alexametrics
vendredi 14 juin 2024
Heure de Tunis : 20:16
Tribunes
Six mois d'injustice
20/08/2023 | 12:29
3 min
Six mois d'injustice


Par Faouzi Ben Abderrahman *

Ce texte a été traduit de l'arabe par Business News


Six mois où les enfants sont privés de leurs pères et les épouses de leurs maris... injustement. Rien que parce qu'ils ont exprimé leur opposition à Kaïs Saïed et ont réfléchi à une manière de sortir de cette crise que le pays traverse. Peu importe votre position à leur égard, c'est leur droit et leur liberté, et personne n'a le droit de les en empêcher.

Six mois de détention en prison pour des accusations de complot contre la sûreté de l'État, et nous n'avons vu ni complot ni preuves de complot. Nous n'avons entendu le système judiciaire que pour interdir les médias, et nous n'avons vu aucune clôture de l’instruction, sauf la libération de deux suspects parmi les détenus, ce qui constitue en soi, une reconnaissance de la fragilité du dossier et son manque de solidité.

Ce dossier est avant tout un dossier d'injustice, et les jours à venir le prouveront.

Nous n'avons vu de complot que celui ourdi par un système présidentiel doté d’une légitimité constitutionnell ébranlée, ayant réussi à mobiliser un appareil sécuritaire, judiciaire et administratif loyal à un régime autoritaire individuel. Un régime qui met fin à la notion de contrat social, aux bases du vivre ensemble et compromet l'avenir du pays ainsi que sa souveraineté... Oui, sa souveraineté.

 

Le régime autocratique de Kaïs Saïed a frappé à mort les institutions de l'État et la République. Il a imposé une constitution individualiste qui consolide un régime autocratique, dépourvu des éléments les plus fondamentaux de l'équilibre des pouvoirs.

Il a frappé le système judiciaire en le faisant reculer. Il a frappé l'administration en la ramenant à l'ère d'avant l'indépendance. Il a ébranlé l'institution de la présidence du gouvernement en effectuant des nominations qui ne relèvent ni de la culture de l'État ni de la culture de la gestion, de la compétence et du mérite.

 

Cependant, pour être honnête, il est nécessaire de dire que le coup mené par Kaïs Saïed contre la démocratie et les institutions de l'État, y compris le système judiciaire, les forces de sécurité et l'administration, ainsi que son accaparement du pouvoir absolu, n'auraient pas été possibles si ces institutions n'y étaient pas vulnérables.

De même, la marginalisation des partis politiques et des organisations nationales n'aurait pas été possible si ces entités n'avaient pas été institutionnellement fragiles au point de le permettre.

 

De plus, si notre conscience collective était meilleure que celle qui existe actuellement, nous ne serions pas dans cette situation, et nous n'aurions pas permis à une telle injustice de prévaloir. Nous aurions eu une alternative politique pour résister au despotisme imminent."

 

L’ironie dans tout cela ? Kaïs Saïed pense qu'il mène une bataille de libération nationale, un slogan n’ayant toujours pas révélé sa nature et son contenu, laissant les hordes de laudateurs combler les vides à sa place (ce qui est l'un des fondements du populisme).

Quant au véritable danger qui pèse sur le pays et menace réellement la paix sociale, l'unité nationale et la société, il réside dans la culture de la haine qui s'est infiltrée dans le programme communiste anarchiste de Kaïs Saïed, contre l'État, le tissu économique, les élites du pays et certaines de ses régions, mais qui est aussi animée par le désir de remplacer tout cela par de nouvelles élites, un nouveau tissu économique et un nouveau clientélisme.

 

Ne vous laissez pas tromper par les apparences de loyauté, car la loyauté dans notre pays est envers le système de gouvernance avant toute chose, peu importe sa nature, et elle va vers le plus puissant, peu importe qui il est. Les manifestations de cette loyauté sont les mêmes, peu importe le dirigeant en place.

Ne vous laissez pas tromper par ces voix opportunistes qui chantent les louanges du souverain et le remercient, car elles font partie de la nature de l'existence, ce sont les micro-organismes opportunistes. Nous n'oublierons pas et nous ne nous tairons pas. Le fil de l'injustice est très court.

 

* ancien ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle.

20/08/2023 | 12:29
3 min
Suivez-nous
Commentaires
TEB
Khobzisme men ghir khobz
a posté le 23-08-2023 à 19:34
Merci pour cet article qui rappelle qu'il y a encore des consciences vives dans le pays. Cette détention est une honte pour chaque tunisien. Les tunisiens khobzistes sont revenus à leur vieille habitude de clientelisme sans même avoir accès aux produits de base... Et ceux qui défendent ce système ne sont qu'une racaille qui respire la haine
Ya Kaïs
Yarhim weldyk
a posté le 21-08-2023 à 17:19
La caravane passe et les chiens aboient
Ya Kaïs Yarhim weldyk we weldyn weldyk
Léon
En effet,
a posté le à 23:37
En effet, tu aboies et la caravane des Patriotes passera fatalement. Fais gaffe et écarte toi à son passage car elle sera si rapide et si imposante que tu risques de te faire écraser comme une mouche.
Je porte quand même à ta connaissance que le seul complot contre l'état souverain de Tunisie que je connaisse est celui de 2011. Complot que tes semblables avaient applaudi, béni et même accueilli avec des youyous émanant d'apaches en quête de vindicte populaire. Les responsables sont ceux qui ont cru à une démocratie à l'occidentale dans un pays de 7aftériche à diplômes. Aujourd'hui ces mêmes personnes demandent de sévir contre leurs anciens élus.
Bouffez-vous entre vous! c'est un spectacle jouissif pour les patriotes que nous sommes, et qui avons condamné le coup d'état contre Ben Ali car, en réalité, c'était un coup d'état contre la Tunisie.
La caravane qui rasera tous les traitres à son passage, ce sera NOUS!

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant;

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
fares
Ancien ministre de la période noire de la Tunisie
a posté le 21-08-2023 à 10:46
Qu'a-t-il fait ce mec quand il était au gouvernement de la période noire de la Tunisie ? ce mec a profité du système noir pour des salaires et des avantages qu'il a reçu, il devait rembourser ce qu'il a reçu compte tenu de sa lâcheté. Il parle d'un système de dictature alors qu'il est libre de sa pensée erronée induisant les tunisiens en erreur comme faisait le secte Ennahdah, ce secte ont profité de la fragilité de la population en utilisant le commerce de la religion et l'idéologie islamiste. Aujourd'hui, ce mec voudrait induire les tunisiens en erreur en parlant " d'un appareil sécuritaire, judiciaire et administratif loyal à un régime autoritaire individuel. Un régime qui met fin à la notion de contrat social, aux bases du vivre ensemble et compromet l'avenir du pays ainsi que sa souveraineté... " Il parle des enfants et des épouses des traîtres retenus privés de leur père et de leur mari pendant 6 mois, il a oublié de parler des enfants et de leurs parents privés de l'école pendants des années de souffrance provoquée ar la fédération de l'enseignement. Pour votre connaissance et je suis sûr que vous n'ignorez pas, KS est élu par le peuple tunisien à plus de 70% d'électeurs et donc il est légitime et il a le devoir de nettoyer le pays des traîtres, voleurs de la nation dont vous faites parti y compris ceux du front qui ont insulté le pays à travers les Médias étrangers. En toute état de cause, ce qui se passe aujourd'hui comme dérapage (Pb du pain, énergie, administration poubelle, diplômes dharrouhi, corruption, et j'en passe,... avec des témoignages qui font mal au coeur, tout ce qui se passe est le résultat d'une décennie noire dont vous avez contribué énergiquement. tous les ministres et les responsables de cette période noire doivent être jugés de leurs actes si ces actes se sont avérés contre les intérêts de la nation.
Libertas
Si le passé est noir, quelle couleur et quel mot peuvent définir ce que nous vivons/vivrons
a posté le à 18:15
@ Fares, si la période passée est noire, comment on qualifie le règne de KS? Il faudrait faire preuve d'ingéniosité pr trouver 1 mot/une coleur qui définisse sa Tunisie Nouvelle, une pure illusion. Les jours le montreront. Seuls les naifs, et les illuminés ne voient pas qu'il y a aucun signe annociateur d'1 possible amélioration. Inévitable est la chute
Citoyen_H
GRIS CLAIR
a posté le à 20:08
+++++

1/3i
Très beau plaidoyer...
a posté le 21-08-2023 à 10:41
Et après...
Si tous ces partis politiques de centre avaient été capables de se reunir derrière un unique appareil. Au lieu de cela, tous ont voulu devenir calife à la place du calife. Comme iznogoud dans la BD.

Vous expliquez très bien le comportement des moutons belants avides de sang qui hantent les réseaux et les sites pour chanter les louanges du grand manitou....

Le plus triste est qu'ils se pensent patriotes refusant de voir que le pays s'effondre. En se raliant à tout ce que fait le locataire de carthage ils participent à la destruction de la nation. S'ils qe réveillent un jour, il sera trop tard....
Et ils seront les premiers à en subir les conséquences. Mais les mouches savenchanget de cheval, c'est leur seule qualité...
Djodjo
Le problème tunisien
a posté le 21-08-2023 à 08:17
On est dans un pays où certains ont du mal à être citoyen parce que habitué depuis des dizaines d'années à être des soufifres du chef du moment, biberonnés à la dictature, ce comportement moutonnier se retrouve un peu partout dans l'administration.

Une fois ce constat fait, il est évident que ce pays va encore vivre des moments difficiles avant d'être trouver son équilibre, notre nouvelle génération me rassure, ils sont moins pleutre que les aînés, c'est probablement eux qui vont construire un pays digne de ce nom.

En attendant, on doit supporter la bhema attitude en espérant des jours meilleurs.
Garibald
'?a ne saurait durer
a posté le 20-08-2023 à 18:33
Le régime usurpateur ne saurait durer. Il est contre nature et non viable. Il faudra par contre bien préparer l'après afin de construire une nouvelle Tunisie où chacun aura sa place et sera content d'y vivre
Quand aux thuriféraires de l'usurpateur, y compris ceux qui sont sur ce forum, ne vous en faite pas ils trouverons aussi leurs place.
Libertas
"Qui sème l'injustice recolte la malédiction" dit le proverbe
a posté le 20-08-2023 à 16:07
La fil de l'injustice est court. Pas seulement. Il saccage tout, les institutions et les hommes, gouvernés et gouvernants. KS, et sa ministre de l'injustice finiront mal, c certain. Ce qui est moins certain c qd. M. "Propre" , la détergente et ses collabo. Se maintiennent pas la fabrique des slogans creux, les demi-verites, (pires que les mensonges), les pseudo-arguments (complotisme, conspiration...) à partir desquels ils classent les citoyens ,( les hommes d'affaires, les juges, les fonctionnaires de l'état...), distribuent les attestations de patriotisme (ou de traitrise) menacent, emprisonnent...le tout sur fond d'une prétendue rupture entre l'avant et l'apres 25 juillet 2021. La "décennie noire" est une formule commode pour nier /détruire ce qui s'est realisé (malgré les nombreux ratages). Si 2011-2021 est une catastrophe, et 1 période sombre ds l'histoire du pays, il faudrait qu'on invente un autre mot et 1 autre couleur plus noire que le noire pour qualifier le règne de KS. Batie sur l'injustice, la "Nouvelle Tunisie" (1 autre slogan) n'aura pas lieu. Et ses concepteurs et faiseurs seront ne essairement jugés a leur tour.
Larme à l'oeil
petite pensée
a posté le 20-08-2023 à 15:57
A tous nos vendus ratés, au chômage à l'étranger ou en Tunisie
Jilani
Le chômage pousse parfois à la demence
a posté le 20-08-2023 à 15:12
Ce type soi-disant hyper actif commence à deconner, détruire tout un pays pendant 10 ans et continuer à vouloir le faire est pour lui de la liberté d'expression et comploter avec des ambassadeurs est du travail politique. Si amis lui manque il n'a qu'à les joindre.
Citoyen_H
BIEN SUR...
a posté le 20-08-2023 à 14:49
Accidentellement "ancien ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle." !!!

Tu auras beau hurler sur tous les toits que KS est un vampire, est un android dépourvu de tous sentiments humains, tu n'attireras pas, foule.
Ki t'bouss 3inik, tu ne dépasseras jamais plus, le stade de simple pigiste, comme l'était le chléka Bouchléka chez Al-khenzira.

"Six mois où les enfants sont privés de leurs pères et les épouses de leurs maris"

Et alors, ou est le problème. Qu'est-ce que vous croyez
Une fois de plus, je vais parler du cas du Dr Daboussi.
Qu'avez-vous fait pour ce monsieur, mort en détention à petit feu. Il est de très loin bien plus honnête, bien plus honorable que l'ensemble des traitres imposteurs que vous défendez ?
En Insultant jour et nuit notre intègre et patriote président, en l'accablant de calomnies, vous pensiez que les traitres dont vous prenez la défense, allaient gagner un séjour à Disneyland.

Autre chose, il est très curieux que vous n'ayez dit mot sur vos ex-employeurs, qui, avouons-le, ne firent pas dans la dentelle durant leurs onze années de règne sans partage.
Allez, va te coucher et fiche-nous la paix.
Ji3ane, à jamais, tu demeureras un ji3ane.


SALIM
C'EST QUI CE ABDERRAHMEN.EST IL ABDERRAHMEN IBN KHOLDOUN.
a posté le 20-08-2023 à 14:38
Puisqu'il parlait autrefois de siecles et de l'époque, et aujourd'hui il parle de six mois. Oui je m'en suis souvenu .Il était membre et meme secrétaire général de la société AFEK vendue par YACINE BRAHIM pour FADHEL ABDELKEFI qui va l'introduire en BOURSE pour bientot. Puis ce ABDERRAHMEN a démissionné de AFEK et il est devenu 'INDEPENDANT'. Mais il a été le directeur de la campagne présidentielle du candidat ABDELKRIM ZBIBI. Et aprés il essaie d'occuper son temps par quelques STATUTS FAKEBOOCK. Et parfois, quelques RADIOS lui invitent pour parler un peu, à titre de consolation. Et il était MINISTRE...de L'emploi!!! qui nous a résolu le probleme du chomage en TUNISIE. ET IL EST TOUJOURS SOURIANT .ET SAHHA LIH il a trouvé un site qui relaie ses STATUTS!!!!

Je ne comprends pas pourquoi, B.N nous sort ,tous les 2 ou 3 mois ,une figure ou 2 , des salles de réanimation ,ou des morgues (politiques bien sur) pour nous donner des 'analyses' d'urine politique , puis il retourne à sa salle de réanimation ou à sa morgue, et rebelote dans 2 ou 6 mois ou une année. Mais aujourd'hui B.N a creusé dans les cimetières et nous sorti un de sa tombe pour attaquer le PRESIDENT et l'accuser de communisme!!!!(meme NAHDHA ne l'a pas fait), car il sait qu'il va retourner à sa TOMBE avant qu'il soit ATTRAPPE!!!!.
Pouce
triple like pour SALIM
a posté le à 15:52
.
Forza
vrai mais
a posté le 20-08-2023 à 13:53
Il n'est vrai que le coup d'?tat de Saied contre la constitution, la démocratie et ses institutions à réussi à cause de la fragilité du processus de démocratisation, la fragilité des institutions, des partis politiques et de la société civile. Il est vrai aussi que le coup d'?tat militaire et sécuritaire de Saied contre la constitution n'a réussi qu'à travers l'appuie de l'armée et de l'appareil sécuritaire. Les forces armées militaires comme sécuritaires sont autant responsables du coup d'?tat que Saied lui-même. Nous sommes en face d'un putsch comme au Niger ou au Mali.
Là où je ne partage pas l'avis de Mr. Abdelrahman c'est lorsqu'il parle d'un nouveau système voulu par Saied. Saied est l'homme de l'ancien système, celui autoritaire, construit par Ben Ali et avant lui Bourguiba, il est l'homme de la contre-revolution. Son discours populiste et anarchique ne sert qu'à hypnotiser les masses populaires.
DHEJ
Il lui faut une formation...
a posté le 20-08-2023 à 13:18
En droit pénal...

Ce mec n'est pas "citoyen" car il ignore les lois de la République.


Mais peut-être que les lois de la République sont injustement écrits, alors qu'avait fait son gouvernement pour les modifier?

Djodjo
Y'a pas de loi de la repoublique
a posté le à 08:07
C'est kais qui fait les lois, pas la république., c'est pour cela que sur le fond comme sur la forme, tous ce qu'il pond n'a aucune valeur.
Khemiri
Detention administrative
a posté le à 11:46
La détention de ces hommes et femmes découle exclusivement de la décision de KS et éxécuté par sa prétendue ministre de la justice et accesoirement par des juges qui ont laissé honneur et dignité au vestiaire en revetant leurs robes.
Cette détention purement administrative (et non preventive) est directement inspirée de la législation que les britanniques appliquerent pendant leur mandat sur la Palestine et reprise à son compte aujourd'hui par Israel pour détenir indefiniement et sans aucune charge ni procèsles militants palestiniens pendant des dizaines d'années '?'?'.