alexametrics
Dernières news

Abdellatif Mekki n’écarte pas l’éventualité de la poursuite du confinement jusqu’à la fin de l’année

Temps de lecture : 1 min
Abdellatif Mekki n’écarte pas l’éventualité de la poursuite du confinement jusqu’à la fin de l’année

 

«Le confinement pourrait aller de 3 à 4 mois jusqu’à la fin de 2020, selon les estimations d’experts mondiaux», a affirmé le ministre de la Santé Abdellatif Mekki dans une déclaration à Sabra Fm ce dimanche 29 mars 2020, en réponse à une question sur la durée du confinement à effectuer pour se prémunir des effets du covid-19. La date de fin d'année coïncidant avce les estimations pour parvenir à un vaccin efficace contre l'épidémie.

«Pour nous ce qu’il doit être fait, le sera. (…) sauvegarder les vies et le moral sera la priorité», a expliqué le ministre.

 

 

Le nombre de contaminés par le Covid-19 est passé à 278 cas sur un total de 2.769 dépistages réalisés. A la date du 27 mars, 51 cas étaient positifs sur 724 analyses effectuées la veille. Ils ont été placés en quarantaine. Sur 18.162 personnes placées en auto-isolation, 10.555 ont fini leur quarantaine et 7.607 autres sont toujours sous observation.

Il y a 21 gouvernorats touchés. Pour les hospitalisés, on a enregistré 1 rétablissement et 8 décès (3 Sfax, 1 Sousse, 1 Ariana, 1 Le Kef, 1 Mahdia et 1 Tataouine).

La Tunisie est en confinement total depuis le 22 mars et jusqu'au 4 avril 2020.

 

Tous nos articles sur le Coronavirus (covid-19) en Tunisie

 

I.N

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (39)

Commenter

Justinia
| 30-03-2020 13:32
Le sujet,ici,c'est le confinement et non le "crime linguistique".
Laissez tout ce qui est "arabité","islamisme" de côté.
Il faut être sérieux et parler de choses sérieuses.
L'économie du pays l'emporte sur votre islamisme et votre "crime linguistique".
C'est triste de constater que l'état économique du pays ne vous intéresse pas.Ceci est typique de certains qui ont des priorités plutôt religieuses.

Justinia
| 30-03-2020 13:14
Un manque de Tact et de psychologie effarant...
Un ministre qui ne consule pas les sociologues et les psychologues avant de raconter n'importe quoi devient la risée de tout un peuple.
Ceci est d'autant plus triste que ses services ne se sont même pas pris la peine de calculer ce que coûte un confinement par mois au pays.A titre d'exemple,un confinement d'un mois coûte à l'Allemagne des centaines de millions de dinars.
Maintenir un confinement même partiel pendant très longtemps est néfaste et peut avoir des conséquences sur la psychologie,la santé et l'économie.

takilas
| 30-03-2020 06:36
Il est inconcevable et illogique que des centaines se milliers de sudistes migrent, à partir de 2012 et ce jusqu'à ce jour avec un nombre aussi important ce vers Tunis, vu que l'immigration vers l'Europe devient pratiquement impossible et que la seule méthode trouvée par les européens d'arrêter ce fléau, c'est de tout jeter sur Tunis et de pourvoir l'Etat tunisien d'immenses crédits bancaires pour sen servir à payer des salaires fictifs sans aucune contrepartie de travail surtout que les présumés recrutés n'ont pas la formation ni le niveau indispensables.
Pire encore ces recrutés sont censés etre confirmés et de bénéficier des avantages tel que l'achat de logements et de véhicules ( les deux à la fois en même temps) par des prêts bancaires desservis quant à eux par les banques tunisiennes ; cest pour cela que la situation du système bancaire s'est détériorée depuis 2012 et que l'inflation s'est accentuée.
Une situation économique qui ne peut jamais se décanter et qui aboutira ineluctablement vers la faillite.

Par ailleurs et en plus des revenants de Syrie et qui étaient envoyés par la même nahdha vers ce pays pour accomplir des missions imposées par ceux qui .ont comploté avec nahdha lorsque ces derniers étaient des réfugiés fantoches.

Tunis souffre et devient invivable avec une telle démographie et entrainera par voie de consequence tout le pays tunisien et assurément vers
une situation précaire irréversible et le désastre, et ce n'est pas l'ailibi de l'épidémie de Covid-19 ou la vulnérabilité de Chahed face à cette mafieuse nahdha, à ce moment-là, qui apporteront les circonstances atténuantes.

Il y a lieu de preciser que la secte de nahdha s'est permise à tout pour trouver du populisme afin d'être impliquée au pouvoir, surtout que la méthode des élections législatives, en particulier, est fragile et que les corruptions deviennent usuelles et obligatoires piur réussir ces élections.

Pour eux l'intérêt du pays tunisien est secondaire et passe outre, et l'on assiste ainsi à des catastrophes humaines qui risquent d'engendrer des conflits graves dans la société, et ce ne sont pas seulement  les centaines de milliers de recrutés anarchiquement à Tunis qui vont aggraver ces conflits, mais comment arriver à gérer toutes ces marées humaines qui ont engendré d'innombrables  perturbations, au niveau socioéconomique, qui risquent d'être irresolues à l'éternité, surtout que la décentralisation n'est pas envisagée surtout pas par nahdha et qui s'y opposera rien que par esprit de régionalisme préconisé dès leur sejour de sinécure à londres ou à Paris; dailleurs ils se sont enfui actuellement vers d'autres lieux ( probablement ) Paris à loccasion de l'épidémie qui sevit et qui a été toutefois mal gérée, en Tunisie.


La raleuse
| 30-03-2020 01:39
Comment annoncer une telle nouvelle d'une débilité parfaite alors que la mise en place de tests à échelle nationale suffirait ?
Vous voulez la ruine du pays et des émeutes ? Vous êtes sur la bonne voie. Nous n'avons pas besoin en sus d'une guerre civile !!! Réfléchissez bon sang !!!

In vino
| 30-03-2020 00:20
Il acraison.

Jimmy
| 29-03-2020 22:51
On ira tous au paradis, même moi, qu'on soit béni qu'on soit maudit, on ira! Mais lui n'ira pas car là haut on ne voudra pas d'un charlatan, d'un apprenti sorcier plutôt d'un apprenti sinistre! Pour lui et sa famille et ses copains tout doit être prêt en cas de problème ! Le Tunisien qu'il aille se faire foutre.

takilas
| 29-03-2020 21:52
Il a reçu des cosignes de Mekki pour semer la zizanuzizanie et intervenir bêtement.
Fadda hal blad.

TH
| 29-03-2020 20:23
Nous sommes à 25j du mois de Ramadan, et le confinement va certainement être prolongé au delà de cette date et fort probablement pour au moins un trimestre.
Le grand souci des citoyens reste celui des achats de denrées alimentaires et autres légumes.
Comment autoriser les gens à sortir sans crainte d'être arrêtés et verbalisés?
Les marchands de légumes sont devenus rares ou surchargés, idem pour les supérettes et épiciers du quartier.
Le ravitaillement des divers commerces doit être le souci premier du gouvernement, sinon ramadan sera un mois très perturbé voir anarchique.

Abir de Gabès
| 29-03-2020 20:09
que l'arabe surtout littéraire
Dans le parler tunisien de tous les jours, il y a du berbère (notre langue d'origine), du français, de l'italien, ....et de l'arabe prononcé à la tunisienne.
Alors oui à la langue tunisienne et surtout pas la langue arabe de surcroît littéraire.

Tïeb Mim
| 29-03-2020 19:45
Si Salacon, il n'est pas là question de jugement de valeur et puis porter un jugement sur ce que je vaux ou pas
est HORS SUJET : vous ne me connaissez pas, et puis qu'est-ce que vous en savez SalaCon ?

A lire aussi

Aucun cas enregistré le 25 mai

26/05/2020 01:00
0

Et assurer le transport des enseignants, des élèves et des étudiants

25/05/2020 23:16
0

Aussi dans d'autres villes

25/05/2020 21:09
0

La présidence de la République n'a pas communiqué sur cet

25/05/2020 18:10
8