alexametrics
dimanche 26 juin 2022
Heure de Tunis : 15:05
Dernières news
Mongi Rahoui : le FMI est responsable de la dégradation de la situation en Tunisie
24/02/2022 | 16:07
4 min
Mongi Rahoui : le FMI est responsable de la dégradation de la situation en Tunisie


Le député et dirigeant du WatadMongi Rahoui, a considéré que l’Etat n’était pas dans l’obligation de conclure un accord avec le Fonds monétaire international (FMI). « On cherche à nous faire croire que c’est inévitable », a-t-il ajouté.

Invité le 24 février 2022 par Zouheïr El Jiss sur les ondes de la radio Jawhara FM, Mongi Rahoui a rappelé que la dette publique de la Tunisie en 2011 était à hauteur de 25 milliards de dinars. « Actuellement, celle-ci est proche des cent milliards de dinars… Le FMI nous a placés dans un programme d’organisation structurelle depuis 1986… Le FMI considérait que la Tunisie était un exemple à suivre pour les pays en voie de développement en matière de situation économique », a-t-il ajouté.


L’élu a cité la création d’un fonds d’accompagnement de la Tunisie dans sa transition démocratique par la Banque Mondiale et les promesses évoquées lors du Forum économique mondial de Davos. Il a considéré que la Banque Mondiale et les institutions internationales ont réussi à faire pression sur certains sujets et à garantir la promulgation de plusieurs lois.

« Le FMI avait un ministre dans chacun des gouvernements formés depuis 2012. Il s’agit de Taoufik Rajhi Il y a des individus qui ont défendu les intérêts du FMI. Les anciens ministres et le FMI doivent êtres tenus responsables de la dégradation de la situation… Allons-nous continuer à être une économie de consommation ? 80% de la consommation tunisienne provient de l’étranger. Nous n’avons pas d’industrie garantissant les biens de consommation et les outils de production… Aucun grand projet n’a été réalisé durant les dix dernières années. Prenons l’exemple de l’Egypte ! Ce pays a réussi à élargir le Canal de Suez et à bâtir une nouvelle ville administrative… L’audit des dons et prêts doit inclure l’analyse des objectifs des projets afin d’identifier les responsables… Le FMI cherche l’équilibre financier et non-pas la création de richesse », a-t-il expliqué.




Mongi Rahoui a insisté sur la mise en place d’une économie nationale capable de subvenir aux besoins des Tunisiens et de s’imposer à l’échelle internationale.

Revenant sur les récentes déclarations du président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, Mongi Rahoui a considéré que le recours aux ambassades et puissances étrangères n’aura aucun impact. Il a affirmé qu’il s’agissait d’une atteinte au pays, à la volonté du peuple et à ses intérêts. « Les manœuvres de ces personnes ne consistaient qu’en une simple illusion… Le 25 juillet s’inscrit dans le cadre de la continuité de la Révolution de la liberté et de la dignité… Une plénière à distance n’aura aucune valeur », a-t-il insisté.


Par la suite, l’élu a mis en garde contre le non-respect du calendrier présenté par le chef de l’Etat Kaïs Saïed. Il a estimé que la réinstauration des institutions de l’Etat contribuerait à l’apaisement des tensions.

« Je n’ai pas pensé à me présenter lors des prochaines élections. Je n’y ai pas pensé pour le moment… Je continuerai à faire de la politique… Je garde comme objectif la réalisation du programme politique de parti… Nous représentons une alternative pouvant garantir l’indépendance du pays et répondre aux attentes du peuple », a-t-il dit.

Par ailleurs, le député a estimé que l’ambassade tunisienne en Russie devait intervenir afin de garantir la sûreté des citoyens tunisiens se trouvant en Ukraine et assurer leur évacuation.  


S.G

24/02/2022 | 16:07
4 min
Suivez-nous
Commentaires
Léon
Il fallait le dire plus tôt
a posté le 25-02-2022 à 16:04
Lorsque Léon vous envoyait des chapitres entiers sur les nuisances du FMI et des atlantistes, vous le qualifiez d'orphelin de Ben Ali.
Vous pavaniez et applaudissiez une révolution criminelle qui, sans votre complicité et votre bêtise, n'aurait jamais abouti.
Ce que vous racontez aujiurd'hui n'est qu'un constat. Un homme politique digne de ce nom n'est pas là pour constater mais pour prévenir dix coups à l'avance. C'est que faisait Léon min joundi Tounis al Awfiya depuis 2011.
Si par un caprice de l'histoire, le miracle se produisit que les rênes du pouvoir nous revenaient, nous vous jugerons pour l'immixtion en politique et le jeu avec l'assiette du tunisien sans aucune compétence ni aucune expérience.
Vous êtes les vrais voleurs. Vous êtes les vrais responsables. Vous êtes les vrais criminels.

Léon min joundi Tounis al Awfiya.
Résistant.

Verset 112 de la sourate des abeilles.
Pitbull
Culture
a posté le 25-02-2022 à 14:24
La faute est toujours aux autres.... c'est une culture arabo-musulmane par excellence... si ce n'est pas les impérialistes c'est les sionistes... si ce n'est pas la CIA c'est le MOSSAD....
Madou
Rahoui et ses conperes de l`UGTT...
a posté le 25-02-2022 à 13:23
Allah la trabehkom...
Abir est la seule apte a faire rebondir la Tunisie,
Elle a un enorme stock de Casque a mobylette et Megaphone qui va permettre de changer la donne,
Hic
MH
Encore un illuminé
a posté le 24-02-2022 à 22:51
Que sont nombreux ces visionnaires sans jugeote et on se demande pourquoi le pays va si mal. Kif sidi kif jwadou.
Tounsi-horr
Inculte
a posté le 24-02-2022 à 22:29
D'abord pour Mongi vous écrivez élu tout simplement alors quand vous parlez des autres vous collez le mot gelé. Ensuite cet élu n'a pas le niveau requis pour parler des mécanismes et recommandations du FMI et tout ce qu'il dit c'est du litérature. Faut-il rappeler que c'est un ancien guichetier de la BNA agence Jendouba promu chef d'agence juste avant son élection et après poursuivi des cours du soir . Il n'a pas un niveau académique assez costaud pour donner des solutions à la crise que connait le pays
Rida
Incompréhensible
a posté le 24-02-2022 à 21:50
Je ne comprends pas qu'un homme politique et qui plus est député puisse faire des déclarations aussi populistes et démagogiques après plus de dix ans de présence dans l'échiquier politique. Cela me paraît incroyable qu'on prenne la parole pour faire de telles déclarations aussi insignifiantes qu'ennuyeuses.
C'est toujours la même rengaine : c'est la faute des autres !
Chaba7
C'est un 'has been' qui montre toujours s gueule!
a posté le 24-02-2022 à 20:38
Pourquoi sommes nous condamnés à écouter ces énergumènes qui viennent d'une autre époque? Ya Si Rahoui va voir si on t'offre un job dans la guerre en Ukraine'?' comme ça tu nous laisses en paix!!
TBARK_ALLAH
Mongi Rahoui : Naivité tunisienne légendaire !
a posté le 24-02-2022 à 18:28
le FMI n´aime et ne haie personne et veut imposer les directives des pays initiateurs, c´est ce qu´il y a de plus normal ou vous croyez qu´il doit se comporter comme ETTATHAMIN EL iJTIM3i de Kasserine ? 7èsilou Tbaraka Allah 3lik !

A ma connaissance, nous voulons l'argent du FMI, mais le FMI n'a pas encore forcé la Tunisie à lui demander des prêts, n'est-ce pas ?
C'est fini pour toi Mongi !
TEAM-TONIC
a posté le 24-02-2022 à 17:57
Ah oui
Il s'est réveillé notre ami Mongi !
Il a trouvé çà tout seul !
Il traverse la crise de la cinquante septième année !
Il sombre !!!
Adieu...
Rationnel
L'Egypte a reussi avec le FMI
a posté le 24-02-2022 à 17:53
En 2014 l'Egypte a élabore un plan de reformes en coopération avec le FMI et leur excellente ministres de plan ( Hala El-Said) et de l'économie et le pays a applique ce programmes de reformes et maintenant l'?gypte a les meilleurs taux de croissance économiques au Monde.
la Tunisie a signe des plans de reformes avec le FMI depuis 2013 mais a refuse de faire les reformes nécessaires. La Tunisie n'était pas sous supervision du FMI avant 2013.
La Tunisie dépense la majorité de son budget sur les salaires et avantages des bureaucrates donc tant qu'on maintient une bureaucratie de 850 milles avec des salaires moyens de 6 fois le SMIG le pays ne va se développer. Le FMI n'est pas responsable de la faiblesse des dirigeants et leurs peurs de l'UGTT. Une bureaucratie ne produit rien.
zozo Zohra
FMI
a posté le 24-02-2022 à 17:10
c'est connu, ça a toujours enrichie les pays riches et appauvri les pays pauvres.
nazou de la chameliere
A la prochaine pénurie de gaz
a posté le 24-02-2022 à 16:40
Les Tunisiens pourront remercier les ordures !!!