alexametrics
lundi 15 juillet 2024
Heure de Tunis : 22:00
Dernières news
Telnet Holding propose la distribution d’un dividende de 0,25 dinar par action pour 2023
20/06/2024 | 10:38
3 min
Telnet Holding propose la distribution d’un dividende de 0,25 dinar par action pour 2023

 

Telnet Holding propose la distribution de plus de trois millions de dinars en dividende au titre de l’exercice 2023, soit 0,25 dinar brut par action.

Le Conseil d’administration a fixé la date de l’assemblée générale ordinaire au jeudi 18 juillet 2024 à 10 heures à l’Institut arabe des chefs d’entreprises.

 

La société a publié les états financiers individuels et consolidés arrêtés au 31 décembre 2023. Il en ressort qu’au niveau individuel, la société a réalisé un résultat déficitaire de 3,52 millions de dinars fin 2023 contre un résultat bénéficiaire de 4,92 millions de dinars fin 2022 et cela à cause de la hausse des dotations aux amortissements et aux provisions de plus de dix millions de dinars.

Dans leur rapport, les commissaires aux comptes expliquent qu’« en janvier 2024, Telnet Holding a fait l’objet d’un contrôle douanier portant sur les investissements réalisés à l’étranger et sur les produits à l’export. Aucune note écrite n’a été reçue par la société auprès de la douane. La société a estimé, en concertation avec ses conseillers, le montant des pénalités et amendes à la somme de 10 MD. Une demande de réconciliation a été bien introduite par Telnet Holding SA en date du 19 avril 2024 en vue de ramener le montant à la baisse. L’affaire est en cours. La société a constitué une provision pour risques et charges d’un montant de 10 MD ».

En outre, ce même document indique que « le 13 septembre 2023, sur demande du premier juge d’instruction du 37e Bureau auprès du Pôle judiciaire économique et financier, il y a eu gel des comptes bancaires de la société. Suite à cette décision, les comptes bancaires de la société n’ont pas été gelés en totalité : seule une banque sur cinq a respecté la décision du gel. Les commissaires aux comptes ont révélé ces faits le 25 décembre 2023 au procureur de la République auprès du Tribunal de première instance de Tunis. Les autres banques ont procédé au gel des comptes bancaires en 2024. La levée de ce gel est intervenue par une décision judiciaire le 8 février 2024 ».

Rappelons que Mokded Zoghlami et Faouzi Ben Salem ont été nommés en février 2024 par le Tribunal de première instance de Tunis mandataires judiciaires des sociétés Telnet Holding et Telnet Incorporated. La justice tunisienne avait décidé de geler les avoirs des deux sociétés car elles sont dirigées par l’homme d’affaires Mohamed Frikha, qui est suspecté d’avoir bénéficié gratuitement du kérosène pour les besoins de sa compagnie aérienne Syphax Airlines et impliqué dans la même affaire que l’ancien ministre du Transport et président du Conseil de la Choura, Abdelkarim Harouni. Il a été arrêté, le 12 septembre 2023.

 

Au niveau consolidé, la société a réalisé un résultat déficitaire de 3,95 millions de dinars fin 2023 contre un résultat bénéficiaire de 8,05 millions de dinars fin 2022 et cela toujours à cause de la hausse des dotations aux amortissements et aux provisions de plus de dix millions de dinars.

En outre, les commissaires aux comptes précisent que la filiale Telnet Incorporated a reçu en février 2023 un avis de contrôle fiscal approfondi couvrant les exercices allant de 2019 à 2021. Une notification partielle en date du 29 décembre 2023 a été adressée à la société portant sur un montant d’environ 2,26 millions de dinars : montant en principal de 981.929,41 dinars et en pénalité de 1.276.118,72 dinars, couvrant les exercices allant de 2015 à 2019. Ils notent aussi qu’à la date du 4 mars 2024, elle a reçu une notification complémentaire de l’administration fiscale couvrant les exercices 2020 et 2021 pour un montant global d’environ 4,56 millions de dinars : montant en principal de 2.503.396,48 dinars et en pénalités de retard de 2.057.555,83 dinars. La société a formulé son opposition sur les deux notifications et a fourni les explications et les justifications nécessaires, estimant que le risque du contrôle fiscal est largement inférieur aux montants réclamés par rapport à la provision constatée au passif du bilan pour un montant de un millions de dinars. La procédure de contrôle est en cours.

20/06/2024 | 10:38
3 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous