alexametrics
dimanche 03 mars 2024
Heure de Tunis : 12:33
Dernières news
Emmanuel Macron : Kaïs Saïed est vigilant quant à la libre expression des médias
20/11/2022 | 13:43
2 min
Emmanuel Macron : Kaïs Saïed est vigilant quant à la libre expression des médias

 

Le président français, Emmanuel Macron, a indiqué lors d’un entretien exclusif, dimanche 20 novembre 2022, sur TV5 Monde depuis le Sommet de la Francophonie que « ce n'est pas au président français d'expliquer au président tunisien ce qu'il doit faire dans son pays ».

 

Emmanuel Macron a assuré, « La France est là pour accompagner ce mouvement. Ce pays a vécu une révolution. Il a vécu le terrorisme. Il a vécu comme tout le monde le Covid et la déstabilisation. Il est aujourd’hui dans un moment de grand changement. Je souhaite que ce changement politique, d’abord, puisse aller jusqu’au bout et donc les élections du 17 décembre se passent dans un cadre apaisé et que toutes les forces politiques puissent y participer et qu’elles donnent un résultat. Ensuite, je pense qu’il est très important -et je sais que le président est très vigilant, nous en avons parlé toute à l’heure- qu’il y ait un apaisement sur le sujet des libertés politiques, de la libre expression des médias. Je sais qu’un grand constitutionnaliste comme lui sera vigilant. Je l'y ai invité en lui disant qu’on allait tout faire pour l’aider, que ce chemin puisse se poursuivre ».

 

Le chef de l’Etat français ajoute : « Je souhaite que les discussions qui se sont entamées avec le FMI puissent aller jusqu’au bout et être validées parce que la Tunisie a besoin d’un soutien économique et financier fort et les Tunisiennes et Tunisiens ont besoin de cela », soulignant que « la France restera du côté des Tunisiens pour que le cadre constitutionnel et politique soit parachevé, pour que les libertés politiques si chères à ce peuple soient préservées et pour que la situation économique soit dûment accompagnée ».

 

S.H

20/11/2022 | 13:43
2 min
Suivez-nous
Commentaires
T. Chaibi
Bis repetita
a posté le 21-11-2022 à 19:18
L'histoire est un éternel recommancement.
Il y a quelques années Nicolas Sarkozy nous déclarait qu'on n'avait pas besoin de liberté mais de croissance et de saluer l'?uvre grandiose de Ben Ali.
Aujourd'hui, Macron occulte la réalité et nous fait l'éloge du grand constitutionnalité Kais Saied (hahaha).
Devant les intérêts de la France, les grands principes démocratiques sont mis en sourdine.
C'est vraiment dégueulasses
Akoubi Ammar
Déception pour le gourou et leurs sbires
a posté le 21-11-2022 à 13:35
Français, canadiens et autres ont bien compris que le président qui a démoli une construction anarchique comme disait le professeur Neji Jelloul ne cédera jamais aux pressions occidentales et au lobbying financé par le gourou, ses sbires et les mafiosis affairistes. Les obscurantistes, leurs pare - chocs, nejibullah et les suiveurs aveugles peuvent attendre où se retirer carrément de la vie politique.
Abir
A le voir en sent qu'il fait un tour d'un malin
a posté le 21-11-2022 à 13:00
Macron veux suivre les pas de Sarkousi, ce qu'a fait Sarkousi pour la Lybie, Macron va faire de même pour la Tunisie, profitant d'une personne faible et incompétent qui ks ! Ya Rabi tostor Tounes
Tounsi horr
Lire entre les lignes
a posté le 20-11-2022 à 18:39
"Je souhaite que les discussions qui se sont entamées avec le Fonds monétaire international puissent aller jusqu'au bout et être validées"

Comprendra celui qui voudra comprendre, pour moi le message est limpide et c'est mieux ainsi.
Nephentes
Francofoutaises
a posté le 20-11-2022 à 15:55
Réalpolitik comment cela se dit en français ?

La véritable démocratie Mesdames et Messieurs cela s'apprend et ces gens là - nrdl les Tunisiens - ne sont pas comme nous et n'ont pas la même histoire que nous Occidentaux
wiem
J'en ai rien à faire
a posté le à 09:36
de la démocratie en Tunisie et même en France. Ce qui compte pour moi c'est d'avoir un gouvernement docile sur lequel je peux tout imposer que je dénigrerais devant mes concitoyens quand la situation l'impose.
Tous les historiens
sont unanimes...
a posté le 20-11-2022 à 15:38
La culture et la langue française ont joué un rôle déterminant dans le développement économique et social de la Tunisie contemporaine !En outre, la philosophie de BOURGUIBA, basée sur le brassage des cultures arabo-musulmane et chrétienne confondues dans l'espace euro-méditerranéen, a été aussi l'un secret majeur du développement du génie tunisien. Aujourd'hui, les pays occidentaux s'arrachent les jeunes médecins, ingénieurs et économistes tunisiens, qui constituent la résultante de ce magnifique mariage de la civilisation et de la culture euro-méditerranéenne...!!!!
Tunisino
Historiens!
a posté le à 21:54
A la place des historiens littéraires, il faut plutôt prendre l'avis des techniciens scientifiques, vous serez certainement surpris! la Tunisie n'a jamais réussi à se mettre sur les rails du développement durable, exporter des diplômés gratuitement n'est qu'une nième preuve de barbotage continue et à vide, et ce depuis l'indépendance. Les politiciens littéraires sont loin de posséder les compétences requises pour rendre la Tunisie un pays développé, sans mieux dire!
Bruno
La vérité
a posté le 20-11-2022 à 15:03
Les mauvaises langues comme ces partis à deux sous se taisent et n'ont plus d'existence d'être puisque le peuple les a complètement reniés bien qu'ils fassent tout pour entrecarrer le projet du président. Macron a d'autres chat à fouetter et la Tunisie est un pays très important dans la nouvelle conjoncture mondiale actuelle puisque le gaz transite par la Tunisie. Et les européens sont obligés de soutenir la Tunisie.
Tunisino
La mendicité
a posté le à 16:32
La mendicité n'est pas tunisienne.
Tunisino
La France
a posté le 20-11-2022 à 14:43
Une nième grande leçon aux tunisiens, les plus récentes sont la position de Chirac face aux libertés en Tunisie, ensuite la position de Sarkozy face aux manifestations de 2011.
Fares
Michelle ma belle
a posté le à 16:36
Et Michelle Aliot-Marie aussi.

Mais, le Président Macron essaie d'être poli. La Tunisie a organisé un sommet pour la promotion de la langue française, donc il serait mal placé de critiquer les dérives du régime fachiste en place. Les critiques fuseront dans un futur proche.
Momo
Langue de bois
a posté le 20-11-2022 à 14:35
C'est la langue de bois.