alexametrics
mercredi 25 mai 2022
Heure de Tunis : 06:51
Dernières news
Réduction du nombre de visas pour la France : La Tunisie coopère, des centaines d’expulsions en un mois
04/11/2021 | 16:14
2 min
Réduction du nombre de visas pour la France : La Tunisie coopère, des centaines d’expulsions en un mois

 

La France a réduit le nombre des visas accordés aux ressortissants algériens, marocains (50%) et tunisiens (30%) afin de forcer les autorités à délivrer des laissez-passer consulaires pour expulser les illégaux. L’annonce a été faite le 28 septembre 2021, suscitant une grande polémique en Tunisie surtout que la décision se base sur les chiffres de 2020, année marquée par la pandémie et la restriction de déplacement. Le motif est donc un manque de coopération diplomatique sur les dossiers d’obligation de quitter le territoire français.

Un mois après cette sanction les Tunisiens ont du mal à décrocher un rendez-vous pour obtenir des visas. D’ailleurs, le centre de demande de visa pour la France a fait savoir à plusieurs clients que les quotas ont été atteints pour l’années 2021 et que la prise de rendez-vous ne serait de nouveau disponible qu’à partir de 2022.

Le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal a annoncé, jeudi 4 novembre 2021, sur la chaîne CNEWS, que l’Algérie et le Maroc n’ont pas coopéré jusque-là, mais que « les choses ont progressé avec la Tunisie puisque plusieurs centaines de personnes ont pu être expulsées parce qu’elles ont eu un laissez-passer consulaire ». Gabriel Attal a souligné que la mesure prise sur les visas est une mesure forte et qu’il suffit de voir la réaction dans les pays concernés. « On doit continuer à mettre la pression. Il y a des personnes qui ont vocation à être accueillies en France, notamment celles qui bénéficient de l’asile et il faut les intégrer. Puis il y a les personnes qui n’ont pas vocation à rester en France et elles doivent être expulsées. Ce qu’on veut c’est faire respecter nos règles. On a de premiers résultats avec la Tunisie, je suis sûr qu’on progressera avec les autres pays aussi », indique le porte-parole du gouvernement français.

Si les autorités tunisiennes ont effectivement coopéré comme l’indique Attal, la sanction devrait être logiquement levée. Mais le porte-parole indique qu’il s’agit de premiers résultats. La France n’a pas pris de nouvelles décisions en ce qui concerne le côté tunisien.  

 

04/11/2021 | 16:14
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Ridha
Oublier la France
a posté le 05-11-2021 à 11:46
Le monde moderne n'est plus en Europe, la France est considéré un pays tiers monde. Orienter la culture de vos enfants vers le monde anglo-saxon ( USA , Canada , Singapore , Chine etc '?' ) faire apprendre à vos enfants l'anglais. C'est une honte de chercher un visa pour la France .
Aghir
!!!!!!!!!!!!!
a posté le à 22:17
Ce qui est avant tout un honte, c'est de cracher dans la soupe comme vous les faites! Maintenant, que des gens comme vous "oublient" la France c'est plutôt un cadeau!
GZ
"Géopolitique du chaos"*
a posté le à 14:01
Dans un pays où l'on maîtrise mal sa géographie, langues et géopolitique peuvent attendre.

* Frédéric Encel, Flammarion, coll. Champs. Ouvrage très enrichissant.
Just
@GZ
a posté le à 14:40
Si ta référence en géopolitique Frédéric Encel alors là t'es vraiment mal barré....
GZ
@Just
a posté le à 18:32
Bonjour.
Votre retour appelle de ma part les remarques suivantes.
Sur la forme. Je suis ouvert au dialogue, cependant merci de me vouvoyer comme je le fais pour vous. J'y tiens. Je vous saurai gré
de bien vouloir respecter ce choix.
Sur le fond. Citer un ouvrage ou le qualifier d'intéressant n'est pas adhérer à toutes les thèses développées par son auteur, quoique, dans le cas d'espèce, je ne voie pas ce qu'il y a à jeter.
L'auteur, chercheur, essayiste, est enseignant à Science Po. Paris et à la Paris Business School. Il ne s'agit pas de sombres établissements de sous préfecture.
Ce n'est pas la rue d'Ulm, ni le Collège de France, il n'est pas non plus Gilles Keppel, il n'en demeure pas moins que cela vous pose son homme. Réussir le concours d'entrée de Science Po. N'est pas une mince affaire. '?tre adoubé par ses pairs pour y enseigner est tout autre chose.
Enfin son directeur de thèse n'est autre que Yves Lacoste,
père fondateur du concept de géopolitique. excusez du peu.
Bien à vous.
Letranger
ben dis donc...
a posté le à 12:37
(... le monde anglo-saxon ( USA , Canada , Singapore , Chine etc...)
C'est vrai que la Chine, Singapour, et pour le "etc." le Japon, l'Inde, re-etc, ça c'est de l'Anglo-Saxon.

CITOYEN
VISAS
a posté le 05-11-2021 à 09:20
Avec cette histoire de visas, on constate qu'en TUNISIE ce ne sont pas seulement les autorités judiciaires locales qui prononcent des interdictions de voyages, mais également les Chancelleries étrangères dans la mesure où l'instruction d'un dossier de demande de visa dépasse parfois largement les quatre mois. En "confisquant" des passeports pour une aussi longue période ressemble beaucoup plus à une prise d'otages plutôt qu'à des délais raisonnables de traitement de dossiers. Sous couvert de COVID 19 et autre, on se permet d'ignorer les dispositions du règlement de l'UE 2019/155 du parlement européen et du Conseil du 29 juin 2019 qui limite l'instruction des dossiers à 45 jours maximum. Malheureusement, on constate à nos dépens, que le tunisien est traité comme un moins que rien.
Letranger
correction...
a posté le à 11:19
Si vous trouvez que la France vous méprise, ne demandez pas de visas pour y aller.
Allez plutôt en GB, en Chine, en Ethiopie, en Afghanistan ou n'importe où ailleurs.
En tous cas, je vois que la France, dans sa grande magnanimité a accusé réception de la facilitation des retours des Tunisiens indésirables en France.
Un genre d'échange quoi.
Vous reprenez tous vos Nationaux illégaux et en échange on vous délivre des visas légaux, jusqu'à la limite du quota précédent.
Si ce n'est pas de la coopération ça...
veritas
Pas besoin de votre mèrde '?'
a posté le à 12:22
Gardez vos visas merdiques '?'oubliez l'Afrique toute entière'?' l'Afrique sera mille fois mieux sans la France .
Letranger
mais missiou...
a posté le à 15:03
On ne vous propose pas des visas, c'est vous qui les demandez...
N'en demandez plus et vous verrez qu'il n'y aura plus de refus.

Au risque de rabâcher, c'est nous qui demandons que "l'Afrique toute entière" nous oublie et nous fasse un replay "d'Exodus" avec tous ses ressortissants "purs ou mélangés" de retour sur la terre de leurs ancêtres.
Comment "oublier l'Afrique toute entière" alors que l'on est envahi par un flot continu de clandestins illégaux (pléonasme), quand on est en période de jugement d'assassinats dont les auteurs sont Maghrébins.

Oui, comment oublier "l'Afrique toute entière" ?
veritas
Démagogue '?'
a posté le à 15:39
votre démagogie et votre mensonge n'a pas d'égale messiouuuuu espèce d'inqualifiable '?'l'Afrique vous devez la quitter et l'oublier '?'.plus d'ambassades en Afrique plus de liaisons aériennes ni maritimes plus de relations sous aucune forme comme ça il n'y aura plus d'africains dans un pays honteux suceurs de sangs des africains depuis des siècles .
Letranger
mais, eh, mon ami, vraiment...
a posté le à 20:26
Je trouve que tout petit Tunisien d'un tout petit pays, tu fais des propositions pour toute l'Afrique. Il faudrait peut-être leur demander leur avis.
N'aurais-tu pas attrapé "le melon" des fois.
Quoi que l'idée générale mériterait d'être étudiée, si cela peut résoudre le problème de l'immigration et disons le d'épurations des indésirables nuisibles, de rétablir l'ordre public, on peut en discuter.
Aghir
Oui!
a posté le à 22:25
J'ai suivi avec intérêt vos commentaires précédents et je ne peux qu'y adhérer mais je pense que c'est peine perdue de vouloir instruire des ânes qui de plus sont imbus de leur personne! Cordialement
Forza
Bien sûr
a posté le 05-11-2021 à 07:51
Aucun président tunisien ne s'est montré plus soumis et exécutant les ordres comme Saied. Sa visite de Paris est dans les mémoires comme un des moments les plus humiliants de l'histoire de la Tunisie. Envers les Italiens, il suffit qu'ils lui fassent un signe pour qu'il coure comme l'autre jour à Sfax. Dans la chose elle-même je comprends que la Tunisie doit reprendre ses citoyens une fois leur identité est confirmée mais la vitesse avec laquelle Saied applique les ordres est surprenante. '?a montre sa position de faiblesse car sa présidence est illégitime après con putsch. Il dit aux européens, acceptez ma présidence et je ferais tout ce que vous coulez.
Dans toute chose, il y'a un côté positif. Cette politique de la France qui va s'accentuer si Zemmour remporte les élections, permettra à la Tunisie et aux autres pays nord-africains de diversifier leurs relations. '?a commence par les étudiants, ils pourront aller en Allemagne, Italie, Pays-Bas, Belgique, Espagne, en Europe de l'Est et même en Asie. Avec le temps ils tisseront des relations avec ces pas et leurs économies, une diversification importante pour le futur de toute la région.
Letranger
Question ...
a posté le à 20:29
"... permettra à la Tunisie et aux autres pays nord-africains de diversifier leurs relations. '?a commence par les étudiants, ils pourront aller en Allemagne, Italie, Pays-Bas, Belgique, Espagne, en Europe de l'Est et même en Asie..."

Pourquoi n'y vont-ils pas déjà. L'avenir appartient à celui qui anticipe.
Forza
La diversification a commencé
a posté le à 07:47
Mais elle n'est pas encore suffisante. Il y'a un bon nombre d'étudiants tunisiens, marocains et pour l'Afrique sub-saharienne camerounais par exemple en Allemagne et aussi au Canda pour les maghrébins mais e n'est pas encore suffisant. La pression de la France et l'atmosphère empoisonnée dans les media et dans les rues ouvrira encore plus horizons hors France. Lorsque j'écoute Zemmour parler, je me dis les tunisiens devraient réfléchir avant de penser aller dan votre pays, le plus xénophobes pour le moment en Europe de l'ouest.
hourcq
Chacun chez soi....
a posté le 04-11-2021 à 23:23
....et les vaches seront bien gardées. Je suis pour la libre circulation des hommes et des idées, encore faut-il regarder la réalité en face. Quand on vient en France ou en Tunisie c'est soit pour voir sa famille, soit y travailler, soit en touriste pour y passer des vacances. Mais il ne s'agit pas de squatter un pays une fois le délai de séjour expiré ou en recourant à l'immigration clandestine.Quel pays accepterait cela? Est-ce que la Tunisie ne réagirait pas si des dizaines de milliers de migrants africains subsahariens voudraient imposer leur présence sur son sol avec le lot d'agressions et de délinquance que cela provoquerait vu que cette population ne trouverait pas de travail et devrait vivre d'expédients?Je pense que ceux qui critiquent la France seraient les premiers à hurler à l'invasion et qu'on verrait apparaître beaucoup d'émules de Zemmour si ce n'est pire.
Il y a 25% d'étrangers en France dans les prisons et parmi les 75% qui restent la majorité sont des français d'origine étrangère par leurs parents ou grands-parents. Pour avoir osé dire cela crûment, Zemmour a été condamné pour propos racistes alors que tous les français savent que c'est une réalité.
Alors oui, supprimons les visas à condition que la loi soit respectée ce qui n'est pas le cas. Les français ou européens ou autres qui viennent en Tunisie apportent leur argent et en général respectent la loi et repartent une fois le délai de 3 mois expiré.
Est-ce que les français ont quitté la France après la guerre en 1945 pour émigrer vers des cieux plus cléments alors qu'ils n'avaient que des patates ou encore pire des topinambours à manger?Ils sont restés et se sont retroussé les manches pour relever le pays.A la Tunisie et aux tunisiens d'en faire autant après dix ans de mauvaise gouvernance. C'est tout le bien qu'on peut souhaiter à ce pays qui a tous les atouts pour se développer.Espérons que KS et son nouveau gouvernement commenceront à inverser la tendance et que des citoyens élus démocratiquement poursuivront dans cette voie.
wild bled
Politique
a posté le 04-11-2021 à 20:51
Ce sont nos élites qui devraient connaître les vraies raisons de cette histoire de visas. Ou peut-être, certaines de ces raisons, car des fois ce n'est pas évident de connaitre les vrais intentions et dans leur globalité, d'un gouvernement étranger. D'ailleurs, les journalistes, ne savent pas tout, et ne disent pas tout. Enfin, ça dépend du sujet. Je ne vous apprends rien. C'est logique. En ce qui me concerne, je crois que ces mesures sont faites par Macron pour contrecarrer zemmour qui commence à concurrencer l'actuel président français. Zemmour qui est là aussi pour affaiblir Marine Le Pen même si elle a fait beaucoup de concessions pour être moins diabolisée par le système.
passant
Malta , juste à coté
a posté le 04-11-2021 à 18:43
memebre de UE, libre circulation.
cherchez l'erreur.
Gg
C'est normal
a posté le 04-11-2021 à 18:29
Expulser les racailles est normal.
Ils ne veulent pas respecter les lois? Dehors. Cela fera de la place pour les gens honnêtes.
Je lis aussi que les visas devraient être supprimés, parce que les touristes peuvent venir en Tunisie sans visa.
Mais ces visiteurs viennent leur argent, et ne se jettent pas sur les aides sociales de la Tunisie. Et respectent ses lois.
Comportez vous de la même façon lorsque vous venez en France, les visas seront supprimés. En attendant que ce miracle arrive, ceux qui ne respectent pas les règles sont expulsés. Encore une fois, c'est normal.
veritas
Humiliation
a posté le 04-11-2021 à 18:27
La tunisie a accepter l'humiliation au lieu de dénoncer les responsables de cette immigration qui ont détruit la tunisie suite à leur soutien et leur manigance pour introniser les criminels islamistes à la tête du pays sans oublier la destruction de la Libye qui est un nerf économique pour la tunisie'?'pour des raisons géostratégiques malhonnêtes on vous impose d'accepter des directives et après on vous accuse de tout les maux pour vous rendre responsable des dégâts qui se sont reproduisent suite à ces raisons stratégiques de domination en Afrique du Nord .
Avant le printemps de la honte et de la destruction la Tunisie été mille fois mieux et n'a pas à assumer les dégâts des mauvais choix des autres dont la France qui ne cherchent que le mal pour toute la région d.
Ferjani
Qu'elle honte !
a posté le 04-11-2021 à 17:34
Mon dieu, qu'elle honte d'être aussi soumis à cette France arrogante, qui a puisé sa richesse des siècles d'esclavage, de colonisation, et de françafrique.

La Tunisie ne doit pas cédé, elle doit faire comme ses voisins maghrébins et tenir tête à cette France qui se permet de donner des leçons à tout le monde.

D'ailleurs je ne comprends pas pourquoi certains de nos compatriotes applaudissent cette même France, et crache sur leurs propres pays !

J'ai vu de mes propres yeux, ici même sur Business news, disant que sans la France, la Tunisie serait comme l'Afghanistan, avec plusieurs siècles de retard.

Est ce qu'ils peuvent me dire ce que cette France arrogante et criminelle a apporté à la Tunisie en particulier et à l'Afrique en général à part le financement de coup d'?tat ,le pillage des richesses minières et autres
versus
Arrogance du alouche qui bêle contre l'homme
a posté le à 19:42
Les seules richesses de l'Afrique les européens cherchent à s'en débarrasser par ces mesures de rétorsion sur les visa. Quant à l'esclavage pas un pays occidental n'a de leçon à recevoir d'un pays africain et encore plus d'Afrique du nord. Vous avez été à l'école des nuls, celle là ou on fabrique les ignorants pour ne pas les complexer de leur histoire.
Just
Versus le tocard
a posté le à 23:47
Tu passes ton temps à cracher sur la Tunisie et les sur tunisiens tocard..
Ton gagne pain c'est grâce aux tunisiens que tu insulte ans cessé derrière ton écran minable...
Si tu n'es pas heureux dans ce pays dégage bouffon.
versus
Une nouveauté
a posté le à 16:56
Le tunisien nourrit les étrangers? On se sent bien chez vous, on vit tel des pacha par vos prestations sociales, on nous paye même les gazelles. Bouffon peut être, mendiant arriéré c'est pour toi.
Effectivement, il serait temps que les étrangers s'en aille même si on les retient par tous les moyens, votre retour au gardiennage de moutons vous fera le plus grand bien, retour aux sources antiques.
Philobog
Coher
a posté le à 18:33
Haïr la France est le droit de tous. Mais , au nom de la cohérence il faudrait cesser de parler et d'écrire en français, cesser de regarder blech les tv françaises et cesser d aller à Paris, qui est la capitale des Tunisiens :)
JE DIS LA VERITE
Erreur, mon gars...
a posté le à 18:22
Imaginons que la Tunisie, devienne un pays d'accueil pour des émigrés , venant travailler en toute légalité dans le pays, à l'image, par exemple des pays du Golfe..

.A un moment donné, d'autres émigrants tentent le coup et s'installent clandestinement en Tunisie, et commettent des crimes ou menacent la sécurité des Tunisiens....

Comment va réagir le gouvernement tunisien

Eh bien, il chercherai à les expulser....
Ce que fait aujourd'hui, le gouvernement français...Il est un pays souverain....

Le droit international, évoque cette question, mon gars....
Le colonialisme et ses répercussions, c'est une autre histoire....
Kays
Dignité
a posté le 04-11-2021 à 17:28
Contrairement aux potentielles remarques idiotes qui pourraient dire que nous nous sommes pliés aux exigences de la France pour espérer un quota normal de visa, cela est tout le contraire.

C'est parce que c'est désormais un véritable chef élu qui dirige le pays que non seulement les expulsions ont pu avoir cours mais aussi que le nombre d'interceptions a pu augmenter.

C'est tout à l'honneur et à la dignité de notre pays de récupérer ses clandestins et d'empêcher ces fuites macabres vers l'Europe.

Non seulement une bonne nouvelle mais nous devons intensifier le mouvement.

Non la Tunisie ne cède pas à la pression française mais elle s'honore en ne permettant pas que nos ressortissants se rendent dans d'autres pays en toute illégalité et surtout sans droit ni protection.

Mais maintenant il va bien falloir passer enfin à une autre étape.

Il est véritablement temps que nous entamions des négociations pour progressivement parvenir à une libre circulation des personnes avec l'Union Européenne.
Un jeune européen peut venir en Tunisie sans visa quand il le souhaite.
Un jeune tunisien ne le peut pas. Ceci inscrit dans le droit une supériorité de l'un sur l'autre.

Ceci est profondément injuste pour notre jeunesse., jeunesse ayant les mêmes aspirations au voyage que celle d'Europe.

Il serait temps de négocier un processus qui permettra à terme une circulation libre des citoyens de l'espace méditerranéen.

TAHYA TOUNES

Letranger
Je ne trouve pas de titre...
a posté le à 19:54
"...Un jeune européen peut venir en Tunisie sans visa quand il le souhaite.
Un jeune tunisien ne le peut pas..."
C'est aussi valable pour les vieux...
"...Il serait temps de négocier un processus qui permettra à terme une circulation libre des citoyens de l'espace méditerranéen..."
Non, NON.
Il sera plus facile plus rapide et moins dangereux d'imposer un visa à tout visiteur étranger voulant se rendre en Tunisie que de laisser les Africains du Nord circuler librement en Europe.
Pourquoi ne le faites-vous pas, contrôlez vos frontières, imposez des visas d'entrée aux étrangers (ce sera la valse des passeports pour les bi-nationaux).
Il y a même des pays dans le monde qui imposent des visas de sortie de leur pays à leurs ressortissants pour contrôler les sorties illégales.
Si tu quittes ton pays sans visa de sortie, tu ne peux plus y revenir légalement.
Il y a mieux. La bi-nationalité n'est pas reconnue. Tu peux changer de nationalité, mais cela entraine la déchéance de ta nationalité d'origine. Tu choisis, c'est l'un ou l'autre, pas les deux. Je te laisse trouver à quel pays je fais allusion.
Et je trouve que ce serait très bien si c'était appliqué sur "les rives de la Méditerranée.
Mais pour l'instant, à titre de réciprocité, imposez seulement et pour commencer, un visa à vos visiteurs. Vous pourrez "jouer" avec les quotas.
Letranger
non, non
a posté le à 15:17
" Il serait temps de négocier un processus qui permettra à terme une circulation libre des citoyens de l'espace méditerranéen.3

Je crois plutôt qu'il serait temps d'imposer une autorisation réciproque de séjour (un visa quoi) entre les pays de l'UE et les Pays d'AFN.
J'ai marqué :RECIPROQUE, moi, cela ne me gêne pas de devoir demander un visa pour aller en Tunisie en Algérie ou au Maroc.
Je ne me suis jamais plaint de devoir demander un visa pour travailler en Libye, à Madagascar et autres Pays.
passan
erreur
a posté le à 12:45
..."Un jeune européen peut venir en Tunisie sans visa quand il le souhaite."
rien ne t'empèche de lui imposer un visa, par réciprocité. DZ le fait.
Les Tunériens ne comprennent que par la Force !
TEAM-TONIC
a posté le 04-11-2021 à 17:01
Quels cons alors ces Tunériens !

Ils se laissent massacrer lamentablement comme çà.

Il a fallu que la France hausse le ton pour que ces Tunériens comprennent et reviennent à la raison.

La France a utilisé le bon language.

Bravo Macron !
moufida
moufidahlaimi@gmail.com
a posté le 04-11-2021 à 16:56
Les tunisiens doivent accepter les racailles expulsées car cela rend service a nous tunisiens a l'étranger vivant en Europe sans faire de mal a personne.
Les racailles maghrebines en France sont les pires, je me suis fait volé et ai été aggressé a plusieurs fois par ces gens la parce que mon mari est franco-italien
GZ
Séparatisme
a posté le à 03:08
Bonjour Moufida.
Selon le corpus idéologique de vos agresseurs, en épousant un non musulman, vous avez vendu votre âme au diable et tourné le dos à votre communauté laquelle se trouve de facto réduite d'une entité et sa descendance qui auraient pu gonfler plus encore les rangs de la Oumma conquérante.
Votre mari, selon ces messieurs prend naturellement l'ascendant sur vous, décide de ce que vous devez croire et ne pas croire, faire et ne pas faire.
Et d'abord depuis quand une femme a donc un cerveau et pourquoi du libre arbitre tant qu'on y est.
Idem pour vos enfants qui tout naturellement, toujours pour ces grands penseurs, épouseront la religion de leur père. Vous voyez les pertes en cascade.
Les raisons, vous le savez, sont gravées dans le statut d'être inférieur assigné à la femme par le même corpus idéologique.
J'ai personnellement, sans le vouloir, assisté en France, cette fin octobre, à un mariage dit orfi. Une sorte de guignol habillé en imam ou l'inverse, je ne sais trop, par ailleurs dit-on professeur de mathématiques dans un établissement public, "maria", dans une pièce débarrassée de toute présence féminine, un jeune garçon, présent sur les lieux, et une jeune fille dans une autre pièce attenante, à qui rien ne fut demandé. Le "consentement" de cette dernière fut donné par son père. A l'issue de cette mascarade, le guignol d'un autre âge affirma sans rire que le mariage était tout simplement acté.
C'est tout bonnement interdit, nul et non avenu. Le code civil ne reconnaît pas une telle union, Le code pénal de ce pays interdit et réprime la célébration d'un mariage religieux avant l'union civile en mairie. Vous ne trouverez pas en France un seul prêtre suffisamment fou pour faire cela. Il sait qu'il risque la prison lui et les protagonistes de cette farce de mauvais goût.
Les futurs mariés sont nés en France. Le père du garçon vit en France depuis le milieu des années soixante. Celui de la fille de la fin des années soixante dix. Des personnes on ne peut plus françaises de naissance de souche et de branche ai-je envie de dire.
Le séparatisme n'est pas qu'une vue de l'esprit.
Bien à vous.