les premières informations, les policiers ont tenté de saisir les équipements de Nessma afin d'appliquer la décision de la Haica. La chaîne avait été mise en demeure pour diffusion sans autorisation légale.

 

La diffusion en direct a été interrompue. Les employés de Nessma TV ont vivement contesté la décision de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (Haica).

 

 

   

 

 

E.B.A.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (22)

Commenter

G&G
| 25-04-2019 18:41
Quand ma mémoire me renvoie vers un certain jeudi 13 janvier 2011. Ce jour là, en passant devant le ministère de l'intérieur, je voyais Nabil Karoui courir comme un fou du coté du parking, fou de joie, ordonnant son caméramen à prendre en gros plan le mot "dégage" inscrit sur une pancarte soulevée par une bande de bon à rien qui criait Khobz ou ma wa Ben Ali La .
Aujourd'hui, ce Ben Ali que j'ai toujours considéré comme Ouli Salah, se venge de ces imbéciles heureux un par un.
G&G
RCDiste et fier

Momo
| 25-04-2019 17:57
Je me suis mal exprimé: Le principe même de censurer un média constitue un précédent fâcheux pour la démocratie, d'autant plus que ça pue le règlement de compte. Donc ce que je voulais dire: qu'à ce titre, si on laisse faire ou pire encore on applaudit, on verra d'autres médias censurés, et ça sera ceux qui feront le mieux leur travail de critique. Les autres journaleux continueront bien entendu à retourner leurs vestes et à lécher les bottes du pouvoir comme d'hab.

Soufa
| 25-04-2019 17:41
Pourquoi tout ce cirque nessma a un cahier de charges a respecter, elle le respecte point barre, ce n'est pas parce que zitouna ou une autre chaîne triche qu'elle doit aussi tricher la loi n'est pas applicable seulement pour les plus démunis,N.karoui qui veut se presentier pour les présidentielles doiit commencer par balayer devant sa porte et arrêter de la victime.

hafedh
| 25-04-2019 17:34
pour faire oublier aux citoyens
- Ennahdha et les dons de l'au-delà;
- l'augmentation du prix du carburant;
- les prochaines augmentations lait et dérivé.
- la cherté de la vie en générale.

Mansour Lahyani
| 25-04-2019 16:39
Attends.... Tous les vrais "journalistes", à l'image de Karoui ? Alors, les journalistes, les vrais, n'ont aucun souci à se faire ! Les faiseurs, et les chefs d'entreprises populistes, eux, seront bien avisés de se tenir à carreaux !

linoucha
| 25-04-2019 16:35
Sincèrement on ne comprend plus le tunisien si on applique pas la loi on crie que c'est la jungle et c'est le pays des bananières mais si au contraire on applique la loi alors on crie que c'est la naissance de la dictature toutefois on espère ne pas se permettre les deux poids deux mesures ...

Momo
| 25-04-2019 16:01
ça sent les prémices d'une dictature qui s'installe ! Journalistes vous êtes avertis ! Chacun son tour, mais tous les vrais journalistes y passeront !

mansour
| 25-04-2019 15:53
la mise au pas des médias pour "plus de vérité,légalité et de neutralité" comme chez Erdogan le frere musulman...

Réaliste
| 25-04-2019 12:43
A défaut de réussir sur le plan socio-économique, Chahed a le mérite au moins de nous avoir débarrassé de quelques malfaisants comme Jarraya, Slim Riahi, probablement de Mehdi Jomâa et maintenant de Wel bouh la7nin

kamel
| 25-04-2019 12:37
Pourquoi les autres chaines n'ont pas eu le même sort. Ce haica produit de Troika est catastrophe sur le medi tunsien

A lire aussi

Un point parmi des dizaines d’autres qui ne manquera pas d’arriver devant l’ISIE si jamais la loi

19/06/2019 10:06
0

Le syndicat de base de l’office national de télédiffusion (ONT) a annoncé une grève de deux jours,

19/06/2019 08:56
1

ces accusations ont été formulées sur la base d’un mail fuité sur les réseaux sociaux, selon lequel

19/06/2019 00:53
10

L’ancien dirigeant Nidaa Tounes, Borhen Bsaies a publié un statut, ce mardi 18 juin 2019, indiquant

18/06/2019 23:51
4

Newsletter