alexametrics
samedi 13 avril 2024
Heure de Tunis : 10:10
Dernières news
Refoulé par la Tunisie à l'aéroport, qui est le prince Hicham Alaoui ?
20/01/2023 | 09:46
2 min
Refoulé par la Tunisie à l'aéroport, qui est le prince Hicham Alaoui ?

 

Le prince marocain Hicham Alaoui a été interdit d’entrer en Tunisie hier jeudi 19 janvier 2023. Invité à une conférence du journal français "Le Monde diplomatique", Hicham Alaoui devait intervenir pour parler de la démocratie, du printemps arabe, et plus précisément de la Tunisie après le 25 juillet 2021. 

 

Hichem Alaoui est un prince marocain connu pour ses recherches au “Center on Democracy, Development, and the Rule of Law” de l'université Stanford, qui se focalisent sur les régimes politiques dans le monde arabe. Ainsi, il a toujours critiqué le régime du président Kaïs Saïed qu’il qualifie d’autoritaire. Dans un article paru dans le journal “Le Monde Diplomatique” en septembre 2022, le chercheur décrit les décisions prises par le président Saïed comme un «coup d’Etat institutionnel», et le système politique post 25 juillet 2021 comme un « autoritarisme césariste ».

Il écrit : 

 

« Si, néanmoins, le coup d’État institutionnel décidé le 25 juillet 2021 par le président Kaïs Saïed a réussi, c’est non seulement que les institutions postrévolutionnaires mises en place par la Constitution de 2014 se sont révélées extraordinairement fragiles, mais aussi que la population s’est lassée de la corruption endémique et des jeux politiciens. L’autoritarisme césariste de M. Saïed a profité de la déception des militants à l’égard de la démocratie, preuve qu’un système politique fondé sur le pluralisme et l’inclusion peut subir une régression brutale».

 

Pour rappel, le chercheur politique a été déjà empêché d'entrer en Tunisie en 2017 , il devait tenir une conférence sur la transition démocratique.

 

 

 

Décrit comme le « prince rouge » ou encore « Prince rebelle » Hicham Alaoui est le cousin germain du Roi Mohammed VI, cela ne l’a pas empêché de critiquer le régime en place absolutsite et proche des islamistes selon ses dires : « Le parti islamiste et la monarchie marocaine sont liés comme des frères siamois ».

 

En 2014, il a publié un livre intitulé «Journal d'un prince banni» qui appelle à des réformes politiques au Maroc. Après la publication de son livre, il a prononcé sa fameuse phrase «le devoir d'un prince c'est de se taire, moi, j'ai choisi de parler».

 

 

R.A

20/01/2023 | 09:46
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Djerbi
L'Algérie est jalouse du Maroc
a posté le 23-01-2023 à 18:25
Il paraît que l'Algérie est jalouse du Maroc surtout depuis que ce dernier est devenu le 1er exportateur mondial de la viande fraîche grâce aux centaines de milliers de marocaines qui vendent leur corps hors du Maroc et particulièrement au Moyen-Orient (y compris en "israel"), dans les pays du Golfe et même en Afrique francophone.
Mohamedz
Viva la RASD
a posté le 23-01-2023 à 18:15
QUESTION AUX AYACHAS :
Est-ce que M6 va rappeler ses ambassadeurs en Afrique du Sud et au Niger comme il l'avait fait pour son ambassadeur en Tunisie surtout après que ces 02 pays ont reçu royalement le Président de la RASD Mr Brahim GHALI ?
Mohamed
@ ourwa harkia
a posté le 22-01-2023 à 22:08
C'est plutôt ton tebboune qui a mouillé son tampon quand Trump a reconnu le Sahara Marocain '?
Mohamedz
Pauvre Ayacha
a posté le à 18:10
@Mohamed, tu devrais cesser de tirer sur ton pétard. '?a t'évitera de dire autant d'âneries en si peu de lignes. Enfin heureusement que le ridicule ne tue pas encore sinon ta Zriba Allaouite aurait été un vaste cimetière depuis belle lurette.
Mohamed
Sahara Marocain
a posté le 22-01-2023 à 21:54
L'entité terroriste fantoche rasd n'existe pas , elle n'est reconnue ni par l'ONU, ni par la ligue arabe, ni par l'UMA, ni par l'organisation de coopération islamique, ni par aucun pays membre permanent du conseil de sécurité de l'ONU, ni par aucun pays occidental à part des dictature militaire comme l'Algérie création coloniale française, Corée du Nord, Venezuela.
Le Sahara restera Marocain de gré ou de force
Mohamedz
Sahara occidental libre et indépendant
a posté le à 18:11
@Mohamed. Le plus important aujourd'hui est que M6 et sa BEROUITA ont ENFIN compris que ni le TWEET de Trump, ni le SMS de Sanchez, ni les PROMESSES de Netanyahu ne peuvent décider à la place du peuple Sahraoui et de son représentant le Front Polisario.
Mohamed
Ingérence ?
a posté le 22-01-2023 à 21:51
'? vous voyez ce que ça fait quand vous vous ingérer dans le conflit du Sahara Marocain ? Vous dérouler le tapis rouge à brahim ghali le violeur, tortionnaire, à la tête d'une entité non reconnue par l'ONU, mais vous refusez d'accueillir ce prince ?
Hypocrites
Mohamedz
Pauvre peuple marocain
a posté le à 18:20
Pauvre pays et pauvre peuple marocain condamné à vivre à plat ventre comme une limace qui ne peut relever sa tête que pour vérifier si le Zamel M5 est toujours sur la lune depuis ce fameux mois de juin 1958, et cette peuplade d'esclaves consentants toute fière que la Sioniste et allochtone famille allaouite a fait du Maroc le 1er pays au monde à avoir envoyé un homme sur la lune bien avant l'américain Neil Amstrong qui a été sur la lune qu'en 1969.lol
Mohamedz
Félicitations au peuple tunisien frère.
a posté le à 18:13
@Mohamed. Juste pour réitérer mes sincères F'?LICITATIONS au Président de la Tunisie et au peuple tunisien frère pour cette honorable et courageuse position envers la juste cause du peuple frère du Sahara occidental.
La prochaine étape sera inchallah l'ouverture de l'ambassade de la RASD à Tunis.
Slim
Ingérence
a posté le 21-01-2023 à 18:23
S'il a des conseils en démocratie à donner pour KS il commence par son cousin Med 6 au moins en Tunisie on a le droit de critiquer de manifester contre le pouvoir sans problème mais chez son cousin avec tous mes respects pour le peuple marocain tu n'as même le droit de parler..... Donc occupé toi de tes affaires la Tunisie est libre le peuple est conscient de sa situation et chaque pays we artallaha
GZ
Mise au point
a posté le 21-01-2023 à 11:57
L'homme fut refoulé parce qu'il n'a pas l'heur de plaire au palais. Il ne sert à rien de torpiller du croupion. Il pourrait nous dire quelques vérités pas forcément agréables à entendre.
Affirmer qu'il est le cheval de Troie du cousin qui le honnit cordialement, désireux de tailler des croupières au voisin algérien en semant la discorde en pleine "lune du miel" entre Tunis et Alger, est pur fantasme. Le tout dans le dessein d'entraîner la Tunisie sur la voie de la
"normalisation" à la marocaine en y impliquant le Monde Diplomatique qui plus est.
Il faut n'avoir jamais ouvert le mensuel qui, en raison de ses positions pro palestiniennes est la bête noire du CRIF, du Consistoire et de tous ceux que la France compte comme soutiens inconditionnels à la politique criminelle de l'Etat d'Israël, Alain Finkielkraut et William Goldnadel en tête.
A propos de "normalisation".
Depuis 1948, 51 ème '?tat de la fédération des Etats-Unis sans son etoile, Israël ne cesse d'avancer et progresser. Ce n'est pas exactement l'itinéraire des Etats arabes. Soixante-quinze ans de haine, rejet, ostracisme, racisme et antisémitisme couronnés de nakba et de revers cinglants successifs ne suffisent visiblement pas. Tant que ce sont les Palestiniens qui payent.
Certains se rangent volontiers du côté des hommes et femmes de bonne volonté des deux camps, le regretté Edouard Saïd, son compère
Daniel Barenboim, Rony Brauman, Michel Barschawski, ceux de "La Paix Maintenant" et les autres.
Un officiel Israélien dit un jour " les arabes ne ratent pas une occasion de rater une occasion". Nous n'avons pas fini.
Arrive un moment où il faut compter ses légions, s'asseoir à la table des négociations et cesser d'être con.
Laissons faire les Palestiniens en premier.
GZ
Correction
a posté le à 13:29
Troisième ligne, lire tortiller et non "torpiller".
EL OUAFI
Garde tes conseils pour ton cousin !
a posté le 20-01-2023 à 19:34
Avant de critiquer la politique que mène le président Kais Saïed, (ingérence aux affaires internes d'un pays).
Par conséquent monsieur le prince, nous vous demandons de nous épargner vos réflexions déplaisantes envers un pays souverain.
Je vous suggère de prodiguer vos conseils à votre Oncle qui tient le peuple Marocain frère, d'une main de fer, de lui suggérer de cesser d'imploser le culte de la personnalité, un peuple soumis à une monarchie rétrograde, (baise- main, et courber l'échine obligatoire)
Toutes les monarchies ont évolué sauf ces Vous les Marocains et les entourés du golfe.
Recesissez-vous vous êtes décadents,et vous osez venir en Turquie pour nous donner des leçons, pauvre de toi mon prince !
Le journal
Le Monde Diplomatique...
a posté le 20-01-2023 à 17:53
Le journal le Monde Diplomatique assume une grande responsabilité dans l'invitation insidieuse de ce jeune prince ! Inviter un marocain pour dénigrer le pouvoir en place en Tunisie est déjà un acte scandaleux...!!!!!
Décision
correcte...
a posté le 20-01-2023 à 17:38
Après la susceptibilité exagérée de certains de nos frères marocains, suite à l'accueil officiel réservé au Président sahraoui au Sommet de la Francophonie à Djerba, il est préférable, aujourd'hui, de s'abstenir et d'éviter toute ingérence dans les affaires purement intérieures de la Tunisie. La souveraineté de la Tunisie est une et indivisible et toute ingérence est rejetée quelle que soit sa source et son origine. La décision est correcte et bon retour, jeune prince !
Choko
Un prince charlatan
a posté le 20-01-2023 à 15:21
De quoi se mêle-t-il? Le peuple Tunisien à élu son président avec une victoire écrasante pour redresser nôtre pays, nous assumons et nous soutenons nôtre président. Ce soit disant prince qui parle au nom des influences étrangères n'a qu'à aller défendre le droit des humains ailleurs ou la femme n'a aucun droit.
Alya
Hichem alaoui
a posté le 20-01-2023 à 13:19
Je ne pense pas quevl homme soit réellement proche desvislamistes! Il a été refoulé tout simplement pour ne pas envenimer nos relation avec le Maroc!!!!!
Sivoix
Josiane
a posté le à 16:08
Oui absolument, et je trouve ça lâche de la part du gouvernement. J'avais des aprioris sur ce prince mais j'ai lu une interview de lui il y a 3 ou 4 ans et même si on n'est pas d'accord avec tout ce qu'il dit, ses analyses sont souvent pertinentes et on ne peut surtout pas le soupçonner d'accointance avec les Islamistes. Pour information, il est banni par le régime du Maroc, son pays, aussi.
grendizer
comment
a posté le 20-01-2023 à 13:18
Pourquoi il ne parle pas de la démocratie marocaine .
Ah j'ai oublié , s'il le fait le roi l'envoi derière le soleil par démocratie.
Ils fait partie des Arabes ( Marocain , Saoudien , Qatari, Jordanien , ...... qui critique la démocratie Tunisienne , mais ils n'ont pas de c.....lles pour parler de la démocratie de leur pays car s'ils le font les monarque les font asseoir sur les boiteilles de Coca.
Alors tous ceux qui ne vivent pas la démocratie qu'ils la boucle
Le bon
Reondre
a posté le à 17:35
Langage de rue ,vive le maroc et vive le roi, que de la jalousie
Be zen
Le piège se referme
a posté le 20-01-2023 à 12:38
Si les autorités Tunisiennes étaient sûres de leur cause et confiants dans leur politique, ils n'auraient jamais refoulé ce Monsieur. Lui interdire d'entrer sur le territoire Tunisien pour faire sa conférence est un signe de nervosité et c'est tout simplement une attitude antidémocratique.
---------------------------------------------------------------------
Je ne connais pas ce prince, j'espère par ailleurs qu'il ose aussi s'attaquer à son cousin lorsque celui-ci dérape.
ourwa
@ Be zen
a posté le à 18:57
Vous écrivez : " Je ne connais pas ce prince, j'espère par ailleurs qu'il ose aussi s'attaquer à son cousin lorsque celui-ci dérape." sic. Justement, il l'a fait, en critiquant la proximité du palais marocain avec les islamistes, il l'a fait ainsi sans aller plus loin dans cette "critique". Et comme c'est un prince faisant partie de la famille royale ( un cousin du roi), il n'encourt aucune sanction, car dans le cas contraire, cela constituerait une grave fissure au sein du pouvoir monarchique, fissure néfaste aux yeux des Marocains et aux yeux des alliés internationaux de la Monarchie...y compris Israel...
C'est un vrai prince marocain, mais aussi une vraie taupe du palais marocain, tout en étant un faux démocrate et un "défenseur" sincère du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes ( cf le pb de la République sahraouie, occupée par la monarchie marocaine) en trompe-l'oeil. Oserait-il appeler son cousin royal à dégager son armée de la République Sahraouie, mais aussi revendiquer la récupération des 2 enclaves marocaines, Ceuta et Melilla, toujours COLONISEES par l'Espagne ?... Sa prétention à venir en Tunisie pour participer à une conférence du journal français "Le Monde diplomatique" ne saurait être autre chose qu'une manoeuvre du roi marocain dans le but de forcer la Tunisie à normaliser avec israel...au moment même où l'on parle d'autres manoeuvres, américaines et israéliennes, afin d'inclure l'arabie s. dans ce cloaque infect appelé " normalisation"... La monarchie marocaine, ayant déjà baissé culotte devant Trump dans l'affaire de la République saharaouie, elle remet encore une couche dans sa propre fosse septique en continuant à vouloir "isoler " l'Algérie par sa volonté de gagner la Tunisie à ses choix géopolitiques sur la République sahraouie colonisée par elle, d'où la présence, avortée, de ce prince de pacotille en Tunisie...
FALLAG
Mr. Moulay Hicham.
a posté le 20-01-2023 à 11:31
We need you back to lead the country (Morocco). I love your modesty and your wisdom. I'm sure you can make it happen for the Moroccans. Thank you !
AMMAR BEZZOUIR
M. Hicham Alaoui
a posté le 20-01-2023 à 11:11
Un type merveilleux, je suis votre fan !
BOUSS KHOUK
LE REFUS DU TERRITOIR TUNISIEN A BIEN UNE RAISON
a posté le 20-01-2023 à 11:03
prince ou pas prince MEME MON FRERE , doit trimballer des sales casseroles DE PLUS ce n'est pas le 1 er refus , ON NE NOUS DIT PAS TOUT mais ce n'est certainement pas une histoire légère .
veritas
Bravo
a posté le 20-01-2023 à 10:46
Pas d'ingérence et pas de leçon à recevoir de personnes'?'foutez à la tunisie la paix .
Un citoyen
On a pas besoin de valets des US qui vont nous expliquer la démocratie à la sauce macdo
a posté le 20-01-2023 à 10:25
Qu'il la fasse chez lui on verra comment il sera accueilli
LE CURIEUX
UN PRINCE REBELLE...!
a posté le 20-01-2023 à 10:20
C'est un personnage, un prince, fouteur de troubles, qui dérange énormément à travers ses positions et ses écrits.
C'est en quelques sortes, une bête noire pour les régimes arabes.
Il n'a pas hésité à critiquer ouvertement la monarchie marocaine ce qui lui a valu d'être bani.
Sa tentative d'entrer en Tunisie, la énième, est une provocation de plus car il ne rate pas d'occasions pour critiquer la gestion du pouvoir en Tunisie notamment le putsch de Saied de juillet 2021.
Ses écrits dans " le monde diplomatique" est une aubaine pour les étudiants et les militants des droits de l'homme surtout dans le monde arabe.
C'est quelqu'un que j'apprécie beaucoup car il va toujours droit au but.
En étant prince, il casse les codes et transgresse les lignes rouges par ses positions, ses provocations qui mettent à mal les dictateurs arabes.
Personnellement, je le kiffe...