alexametrics
vendredi 19 juillet 2024
Heure de Tunis : 01:08
Dernières news
Non-lieu pour la juge accusée d’adultère par Kaïs Saïed
19/01/2023 | 15:36
1 min
Non-lieu pour la juge accusée d’adultère par Kaïs Saïed


La juge accusée d’adultère a été innocentée par la justice. C’est ce qu’a annoncé l’avocate et militante des droits de l’Homme, Bochra Bel Haj Hmida, jeudi 19 janvier 2023, dans un statut sur sa page Facebook.  

Cette affaire a fait scandale auprès de l’opinion publique. Alors que le dossier était entre les mains de la justice, le président de la République, Kaïs Saïed, l’a rendu public dans le cadre de sa supposée campagne de lutte contre la corruption dans le système judiciaire. 

 

 

 

Kheira Benkhelifa a été jetée en pâture en plus de 56 autres juges révoqués, alors par Kaïs Saïed en juin 2021. Ceux-ci étaient accusés par le locataire de Carthage des crimes les plus ignobles de la dissimulation d’affaires terroristes au harcèlement sexuel en passant par l’entrave à l’exercice de la justice…  

Sa vie privée dévoilée, la juge a été lynchée sur les réseaux sociaux en particulier et sa réputation ruinée alors que la justice ne s’était pas encore prononcée sur un délit de mœurs qu’in fine, elle n’a pas commis, selon le verdict prononcé par la juridiction en charge de l’affaire. 

N.J. 

19/01/2023 | 15:36
1 min
Suivez-nous
Commentaires
BOUSS KHOUK
ALLEZ du cul encore du cul !
a posté le 20-01-2023 à 11:33
OK ! un non lieu ! et vous allez nous laisser ENCORE cet article en première pour combien de temps ! IL N 'Y A PLUS INSTRUCTIF ?
SALIM
ARRETEZ LES DEFORMATIONS DES FAITS
a posté le 20-01-2023 à 08:32
1-Ce n'est pas KAIS SAIED qui ait accusé cette juge révoquée, d'adultère ,mais l'épouse du cadre de la cadre nationale, accueilli par elle dans sa maison ,et qui reconnait sa relation avec lui. Donc Cette juge a été accusée par l'épouse en tant que complice.
2- Dans le droit Tunisien, seul l'époux ou l'épouse peut porter plainte ,contre son partenaire et sa complice, pour adultère. Et il peut retirer sa plainte et dans ce cas l'affaire est classée.Donc meme, le parquet ne pourra intervenir.
3-Mme B.B.H.H n' a pas indiqué les circonstances du jugement. Est -il suite à un retrait de la plainte par l'épouse ,comme c'est le cas récent de l'actrice trés connue, et le cas géneral de toutes les affaires d'adultére qui finissent par le retrait de la plainte ,vu la lourde peine de cinq ans qu'encourent l'accusé(e) et son (sa)complice. Et dans ce cas on ne peut pas parler d'innocentement par la justice ,mais plutot de retrait de plaine,et on peut pas confirmez ou infirmer l'adultère.
4-Mme B.B.H.H indique qu'il s'agit de jugement final. Sur un autre site j'ai lu qu'il s'agit d'un refus d'un recours en appel pour VICE DE FORME. ce qui pourra confirmer qu'il s'agit de retrait de plainte. Sinon ,il faut attendre si l'épouse fera un recours en cassation pour que le jugement serait définitif.
5-KAIS SAIED n' a rien dans cet affaire, qui date de 2020,et KAIS SAIED a revoqué ,à titre PREVENTIF,cette juge parce quelle a REELLEMENT une affaire d'adultére EN COURS. Et il n'a pas donné un avis concernant sa culpabilité ,puisqu'il a laissé la porte ouverte à son innocence en cas d'un jugement FINAL. Dans ce cas elle peut réintegrer sa fonction d'aprés le decret de révocation.
6-Probablement ,il y a un autre volet dans cette affaire, d'aprés ce que j'ai lu, à savoir l'entrave à la justice .A confirmer dans les jours à venir.
7-Il y a une autre affaire EN PENAL, contre cette juge, intentée ,à Sousse, par l'avocate Maitre ATIKA CHEBIL ,pour diffamation . Et Dieu seul sait si cette juge pourrait s'en sortir de cette affaire pénale.
8- Il sera naif de penser que ces 'infirmations' pourraient bouger KAIS SAIED meme d'un MICRON.
9- Pourquoi Mme B.B.H.H ne nous parle pas de la 2éme juge arrétée en flagrant delit d'adultère.
10-Comme le dit le dicton tunisien :il la doit une cuillère (TSALOU MGHARFA),B.B.H.H a espéré entrer dans l'histoire de la Tunisie ,en président la COLIBE sous la présidence de B.C.E pour
promulguer l'égalité dans l'héritage et le mariage de la musulmane avec un non musulman.Et elle a espéré continuer sa mission aprés le decés de B.C.E. Malheureusement pour elle, le nouveau président, qu'elle n'a pas souhaité, a jugé que le projet de B.H.H et de sa COLIBE n'est pas la priorité des Tunisiens et a jeté son projet dans la poubelle.Ce qui a créé une grande amertume, et une oppositions de B.B.H.H envers le président KAIS SAIED. Et elle essaie de ne rater aucune occasion pour manifester sa position.
11- Un message à Mme B.B.H.F : faites 1000 statuts (ou meme 10000 ,le nombre de manifestants du front de salut), et invitez vous 100 fois (ou meme 1000 fois le nombre de manifestants sur les marches du théatre municipal), aux émissions FARRAGH KALBEK et ANDI MENKOLLRK sur les radios , VOUS SOMBRIEZ DANS L'OUBLI ,et le nom de KAIS SAIED reste GRAVE, car il A OSE et n'a pas été un TROISIEME TARTOUR comme M.M.M ou B.C.E.
Equitable
@SALIM
a posté le à 17:46
"Yarhem fommek" pour tout ce que vous venez d'écrire...
Que les chiens continuent d'aboyer et que l'honnête homme continue de tracer !
Le révolté
et ta génitrice !
a posté le à 10:55
Au fait, si on accusez votre génitrice d'adultère, que fairiez-vous ? Un conseil, vérifiez votre ADN !
Chafik
#le révolté
a posté le à 16:42
Bien dit Monsieur.
Kol
Le plus scandaleux
a posté le 20-01-2023 à 02:06
N'est pas le non lieu mais le fait qu'un adultère est encore considéré comme un crime en Tunisie!
Qu'est ce qu'on en a faire de qui fricote avec qui?!!!!
Pays moyen ageux de merde
Akecoucou
Ceux qui ont trainé cette juge dans la boue sont des criminels
a posté le 20-01-2023 à 00:26
Qui doivent répondre de leurs actes ignobles. Mr Saed est impliqué dans ce crime.
hourcq
Qui veut noyer son chien....
a posté le 19-01-2023 à 22:51
.....l'accuse de la rage, c'est bien connu. Cette dame aurait- elle commis un adultère, quel rapport y a-t-il avec son travail de juge? Et les mêmes qui la condamnent sont sans doute les premiers à perpétrer des forfaits bien pires. L'adultère résulte d'une mésentente durable au sein d'un couple et conduit au divorce. C'est une situation assez courante dans les sociétés actuelles et ce sont le plus souvent les hommes qui trompent leur femme.
La corruption, les dessous de table pour obtenir un avantage sont bien pires car ils lèsent le citoyen honnête et pourrissent la société en instaurant la méfiance entre lui et les autorités qui la pratiquent.
Le président K.S a perdu une occasion de se taire avec cette accusation gratuite qui frise le ridicule. Qu'il s'attaque à la corruption et mène une politique économique et sociale sortant le peuple de la misère et tout le monde l'applaudira.
Houcine
C'est scandaleux !
a posté le 19-01-2023 à 20:47
Nous avons un Président qui n'a rien d'autre à faire que de citer une magistrat modèle en justice, et plus scandaleux, à propos de soupçons d'adultère.
C'est inimaginable.
C'est pire que les forfaits de ceux qui ont volé, menacé, et exécuté froidement des opposants politiques et sont toujours libres comme l'air et comme cela va de soi épargnés par nos moralistes et esthètes du moment.
Faut-il en rire ?
On peut rire de tout, certes, mais pas avec tout le monde.
Un citoyen
Et les juges qui ont étés démis par la secte ?
a posté le 19-01-2023 à 20:09
Et qui attendent depuis des années qu'on les réintègre que sont ils devenus ? Comme d'habitude la victimisation est dans un seul sens avec les khwenjis
Ancien '?lu de la république française
Il y a deux sortes de justice en Tunisie c'est malheureux pour les pauvres et les plus démunis
a posté le 19-01-2023 à 18:14
depuis quand les droits de l'homme existe en Tunisie, combien il y'a de sortes de justice en Tunisie, un homme a volé une boite de thon a écopé de 6 mois de prison ferme, où sont ils les représentants des droits de l'homme en TUNISIE, tant qu'il y'a une guerre entre Kaïs Saïed et la justice, les corrompus, les traîtres et les islamistes, ils seront toujours préservés par la justice pour régler leurs comptes avec Kaïs Saïed, pendant ce temps là les pauvres et les plus démunis paient la facture, le monde entier savait il y'a deux sortes de justice, la preuve quand une personne est condamné par la justice tunisienne et que cette personne se trouve à l'étranger, la majorité des pays, ils refusent d'extrader l'individu
GZ
Non-lieu et après
a posté le 19-01-2023 à 17:41
Que la plus haute autorité du pays se mêle de pareilles "affaires" qui n'en sont au demeurant pas, a de quoi laisser rêveur.
Que le plus haut magistrat se glisse dans les draps d'une condisciple pour l'accuser de faits fantasmés laisse perplexe.
Qu'une juridiction consente à se pencher sur une affaire qui, serait-elle avérée, ne relève que du domaine de la vie strictement privée interroge sur la dérive policière sous couvert de pudibonderie.
Maintenant que cette dame est blanchie, rien ne dit qu'elle réintègre de sitôt son corps professionnel. Tout semble indiquer que son sort ne sera en rien différent de ceux de ses confrères au nombre de 47 blanchis par le tribunal administratif qui attendent toujours que la décision entrée en force de chose jugée soit respectée et suivie d'effet par celle et ceux en charge de veiller sur la justice de ce pays.
Quant aux poursuites pour diffamation, abus de pouvoir, abus de droit d'ester, réparation et dommages et intérêts, on peut toujours rêver.

EL OUAFI
Retrait de plainte
a posté le à 08:50
Et non, un non-lieu
La plaignante a retiré sa plainte !
(Kais Saïed, n'a rien à voir dans cette affaire)
Houcine
Et pour faire bonne mesure.
a posté le à 18:36
Il conviendrait d'appeler à la réintégration des magistrats démis de leur fonction par le fait de l'ukase islamiste.
Ce serait justice.
Pour le moins.
GZ
La mesure ne me choque pas
a posté le à 20:32
J'applaudirai cette mesure sans la moindre réserve.
Bhiri, R B H l'a rappelé dans ses colonnes, a été un des personnages les plus funestes que ce pays a eu à subir. Comparé à lui, Edgar Hoover n'a été qu'un modeste enfant de choeur.
Bien à vous Houcine.
k.Hamida 7806
Tout le monde
a posté le 19-01-2023 à 16:56
semble ignorer qu'un(e) magistrat(e) ne vole pas, ne ment pas et surtout est loin de commettre un adultère.
Il a fait le serment d'être impartial en jurant de se conduire en TOUT comme digne et loyal magistrat.
De plus, d'après la grande et vaillante "bush ra":
Les investigations ont abouti au fait qu'elle ne possédait en fait que juste 1,5 Milliard, une somme que n'importe quel Tunisien peut amasser au bout de 10 ou 20 ans de travail au plus.

Vive bn
vive la justice de la Tunisie


Fehri
Petit conseil économique
a posté le à 18:43
On amasse des millions en investissant ou on vole example: tu achète du terrain chaque année ou tu demandes le tbakchiche et tu voles
k.Hamida 7806
mon pauvre Fehri
a posté le à 19:45
je ne t'en voudrais pas pour la gratuité de ta réponse.
Relis mon commentaire mais cette fois-ci en inclinant légèrement la tête par rapport à la verticale du lieu( d'environ 15°).
P.S: je ne suis ni avocat, ni magistrat ni commerçant, ni investisseur...
juste un retraité EPANOUI qui, dans un pays démocratique modèle en plein essor économique, profite LARGEMENT d'une pension de retraite généreusement offerte par la cnrps au bout de 38 courtes années de travail

salam
Fehri
Pays démocratique
a posté le à 22:36
Tu dis « pays démocratique modèle «  tu plaisantes. La Tunisie n'est ni démocratique ni en plein essor économique. J'espère que tu vas bien. brièvement je vais répondre à cela. En démocratie en gouverne pas avec des décrets et surtout pas avec le décret 54. Si la Tunisie est en plein essor économique expliques-moi pourquoi on accepte de l'aide alimentaire de la Libye?
Fehri
Wrong!
a posté le à 18:34
Bourguiba a construit le pays et l'a dirigé pendant plus de 31 ans . Il n'a pu amasser que la pauvre donne de 10000 dinar.
Fais ton calcule cette juge: 20 ans multiplier par 3000 dinars par mois égal 720000 dinars. Tu es vraiment le plus mauvais avocat sur cette terre tunisienne.
Alphonso
Appliquer la loi
a posté le à 17:46
Est ce que la loi 54 ne s'applique que sur ceux qui critiquent k.s?
FALLAG
Non-lieu et maintenant?
a posté le 19-01-2023 à 15:47
Elle doit porter plainte pour diffamation contre Kaïs Saïed et demander des dommages et intérêts pour le préjudice subi !
Un citoyen
Rien à foutre de ces histoires de C'?'
a posté le 19-01-2023 à 15:44
NN n'a pas d'autres sujets plus cruciaux pour notre quotidien que des histoires de fesses ?
ridha
fesse
a posté le à 17:12
Ce n'est pas une histoire de fesse, c'est une diffamation commise par votre président contre une citoyenne comme vous cher citoyen. Que vous faut-il de plus ?
riri
justement!
a posté le à 16:36
Justement, c'est le président lui même qui nous impose cela!
Pauvre femme, c'est honteux.