alexametrics
mardi 16 juillet 2024
Heure de Tunis : 13:38
Dernières news
Six mois de prison pour Mohamed Boughalleb
17/04/2024 | 21:08
1 min
Six mois de prison pour Mohamed Boughalleb

 

Le journaliste, Mohamed Boughalleb a été condamné, mercredi 17 avril 2024, en première instance à six mois de prison avec éxecution immédiate. 

 

Pour rappel, Mohamed Boughalleb a été arrêté et conduit vers la caserne d'El Aouina le 22 mars 2024. Il a été auditionné par la cinquième brigade centrale de la Garde nationale. Le journaliste a été convoqué en tant que suspect. Son avocat avait présenté un certificat médical attestant que son état de santé ne lui permettait pas de comparaître à l’Aouina, mais la brigade a rejeté le document.


L'affaire concerne une plainte déposée par une fonctionnaire au ministère des Affaires religieuses. La plaignante accuse le journaliste d'avoir porté atteinte à son image et à sa réputation.

 

S.H

17/04/2024 | 21:08
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Hamza Nouira
Et bien....
a posté le 19-04-2024 à 07:35
Vivement les élections !

Comme je l'ai dit, je voterai pour n'importe quel alternative qui nous sortirai de ce cauchemar.

Alors aux futures candidats, soyez convainquant s'il vous plaît!!!!!

En espérant que nos compatriotes seront assez intelligent pour faire le bon choix.
Jilani
Il peut prendre avec lui ses costumes et papillons
a posté le 18-04-2024 à 18:50
La Tunisie n'a pas besoin de grandes gueules qui insultent et diffament les ministres et gouvernants. On n'a plus envie de voir les barbus et ces journalistes soi-disant cultivés et connaissant les détails de tous les dossiers. Le journalisme d'investigation nécessité une formation et méthode comme on le voit dans les émissions d'enquête et non du brouhaha et des voix hautes. Le meilleur qui a compris ce travail est Hamza belloumi et non ce boughalleb ou Zied heni.
amira
dictature
a posté le 18-04-2024 à 16:24
UN SCANDALE . NOUS SOMMES EN DICTATURE.
Rationnel
Injustice
a posté le 18-04-2024 à 14:29
C'est injuste, la critique de Boughalleb était justifiée, les fonctionnaires n'ont pas le droit de gaspiller l'argent des contribuables, surtout quand une grande partie de la population ne trouve pas de quoi se nourrir.
On doit annuler les lois liberticides.
veritas
C'est malheureux..
a posté le 18-04-2024 à 12:45
Boughalleb est entrain de payer son tempérament agressif et sa prétention de détenir le monopole de la vérité '?'.il y'a des vérités qui ne sont pas bonne à dire dés fois '?'.il doit comprendre cela aussi.
SALIM
SALIM A ECRIT:
a posté le 18-04-2024 à 11:36
Sur l'article de BN :'Mohamed Boughalleb placé en garde à vue' BN 22/03/2024 | 20:15

SALIM

JE CRAINS LE PIRE POUR LUI.
a posté le 23-03-2024 à 18:14

Car il s'agit d'une plainte émanant d'une MOHASSANE (dans le sens coranique et non de l'immunité 'JOURNALISTIQUE').Et surement elle a SES PREUVES DUMENT ENREGISTREES(On ne peut pas dire ce n'est pas ma voix , ni ma photo, ni ma page Facebook).Et je ne pense que ses ennuis avec la justice vont s'arreter la (sur les pas de l'autre Z.H),car il n'arrete pas d'utiliser les mots déplacés. Et je me rappelle d'un plateau télévisé du temps de l'avant 25 juillet. Et meme dans l'émission EDDENIA ZINA il y a de cela 2 ou 3 jours. A mon avis il y a des 'journalistes' qui nécessitent un suivi médical pour réduire leur nervosité et pour qu'il apprennent a se retenir. Et c'est fini la quete du BUZ.

MAIS IL FAUT PRENDRE SOIN DE LUI SUR LE PLAN MEDICAL ET IL FAUT ASSAINIR LES MEDIAS DES PIEGEURS PROVOCATEURS.
Hannibal
Eh oui
a posté le 18-04-2024 à 11:12
Bienvenue en tounistan
FALLAG
Mais il faux dire la vérité..
a posté le 18-04-2024 à 10:45
Comme d'autres journalistes du RCD, il a "travaillé" principalement à détruire notre jeune démocratie, à la manière d'Abir Moussi : Et c'est ce qu'ils ont malheureusement réussi à faire avec l'aide de Sakhafouna.

Il ne faux jamais oublier qu´ Allahou Yomhil Wala Yohmil.
Carthage Libre
"Démocratie" ya blid ? Tu vis en "démocratie" là ?
a posté le à 12:02
Au moins le RCD (que je détestais) n'a pas détruit le 1/10 eme de ce que ton Diktatour fait.

Et bien oui : ton dictatour rendra des comptes au peuple , et comme tu dis "si bien" yomhel wa la yohmel.

ma tkhafech, votre tour viendra pour la prison.
Zarzoumia
Triste
a posté le 18-04-2024 à 09:58
Une condamnation pareil, est une distinction honorable en ces temps pourris. C'est un clou supplémentaire dans le cercueil de ce régime qui finira enterré avec toutes les injustices qu'il a commis. Il sera accompagné avec le déshonneur qu'il mérite, une salve de.....pour guise d'adieux.
BOUSS KHOUK
TOUS. '? UN PIED D'EGALIT'?
a posté le 18-04-2024 à 02:01
La peine est prononcée - qu'on ne rentre pas la politique , l'état où la présidence dans cette affaire , les faits sont véridiques et Boughaleb a malheureusement dépassé le seuil des injures écris et sur plateau TV . on va tout de même pas lui faire des bisous sur la bouche .
Mougiwara
Merci
a posté le à 11:35
Tout a fait d'accord .
J'aurai pas dit mieux
eshmoun
bien sûr que non ....
a posté le à 11:23
mais "vérité en de çà des Pyrénées erreur au de là " affaire de loi de son interprétation et de jurisprudence existante ou à créer en fonction de l'environnement et de ces variations éventuelles
Krime et châtiment de "lèse-malechté"
Enième injustices d'eKSpédients tartuffiKS. . .
a posté le 17-04-2024 à 22:17
LIBERTE ET SOLIDARITE SANS EKSCEPTIONS AUX DETENU.E.S SEMBLABLES POLITIQUES COMME D'OPINIONS ET A LA FILE INTERMINABLE TOUJOURS GRANDISSANTE DES VICTIMES DE L ARBITRAIRE PUTSCHIK !
Chelbi
La fin arrivera
a posté le 17-04-2024 à 22:14
Je me trouve impuissant de soutenir comme il le faut mes compatriotes alors qu'ils subissent des injustices flagrantes un après l'autre depuis le maudit 25/7. Leur dénominateur commun c'est qu'ils ne soient pas des bons fidèles à ce Dieu Autoproclamé. Le Vrai Dieu saura réclamer sa place un jour avec une bonne reddition des comptes. Yomhil Wala Yohmil.
Be zen
i n j u s t i c e
a posté le 17-04-2024 à 21:47
Je ne connais aucunement ce journaliste mais j'estime que cette condamnation est un abus de pouvoir.
Boughalleb, n'a cessé de combattre les islamistes lorsqu'ils étaient au pouvoir. Ils ne l'ont jamais trainé en justice.
Il a fallu que ce soit la justice de 2024 qui le condamne à une peine de prison.
HONTEUX ! ! !
Moi, qui suis un anti islamiste primaire, j'en arrive PRESQUE à regretter les frèristes tout en sachant que le régime actuel n'est pas trop loin des thèses islamistes.
Inouï ! ! !
Hager
Pas de liens
a posté le à 01:51
'?a n a rien à voir
Deux femmes ont porté plainte contre lui pour menaces et accusations de corruption qu il a relayées sur l une d elle
Ahmed
oui oui
a posté le à 23:51
mais pas de regret des khoouanjias
Abir de Gabès
C'est abusé
a posté le 17-04-2024 à 21:38
Suite à une plainte d'une fonctionnaire VOILEE du ministère des affaires RELIGIEUSES qui est improductif et qui coûte de l'argent aux contribuables.

Il faudrait supprimer ce ministère et rattacher les lieux de cultes au ministère de l'intérieur.