alexametrics
lundi 26 février 2024
Heure de Tunis : 06:30
Dernières news
Ali Tayachi : même en prison, le PDL maintiendra la candidature d’Abir Moussi à la présidentielle
30/11/2023 | 11:02
2 min
Ali Tayachi : même en prison, le PDL maintiendra la candidature d’Abir Moussi à la présidentielle

 

Ali Tayachi, membre du comité de défense d’Abir Moussi est intervenu, jeudi 30 novembre 2023, pour donner des clarifications sur la situation de la présidente du Parti destourien libre (PDL) en détention depuis le 3 octobre.

 

Invité de l’émission de Hatem Ben Amara sur Jawhara Fm, Ali Tayachi a indiqué qu’Abir Moussi a refusé la veille la proposition de la direction de la prison de la transférer à l’hôpital la Rabta pour consulter un médecin orthopédiste. La présidente du PDL avait, plus tôt dans la semaine, demandé à être examinée par un rhumatologue à cause d’intenses douleurs.

Ali Tayachi a expliqué ce refus par le fait que la spécialité du médecin en question, chirurgien orthopédiste, ne correspondait pas à la pathologie dont elle souffrait. Il a aussi indiqué que le fait de la transférer dans sa situation actuelle constituait une atteinte à sa personne vu les conditions.

 

Par ailleurs, l’avocat également membre du bureau politique du PDL, a annoncé que le parti, depuis février 2022, a décidé qu’Abir Moussi sera sa candidate à l’élection présidentielle de 2024. « Récemment, les structures du parti ont réaffirmé à l’unanimité cette candidature. Nous y tenons quelle que soit sa situation. Même si elle restait en prison nous maintiendrions la candidature d’Abir Moussi ».

Ali Tayachi a également tenu à rappeler la position du PDL des élections locales et régionales la considérant comme étant une étape dans le démantèlement des institutions de l’État. D’ailleurs, il a relevé qu’Abir Moussi avait été arrêtée alors qu’elle tentait de constituer le dossier de recours contre les décrets relatifs à ces élections locales.

 

Abir Moussi est accusée entre autres d'attentat ayant pour but de changer la forme du gouvernement, d'inciter les gens à s'armer les uns contre les autres ou à provoquer le désordre, le meurtre ou le pillage sur le territoire tunisien. Elle est également accusée de traitement des données à caractère personnel sans l'autorisation de la personne concernée. La présidente du PDL a entamé depuis deux jours une grève de la faim.

 

I.L

 

30/11/2023 | 11:02
2 min
Suivez-nous
Commentaires
EL OUAFFY Y
Une femme du siècle militante par excellence
a posté le 30-11-2023 à 13:45
Elle pourra réalisé beaucoup mieux que certains hommes.Par mes respects on constate quelque chose d'anormal en Tunisie l'incarcération des sexe féminins devenus quelque chose de normal me semble que la Tunisie est pays pourvue des coutumes et traditions sacrés et notre moral nous permettra pas d'emprisonner les femmes c'est honte et surtout la cause c'est politique .
FALLAG
M. Ali Tayachi, Ella 7sol Fil Mindèf Lilou Kén Rabbi !
a posté le 30-11-2023 à 11:21
Bonjour M. Ayachi, vous devez savoir que les Firan 7abs et avec un mauvais casier judiciaire (Bulletin Nr. 3) ne sont pas autorisés à se présenter à aucune dex élections, n'est-ce pas ?

Ou pensez-vous qu'on peut encore rêver en Tunisie les yeux ouverts ?
Welles
Stupidité
a posté le à 23:12
Elle n'a pas été encore jugé , idiot.