alexametrics
mardi 27 septembre 2022
Heure de Tunis : 14:53
Dernières news
Des organisations et activistes tunisiens signent une lettre de soutien à Salman Rushdie
16/08/2022 | 13:22
2 min
Des organisations et activistes tunisiens signent une lettre de soutien à Salman Rushdie

 

Plus de 200 organisations, associations et personnalités indépendantes tunisiennes ont publié, hier, lundi 15 août 2022, une lettre de soutien à l’écrivain Salman Rushdie, poignardé le 12 août à New York, trente ans après sa mise à mort par ordre du guide l’ayatollah Khomeiny, au motif du blasphème et d’atteinte au sacré.

 

Les signataires « ayant en partage avec l’humanité toute entière les valeurs universelles de vie, d’égalité entre les êtres humains, de libertés fondamentales des peuples, des groupes et des individus sans discrimination ou exclusive », considèrent de leur devoir de dénoncer l’odieuse agression commise contre Salman Rushdie au nom « d’un islam défiguré, qui ne peut assouvir ses adeptes sanguinaires que par la haine, le sang, la mort et le chaos ».

« Nous refusons de garder le silence sur ces infamies commises au nom de l’Islam, patrimoine civilisationnel commun à l’humanité, qui n’admet pourtant ni médiateur, ni église. Nous refusons de mêler notre culture, nos valeurs humaines et nos noms à ces furieux qui sèment l’effroi et le déshonneur, en faisant taire par l’épée et le crime toute voix discordante, toute pensée libre, toute création culturelle, tout souffle novateur, toute différence et diversité. Nous avons mené ce même combat dans nos pays pour que les libertés de conscience, de pensée, de religion, de culte, d’expression, de création littéraire, culturelle et artistique soient reconnues et respectées. Nous continuerons de le mener partout et ne céderons pas à la régression qui guette et au discours de haine qui se répand » soulignent les signataires.

 

On retrouve parmi les signataires, des universitaires, médecins, journalistes ; avocats, défenseurs des droits de l’homme, l’Association tunisienne de défense des libertés individuelles ( adli), l’Association tunisienne des femmes démocrates (atfd), Cérès éditions, Euro-mediterraan centrum migratie & ontwikkeling (emcemo tunisie pays-bas), Fédération des éditeurs tunisiens, Ligue tunisienne de défense dess droits de l’homme (LTDH), l’Observatoire national pour la défense du caractère civil de l’état et Shams.

 

Communiqué

16/08/2022 | 13:22
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Faysal
Agenda finance
a posté le 17-08-2022 à 08:46
Evidemment, la federation d organisations islamophobes et autoproclames
" intellectuels" indigenes, financee par les ambassades occidentales afin d eradiquer l identite arabo-musulmane du peuple tunisien, ne fait que le travail pour laquelle elle est payee. De
l aggression odieuse contre Rushdie, elle s en fout en verite. , elle
l instrumentalise pour attaquer l Islam et les musulmans..sur ordre de ses financiers occidentaux..
Mansour Lahyani
Réponse à Fayçal, qui n'a rien d'un roi...
a posté le à 11:27
Calmez-vous, mon brave, calmez-vous... et changez d' "agenda" !
Abel Chater
Mille BRAVOS à @Faysal
a posté le à 10:04
C'est évidemment ce que tous les Tunisiens le savent à mille pour cent. Ils le disent et le répètent partout, à l'intérieur comme à l'extérieur de la Tunisie. Mais pour ne pas me répéter, je vire vers un autre angle linguistique, dont ils ne pourront jamais contredire, ni nier, ni démentir. Ces lâches vivent et s'enrichissent du malheur des Tunisiens. Ils pensent pouvoir échapper aux Châtiments du Dieu de l'Islam.
A chaque coup de téléphone vers la Tunisie, on m'annonce la mort de jeunes et de plus jeunes, par la maladie du cancer (aâfènè wè aâfèkom Allah), comme si la damnation de la Divinité, commence à inclure la Tunisie dans son agenda.
Allah yostir Tounes.
Bonne journée.
GZ
Je signe
a posté le 17-08-2022 à 02:04
Beau texte, bien rédigé. Tout y est sans détours. Il honore ses rédacteurs*.
Nous ne sommes ni en Iran, ni au Pakistan où des "âmes sensibles" se sont réjouies à l'annonce de la nouvelle de l'attentat et n'ont pas manqué de le faire savoir.
Pour rappel, en Iran, il y a de cela quelques années, histoire d'entretenir la flamme, lutter contre un éventuel oubli de la fatwa de rohollah, excusez du peu, plusieurs organes de presse, dont l'agence officielle Farsi, ont versé leur obole à la cagnotte, sorte de rallonge abondant la prime à remettre au futur assassin.
Quelque chose d'ontologique nous sépare de ces "affreux, sales et méchants". Marqués par la haine, ils ne croient pas au pardon et moins encore à l'oubli.
En Iran, cette ignominieux régime dure depuis quarante trois ans. Restons vigilants.
Je signe.

*J'aurais remplacé "église" par clergé.
Larry
La grosse différence...
a posté le 16-08-2022 à 20:07
C'est que les musulmans sont blessés verbalement......

Tandis que les musulmans blessent physiquement les autres jusqu'à la mort !

C'est ça l'islam et les musulmans d'aujourd'hui !....

Et vous êtes fier d'être musulmans ?
AR
@ Larry, oui je suis très fier d'être musulman
a posté le à 21:56
Et faîtes attention vous mélangez le tout, vous accusez à tort des millions de musulmans qui ne cherchent jamais à agresser personne.
Et le bon exemple nous parvient de notre idole, notre Prophète Muhammad Salla Allahou Alihi Wassalam il a été agressé et injurié par Bani Kouraich, ses compagnons ont essayé de réagir, il les a prié de ne pas répondre aux provocations,
" Ils vont s'en lasser " .
Qu'une poignée de fanatique commettent des crimes au nom de l'islam, ne met pas en cause les valeurs de la religion.
Je suis musulman, fier de l'être et je n'approuve aucun acte d'incitation à la haine ni violence et encore pire un crime.
Larry
Dans ce cas...
a posté le à 11:46
Balayez d'abord devant votre porte !.....

Et vous aurez une meilleure image à l'international.

Je ne peux cependant que vous soutenir et vous féliciter pour votre commentaire personnel....
Abir de Gabès
Très bonne initiative
a posté le 16-08-2022 à 19:31
BRAVO !
Abel Chater
Une phrase de grande sagesse humaine.
a posté le 16-08-2022 à 18:57
Qu'ils aillent tous les quatre au Diable et en enfer. L'agresseur libanais Hadi Matar, l'agressé indien Salman Ruschdie, ceux qui sont pour Hadi Matar et ceux qui sont pour Salman Rushdie.
Seule la vérité doit vivre pour l'éternité. L'agresseur de l'Islam, Salman Rushdie est un criminel à égalité avec son propre agresseur Hadi Matar et à égalité avec l'auteur de la Fatwa, Khomeiny d'Iran.
Il n'y a pas de fumée sans feu et il n'y a pas de crimes sans criminels.
Ceux qui soutiennent le criminel Salman Rushdie, sont eux aussi des criminels et ceux qui soutiennent son agresseur le criminel Hadi Matar, sont eux aussi des criminels. Sauf que ceux qui osent damner et insulter l'Iranien Khomeiny pour sa Fatwa contre le criminel Salman Rushdie, doivent aussi damner et insulter ceux qui encouragent les criminels, à s'attaquer aux sacrés de l'Islam et des Musulmans.
Celui qui y touche à la "Déesse vache" des Hindous, risque plus de sauvageries que ce qu'a commis le criminel Hadi Matar contre l'Hindou Salman Rushdie. Mais personne n'y parlera en Occident, parce que seul l'Islam se répand à une grande vitesse partout dans le monde.
Vive l'Islam. Vive les Musulmans. A bas les ennemis de l'Islam et des Musulmans.
Mon.
Comment
a posté le 16-08-2022 à 18:01
Tout à fait d'accord avec vous.
Gg
Une lettre de référence
a posté le 16-08-2022 à 17:14
Tout est admirablement dit, il n'y a rien à ajouter.
Ces personnes sont l'honneur de la Tunisie.
Des deux mains, bravo!
Ancien '?lu de la république française
c'est honteux, voilà la démocratie des islamistes
a posté le 16-08-2022 à 16:45
depuis longtemps je disais les islamistes ont plusieurs faces, ils savent faire une seule chose semer la zizanie entre les gens, ils sont très fort pour allumer le feu et après ils disent d'où vient la fumée, avec la queue d'un chien on fera jamais une canne, ils connaissent aussi les insultes, ils ont oubliés que les insultes, elles ne sont que l'arme des faibles , des traîtres et des islamistes
AR
Je ne signe pas
a posté le 16-08-2022 à 16:11
Et sans approuver.
Entre la liberté de penser et celle de brusquer de manque de respect, une sacrée différence de marge de provocation.
C'est un crime odieux et condamnable sans hésitation.
Deffendre notre religion ne se fait pas à travers la violence, la haine, intimidation ou tentative d'élimination physique.
Mais ces écrivains et penseurs devraient respecter l'islam et les musulmans.
Qu'ils soient deffendus par les leurs c'est leur affaire mais pas par des musulmans.
Je suis toujours prêt à deffendre ma religion, c'est mon identité, c'est ma raison d'être, mais jamais prêt à commettre l'irréparable . Il existe bien des moyens pour convaincre avec arguments.
On pourrait alors tolérer toutes les provocations, un cinglé s'est même permis de brûler notre Coran, en public !
Notre religion, notre Coran, c'est sacré, chacun est libre de choisir, seul notre Bon Dieu est responsable de ses créatures, c'est à lui seul de rendre compte
C'est un sujet très délicat.
Mais la haine, la violence, la discrimination n'ont pas de place dans notre Islam.
Le fanatisme est une faiblesse de la croyance.
Gg
Avez vous au moins ...
a posté le à 17:16
...lu le livre?
Visiblement non. Alors...
AR
@ Gg bonsoir
a posté le à 20:37
Alors quoi ?
Non, je n'ai pas consulté le livre, d'ailleurs rien que le titre est assez provocateur et toute l'indignation qu'il a suscité .
Mais je ne pense pas que je serai prêt à changer d'opinion après la lecture.
Toutefois je serai attentif à vos éclaircissements.
Abel Chater
Qu'est-ce que les ressortissants de «Khanguèt El-Hojjèj» made in Tunisia, ont-ils à chercher dans une affaire entre un Indien de nationalité anglaise Salman Rushdi, agressé à New-York aux USA, par un jeune Libanais chiite, Hadi Matar, adepte de Khomeïni d'Iran ?
a posté le 16-08-2022 à 14:47
Le plus proche de ces pays, se trouve à 5000 km de la Tunisie. Qu'est-ce que les Tunisiens vont-ils faire dans ce fait divers, qui n'a aucun lien avec notre pays la Tunisie ni de près, ni de loin, ni que ça ne pourrait nous intéresser le moindre!!!
Ces fous à lier de vrais «Jouhalè» irresponsables, qui signent leur papier hygiénique d'indigènes des virages, sans que personne ne le leur demande, voudraient-ils nous induire dans cette affaire, comme étant des coupables dans une affaire, où on ne trouve pas une seule once d'identité tunisienne dedans, jusqu'à ce que les ennemis de l'Islam voudraient nous innocenter par leurs lobbies médiatiques des Lévy de France?
Il y a plein de grands médias, qui n'ont même pas trouvé nécessaire d'en parler. Mais nos Francisés, eux, ils y trouvent l'occasion pour faire descendre leurs pantalons davantage, devant leurs maîtres de cette France des Lévy.
Honte à cette bassesse humaine, mijotée par les Harkis de la France contre le peuple tunisien, malgré nous.
Qu'ils s'y torchent avec leur papier à deux sous troués. Partout où j'étais sur ce globe terrestre, personne ne sait où se trouve la Tunisie sur ce globe terrestre. Donc, qu'ils se dégonflent et qu'ils se rétrécissent à leur vrai volume de grenouilles, dont les couacs ne font que gêner ceux à qui ils veulent lécher les bottes.
Il n'y a pas plus de respect acquis, que par ceux qui se respectent eux-mêmes. Non pas comme ces Apaches de la Tunisie, qui nous détruisent le peu de fierté qu'on a acquise par la réussite de notre Révolution du 14 janvier 2011.
Allah yèhlik Ass-hab el-charr.
L exilé
Cela nous concerne tous
a posté le 16-08-2022 à 14:01
Je dénonce cet acte odieux dont a été victime Salman Rushdie. Nous devons tous dénoncer cette horreur qui n est qu un acte terroriste. Cela concerne chacun d entre nous. Cela pourrait arriver à toute personne libre.
Ok
Wallahi, Salman Rushdie a raison dans son livre
a posté le 16-08-2022 à 13:58
la religion des terroristes islamistes freres musulmans salafistes et des ayatollahs-mollahs-gardiens de la révolution intégristes est la religion de Satan et pas la religion du prophète Mohamed
Mansour Lahyani
C'est parfaitement normal : il faut en féliciter ces signataires !
a posté le 16-08-2022 à 13:45
Salman Rushdie est un auteur de langue anglaise, auteur de nmbreux ouvrages, parmi lesquels "Les versets staniques" a connu un grand succès planétaire... N'était le hubris d'un autre ayatollah, tout le monde - même en Tunisie - aurait regretté ce qu'il lui est arrivé...
Carthage Libre
L'islamiste chiite Kaies saied va piquer une colère contre ces "koffars".
a posté le 16-08-2022 à 13:31
Cela est une excellente initiative.

Cela va améliorer l'image de la Tunisie et de sa société civile.

Faut pas compter sur Kaies Saied l'hyper conservateur, pro-islamistes et pro-chiisme ; pour moi, lui ou Nahdha c'est Docteur Jackyl et Mister Hide ; c'est du kif kif pareil.

Vive la Tunisie non islamiste et non conservatrice.
Mansour Lahyani
Réponse à Carthage Libre
a posté le à 14:02
Bravo, c'est bien dit.. après avoir été bien pensé !