alexametrics
mardi 09 août 2022
Heure de Tunis : 11:14
Dernières news
Tunisie - Taoufik Ben Brik veut détruire les nerfs de Hamadi Jebali
27/01/2012 | 1
min
{legende_image}

Comme nous l’avons annoncé il y a quelques jours, le journaliste Taoufik Ben Brik a augmenté le nombre de pages de son hebdomadaire « Contre le Pouvoir ». Le journal passe maintenant à quatre pages et, dans la foulée, augmente sa provocation.
En guise de une pour la version arabe « On va détruire tes nerfs ya Hamadi, ya Jebali ». En une de la version française « Zaba est mort, vive zabala ». Zabala signifiant poubelle en langue arabe.

Mais la véritable provocation n’est pas là. L’équipe de « Contre le Pouvoir » s’est élargie et compte maintenant des plumes connues pour leur indépendance et leur esprit protestataire. On cite notamment, pour la version arabe, le Facebooker Jalel Brick qui abandonne très provisoirement ses vidéos pour un édito écrit, la blogueuse Leena Ben Mhenni , le poète Ouled Ahmed et le dramaturge Faouzi Larbi.
Pour la version française, on retrouve, outre Taoufik Ben Brik, l’éditeur Raouf Raïssi, le musicien Tarek Maâroufi et le caricaturiste Z, propriétaire du site « Débat Tunisie ».

Z ne s’est pas suffi d’un texte puisqu’on trouve cinq de ses dessins dans le 7ème numéro de « Contre le Pouvoir ».
Pas moins provocateur que Ben Brik et Brick, Z présente à la une de la version arabe une caricature très osée montrant les jambes écartées d’une femme en guise de porte d’entrée du ministère de l’Intérieur (en hommage à Courbet et à son tableau, L’Origine du monde). Cette institution, explique Z, devrait rétablir la confiance entre le citoyen et son service public.
Le journal se vend normalement dans les kiosques à 500 millimes, mais beaucoup craignent, à chaque numéro, sa censure. Ce sera le premier signal concret pour toute la presse.

R.B.H.
27/01/2012 | 1
min
Suivez-nous