alexametrics
mardi 25 juin 2024
Heure de Tunis : 15:55
BN TV
Giorgia Meloni fait miroiter à l’Afrique son « plan Mattei »
09/06/2023 | 20:02
3 min
Giorgia Meloni fait miroiter à l’Afrique son « plan Mattei »

 

La première ministre italienne, Giorgia Meloni, a évoqué, vendredi 9 juin 2023, son « plan Mattei », visant notamment à juguler la crise migratoire tout en apportant des bénéfices communs à l’Italie, l’Europe et l’Afrique du Nord.

A l’occasion de sa participation au « Forum in Masseria », Giorgia Meloni a expliqué que le problème des flux migratoire ne peut être traité sans l’implication et la coopération des pays de partance et de transit des migrants clandestins.

« Le travail qu’effectue l’Italie et l’Union européenne tourne autour du Plan Mattei pour l’Afrique. Nous sommes en train de mettre en place ce projet de coopération avec les pays africains, une coopération paritaire utile pour les deux parties et en Afrique on sait très bien ce que cela signifie. Ce plan peut être concentré à cette étape sur un problème qui touche particulièrement l’Europe depuis la guerre en Ukraine et qui est l’énergie », a-t-elle poursuivi.

Giorgia Meloni a souligné que la guerre en Ukraine a changé la géopolitique énergétique et que l'approvisionnement est devenu un grand problème pour l'Europe qui ne peut pas regarder à l'est, mais doit se tourner vers le sud de la Méditerranée, « où il existe un potentiel énorme de production et de diversification énergétique ». « Cela veut dire apporter des infrastructures, rendre ces pays autosuffisants et leur permettre d’exporter une partie de leur production, de gaz notamment, aidant ainsi aussi l’Europe » a-t-elle ajouté.

Giorgia Meloni ainsi que la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen et le Premier ministre des Pays-Bas, Mark Rutte, sont attendus dimanche à Tunis.

Le porte-parole de la Commission européenne, Eric Mamer, a annoncé que les trois dirigeants rencontreront le président Kaïs Saïed pour des réunions qui porteront sur les relations bilatérales entre l'Union européenne et la Tunisie.

« Un accord de coopération sur l'économie, les économies d'énergie et la migration sera au centre des discussions (…) Le fait que le président de la Commission se rende en Tunisie accompagné de Giorgia Meloni et Mark Rutte est en soi le signe qu'un dialogue constructif est en cours avec les autorités italiennes », a souligné Eric Mamer, cité par l’Agence Nova.

S’exprimant au terme d’une visite éclair effectuée mardi en Tunisie, la présidente du Conseil italien, Giorgia Meloni, a réitéré l’appui de l’Italie à la Tunisie pour faire aboutir les négociations entre le gouvernement de Najla Bouden et le Fonds monétaire international (FMI). 

Giorgia Meloni avait annoncé, par ailleurs, avoir affirmé au Président Saïed sa disponibilité à revenir bientôt en Tunisie accompagnée de la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, soulignant que l’Italie était en faveur d’une coopération « non paternaliste et non prédatrice, mais paritaire ». 

Le plan Mattei, promu par la Première ministre italienne fait référence au fondateur d'ENI, Enrico Mattei. La formule inspirée par Mattei met l'accent sur la collaboration avec les pays d'Afrique et d'Afrique du Nord, rompant avec le modèle d'exploitation hérité du colonialisme.

Enrico Mattei plaidait en faveur d’un « modèle vertueux de collaboration et de croissance entre l'Union européenne et les nations africaines » pour briser l’oligopole des Sept Sœurs, formule qu’il a inventé pour faire référence aux compagnies pétrolières dominantes du milieu du XXe siècle.

 

 

 

M.B.Z

 

 

09/06/2023 | 20:02
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Gg
Fait miroiter?
a posté le 22-07-2023 à 12:44
Pourquoi ce titre péjoratif ?
L'Italie propose un plan, rejoignant en cela des dirigeants africains. Elle ne peut certes pas le mettre en '?uvre seule, mais si tous les concernés y mettent de la bonne volonté, rien n'est impossible.
Tarak Ben Salah
Enfin! 100 millions d'euros
a posté le 12-06-2023 à 08:35
La Grande Bretagne a octroyé en début 2023 à la France plus de 450 millions d'euros sur 3 ans pour l'aider à financer les coûts de surveillance de ce petit territoire maritime dans la région de Calais...
Gg
Tarak?
a posté le à 12:48
Aide de la GB en application d'un accord entre les deux pays, qui déplace en France la frontière logistique avec la GB (Surveillance, interceptions, enquêtes etc...).
Lol
Le nein de Merkel
a posté le 11-06-2023 à 16:27
Mme Merkel avait déjà dit nein a l'UPM ou tout autre rapprochement avec le sud. La guerre va t elle vraiment changer quelque chose ?
Juan
faites comme le Royaume Uni
a posté le 10-06-2023 à 13:47
si vous ètes allergiques aux sub sahariens, déportez les vers le Rwanda
Tahar
Le vrai objectif
a posté le 10-06-2023 à 00:54
Le vrai objectif de la visite des deux chefs de gouvernement, Italien et neerlandais, ainsi que de la patronne de l EU, Van der Leyen, est de menacer et de faire du chantage economique a notre pays, pour que les subsahariens qui sont Europe et que les europeens veulent s en debarasser coute que coute, retournent en Tunisie, et que la Tunisie devienne le pays de residence des
des subsahariens au lieu de l Europe. Des subsahariens l UE veut se debarasser sur le dos de la Tunisie, c est cela le vrai objectif de la visite. Esperons que Kaeies Saeied sera ferme et ne laissera pas notre pays subir les graves consequences d une immigration que l UE veut imposer a la Tunisie. Accepter ce chantage signifie l arrivee a terme de plusieurs millions
d immigres subsahariens.
URMAX
"...Giorgia Meloni a expliqué que le problème des flux migratoire ne peut être traité sans l'implication et la coopération des pays de partance et de transit des migrants clandestins. ..."
a posté le 09-06-2023 à 23:06
BRAVO.
C'est la / le seul(e) politique qui a tout compris.
Citoyen_H
C'EST CURIEUX
a posté le à 12:55
Il me semble que c'était KS qui avait mis cette proposition sur la table.
Apparemment, vous êtes le seul à ne pas le savoir.
C'est fait.

Ferial
Merci Meloni
a posté le 09-06-2023 à 20:20
Oui c'est exactement ça donnant donnant et chaque partie aura sa part de autosatisfaction