alexametrics
BN TV

Chawki Tabib : L’INLUCC a reçu 9027 plaintes pour corruption en 2016

Chawki Tabib : L’INLUCC a reçu 9027 plaintes pour corruption en 2016

Le président de l’Instance nationale de la Lutte contre la Corruption (INLUCC), Chawki Tabib, a présenté lors d’une conférence de presse tenue, aujourd’hui, jeudi 23 novembre 2017, le premier rapport annuel de l’instance pour l’année 2016, recensant l’ensemble de ses activités et ses recommandations.

 

Me. Chawki Tabib a affirmé que l’instance a reçu 9027 plaintes durant l’année 2016, dont 2198 qui s’inscrivent dans le cadre des compétences de l’instance. Et d’ajouter que 140 plaintes concernent les marchés publics, et 1729 autres sont relatives à la corruption financière et les délits économiques.

 

Il a, également, précisé que 94 plaintes ont été transférées devant la justice, alors que 47 dossiers ont été transférés à l’Instance Vérité et Dignité (IVD).

 

Ci-joint le rapport annuel de l’INLUCC disponible en téléchargement.

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (5)

Commenter

Rachid
| 23-11-2017 20:47
Mr Tabib Vous parlez de 2016 et ont est fin 2017
Vous avez avancer que de 1% pour des dossiers urgents
Si vous êtes satisfaits de votre travail cité des noms ses la seule preuve pour le bon peuple
Arrêter de blas blas et venez au faites cité d'est noms

tunisien
| 23-11-2017 16:13
entre 9027 et 94, il reste beaucoup de travail à faire

Sami
| 23-11-2017 14:06
Au lieu de tourner la page et réformer vite pour se mettre en ligne avec l'économie digitale globalisé et attirer et securiser par tous les moyens les investisseurs surtout tunisiens au lieu de mendier,on continue a détricoter , et a juger , menacer sans solution aux défis réels l le Maroc l'a compris et il nous a dépassé !

el manchou
| 23-11-2017 14:01
Merci à ce machin tellement utile que 1% des dossier est envoyé à la justice.

Et si la justice met autant de temps que pour instruire le dossier Bouchléka, on a aura les premières condamnations en 2069.

speedy
| 23-11-2017 12:24
Déjà malgré votre bonne volonté vous nous faites perdre du temps.... En plus il faut actualiser vos infos. Il fallait réfléchir avant de parler. Chez choquant de parler de 2016 alors que c est la fin de 2017.

A lire aussi

« En 2012 et 2013, la Tunisie était dans une situation insoutenable. Il y avait la menace de la

22/08/2019 17:43
5

Invité de Mosaïque FM, M. Fakhfakh a précisé que pour certains qui ont étudié ou travaillé à

22/08/2019 15:50
24

Newsletter