alexametrics
lundi 17 juin 2024
Heure de Tunis : 23:20
Dernières news
Grève générale dans la fonction et le secteur publics le 16 juin
31/05/2022 | 14:26
1 min
Grève générale dans la fonction et le secteur publics le 16 juin

 

L’UGTT a décrété une grève générale, le 16 juin, de la fonction publique et le secteur public, via un préavis publié ce mardi 31 mai 2022.

 

La centrale syndicale a rappelé dans un communiqué rendu public que ses revendications concernent la suppression de la circulaire 20 du 9 décembre 2021, l’application de tous les accords signés, le lancement immédiat de négociations sociales visant à restaurer le pouvoir d’achat, les réformes urgentes des établissements et institutions publiques sans le recours à la privatisation partielle ou totale, l’annulation de la participation solidaire de 1% et la finalisation des négociations sur la loi régissant les agents des établissements et structures publiques.

 

M.B.Z


31/05/2022 | 14:26
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Guide de tourisme
Zazzar de mjez el bab
a posté le 01-06-2022 à 00:52
Ce karakouze se permet de mettre sur la liste des grévistes (entre autres) le ministère de la défense: c'est tout dire!
Agatacriztiz
Il y a, heureusement, des parades...
a posté le 31-05-2022 à 22:58
Grève générale, et puis après ?
Si on veut "noyer le poisson" on a qu'à décréter, la veille, le 15 Juin, à minuit, que le vendredi 16 juin sera une journée "chomée" et non payée, (bien entendu, ça va de soit) en mémoire du 65eme anniversaire retour au pays du zaïm Habib Bourguiba en Tunisie en juin 1957, par exemple.
Comme ces petits rusés de syndicalistes, malins comme des babouins, veulent faire endosser la responsabilité de la décision du corps professoral du secondaire de non correction, le 16 juin (comme par hasard) des épreuves du baccalauréat et en faire porter la responsabilité à l'ensemble des employés du secteur public, il faudra pour résoudre le problème de ces mêmes corrections :
- Soit décréter, toujours ce même 15 Juin (si, bien entendu, la grève est stupidement maintenue) que, pour cette année, ça sera la moyenne des notes obtenues durant toute l'année qui fera office de "note de passage" au bac et on envoie bouler tout le monde, professeur ou non, grévistes aveuglés par les décisions débiles de leur centrale syndicale sclérosée et obsolète à tout point de vue.
- soit de faire venir ces mêmes profs, en astreinte expresse obligatoire, dans des casernes (sous surveillance militaire, sinon, ça ne ferait pas sérieux) le samedi 17 et le dimanche 18, pour corriger par deux fois, de manière aléatoire, chacun dans sa discipline, les copies de nos chérubins, au cas où ils seraient tentés de "saquer" nos chers ados pour se venger.
Voilà, plusieurs solutions existent pour emmerder L'UGTT, tout comme elle ne fait qu'emmerder la Tunisie et les tunisiens depuis pas mal de temps.
retraité
le pays est presque en cessation de paiement ?
a posté le 31-05-2022 à 18:35
continuez Monsieur le charcutier et votre bande à des hausses de salaires dans la fonction publique et les sociétés publiques qui accusent des déficits publics énormes et un endettement énorme intérieur et extérieur et la population souffre fortement des tarifs publics parce qu'il n'y a pas actuellement un chef politique comme le visionnaire Bourguiba et son premier ministre Nouira qui ont dit non à des augmentations des salaires sans une augmentation de productivité ou pendant dix ans de sa gouvernance le pays a réalisé des taux de croissance jusqu'à 8 % ou l'ancien président Ben Ali qui a imposé un contrat social triennal avec des augmentations bien étudiées et qui a protégé l'économie tunisienne des grèves récurrentes dans le secteur public et privé et qui a apporté une croissance certes modeste mais soutenue malgré les crises internationales .
Citoyen_H
CONTINUEZ, CONTINUEZ à SUIVRE CE ZAZZAR, QUI à PART à PART L'ENDROIT OU SE SITUE LES COTELETTES ET LE GIGOT, N'ARRIVE PAS à éNUMéRER LES SEPT JOURS DE LA SEMAINE DANS L'ORDRE. !!!!!!!
a posté le 31-05-2022 à 17:14
Il mènera, à coup sûr, la NATION à sa destruction.

Ceux qui fournissent 6 minutes de rendement par jour travaillé (moyenne nationale du rendement du tunisien payé pour huit heures/jour), se réjouissent déjà du prochain jour férié chômé et payé, offert par celui qui par lequel arrivera l'apocalypse.
Depuis 2011, c'est open bar.
Le populisme de abassi dans un premier temps, et celui de ce zazzar de malheur ainsi que celui du vizir abbou qui accorda un jour de repos de plus au peuple le plus fainéant de l'univers, ont définitivement plombé l'ex-position concurrentielle de la Tunisie, dans la course au développement des nations comparables à la nôtre !!!!

Ce boucher, taboubi, n'a plus rien à perdre.
Il sait pertinemment que si l'ordre et la justice, étaient de nouveau établis, il plongerait pour ces méfaits, pour des siècles et des siècles (taule).
Il n'en a rien à cirer du peuple et de la NATION. Ces collègues et complices non plus !!!!!
Seuls, leurs biens personnels, mal acquis, prévalent sur tout le reste !!!!!
Cet inculte et analphabète personnage n'a aucune notion des rouages et des stratégies des marchés nationaux et internationaux.

Il faut mettre les syndicats en veille, si on veut qu'un jour, la NATION reprenne son potentiel de l'avant accident de 2011.
Aucune pitié ne devrait être accordée aux saltimbanques et aux troubadours qui désirent ou qui désireraient vivre en tant que parasites, tels les charognards de la maudite terka, ces onze dernières années.

Vive la NATION, et au diable les pingouins et autres bouffons incultes, qui se la jouent en anti-tout !!!