alexametrics
dimanche 22 mai 2022
Heure de Tunis : 06:05
Dernières news
Conflit en Éthiopie : Plusieurs pays procèdent à l'évacuation de leurs ressortissants
24/11/2021 | 12:10
1 min
Conflit en Éthiopie : Plusieurs pays procèdent à l'évacuation de leurs ressortissants

 

Face à l’escalade du conflit entre le gouvernement fédéral et le Front de libération du Peuple du Tigré (TPLF), plusieurs pays ont entamé l’évacuation de leurs ressortissants de l’Ethiopie.

Les forces armées du TPLF se trouvent actuellement à près de 200 km d'Addis-Abeba, capitale de l’Ethiopie. D’autres sources rapportent que les combattants se trouvaient à seulement une centaines de kilomètres de la capitale.

Leur avancée rapide a poussé plusieurs pays à appeler leurs ressortissants à quitter le pays sans délai. Parmi eux, nous pouvons citer la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne et les Etats-Unis d’Amérique.

 

De son côté, l’ONU a décidé, depuis, le 23 novembre 2021, de procéder à l’évacuation des familles de son personnel en raison de la situation sécuritaire. Néanmoins, l’organisation a affirmé que son personnel sera maintenu sur place afin de continuer sa mission.

Pour ce qui est de la Tunisie, disposant d'une représentation diplomatique officielle à Addis-Abeba, le ministère des Affaires étrangères n'a pas encore émis de notification ou de décision d'évacuation des Tunisiens se trouvant sur le territoire éthiopien.

A noter que le conflit entre le gouvernement éthiopien et le TPLF avait éclaté en novembre 2020. D’autres groupes armés se sont ralliés au TPLF, notamment le Front de libération oromo (OLF). Les deux groupes cherchent à obtenir l’indépendance de leurs régions respectives à savoir l’Etat du tigré se trouvant dans le nord du pays pour le TPLF et de la région d'Oromia occupant l'est et le sud-ouest du pays pour l’OLF.

 

 S.G

24/11/2021 | 12:10
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Abel Chater
Tous les dictateurs pensent qu'ils ont leur mainmise sur leur population. Ils ne cessent de parler au nom du pauvre peuple, jusqu'à ce qu'ils soient portés en haut de la potence, par ce même peuple.
a posté le 24-11-2021 à 13:37
Le chef de guerre en Ethiopie, Abiy Ahmed, s'est sauvé de la capitale Addis-Abeba, depuis deux jours, prétendant aller sur le front pour diriger les soldats éthiopiens, contre les rebelles du Tigré. Comme s'il n'y avait qu'un seul front de guerre en Ethiopie.
Abiy Ahmed est de père musulman, mais lui-même, il est chrétien.
Tous ceux qui se sont rampus à quatre en direction des juifs genocidaires de Gaza occupants de la Palestine, dans l'idée de gagner la bénédiction des Américains, ils se sont retrouvés à quatre devant leurs adversaires. Car les juifs genocidaires de Gaza occupants de la Palestine, ne représentent pas l'Amérique ni les vrais Américains. Au contraire, hormis l'époque de Donald Trump, dont le gendre Jared Kushner est juif, les Américains s'y connaissent très bien avec les injustices et avec les crimes des juifs genocidaires de Gaza occupants de la Palestine. La vraie libération de la Palestine de son dernier occupant juif, ne sera réalisée que par les Américains eux-mêmes.
N'oublions pas que les Romains qui éradiquèrent les Chrétiens durant 4 siècles, ce sont eux-mêmes qui qui ont installé le Vatican des Catholiques chez eux à Rome.
Maintenant que l'Arabie Saoudite échoue sa mission de protéger l'Islam et qu'elle soutient les ennemis de l'Islam, je vois la proche création d'un genre de Vatican de l'Islam, à Washington aux '?tats-Unis.
La roue de l'histoire tourne sans cesse, mais les résultats sont toujours les mêmes.
Allahou Akbar.
zozo Zohra
C'est triste
a posté le 24-11-2021 à 12:28
Décidément, ces pays n'ont toujours pas pris la leçon des guerres civiles, ravagueuses. Dommage ils s'en sortaient bien.
Retour à la famine, c'est toujours le peuple qui subit les conséquences des conneries de ces bornés.