alexametrics
vendredi 07 octobre 2022
Heure de Tunis : 17:34
Dernières news
Ahmed Chaftar s’attaque à Nadia Akacha : elle ne méritait pas sa place à Carthage
26/04/2022 | 11:13
2 min
Ahmed Chaftar s’attaque à Nadia Akacha : elle ne méritait pas sa place à Carthage

 

Le membre de la campagne explicative du président de la République, Kaïs Saïed, Ahmed Chaftar, a réagi, mardi 26 avril 2022 à la publication que l’ancienne cheffe du cabinet présidentiel, Nadia Akacha a postée lundi sur sa page Facebook accusant certains d’avoir « dérobé le 25-Juillet ». 
 
 
Intervenant sur les ondes d’Express FM dans l’émission Expresso, il a déclaré au micro de Wassim Ben Larbi que Mme Akacha ne méritait pas sa place à Carthage notant que son propos en est la preuve. 
 
 
Il a avancé que l’ancienne cheffe du cabinet présidentiel avait une mauvaise appréhension du 25-Juillet expliquant que celle-ci n’avait saisi le fait que ce qu’il s’est passé ce jour-là n’était qu’un épisode dans un long processus révolutionnaire qui s’est déclenché depuis 2011. 
 
 
« Le 25-Juillet est l’œuvre des enfants des régions marginalisées. C’est un acquis pour les enfants du peuple (…) La lecture de Nadia Akacha est à côté de la plaque (…) Son évaluation de la situation du pays est une autre preuve de sa méconnaissance de la voie que le pays a empruntée », a-t-il avancé. 
 
 
 
Il a ajouté, par ailleurs, que Mme Akacha n’était qu’« une simple fonctionnaire » à la présidence de la République et n’avait aucun pouvoir d’influence. « Elle n’a jamais eu de rôle dans la construction d’un projet social ». 
 
 
 
Nommée en tant que ministre-conseillère et cheffe du cabinet du président de la République en 2020, Nadia Akacha a démissionné en janvier 2022 à cause de « divergences de points de vue ». Depuis, elle s’est installée en France et continue à suivre de près l’évolution de la situation politique en Tunisie en la commentant de temps à autre sur les réseaux sociaux. 
 
 

 

N.J.

26/04/2022 | 11:13
2 min
Suivez-nous
Commentaires
zozo Zohra
Message pour ces politiciens en vogue
a posté le 27-04-2022 à 15:19
Pour ceux qui veulent faire de la politique, qu'ils assument leurs responsabilités et d'arrêter leurs fuites en avant. Qu'ils sachent que la politique ce fait l'intérieur du pays, qu'ils se battent de l'intérieur pour leurs convictions et non pas chez les voisins. Point final
Mansour Lahyani
C'est donc pour ça qu'elle a fichu son billet à son ex-patron !!
a posté le 26-04-2022 à 14:19
En fille intelligente, elle a senti venir, Akacha... Beaucoup trop de cornards se présentaient désormais à la porte du Présiden pour relayer ses pensées et ses augustes dires : on avait fini par se croire à La Mecque ou à Médine, alors que même Mohamed n'était pas encore décédé ! Et en fille pratique, elle a préféré s'éclipser avant que le verdict de l'Epuration Définitive ne tombe et ne réduise toute cette Cour en carnaval des vanités... La parole est donc à ces Chaftar et similii...
PUTSCH
@Ahmed Chaftar: J'admire votre aveuglement..
a posté le 26-04-2022 à 14:06
Vous n´avez pas peur de l´après Putsch de 25 Jouillet ?

Franchement Tounis Willèdè, Mr. le grand Democrate !
SELMA
C'est typique des grands-pères d'avant-hier qui...
a posté le 26-04-2022 à 14:01
qui ne connaissent pas les femmes tunisiennes et ont tendance à les sous-estimer : C'est compréhensible, ce n'est pas leur point fort et ils n'ont rien appris.
Comme on dit en Tunisie : Echchib Wil 3ib !
veritas
C'est comme ça les musulmanes '?'
a posté le 26-04-2022 à 12:01
Après une rupture ainsi soit -elle la musulmane doit tout détruire derrière elle '?'c'est une mentalité très spéciale'?'même les hommes musulmans sont ainsi mais dans un degré moindre .
JUDILI58
ELLE N EST PAS LA SEULE
a posté le 26-04-2022 à 11:53
Apparemment Mme Akacha n'est pas la seule à n'avoir rien compris au 25 Juillet. Et encore moins au 14 Janvier 2011. Mr Chaftar devrait avoir l'humilité de regarder ce qui arrive à ceux qui ont séquestré la révolution de 2011.