alexametrics
lundi 08 août 2022
Heure de Tunis : 05:12
Dernières news
Olfa Hamdi : la lutte contre la corruption doit inclure aussi l'UGTT
24/02/2022 | 13:03
5 min
Olfa Hamdi : la lutte contre la corruption doit inclure aussi l'UGTT


L’ancienne PDG de Tunisair et fondatrice du parti « La Troisième République », Olfa Hamdi, a affirmé que son expérience en gestion de projets et en économie lui avait permis de prévoir que le gouvernement Bouden allait échouer et ne pourra pas réaliser les attentes du peuple.


Durant une conférence de presse tenue le 24 février 2022 à l’occasion de l’annonce de la création de son parti, Olfa Hamdi a affirmé qu’elle avait fait l’objet de menaces de la part de l’ancien ministre des Finances lorsqu’elle était à la tête de Tunisair. Elle a considéré avoir été mise à la porte alors qu’elle commençait à avoir des résultats positifs. Elle a dit avoir été limogée pour  avoir refusé de transférer une certaine somme d’argent de la caisse de Tunisair pour alimenter les comptes de l’UGTT.

« Notre projet est essentiellement politique… L’Etat ne donne pas d’importance à ses artistes et aux sportifs. Ils ne trouvent pas de quoi vivre… Nous priorisons les débats politiques alors que le peuple est enseveli par les déchets… Notre pays est riche. Nous devons devenir une puissance agricole capable de s’imposer sur les marchés internationaux. Nous devons entamer une révolution agricole… Nous voulons faire en sorte que le passeport tunisien soit classée parmi le top cinquante du monde », a-t-elle ajouté.


Se moquant de la présidente du Parti Destourien Libre, Abir Moussi, Olfa Hamdi a critiqué l’usage du terme révolution des lumières et d’illumination. « Vous n’êtes pas des ignorants ! C’est au peuple d’apprendre aux politiciens et non l’inverse ! », a-t-elle critiqué.


Par la suite, Olfa Hamdi a appelé à l’enterrement de l’ancien président Zine El Abidin Ben Ali sur le territoire tunisien. « Ben Ali n’a pas été enterré en Tunisie ! Il s’agit d’une honte ! Ben Ali est un leader ! Il a commis quelques erreurs, mais il a, également, été à l'origine de plusieurs réalisations », a-t-elle ajouté.


La présidente du parti « La Troisième République » a considéré que les dirigeants de l’UGTT avaient trahi le peuple et la centrale syndicale. Elle a estimé que leur influence s’était considérablement accentuée. « Il s’agit d’une organisation syndicale et non-pas d’un parti politique… On ne doit pas user de masques et de prétextes pour faire de la politique… Nous allons faire de la politique autrement… Nous ne devons plus accepter l’absence de lignes rouges… La sécurité des citoyens et leur niveau de vie sont une ligne rouge ! Leur éducation est une ligne rouge ! L’éducation de nos enfants passe avant tout ! Le principe de lutte contre la corruption doit s’appliquer à tous, y compris l’UGTT ! », s’est-elle exclamée.



Olfa Hamdi a estimé que la solution à la crise économique était le doublement des salaires. « Ceci permettra à chaque individu de s’épanouir, d’acheter une voiture ou une maison et de partir en vacances… Nous devons injecter de la devise sur le marché tunisien, mais sans contracter des prêts auprès du Fonds monétaire international… Nous devons investir dans notre économie… Nous devons avoir 18 millions de visiteurs en Tunisie par an... Nous avons un programme permettant de faire de Kairouan un centre religieux attirant quatre millions de touristes par an », a-t-elle expliqué.

 

Par ailleurs, Olfa Hamdi a rappelé que « La Troisième République » était un parti centriste, qu’il avait obtenu son visa à la date du 2 février 2022 et qu’il aura pour logo un olivier vert. D’après une source proche du parti, le bureau constitutif se compose de :

- Olfa Hamdi

- Salaheddine Ketari

- Henda Souli

- Ali Ben Jeddy

- Taoufik Jemli

- Mohamed Sahbi Brahem

- Mohamed Zaghdan

- Asma Abou El Hana

- Malika Doghri

- Mourad Nabi

- Mohamed Ben Smida


S.G

24/02/2022 | 13:03
5 min
Suivez-nous
Commentaires
Ghanmi
Le seul refuge, un pourine Tunisien
a posté le 26-02-2022 à 02:26
Je savais pas s il existe ou pas, un poutine Tunisien, mais j espère qu il arrive un jour, de l'armée, le la police, de....
L'essentiel mettre sur les rails un payer qui a dérapé.
Un peuple en majorité alphabète, ignaurant et futile, ne se remet sur les rails qu avec un gros matraque
TOPO
Pauvre type, qui ne sait meme pas écrire ignorant. lamentable
a posté le à 21:34
Vous traitez le peuple d'analphabète, alors commencez par vous même, car vous n'êtes même pas capable d'écrire correctement ignorant, pauvre type. Pour votre information, on dit une grosse matraque. Sinon, écrivez en arabe dialectal, vous ferez peut être moins de faute.
Abidi
Corruption
a posté le 25-02-2022 à 23:13
Et doit aussi inclure les faussaires les menteurs et les vantard, ceux qui présentent de faux CV et donnent des données erronées sur leur vie professionnelle et leur projets
KEG
ET UN DE PLUS..
a posté le 25-02-2022 à 13:55
Bien venue dans la compétition des partis politiques.
Un de plus pourquoi faire, en plus des 200 partis deja existent, d'emblée des critiques envers l'ugtt avec à l'appui un esprit de vengeance personnelle.
On vous écoutons bien de choses sont exacts dans votre discourt.
Vous dites que vous allez occupé le centre, mais attention c'est comme l'exemple de celui qui est assis entre deux chaises, la chute sera féroce.
Non Madame la Tunisie ne peut avoir le luxe d'avoir autant de parti qui sera peut être un jour égal aux nombres d'habitants.
Dites nous également comment pouvez vous dirigez un pays sans majorité au parlement, n'est il pas judicieux d'unir trois ou quatre parti sans aller a une guerre d'ego, quitte à faire une primaire au sein du parti.
Revenant à L'UGTT, je suis du même avis que vous, cette centrale de part son histoire passé, aujourd'hui elle confond sa vrai nature de syndicat et par la même occasion de parti politique parmis tant d'autres.
Bien sûr qu'il faudrait reformer ce pays de la tête jusqu'au pieds.
Sur ce nous vous souhaitons bon vent, car la route est longue et pleines d'obstacles...
Citoyen_H
ET UNE FOIS DE PLUS
a posté le 25-02-2022 à 13:28
les frustrés et les obsédés *e*uels de la place volent au secours de la bagua hamdi.
Les bouchés n'ont pas encore tiré des lecons du "khobz et mè et ZABAlè" de 2011.
Kouwwéte Rabbi, cette "Jeff Bezos" tunisienne, avorton issu de l'apparatchik des chameliers, veut faire croire aux plus crédules des très nombreux demeurés et incultes, présents sous nos cieux, qu'elle dispose du sésame qui fera de la Tunisie, le pays le plus développé et le plus agréable de la planète.
J'espère que l'organisme de contrôle des sources de financement, fraichement épuré des racailles qui la dirigeaient, suivra de très près ce parti débarqué du néant !!


@Stranger
Elle se convertit en politicienne! Comme quoi la cupidité n'a pas de limites.

En quelques mots, vous avez totalement mis à nu le personnage !!!
Rien à ajouter.
De mon coté, je maintiens, dur comme fer, que cette bagua est un cheval de Troie téléguidé par les gredins de montplasir et de londres




KAMEL
Objet
a posté le 25-02-2022 à 13:21
Elle a la gueule d une ocuniere. Cet epsilon s expose devant le géant ugtt
'?lu de la république française
@ Abel Chater les traîtres chez les juifs sont exclus la majorité du peuple tunisien a honte pour vous et les juifs sont contents des espèces comme vous, pour les insultes, elles ne sont que l'arme des faibles comme vous c'est le juif de France qui vous le dit
a posté le 25-02-2022 à 10:58
Abel châtré a toujours de la haine envers les juifs, il mélange tout juif et israélien, il faut qu'il sache une chose si la Tunisie a eu son indépendance c'est grâce à BOURGUIBA Rahimahou ALLAH et mendes france, il a dit que les juifs sont des assassins ce sont ses propres mots, mais par contre chez les juifs, il n'y a pas de traîtres qui insultent les vrais musulmans comme lui , pendant que les juifs étudient , les islamistes envoient les enfants des familles pauvres en Syrie et en Irak pour tuer nos frères syriens et irakiens pour l'intérêt d'Israël, Mr Abel châtré rendez vous en Israël vous constaterez par vous même les turcs qui sont en Israël pour travailler, votre ami Erdogan le meilleur ami d'Israël, vous dites que BOURGUIBA est un dictateur, il ne faut pas oublier si vous avez été à l'école le remerciement reviendra à BOURGUIBA, vos amis les islamistes ont détruit l'éducation nationale et le reste, les traîtres et les islamistes n'ont jamais de dignité et d honneur, le juif de france ne vous donne jamais de valeur, parce que chez les juifs les traîtres sont exclus pas comme chez vous pour l'argent vous donnez votre honneur et le secret et la souveraineté de votre pays , ghannouchi et ses amis ne peuvent pas dire le contraire, le jour où chez les musulmans les traîtres seront exclus la Palestine aura son indépendance
Stranger
Ben voyons !
a posté le 25-02-2022 à 10:41
Elle se convertit en politicienne! Comme quoi la cupidité n'a pas de limites. Si cette femme était aussi douée pourquoi a-t-elle fait appel à des "experts étrangers" payés en devises pour l'aider à diriger Tunisair au lieu de faire appel aux compétences tunisiennes? Cela s'appelle mépriser les têtes pensantes tunisiennes. Dans ce cas comment peut-elle se targuer d'aimer les tunisiens?
Zarathustra
@Madame Olfa Hamdi
a posté le 25-02-2022 à 10:03
J'ai pris votre défense sur Business News TN au temps où vous étiez à Tunis AIR.

Par contre, je ne comprends pas votre attitude actuelle de chercheuse de conflit alors que le dialogue avec les autres, et même avec l'UGTT, serait plus profitable pour vous et pour votre parti politique.

@Madame Olfa Hamdi, les Tunisiens ont besoin plutôt de quelqu'un qui sait convaincre et vaincre par le dialogue et non pas par la provocation inutile.

Ouvrons plutôt un grand débat à la télévision tunisienne plutôt que les monologues non objectifs.

Puis, je vous conseille/propose d'éviter d'accuser les autres de corruption sans preuve, car vous finirez ainsi à la Mornaguia comme celle qui a accusé l'ex footballeur de corruption.

@Madame Olfa Hamdi, il faut réfléchir avant d'agir et ne faites pas trop de confiance à votre intuition. Certes il faut avoir du respect pour ses intuitions (gratuites) mais jamais de la confiance. En effet, nos intuitions pourraient nous conduire en erreur. Alors ne dites pas que l'UGTT est corrompu par intuition, il faut avoir plutôt des preuves... Utilisez plutôt la forme interrogative du genre: "Je me demande si l'UGTT n'engendre pas des dirigeant corrompus?"
-->
Il faut éviter les hypothèses trop vite faites, la forme interrogative vous évitera trop de problèmes.

Je suis moi-même scientifique et je vous avoue que j'ai horreur des hypothèses faites à la hâte. En effet tout travail scientifique intelligent débute par se poser trop de questions d'abord que l'on transforme avec le temps en hypothèse.

Il y a de la place pour tout le monde en Tunisie, et en particulier pour tous ceux qui respectent les valeurs sociales et éthiques.

Bonne continuation, bien qu'à mon avis vous avez trop mal démarré votre carrière de politicienne...

Tetem
Populisme et égo démesuré
a posté le 25-02-2022 à 08:50
Le pouvoir, toujours le pouvoir... voilà que la très éphémère et inexpérimentées Président de Tunisair s'est convertie en politicienne ! De la à ce qu'elle se voit au Palais de Carthage..
Y a qu'un pas !

Et on y va sur les promesses populistes ! On double les salaires! Rien que ça. Cette dame est vraiment diplômée ou c'est une blague? L'inflation est déjà importante en Tunisie il n'est pas nécessaire d'en rajouter avec des mesures qui vont encore augmenter les coûts et donc les prix.

Pour ce qui est de l'UGTT nul ne conteste les effets néfastes de cette organisation pour notre économie et notre pays. En revanche, quand on accuse de corruption, il faut des preuves !
Akoubi Ammar
Une claquée entre dans l opération de voracité
a posté le 24-02-2022 à 23:10
Il ne manque à notre paysage politique que le débarquement de cette pervers narcissique. MlleHamdi Olfa décide de renforcer le club des politicards bons à rien avec pour l unique but l ornementation de cette vie politique en temps de décennie de ratages et d insouciance de l entreprise de subversion en vigueur.
Abel Chater
Réponse à @AT
a posté le 24-02-2022 à 21:38
Bonsoir @AT.
Madame Olfa Hamdi est une femme mignonne et très bien éduquée. Elle ferait le plaisir de ceux qui aiment le parfum, la soie et les discussions de mille et une nuits. Elle est habituée par les sourires d'envie des hommes. Non pas par ces têtes misogynes de Noureddine Taboubi et de Sami Tahri de l'UGTT, qui ne lui ont montré que le sommet de l'iceberg de leur bestialité et de leur sauvagerie, n'ayant fait que la saboter docilement jusqu'à son limogeage de Tunisair. Mais néanmoins, il lui manque la sagesse et l'expérience de l'âge. Comme l'expérience a manqué au jeune Révolutionnaire, l'avocat Seifeddine Makhlouf. Ils l'ont déjoué par leurs provocations et par leurs lynchages de chacals et d'hyènes. Des lynchages qu'ils ont échoués contre le vieux renard Rached Ghannouchi.
Je vous donne absolument raison, lorsque vous dites, je vous cite:(M. Kaiis Saied et M. Ghannouchi et ce qui reste du RCD sont politiquement "finis"). Mais vous ne dites ni le comment, ni le pourquoi!!!
Par son comportement enfantin, le président Kaïs Saïed a fait trop de mal, comme il a fait trop de bien pour la Tunisie. Il a réalisé tout ce dont on croyait impossible de changer dans une vraie démocratie, au point que les mauvais parmi les juges, se sont déclarés d'eux-mêmes les héritiers du Bey après la Révolution du 14 janvier 2011, que personne ne pourra toucher. Kaïs Saïed les a stoppés et a réalisé l'impossible, sans pour autant qu'on n'entre dans les détails.
Aux élections législatives, il y a eu ceux qui ont dépensé des centaines de milliers de dinars, pour s'arracher un siège au parlement ARP. Non pas pour servir le peuple, mais seulement pour s'acquérir l'immunité parlementaire, afin d'échapper à leurs Créanciers, à la Justice et à la prison. Kaïs Saïed, leur a joué un mauvais tour, sans pour autant qu'on n'entre aussi dans les détails.
La Zalèma moussi, nous joue au kangourou depuis deux ans, en sautant, sursautant, boxant, agressant, insultant et hurlant, aux services des ennemis des Révolutions arabes, les Emirats hébraïques. Elle a cru au soutien inconditionnel des amis des juifs génocidaires de Gaza occupants de la Palestine. Kaïs Saïed lui a tiré le tapis sous ses pieds. Il lui a dit, l'eau qui va aux Cactacées, les oliviers en auraient plus besoin. "elmè elli mèchi lissedra, el Zitouna awlè bih", il l'a laissée déboussolée et désorientée à la manière du cobaye de nos kermesses qu'on appelle «gagnants», qu'ils font tourner dans le vide, afin qu'il ne sache dans quel trou numéroté, il va entrer. Sans pour autant qu'on n'entre dans les détails.
Donc, le président Kaïs Saïed, demeure mi-figue, mi-raisin. Celui qui l'aime sincèrement comme moi, ne trouve vraiment aucun seul iota de rancune contre lui, car tout ce qu'il ne fait pas de bien pour la Tunisie, n'est pas trop mauvais pour l'avenir des Tunisiens.
Quant à Rached Ghannouchi, sa présence sur la scène politique tunisienne, est de l'effet placebo. Il ne guérit pas, mais sans lui on est plus malade. L'homme est d'un âge avancé et d'un pacifisme religieux exagéré. Personne ne possède quoi que ce soit de mal contre lui pour le haïr ou pour l'accuser et l'inculper. Mais tous ses ennemis l'attaquent mensongèrement, dans le seul but de l'écarter de la direction du parti d'Ennahdha, dans l'idée d'affaiblir ledit parti et de le vaincre dans les élections législatives et communales. Sauf que, l'actuel vacuum autour de ce jeu de poker politique que nous mène le président Kaïs Saïed, toute la Tunisie en a besoin d'un parti fort comme Ennahdha et d'une icône de hautes relations de confiance internationale, comme Rached Ghannouchi. Sinon la Tunisie va perdre ses repères en tendance du pire. C'est pour cela que je trouve le comportement séparatiste de ceux qui se prennent pour des génies parmi ceux d'Ennahdha, à l'image du Docteur Abdellatif Mekki ou Samir Dilou et compagnie, pour frivolité irréfléchie. L'actuel équilibre politique en Tunisie, a expressément besoin de la présence opérationnelle entre Rached Ghannouchi, Ahmed-Néjib Chebbi et Hamma Hammami en tant que Sages, à régulariser la tension entre le président Kaïs Saïed et ceux qui demandent sa destitution hâtive.
Après la tempête, viendra le beau temps. Kaïs Saïed s'en ira. Rached Ghannouchi s'en ira. Ahmed-Néjib Chebbi s'en ira. Sauf Hamma Hammami, il ne quittera pas la scène politique tunisienne, où il ne fait que boire des cafés et que siroter de la Dabbouza. Deux choses qu'il ne pourra faire dans la solitude.
Je dirais aux plus jeunes d'avoir de la patience et de la lucidité politique. Personne ne pourra changer le monde. L'avenir leur appartient. La Tunisie à tous les tunisiens et à tous ses hôtes. Le monde, à tous les êtres humains.
Bonne soirée.
Fehri
La Tunisie est riche pour qui?
a posté le 24-02-2022 à 21:36
Si cela ne marche pas vous pouvez toujours aller à la quatrième république. Vous avez choisi votre ennemi l'UGTT et Abir, bravo. Maintenant démarrez avant que tes ennemis ne vous mangent vivante. Je n'ai jamais entendu tant de mensonges!
VOILA
Enfin pas de littéraire au micro !
a posté le 24-02-2022 à 20:06
Plus de Charia
Plus de Tunesisme
Plus Sayed Lessyed
Plus de Bouchari (sws)
Plus Abou Houreira (sws)
Plus d´Islamismus
..

Mais plus de Rationalité

Plus d´agriculture
Plus de Mathematique
Plus de Physique
Plus de Chemie
Plus d´economie
Plus d´Intelligence...
'?lu de la république française
@ Abel châtré, pour les insultes, elles ne sont que l'arme des faibles
a posté le 24-02-2022 à 19:45
Abel Chaté , le visiteur des mosquées du monde donne son avis , selon ses dires il a visité les mosquées du monde , il a trouvé des musulmans jamais des islamistes comment il a pu faire la différence entre eux , si je mens je vous défie par la preuve que j'ai sous les mains, pour les insultes, elles ne sont que l'arme des faibles
veritas
@ élu '?'
a posté le à 21:44
J'ai visité par '?'.des pseudos mosquées en suisse( le responsable est un turc au nom de Malek Akhbech un terroriste notoire ) en Belgique en Italie en Allemagne en France surtout la fameuse mos '?'du 11 eme a paris j.p. Timbeau '?'j'en est vu que de la saleté inouïe et mille fois bien sûre que des criminels islamistes radicaux je me pose la question jusqu'à ce jour pourquoi ces pays européens tolèrent une présence pareil '?'j'ai bien compris pourquoi cette complicité mais je n'en dit pas plus '?'arme de destruction massive pour les pays d'où ils sont originaires'?'et pour les pays qui sont dans le viseur de ces criminels islamistes'?'
veritas
Parti sous marin '?'
a posté le 24-02-2022 à 19:36
El Hamdi et son parti c'est un enieme parti sous marin à la solde des criminels islamistes'?'faites attention cette gali goutlik est mandaté par les Mc do pour la rescousse des criminels islamistes en tunisie.
BOUSS KHOUK
OLFA HAMDI
a posté le 24-02-2022 à 19:05
ATTENTION ; le peuple tunisien te surveille et ton parti , et surtot si il y a approche avec MONTPLAISIR ou tentacules , car LA REPONSE DES TUNISIENS SERA SANS APPEL ET SEANCE TENANTE ( CASH ) .
Houcine
La chouchoute des islamistes.
a posté le 24-02-2022 à 18:12
Le fait d'être jeune, une femme, n'offre aucune garantie spécifique de probité même aux yeux de quelqu'un qui met les droits des femmes au premier niveau des droits des gens.
Créer le 250ème parti est en soi une indication. Qui plus est qualifié de centriste.
Là, je me marre.
Après, faire marcher la planche à billets, doubler les salaires pour démocratiser l'accès à la bagnole, cela s'appelle de l'expertise.
Reprendre l'antenne des "frères" voleurs contre L'UGTT achève le tableau.
Jeunisme, prétention, voilà du neuf.
Il faut éclairer cette petite jeune : les syndicats sont financés par les '?tats.
Donc, ils sont de l'Etat et à ce titre et selon les pays, ils gèrent des fonds au nom des salariés conformément à la législation.
Tunis Air, comme toute entreprise j'imagine, doit une contribution représentant un pourcentage calculé sur le montant global des salaires du personnel prévue par la loi.
L'UGTT n'a pas fait les lois.
Il y a un délire verbeux sur les institutions intermédiaires, les communistes qui seraient partout, la connerie atteint un tel degré.....
SELMA
Cher @Houcine Bonsoir !
a posté le à 18:54
Je peux bien imaginer qu'une jeune politicienne bien formée, même en Tunisie, peut devenir une grande Dame de la politique !
Donnons-lui donc une chance.
AT
@Chater: Bonsoir ! Une tentative d'explication.
a posté le 24-02-2022 à 18:12
Mme Olaf Hamdi a voulu anticiper et lancer le vaste débat, car elle est convaincue que M. Kaiis Saied et M. Ghannouchi et ce qui reste du RCD sont politiquement "finis" . Alors une nouvelle Constitution s'imposerait !
Qu'est-ce qui est exagéré ou illogique ici ? En outre, avec cette désignation "La Troisième République ", elle a ouvert une large discussion - et vous l´avez bien entamé vous mêmes - sur les vastes réformes de la Constitution avec lesquelles nous pouvons tous aller vers de prochaines élections et vivre avec...
C'est probablement la seule solution pour sortir de l'impasse politique dans laquelle se trouve le pays, n'est-ce pas cher @Chater ?
ASS
Allah Yarham Waldik Mme Olfa Hamdi!
a posté le 24-02-2022 à 17:52
Ni77itli Ghomma 3lè 9albi !
Momo
ABIR
a posté le 24-02-2022 à 17:49
Ya walah hal 3la tounes tawa brabek cheye ybaki tawa avec mes respect est-ce que la Tunisie à besoin de pseudo partie com ça franchement à dieu la Tunisie l'habille ne fait pas le moine svp chère madame va chercher un travail qui vous convient c mieux pour toi tu nous prends pour des malades où quoi c honteux vraiment
BORHAN
POSITIVEZ...!
a posté le 24-02-2022 à 17:43
Juste deux mots à vous dire chère Madame.
Les melasses et les boueux ne vous laissserons jamais tranquille.
Ne lâchez rien et tenez bon.
Je signe...
ANS
Tricherie a grande envergure
a posté le 24-02-2022 à 17:30
De quelle expérience en gestion de grand projet parle elle olfa el hamdi ?

Si olfa el hamdi est sérieuse, elle peut publier les CV de cette listes de personne notamment l'avant dernier !!
samson
ca sent le bakchiche khaounji
a posté le 24-02-2022 à 17:13
Il faut rappeler, qu'au depart, Cette jeune dame 'est bien la trouvaille des khouanjia et c'est bien eux qui l'ont plébiscitée pour le poste de PDG. Dans son discours elle annonce volontiers les couleurs et surtout son aversion envers Abir MOUSSI, l'UGTT et vouloir faire de Kairouan une orientation internationale musulmane sans oublier le choix du vert et la predominance de l'olivier comme logo....Il me semble, et j'espere me tromper, qu'une main khouanjia en action
Achtung
Des conseils avisés d'un spécialiste
a posté le 24-02-2022 à 17:07
Les chevaux de Troie ne sont malheureusement pas toujours reconnaissables du premier coup, c'est pourquoi il est extrêmement important d'appliquer un filtre sûr aux nouveaux membres du parti. Il vaut mieux avoir peu de membres dans le parti que de grandes gueules incontrôlables.. : Seulement avec le Bulletin 3 et un CV sans faille.
Le soin, tout simplement, passe avant la rapidité et la quantité !

Rabbi I3inkoum !
Abel Chater
Mille BRAVOS Madame. C'est ce que je raconte depuis dés années et des années !!!
a posté le 24-02-2022 à 16:46
La vraie lutte pour la vraie indépendance de la Tunisie, doit trouver lieu contre l'influence criminelle et mafieuse de l'UGTT. Une influence illégale et destructrice pour la Tunisie.
Quant au nom du parti d'Olfa Hamdi, de «La Troisième République», il est trop bêtement choisi. Plus bête que "Tahya Tounes" et "Béni Ouatani". Celui qui a conseillé un tel nom à Olfa Hamdi, doit être complètement et entièrement débile, puisqu'il la condamne par avance, à un échec certain. Il ne pourra y avoir une troisième République, que lorsqu'elle-même, son parti et tous les autres actuels partis, y compris le président Kaïs Saïed et ses soutiens communistes, y soient chassés par la force de l'ensemble du peuple tunisien, comme on a chassé les Français de la Tunisie et comme on a chassé les deux dictateurs déchus Bourguiba et Ben Ali, de leur pouvoir familial et régional. Mais venir stopper la transition démocratique par un sabotage enfantin, ensuite dire:"moi le Manitou en Tunisie", en profitant du pacifisme des Tunisiens, puis prétendre être passé à la troisième république, c'est que d'ici 2030, nous allons arriver à la dixième république en Tunisie.
Je dis à Olfa Hamdi de changer le nom de son nouveau parti, le plus tôt possible. Il faut être au-dessus des micmacs politiques en Tunisie. Il ne faut pas faire un départ par l'hostilité des "Hammam Ennissa". Le nom du parti politique doit être d'une neutralité constructive, non pas agressive. Si j'étais à sa place, je donnerais à mon parti, le nom de:"Etat de droit et promotion des élites". Ni république, ni démocratique, ni Tounes, ni "wè hallilou, wè kabbirou"!!!
Quant au rapatriement du défunt Ben Ali en Tunisie, dont Olfa Hamdi en voudrait faire un fonds de commerce politique des plus débiles de ce monde, je ne pense pas que sa famille permettra cette punition, de le réenterrer du cimetière d'Al Baqi, où tout vrai Musulman rêve d'y être enterré aux côtés des Apôtres "Sahaba" et à quelques mètres de la tombe de notre Cher Prophète Mohamed (sws), pour y être réenterré chez ces hypocrites régionalistes, sans foi ni loi, qui ont déjà retourné leurs vestes au moins deux à cinq fois.
Nous avons attendu 31 ans (1956-1987) pour que le pouvoir fasse un trajet de 31 kilomètres, de Monastir à Hammam-Sousse. Maintenant, il faudra aux hypocrites attendre le jour de la Résurrection des morts au cimetière d'Al Baqi, pour voir si leur défunt Boss, voudrait revenir en Tunisie ou rester près de ceux qui l'ont invité à finir sous les appels aux prières, jusqu'à la fin du monde.
Allahou Akbar. Innè Lillèhi wè innè ilayhi raâjioun!!!
Sadek
Pensée d'un senior tunisien vivant en Allemagne...
a posté le 24-02-2022 à 16:37
J'ai pour la première fois que je me sens bien en écoutant un discours politique d'une jeune femme tunisienne.
Rabbi I3inek Mme Olfa Hamdi, pensez souvent à vos origines et à tout ce que ce grand pays nous a donné de bon et a fait de nous des bonnes personnes.
Nous ne pourrons probablement pas rendre tout ce que la Tunisie nous a donné, mais nous nous efforçons de continuer à rendre le meilleur de nous-mêmes à cette Patrie.


Bonne chance à la Tunisie et à votre nouveau parti, chère Mme Olfa Hamdi.
AVERROES
A. DE MUSSET: NUL NE SE CONNAIT TANT QU IL N A PAS SOUFFERT.
a posté le 24-02-2022 à 16:24
Tout feu tout flamme, cette tribune n'assure pas l'opinion sur les intentions futures de Mme Hamdi. Tous les politiques promettent monts et merveilles à ses ouailles à la veille d'un événement électoral, mais une fois élus le dur de la réalité les obligent à revoir leur copie, c'est là qu'ils se rendent comptes qu'ils se sont trompés et qu'ils ils n'ont enfin de compte que donner des illusions aux électeurs. Cette éphémère dame semble être titiller par le programme progressiste avant-gardiste de Mme ABIR MOUSSI, par son école BOURGUIBISTE et son travail de terrain Mme MOUSSI s'est montée à la hauteur de sa tache, elle est crédible et honnête. Le mélange d'idéologies qu'incarnent madame Hamdi sortie du néant inquiètent et dérangent un pays déja perturbé.
AR
Entre les discours euphoriques et la triste réalité, un écart considérable
a posté le 24-02-2022 à 16:19
Un parti politique est une structure, un projet, un programme, des objectifs et des moyens d'action.
Sur le plan présentation : " d'après une source proche du parti " ?! Il s'agit d'une enquête sur une bande de malfaiteurs ?
Me Olfa Hamdi est tenue à présenter son parti, son orientation et sa composition à visages découverts.
On remarque aussi que le conflit vécu par Me Hamdi avec les syndicats plane sur son projet.
Le règlement de compte n'est pas l'un de vos objectifs pour prolonger ce conflit j'espère.
La centrale syndicale doit rendre compte, absolument.
" On m'a demandé de transférer une somme d'argent à l'UGTT " ?
Dans quel cadre ? C'est ainsi que sont gérés les deniers publics ? Il faut clarifier et la centrale devrait répondre.
B.Ali, Allahi Yarhamou, devrait être enterré dans son pays, c'est indiscutable, mais réduire toute une décennie de dictature à " quelques erreurs " ! C'est trop léger ! Ce que nous endurons aujourd'hui, c'est justement le cumul d'années de mauvaise gouvernance et depuis l'indépendance.
Une révolution agricole, c'est le meilleur à retenir de ce discours, l'agriculture a été le propulseur économique essentiel chez toutes les puissances.
Enfin pour conclure, j'espère que ce nouveau né politique, dirigé par une dame courageuse enthousiaste et motivée, donnera un nouveau élan à la vie politique, une autre dimension et d'autres horizons, nous avons besoin de ces jeunes talents pour donner un nouveau souffle. Mais pour réussir il faut des voix et du soutien populaire donc il faut s'ouvrir et dialoguer avec le public. Bonne chance.
AN
C´est tout à fait vrai..
a posté le 24-02-2022 à 16:13
Vous avez tout à fait raison, le centre politique n'est pas encore occupé par un programme politique clair en Tunisie. Merci de l'avoir vu et de vouloir l'occuper avec votre parti. Notre peuple tunisien est en principe plutôt modéré et ouvert à la gauche et à la droite, mais trouve son calme et son équilibre au centre: L'âme tunisienne se repose au centre !

MERCI à Mme Olfa Hamdi et à votre équipe.
Etudients
Faire revivre la mentalié libérale tunisienne ..
a posté le 24-02-2022 à 16:02
Tunisiens de Berlin sont tout à fait d'accord avec cette vision pour notre patrie, chère Mme Olfa Hamdi !

Bon vent!
MFH
Bon courage
a posté le 24-02-2022 à 15:23
Elle a dit les choses correctement. Pas de cafouillage et du 'importe quoi. Il faut qu'elle étudie son projet avec minutie et proposer les solutions adéquates. Pour une 1 ère sortie, on peut dire que c'est réussie.
BOUSS KHOUK
OLFA RIAHI !!!! allons y et on verra bien , !
a posté le 24-02-2022 à 15:17
si ma foi !! la fin du bouss khouk wija nitfehmou , la fin du corruption , l'agriculture massive , éducation et santé , ALECH LA si DU CONCRET ! === ABIR MOUSSI et OLFA RIAHI peuvent se completer NON ?
VRAI
Toute l´economie est un magasin libre-service pour l´UGTT..
a posté le 24-02-2022 à 15:10
"Elle a dit avoir été limogée pour avoir refusé de transférer une certaine somme d'argent de la caisse de Tunisair pour alimenter les comptes de l'UGTT."

C´est bien le noyau de l´abcès chronique tunisien et notre grande Merde !
TRES
@Olfa Hamdi: elle peut devenir la vraie reformatrice en Tunisie.
a posté le 24-02-2022 à 14:07
Le debut est déjà fait, elle est JEUNE, elle vivait dans une grande démocratie, intelligente, n´a pas passé par l´ecole des Dictateurs, n´est pas malade et ainsi elle n'a pas d'effets secondaires médicamenteux à craindre..

Olfa Hamdi est une chance inédite pour la jeunesse tunisienne pour construire notre Tunisie sur des bases solides!

Olfa Hamdi Allah yar7èm wèldik !
OH La La
@Olfa Hamdi : En plein dans le mille, Allah yarhèm waldik !
a posté le 24-02-2022 à 13:49
La lutte contre la corruption et la libération de la jeunesse tunisienne doit inclure aussi l'UGTT

Der Kampf gegen die Korruption und die Befreiung der tunesischen Jugend muss auch die UGTT einschlie'?en

The fight against corruption and the liberation of Tunisian youth must also include the UGTT

La lotta contro la corruzione e la liberazione della gioventù tunisina deve includere anche l'UGTT

In Chèè Allah, yè Sidi Mi7riz !