alexametrics
lundi 27 mai 2024
Heure de Tunis : 13:54
Dernières news
Droit de réponse de Jeune Afrique à propos de l'attribution d'un marché public tunisien
26/04/2016 | 16:14
1 min
Droit de réponse de Jeune Afrique à propos de l'attribution d'un marché public tunisien

Suite à la publication de deux articles relatifs à l’appel d’offres du ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, attribué au groupement Arjil, nous avons reçu un droit de réponse de la famille Ben Yahmed qui dirige le Groupe Jeune Afrique (membre du groupement Arjil) via leur avocate Me Donia Hedda Ellouze. 

 

Le Groupe Jeune Afrique et ses responsables ont été cités de manière tendancieuse à l'occasion de plusieurs articles parus sur votre site, traitant de l'attribution de l'appel d'offres pour la promotion du plan quinquennal.

Une photo de membres de la famille Ben Yahmed dans les locaux du Consulat de Tunisie à Paris, à l'occasion de formalités administratives d'ordre strictement privé, a été instrumentalisée pour faire croire à une intervention en vue de l'attribution du marché.

Un prétendu lien de cause à effet a été inventé pour induire les lecteurs en erreur.

Le Groupe Jeune Afrique déplore la diffusion de telles informations, calomnieuses et diffamatoires, dénuées de tout fondement, sans avoir fait les vérifications d'usage.

 

Réponse de la rédaction : Jeune Afrique a été et est encore une école pour plusieurs journalistes dont certains de Business News. La publication par le consulat de Tunisie à Paris d’une photo de la famille Ben Yahmed, sans indication aucune, le jour même de l’attribution d’un marché public à son groupe,  est pour le moins troublante.

Nous avons estimé qu’il était de notre devoir, comme nous l’avons appris, de relayer cette photo dite « de famille » et de faire part à nos lecteurs des suspicions nées à la suite de cette « coïncidence ».

 

I.L

 

26/04/2016 | 16:14
1 min
Suivez-nous

Commentaires (8)

Commenter

Smithg671
| 27-12-2017 11:19
I really appreciate this post. I have been looking everywhere for this! Thank goodness I found it on Bing. You have made my day! Thx again! effdeegbkkeaekge

byl
| 05-05-2016 09:06
Les rothshild.ont été entre autres a l'origine de la faillite de l'Etat tunisien en 1880 et qui a entraîné le protectorat français.sans être rancunier outre mesure soyons tunisos/tu

Desert Eagle
| 26-04-2016 20:37
Défier les rothschilds c'est se faire un seppuku et ils le savent c'est pour cela qu'ils ne reagissent que sur les photos!

Fethi
| 26-04-2016 20:21
Il est clair que jeune Afrique supporte mal l'absençe de l'atce du paysage tunisien.bpendant des années jeune Afrique faisait un chiffre d'affaires annuel de l'ordre d'un million d'euros avec la tunisie sous forme de spéciaux 7 novembre et 20 mars. Sinon la capacité de mobilisation du média en cas de conférence pour le lancement du plan ou articles de vulgarisation ne risque pas de dépasser l'Afrique et encore. A un moment où doit joindre les meilleurs , nous fouillons dans les archives des marathoniens des causes perdues pour leur confier la traduction des aspirations d'un peuple dans la frustration a un moment donné à été bafoue par ces mêmes mercenaires.

Forza
| 26-04-2016 18:36
Les autres tunisiens en tout cas ne sont pas reçus de la manière aux consulats. Bechir Ben Yahmed est resté réservé vis a vis des changements en Tunisie pour ne pas dire plus. C'est son droit mais pour moi il a combattu la démocratie et il s'est positionné au coté de dictateurs comme ses louanges a l'envers d'Essissi. J'ai déjà commenté lors de l'annonce du vainqueur que la décision relève des questions tellement les autres groupes sont beaucoup plus connus. Le groupe Argil a peut-être une expérience en Afrique mais si on veut faire du marketing au programme d'investissement aux quatre coins du mode (Amérique du nord, Europe et Asie) je pense que les autres sont mieux placés mais nous ne savons pas les détails financiers et techniques. Je pense que la polémique Ben Gharbiya - Brahim a influencé cette affaire et le ministere doit communiquer d'une manière transparente sur cette affaire et pourquoi l'attribution de ce marche plutôt a un adversaire du changement en Tunisie.

Journaliste
| 26-04-2016 18:31
Je me rappelle d'un édito de BBY dans lequel il citait et approuvait Bourguiba quand il a dit un bon islamiste est un islamiste au cimetière. Si ce n'est pas de la haine...
Sinon je ne trouve pas de haine dans les articles de BN mais du journalisme engagé comme on en voit, toutes proportions gardées, dans Libé ou Le Monde.

Journaliste
| 26-04-2016 17:33
J'ai lu les deux articles de BN et je ne vois pas de diffamation. J'ai pensé que la photo était ancienne mais vous dites vous mêmes qu'elle a été prise le jour même. L'interprétation ne relève pas de la diffamation et il n'y en a même pas eu, sauf à intenter un procès d'intention.
Deuxième question, vous êtes à la tête d'un grand groupe de presse mais voilà qu'on apprend que vous êtes aussi dans les affaires avec les États. Comment pouvez vous faire du conseil à un État tout en parlant de lui et en le critiquant dans votre journal ou vos journaux, le tout en respectant la déontologie.
Merci de me répondre cher... ancien patron.

khNeji
| 26-04-2016 17:00
Je ne pense pas qu'un seul journaliste de BN a connu l'école de Jeune Afrique,je lisais J A depuis 3 décennies et je n'ai jamais senti une haine envers qui que ce soit alors que chez BN c'est tout à fait le contraire!