alexametrics
dimanche 07 août 2022
Heure de Tunis : 17:25
A la Une
Entre mutisme et amateurisme, le douloureux déclin de la diplomatie tunisienne
26/11/2021 | 15:47 , mis à jour à 22:18
6 min
Entre mutisme et amateurisme, le douloureux déclin de la diplomatie tunisienne

 

Les fans de Kaïs Saïed ne cessent de répéter que la Tunisie conduit une diplomatie efficace et qu’il n’y a pas d’isolement international sous l’ère de l’hyperprésident. Pourtant, c’est bien durant son mandat que la diplomatie tunisienne connait ses pires revers. Outre la parenthèse troïka, pendant laquelle Moncef Marzouki et Rafik Abdessalem étaient les chefs de la diplomatie, notre pays n’a pas connu un tel délabrement dans ce domaine depuis l’indépendance.

 

Plusieurs agendas s’accumulent dans le calendrier international d’une Tunisie qui, plus que jamais, a besoin de mobiliser ses relations internationales. Non seulement nous avons été incapables de faire jouer ces relations, mais en plus nous reculons sur des acquis importants réalisés après des décennies de politique étrangère sage. Le fait que des représentants de l’état tunisien soient invités à des sommets de moindre importance comme celui sur le Moyen-Orient vert ou celui de Paris sur la Libye ne veut pas dire que la diplomatie tunisienne se porte bien. Le fait de recevoir des dons de vaccin et d’équipements médicaux dans le cadre d’initiatives internationales ne représente pas, non plus, une victoire diplomatique. Quand les pays riches envoyaient des aides alimentaires à l’Ethiopie dans les années 90, il ne s’agissait pas d’une victoire de la diplomatie éthiopienne, n’en déplaise aux fanatisés de Kaïs Saïed. Par contre, être exclu du sommet américain pour la démocratie malgré les relations ancestrales de notre pays avec celui de l’oncle Sam devrait mettre la puce à l’oreille.

 

Puisqu’on parle d’Ethiopie, une guerre civile fait actuellement rage dans le pays. La coalition armée autour du Front de libération du peuple du Tigré s’approche dangereusement d’Adis-Abeba, capitale de l’Ethiopie. Le régime en place est en guerre et le Premier ministre, Abiy Ahmed, se rend même sur la ligne de front. Par conséquent, plusieurs pays ont émis, via leurs représentations sur place, des alertes et des avis pour faire évacuer tous leurs ressortissants. Pendant ce temps, l’ambassade tunisienne en Ethiopie est aux abonnés absents. Même le ministère des Affaires étrangères n’a pas de réponse à donner à cela, ni aux journalistes, ni à l’opinion publique à travers un communiqué. Les citoyens tunisiens n’ont, semble-t-il, pas la même importance que ceux Américains, Britanniques ou Français.

 

Le ministère des Affaires étrangères s’est également distingué par son silence durant le mandat de Kaïs Saïed. Le locataire de Carthage a trouvé en Othman Jerandi un ministre docile et obéissant qui ne prendra jamais d’initiatives sans l’aval de Carthage. Comme en plus Kaïs Saïed est désormais connu pour ses décisions impulsives et injustifiées – notre représentation à New York en sait quelque chose – c’est la paralysie qui règne au ministère et dans les ambassades. Sinon comment expliquer le silence honteux du département des Affaires étrangères à la décision française du 28 septembre 2021 de réduire les quotas de visas de la Tunisie de 30% dans le but, avoué et affiché, de forcer les autorités à délivrer des laissez-passer consulaires pour expulser les illégaux. Pour dire les choses comme elles sont, la Tunisie a « baissé le pantalon » et n’a pas bronché, contrairement à nos voisins algériens et marocains. Le ministère des Affaires étrangères et encore moins la présidence de la République n’ont jugé utile de communiquer sur cette affaire. Le pire c’est que la Tunisie a appliqué les ordres et a même obtenu un satisfecit français comme l’a exprimé Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement français, le 4 novembre 2021, en disant que « les choses ont progressé avec la Tunisie puisque plusieurs centaines de personnes ont pu être expulsées parce qu’elles ont eu un laissez-passer consulaire ».

 

Plus grave encore, le silence, encore, des Affaires étrangères et de la présidence de la République concernant la détérioration des relations entre l’Algérie et le Maroc. Il est vrai que la chose est bien plus délicate à gérer mais cela ne justifie aucunement le silence. Par ailleurs, la Tunisie a décidé de ne pas voter le prolongement du mandat de la Minurso (Mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental). Une décision qui a été prise comme la fin de la « neutralité » de la Tunisie sur un dossier qui est une source de conflit entre les deux pays depuis 30 ans. Pourtant, Walid Hajjem, conseiller du président de la République, déclarait à la TAP que la Tunisie accueillait favorablement le vote de cette résolution ! Une cacophonie au sommet de l’Etat sur un dossier d’une extrême importance. Pour l’instant, la Tunisie n’a pas de position officielle affichée outre le slogan de la « neutralité positive », mais en réalité c’est l’improvisation et le manque de compétence qui règnent. Inutile, dès lors, de s’interroger sur une quelconque réaction tunisienne au fait que le ministre israélien de la Défense ait été reçu au Maroc avec des ventes d’armes à la clé.

 

Faire une liste exhaustive de toutes les gifles reçues par la diplomatie tunisienne nécessiterait plus qu’un article. Il faut se rappeler que la Tunisie est complément ignorée sur la scène internationale quand il s’agit de la question libyenne. Pourtant, la Tunisie paye directement le prix de toutes les perturbations qui ont secoué le pays durant des années. Il y a également l’épisode du sommet de la francophonie qui a été retardé d’un an pour des causes politiques évidentes liées au coup d’Etat perpétré par Kaïs Saïed à partir du 25 juillet. Kaïs Saïed avait également promis aux partenaires étrangers que les mesures exceptionnelles prendraient fin au bout d’un mois, ce ne fût pas le cas. Il tente également de rouler le secrétaire d’Etat américain dans la farine

 

La diplomatie tunisienne est bien trop importante pour être placée entre les mains d’amateurs caractériels comme c’est le cas aujourd’hui. La Tunisie qui patauge aujourd’hui dans la crise aurait également eu besoin d’une diplomatie économique efficace qui aiderait à sortir de l’ornière et qui pourrait se placer sur des dossiers importants comme celui du Reshoring qui aurait permis l’ouverture de plusieurs usines en Tunisie. Pourtant, une secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères chargée de la Coopération internationale a été nommée dans le gouvernement de Najla Bouden. Depuis sa prestation de serment, nous n’avons plus revu Aïda Hamdi –puisque c’est d’elle qu’il s’agit- pas même lors des déplacements de la cheffe du gouvernement.

Devant tous ces challenges et ces dossiers, Kaïs Saïed continue d’agir d’une manière irréfléchie qui ne fera que paralyser encore plus une diplomatie qu’il semble prendre un malin plaisir à maltraiter et à martyriser. Le 24 novembre 2021 un décret présidentiel publié au Jort fait état du limogeage de pas moins de seize diplomates entre ambassadeurs et consuls

 

Comme presque toutes les autres administrations, la diplomatie tunisienne a perdu son éclat durant le mandat de Kaïs Saïed. Le fait que celle-ci fasse partie des prérogatives exclusives du président de la République était susceptible de lui garantir une certaine stabilité comme ce fût le cas sous feu Béji Caïd Essebsi. Mais l’amateurisme au sommet de l’Etat s’est violemment répercuté sur un acquis historique de notre pays.

 

Marouen Achouri

26/11/2021 | 15:47 , mis à jour à 22:18
6 min
Suivez-nous
Commentaires
L'Irrévérentieux
Révélateur !
a posté le 28-11-2021 à 12:32
Je me suis adressé hier au Consulat de Tunisie à Paris pour un extrait de naissance.
On me l'a remis ... un timbre fiscal de 3,400 DT est apposé dessus et , on m'a demandé 4 '?' !!
4 '?' contre un timbre fiscal de 3,400 DT !!!
C'est peut-être pas grand chose, c'est peut-être anecdotique mais ça en dit long sur la déliquescence de nos représentants à l'étranger , sur les pratiques et l'état d'esprit de nos diplomates , sur leur sens du respect pour leur mission, pour eux mêmes , pour leur pays et leurs concitoyens ...
takilas
M. Achouri vous nous faites rire, vous avez beaucoup d'humour.
a posté le 27-11-2021 à 19:18
D'après vous est-ce que ce déclin, si jamais il existe, dépasse le massacre causé par nahdha durant les dix dernières années.
On ne sait quelle nostalgie il peut y avoir pour les médiocrités et les incompétences de nahdha.
La Tunisie tongue vers l'inconnu.
Warrior
Francophonie et colonisation continue ...........................
a posté le à 14:02
je défends pas Nahdha, mais tu dois comprendre, les problèmes existent depuis 56.
depuis que votre idole bourguiba a renforcé la colonisation et sa "omm hanoun" la France.
France , their francophpnie , their system are the root to your troubles.
WAKE UP !!!
DIEHK
La faute à qui ?
a posté le 27-11-2021 à 12:08
TOUT çà, c'est de belles paroles pour toujours désigner le fautif ?
Alors, C la faute de qui ?
Je ne nommerai personne, mais je dis C la faute aux Tunisiens qui voulaient de la liberté et la Démocratie sans avoir été éduquer :
Civilement
Civiquement
Politiquement
Socialement
Philosophiquement !!!!!
Avant 2011, le monde pensait que vous étiez plus intelligent qu'intelligent,
Aujourd'hui, le monde entier et surtout vos frères arabes qui n'ont ni Dieu, ni Religion se moquent de vous, vous ont promit "monts & merveilles" et à l'arrivée vous avez reculé de 100 ans en arrière et ce n'est rien par rapport à votre futur (si j'ose parler de futur" et je pense qu'il vous faudra inventer une nouvelle dialectique pour parler de votre présent qui est votre passé
d'avant ou post Merdolution et de votre avenir qui est réellement derrière vous !
Alors que faire ?
Continuez de trahir la Tunisie ?
Aider les Zislamistes à revenir au pouvoir ? ?
Trouver 1 nouvelle route ? Laquelle ?
Je ne sais pas?
Car vous avez voté la "Meilleur Con stitution du Monde" !!
Vous avez fabriqué les meilleurs terroristes sanguinaires du monde !!!
Vous faites partie de la "Meilleure Con frèrie Terroriste du monde" !! !
Vous vous êtes auto-détruit !!!
Vous avez détruit votre pays !!!
Vous n'avez plus de religion !
Vous n'avez plus de foi !
Vous n'avez plus d'avenir !
Et le vrai Dieu, vous a abandonné à votre :
Aveuglement
Violence
Malhonnêteté
Que Dieu vienne en aide à la Tunisie et aux vrais Tunisiens ?


















Lol
La vrai place de la Tunisie
a posté le 27-11-2021 à 09:35
La propagande de zaba et de Bourguiba est toujours là décidément.
A un certain moment il va falloir se regarder dans le miroir et voir ce que nous sommes vraiment.
Il n'y a pas de stars ou de fantaisie dans la diplomatie. Il n'y a que notre puissance ( démographique, technologique, militaire et économique) et nos alliances.
Aujourd'hui, l'union africaine n'a pas marché, le Maghreb a été avorté et la League arabe est une mauvaise blague. Notre pays est pauvre, surendetté, archaïque et mal gouverné.
Vous voulez quelle diplomatie pour ce pays?
Et concernant KS, même avec sa lourdeur et ses bizarreries, il reste plus fiable qu'une filiale de l'organisation des frères musulmans qui nous a ni*** notre réputation ou de la famille sebsi qui vendait la Tunisie aux moyen orientaux
takilas
@ Lol. Pas accord
a posté le à 19:27
Le Président de la République agit avec sérénité et réflexions etudiees et n'est surtout pas au piège de ceux (en parlent des lèches-bottes de nahdha) qui veulent des précipitations et des incongruités de sa par pour tenter de reprendre leurs gangsters le et leur banditisme.
VRAI
Initiative de Bourguiba ?
a posté le 26-11-2021 à 21:03
Il faut rendre à cesar ce qui apparteint à cesar!
Bourguiba - de bout en bout - a été teleguidé par Pierre Mandes France et tous ses idées (Bolitiques!) ont été sifflées par son idole Pierre Mendès France..
Regardons son portrait, tiré à quatre épingle à la française avec une barbe, au palais de Carthage, ca resume tout ..

9allou Diplomatie Tunisienne ..
okba
relisez ce que vous écrivez
a posté le 26-11-2021 à 19:24
S'il es vrai que la diplomatie tunisienne a beaucoup perdu de son éclat et de son efficacité depuis dix ans_je suis sidéré quand je lis dans cet article que le fait que la Tunisie ait été invitée à des sommets de moindre importance comme celui sur le Moyen Orient Vert ou de Paris sur la Libye ne veut rien dire....Par contre l'absence de notre pays au sommet sur la démocratie organisé par les USA doit mettre la puce à l'oreille...on sait de quoi il retourne quand Washington parle de démocratie dans les pays tiers_ ainsi le journaliste considère que ce sommet est plus important que la Libye...mais il se contredit par la suite en regrettant l'absence de la Tunisie à l'occasion des négociations internationales sur la Libye...Le même journaliste q écrit il y a 3 jours et répété aujourd'hui que Kais Saied a limogé un grand nombre d'Ambassadeurs et de Consuls alors qu'ils retournent au terme normal de leurs missions à l'étrranger soit après cinq ans......Bref quel journalisme et quel professionalisme
.
Hatem
'? l'image du pays
a posté le 26-11-2021 à 19:23
Comment voulez vous que la diplomatie ferait une exception dans un pays du tiers monde qui a toujours été en déclin dans tous les domaines?
Warrior
diplomatie de pacotille ........................................................
a posté le 26-11-2021 à 18:57
une puissance économique et militaire , indépendante de la France et FMI ... doit avoir une diplomatie en rapport.
pwahahahahah .....
Tunisien
'?a sent le vomis
a posté le 26-11-2021 à 18:55
Voilà un chroniqueur qui fait les poubelles. Serait il parent ou acolyte de sieur Marzouki car ça sent une odeur nauséabonde qui n'honore pas les journalistes respectueux et ne milite pas en faveur d'un tunisien qui nous fait croire que c'est par amour pour son pays qu'il manque de respect à ses dirigeants. Il a un verbe fluide pour se discréditer et s'attirer un vomis sans nom.
Tounsi Fakhour
Sujet intéressant
a posté le 26-11-2021 à 18:43
Mais il serait encore plus intéressant si on commence par dresser le bilan, sur le sujet, de la décennie ennakba et de ses satellites et acolytes.
Seozo Zohra
SALAUDS D'?LUS
a posté le 26-11-2021 à 18:32
La conséquence de ces 10 dernières années.
La corruption, mafia, vol, avantages, clientélisme, copinages, cumuls, immunité'?', chaque jour les accusations pleuvent sur notre classe politique, et la radicalisation des idées ne cesse de s'étendre.

Tout ça, ça ne peut qu'accabler les gens qui essayent de faire ce qu'ils peuvent face à ces ingrats, qui ne veulent pas s'associer à ce sauvetage que par le sabotage.
dalil
le réalisme arme souveraine contre la démagogie
a posté le 26-11-2021 à 18:09
Pour en revenir à l'Affaire Maroc / Israël, Le problème de la reconnaissance de ce pays à été soulevé par le Président Bourguiba à Jéricho.
Depuis, rien de rien sauf de catastrophe en catastrophe.
Mohamed VI là, a joué la carte hautement bénéfique pour son peuple du réalisme opposé à la démagogie incendiaire et verbale permanente sans aucune avancée pour un peuple palestinien meurtri , vivant sous les tentes de l'obole internationale et celle ci de plus, détournée par une classe politique incapable de prendre exemple sur Bourguiba ou Mandela.
AB1
C'est très pathétique, honteux ..
a posté le 26-11-2021 à 17:36
le manque de conscience démocratique de la population et bien sûr des médias (journalistes) : les journalistes des plateaux de TV et radios (Klugscheisser !) ont-ils manifesté - au moins une seule fois - contre la dictature établie ? A ma connaissance, la réponse est NON et ca s´appelle traitrise à la Nation !
Uniquement quinze recours déposés contre le décret présidentiel 117 dans un pays de 12 Mio. d´habitants: C'est très pathétique, honteux et méritent juste la dictature !

This country really can no longer be saved!
Rationnel
S'occuper de ses oignons
a posté le 26-11-2021 à 16:39
Si ne veut pas que d'autres pays se mêlent des affaires de la Tunisie pourquoi est ce qu'on veut que notre Diplomatie se mêlent des affaires des autres?
Pourquoi est ce qu'on doit se mêler de ce qui se passe en Ethiopie? c'est un empire de 10 ethnicités qui va s'éclater on devrait maintenir nos distances. Comme le dit le proverbe: "celui qui s'immisce entre l'oignon et son épluchure sort avec la mauvaise odeur".
Quand a la Libye, les pays qui se sont ingérer sont sortis perdants, la Russie est en perte de vitesse, la Livre Turque a perdu 40% de sa valeur en une année, le pays traverse la pire crise économique de son existence, on ne voit les gais réalises par les émirats. La Libye qui dépend a 100% du pétrole aura de grands problèmes dans dix ans et reviendra a son statut entre les deux guerres, lire le rapport de l'ONU de cette époque.
Les USA se sont ingérer dans les affaires de tous les pays et ont négliger leurs affaires internes et voila qu'il risque de perdre leurs pays. Leur ingérence dans des pays étrangers a fait qu'il ont gaspille plus de 8 trillions de dollars sur des guerres futiles, destructives et inutiles ( soit plus de 210 fois la dette de la Tunisie). Cet argent aurait pu être investit dans l'amélioration de l'état de santé des exclus du développement, l'industrie ou la recherche, maintenant la Chine est devenu le pays le plus avance dans plusieurs domaines comme les voitures électriques, les batteries, les panneaux solaires, l'intelligence artificielle.
Dans le 21eme siècle on peut accomplir plusieurs taches a distance, donc on doit revoir si on a besoins de tant d'ambassadeurs dans divers pays.
La Tunisie a plusieurs ambassades dans des pays on la présence des Tunisiens est minimes, on devrait fermer ces ambassades et louer les locaux et garder des ambassades et des consulats seulement ou il y une communauté tunisienne de plus de 10000 (ou un autre seuil). La location des locaux et la réduction des frais de gestion économisera une somme considérable qui aiderait a réduire les besoins d'emprunter en devises.
Dans des pays comme les USA ou l'Allemagne la communauté tunisienne locale peut accomplir le travail diplomatique mieux que les diplomates. C'est un sujet pour un autre commentaire.