alexametrics
dimanche 03 mars 2024
Heure de Tunis : 13:46
Dernières news
Arrestation du journaliste Khalifa Guesmi
03/09/2023 | 14:16
1 min
Arrestation du journaliste Khalifa Guesmi

 

Condamné en appel à cinq ans de prison, le journaliste et correspondant de Mosaïque Fm, Khalifa Guesmi a été arrêté, ce matin du dimanche 3 septembre 2023. 

Le journaliste Khalifa Guesmi a été condamné à cinq ans de prison par la cour d’appel de Tunis, après un jugement de première instance d’un an de prison et ce pour avoir refusé de révéler l’identité de sa source après la parution d’un article sur l'arrestation de personnes soupçonnées de terrorisme dans le gouvernorat de Kairouan.


S.H

03/09/2023 | 14:16
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Morjane
Injuste
a posté le 04-09-2023 à 10:21
5 ans de prison pour ça c'est trop cher payé. Pour des actes graves de délinquance et autres ils sont moins condamnés . C'est injuste et une atteinte à la liberté d'expression et une violation de la profession. Il ne fait que son job. La Tunisie n'est pas sortie du fascisme. Même avec ZABA une telle condamnation n'aurait pas eu lieu.
Juan
sous Ali Baba et ses 40 voleurs
a posté le à 11:49
Yahyaoui a posté un vote. il fut condamné à 3 ans pour "atteinte à la sureté de l'état".
il mourra qq mois après sa sortie. il avait 32 ans ...
allah la yirham Rguiba et Ali Baba.
allah la yirhamhom.
anyssa
Il est JOURNALISTE et PAS FLIC...
a posté le 03-09-2023 à 20:32
d'ailleurs, il est comme la police, il a des sources.
Mais cela ne veut pas dire que sa source qui l'a informé soit terroriste...cette dernière a PEUT-'?TRE eu l'info par une autre personne.
Et bien moi, je le trouve courageux de ne pas divulguer ses sources qui peuvent être d'honnêtes gens qui peuvent à leur tour être menacées, elles et leur famille...et ça sera une cascade de violences...
Un an ou Cinq ans de prison, c'est VRAIMENT CHER PAYE pour quelqu'un qui est JOURNALISTE...je pense qu'il doit être protégé par le secret professionnel et que même devant un juge, il n'a aucune obligation à divulguer ses sources, puisque ces dernières lui appartiennent !!!...Peu importe de quel bord politique est Mr GUESMI mais la justice n'a pas le droit de condamner au faciès !!!
Ancien '?lu de la république française d'??origine tunisienne assil iRRiF
je réponds pas aux niveaux très très bas, il ne faut jamais mélanger les torchons avec les serviettes
a posté le 03-09-2023 à 19:46
Je ne réponds jamais aux niveaux très bas, nous n'avons jamais eu les mêmes valeurs, je n'ai pas souhaité la prise à ce Mr, pour les insultes, elles ne sont que l'arme des faibles, des traîtres, et des islamistes, je n'ai jamais demandé aux traîtres à lire mes commentaires, je m'adresse aux vrais patriotes, vous pouvez continuer vos insultes pour vous faire plaisir, les chiens aboient la caravane passe
Be zen
Pas d'accord avec la majorité des commentateurs
a posté le 03-09-2023 à 19:34
Même si cela contrarie et heurte certaines sensibilités, je pense que "la protection des sources d'information des journalistes est à la fois une règle de droit et de déontologie" (Wikipédia).
Je pourrais, vue les circonstances comprendre les arguments de la plupart des commentateurs, mais je leur rétorque que ce journaliste n'a fait que respecter sa déontologie. Il ne mérite pas de croupir pendant CINQ LONGUES ANNéES en prison.
Injuste.
Monastir
!!
a posté le 03-09-2023 à 18:11
Dans les affaires de terrorisme il ne doit y avoir Secret des sources au risque d'être complice, nombreux journalistes depuis la maudite révolution se prennent pour le nombril de la presse, celui-ci l'apprend à ses dépens.
Houcine
Restituons le contexte.
a posté le 03-09-2023 à 17:30
Monsieur Guesmi, journaliste, accède par ses moyens au plus près d'un réseau terroriste, tout au moins à certains acteurs ou relations de ceux-ci.
Son pays est en prise avec la terreur, et des dispositions légales le soumettent à l'état d'urgence.
Notre journaliste rapporte des faits, du moins des éléments, et lorsque les autorités attendent de lui qu'il les éclaire, il s'y refuse se prévalant de son droit à la protection de ses sources.
Autrement dit, il met son droit, son éthique professionnelle au-dessus de le la norme légale.
C'est louable, et l'on applaudit sa fermeté si on le suit dans son raisonnement.
Deux conséquences en découlent: le souci de la sécurité publique et la valeur de la loi.
Le terrorisme a tué, beaucoup, et dans diverses strates sociales, du civil ordinaire au sécuritaire, du gendarme aux gardes de la présidence de la république, du politicien jusqu'au berger....
Ce qui invite à considérer la chose tant au plan politique que moral. Je ne développe pas.
Sa décision de s'émanciper de la rigueur de la loi, qui en principe, sans qu'on en ait à méditer, doit être respectée par le citoyen qu'il est, lui vaut d'être reconnu coupable de chefs d'inculpation puisque la chose a été jugée et confirmée en appel.
Je ne sais s'il est complice, ou simplement ferme dans ses convictions d'éthique de la profession, il reste qu'il n'a pas respecté la loi.
En qualité de citoyen, il a commis une faute, celle de privilégier ce qui relève de son statut avant le bien suprême qu'est la sécurité collective.
En somme, il aura agi en présumant trop de sa situation.
Journaliste, certes, mais d' abord citoyen.
'? moins que ce ne soit l'inverse.
Et ce n'est ni une question de légitimisme, ni de patriotisme, toutes notions qui brassent large et offrent l'espace de toutes les interprétations et toutes les dérives.
C'est un débat.
Pour moi, ce n'en devrait pas être un.
JUDILI58
HEROISME INCONCEVABLE
a posté le 03-09-2023 à 16:34
Quand il s'agit de terrorisme qui peut tuer des vies humaines les principes professionnels ou autres changent de hiérarchisation. Jouer aux héros en ne dévoilant pas sa source est une preuve d'inconscience et d'irresponsabilité. En médecine le sacro saint ' secret professionnel ' peut être levée dans certaines conditions fixées par la loi. Les journalistes ne sont ni plus ni moins vertueux que les médecins.
Anouar
Bonne chance
a posté le 03-09-2023 à 15:58
On lui souhaite bonne chance
Ancien '?lu de la république française d'??origine tunisienne assil iRRiF
Ce journaliste, il doit être entre le marteau et l'enclume
a posté le 03-09-2023 à 15:39
Monsieur le journaliste khlifa guesmi , les conseilleurs ne sont pas les payeurs, Mr le journaliste quand la vache se noie les couteaux seront nombreuses, Mr il fallait dénoncer ses individus ce soir ils sont avec leur familles et leurs proches et vous vous êtes derrière les barreaux, ce Mr il doit être entre le marteau et l'enclume, s'il dénonce ses personnes il risque sa vie, s'il ne dit rien il sera derrière les barreaux, il est en plein dedans
Juan
assil irrif made in france
a posté le à 11:29
tu confonds critique et insulte. élu de RF, alors que tu ne maitrise pas sa langue. un comble ....
CL
Lahass de la Dictature
a posté le à 17:17
@ Ancien élu .......Comment un ancien élu , soit disant et j'en doute fort , peut cautionner l'emprisonnement d'un Journaliste à part en Chine ou en Turquie .Et puis on a l'habitude de ce Charabia à ne rien comprendre .Comment un abruti comme toi a été élu en France Pays de droit et devenir un Lahass qui soutient la dérive dictatoriale du régime ? d'origine Tunisienne , mais il manquait plus que tu sois Breton ou Normand et tu rajoutes Assil IRRIF et alors je ne vois pas de différence entre Tunisiens des villes ou de la Campagne Noirs ou Blancs Musulmans Juifs ou Chrétiens Durant ton passage en tant qu'élu tu aurais du apprendre le Baba du Savoir vivre ensemble et les principes démocratiques comme le respect du travail journalistique partout dans le Monde sans exception même chez ton idole KS
Juan
assil irrif haha ...
a posté le à 16:07
ancien élu des vaches qui se noient au riff ....
SNJT
Harcelement
a posté le 03-09-2023 à 15:05
Pression psychologoque avec menaces directes de torture au programme
Zarzoumia
La réponse
a posté le 03-09-2023 à 15:02
Au regard de l'actualité, on dirait que c'est la réponse du berger à la bergère. Vous dénoncer les journalistes, moi je les mets en prison. Les journalistes sont acculés alors j'en profite. Une simple coïncidence ?
On ne veut plus du journalisme d'Atlantis, on veut un journalisme yrod balou la yoghtes, ou yrod balou la y3antiz. Sincèrement, chay yfartes.
Faouzi Chaouch
Descente aux enfers
a posté le 03-09-2023 à 14:40
Par principe, il est scandaleux d'emprisonner un journaliste qui fait son travail, et les journalistes doivent protéger leurs sources sauf dans quelques très rares cas, et sous des conditions drastiques pour protéger le journaliste et sa source. J'espère vraiment que ces conditions peuvent être garanties pour que ce journaliste puisse retrouver sa liberté
Juan
la démocratie finie depuis 25/7
a posté le à 16:10
vrai dans une démocratie, pas dans cette dictature
Bry
La vérité
a posté le 03-09-2023 à 14:38
Au vu de la loi il est complice