alexametrics
vendredi 07 octobre 2022
Heure de Tunis : 02:57
Dernières news
Samir Dilou : les députés comptent célébrer la promulgation de la Constitution de 2014
26/01/2022 | 09:50
7 min
Samir Dilou : les députés comptent célébrer la promulgation de la Constitution de 2014


Le membre du comité de défense de Noureddine Bhiri, député et ancien membre du mouvement Ennahdha, Samir Dilou, a affirmé qu’il faisait partie du mouvement « Tunisiens pour la démocratie ». « Ce mouvement ne regroupe pas uniquement les démissionnaires d’Ennahdha. Nous débattons actuellement de la situation et des formes possibles que pourrait prendre le mouvement. Ce qui nous a unis est la lutte pour la démocratie », a-t-il poursuivi.

Invité le 26 janvier 2022 par Myriam Belkadhi sur les ondes de la radio Shems FM, Samir Dilou a affirmé avoir reçu une invitation à participer à la célébration de la promulgation de la Constitution de 2014. Il a reçu un sms précisant qu’un lien lui sera communiqué ultérieurement afin d’assister à une cérémonie en ligne.


Il a, également, précisé qu’une équipe médicale s’était rendue à l’hôpital Habib Bougatfa à Bizerte afin de suivre de près la situation de Noureddine Bhiri. D’après lui, les médecins avaient conclu que Noureddien Bhiri se trouvait dans une situation critique. « On nous a interdit en tant que ses avocats de le voir. L’assignation à résidence n’interdit pas la visite d’un avocat. Je me suis entretenu avec Chawki Tabib et Anouar Maârouf alors qu’ils étaient tous deux assignés à résidence ! », a-t-il dit.


Concernant la démission de Nadia Akacha, le député a considéré que l’existence de conflits au sommet du pouvoir était inquiétante. Il a évoqué les raisons de la démission citée dans une photo du document relayée par les internautes. Celle-ci comportait les expressions « divergence fondamentale » et « intérêt supérieur du pays ». « Il ne s’agit pas de divergence au sujet de la gestion du cabinet présidentiel ! Ceci suscite l’inquiétude, surtout en temps de monopolisation des pouvoirs par la présidence de la République. Kaïs Saïed est président de la République, chef du gouvernement puisque les prérogatives de Najla Bouden sont très limitées et président du parlement. Il cherche actuellement à mettre la main sur la justice. L’absence d’harmonie, de transparence et de communication au sein de la présidence combinée aux raisons évoquées par Nadia Akacha dans sa démission et aux démissions successives est inquiétante… Qui collabore encore avec le président ? Qui gouverne réellement ? Qui sont ses conseillers ? Le président s’isole de plus en plus ! », a-t-il affirmé.




Revenant sur les déclarations de Abdellatif Mekki au sujet du rôle d’intermédiaire joué par Nadia Akacha entre la présidence et Ennahdha, Samir Dilou a nié avoir connaissance de la chose. « Je n’ai pas eu vent de cela et je n’ai jamais joué le rôle d’intermédiaire. Le seul entretien que j’ai eu avec Nadia Akacha était à l’occasion de ma rencontre avec le président de la République… Un conseiller de Rached Ghannouchi avait nié tout contact entre Nadia Akacha et ce dernier. L’évolution de la situation après le 25 juillet 2021 ne peut que confirmer cela », a-t-il estimé.

Par la suite, Samir Dilou a critiqué l’attitude du ministre de l’Intérieur au sujet de l’affaire de Noureddine Bhiri. Il a considéré que ce dernier avait ordonné l’enlèvement d’un avocat. « Taoufik Charfeddine a enfreint la loi et continue à le faire… Il s’enfonce de plus en plus. Il a ordonné l’agression des manifestants du 14 janvier 2022… Il devrait prendre en considération la possibilité de son limogeage… Il s’agit de son deuxième mandat à la tête de ce ministère. Il devrait penser à son futur. Il pourrait faire l’objet de poursuites judiciaires », a-t-il déclaré.


Le député a critiqué la politique de communication et les gaffes diplomatiques au sein de la présidence de la République. Il a évoqué le communiqué concernant l’entretien téléphonique entre le chef de l’Etat et son homologue français et a appelé au renvoi de son auteur. « Le président de la République, selon ce communiqué, se plaignait d’une partie de son peuple auprès d’Emmanuel Macron. Qui est Macron ? Nous ne sommes plus une colonie ! Nous avons obtenu notre indépendance ! », s’est-il écrié.

Samir Dilou a, aussi, considéré que le président Kaïs Saïed allait démanteler l’ensemble des institutions de l’Etat. Il a estimé que le président avait contribué à la crise d’avant le 25 juillet 2021. Il a considéré que la scène politique reflétait la réalité tunisienne et que la suspension de l’activité parlementaire ne résoudra pas les défaillances et la crise politique. « Une procédure a été lancée dans l’urgence contre un journaliste ayant lu un poème que le président n’avait pas apprécié. Il a été arrêté au bout de six heures. D’un autre côté, aucune enquête n’a été ouverte au sujet des accusations de corruption lancées par le président de la République aux députés. Ces accusations représentent seulement un prétexte pour monopoliser les pouvoirs », a-t-il ajouté.


« Kaïs Saïed aurait pu être un président respectable, mais n’a pas la carrure d’un grand leader… Ses analyses et propos n’ont rien à voir avec la Constitution et le droit constitutionnel… Il y a des mécanismes de réforme… Il n’a pas le droit de modifier les règles du jeu durant la partie ! », s’est-il exclamé.

Samir Dilou a, aussi, considéré que Ridha Bouzaiene, décédé quelques jours après avoir participé aux manifestations du 14 janvier 2022, était mort en martyr quel qu’en soient les raisons.


S.G

26/01/2022 | 09:50
7 min
Suivez-nous
Commentaires
El Phil Kamal
Faillite
a posté le 28-01-2022 à 08:04
Vous êtes les seuls responsables de la faillite économique et sociale du Pays, nos fonctionnaires n'auront peut être plus de salaire à partir de Février, et vous avez encore le culot de montrer vos sales gueules et parler démocratie, alors que avez volés tout le budget de l'?tat. Vous méritez le châtiment suprême..!!
Morjane
Torchon
a posté le 27-01-2022 à 08:01
Votre constitution est un torchon à jeter à la poubelle . Fait sur mesure pour que vos gueules soient toujours présentes et pour vous introduire par étapes au pouvoir. Les tunisiens refusent l'islamisme. On ne touche pas à notre liberté de conscience.
AR
La mascarade
a posté le 26-01-2022 à 19:43
Cette obstination à se mettre à l'encontre de la volonté d'une bonne partie du peuple ( pour éviter d'affirmer une majorité ) , ce défi, dénigrement, provocation et insouciance de l'opinion, aboutissent seulement à la répugnance et l'humiliation.
L'arp, ce torchon de constitution source de déceptions et malheurs, cette démocratie de façade pour servir de couverture à l'impunité, le marchandage de notre religion et corruption, ces pseudos acteurs politiques profiteurs d'un système défaillant, ces partis de paille vendeurs des illusions, mensonges et tromperies.
Réveillez-vous, les temps ont changé, seul le chien regarde derrière lui.
L'avenir prometteur sera construit sans vous, certes dans la douleur, avec beaucoup de sacrifices, mais la bonne volonté du peuple libre et son abnégation seront plus fortes, plus incisives.
'?lu de la république française
Vous avez ruiné le pays dans tout les domaines, vous avez vidé les caisses de l'état
a posté le 26-01-2022 à 18:59
Vous avez vidé les caisses de l'état, vous avez détruit le pays, vous avez ruiné le ruiné le pays dans tout les domaines, j'espère que le peuple tunisien n'oublie pas cela, Mr dilou vous avez mis le pays en faillite, vous avez distribué de l'argent à tous les islamistes sans compter, aujourd'hui la situation est catastrophique, j'ai honte pour vous, vous n'êtes jamais des patriotes, vous avez trahi le peuple tunisien et surtout la souveraineté Nationale , vous n'oubliez pas votre bateau coute deux millions d'euros, si vous êtes vraiment un vrai tunisien, je vous demande de vendre votre bateau en versant l'argent dans la caisse de l'état
BOUSS KHOUK
Ya dilou ! et si tu lis bn !
a posté le 26-01-2022 à 16:15
'? bien comprendre et très très bien comprendre que ton spitch de merde de ce matin et d'autant plus chez la GRANDE Mme BELKADHI est une toute petite crotte , AUSSI à bien savoir , tu es vraiment ridicule , ton offensif du matin et bien préparer mais d'aucun effet YA daldoula , ETTOUENSSA FIHMOUKOUM , ET VOUS '?TES FINIS , tes plateaux TV ,ne seront qu'affirmation de vos merdes .
Citoyen_H
C'EST VRAIMENT TRèS CURIEUX !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a posté le 26-01-2022 à 15:58
Tous les ploucs, ex-membres d'ennakba, sont devenus mille fois plus actifs que lorsqu'ils étaient membres!!!
Comme quoi, ils ne cesseront pas de se ficher du monde.
la faim justifie les moyens, maintenant plus que jamais !!!
Prenez-en de la graines ya twéne-ssa !!!



Jaguar
Il ranime les cadacres
a posté le 26-01-2022 à 15:38
Dorénavant ta constitution appartient aux histoires les plus sombres de la Tunisie
Tu rêves le peuple est souverain il a le dernier mot fais ta prière de adieu
Jilani
Tu peux tout fêter
a posté le 26-01-2022 à 14:38
Tu resteras un islamiste, il a dit que KS est entrain de détruire l'?tat, est qu'il y avait réellement un '?tat avec les islamistes et les oportunistes pourris. Ils fait de son métier d'avocat le défenseur des terroristes et le dernier est bhiri qui a massacré ce qui reste dans l'?tat.
RESERVE
YA DILOU YA HAMEL
a posté le 26-01-2022 à 13:54
Ya Dilou, la constitution de 2014 est morte.
'?lu de la république française
les islamistes, les fanatiques sont ingrats
a posté le 26-01-2022 à 11:30
Vous n'avez pas compris, la majorité du peuple tunisien ne veut plus voir, la Tunisie n'a jamais tombé aussi bas depuis son indépendance, Mr dilou si vous avez fait des grandes études comme la majorité des tunisiens et tunisiennes si grâce à BOURGUIBA , un vrai musulman n'est jamais ingrat normalement, mais les traîtres sont ingrats ( comme il dit un proverbe tunisien, tu l'aides à traverser l'oued il se retourne contre toi ) comme les islamistes les racistes et les fanatiques , patientez encore un peu Mr Bhiri, il y aura des grosses surprises pour vous, mais par contre des bonnes nouvelles pour les vrais -es patriotes, Mr Bhiri est une bombe de retardement pour vous, mais malheureusement la justice n'est jamais à la hauteur ( je ne mets jamais tout le monde dans le même panier) petit à petit l'oiseau fera son nid
Houcine
Dilou est un faussaire doublé d'un menteur.
a posté le 26-01-2022 à 11:23
Un journaliste arrêté pour propos insultant, voilà un crime qui mérite la une.
Le journaliste est un islamiste, exerçant dans un une officine du même registre, ce sont là ses titres de gloire.
Dilou est un crasseux, et "bouseux" pour emprunter au lexique en vogue chez les fanatiques, qui ressassent les mêmes inepties et les mêmes bassesses.
Ils veulent fêter la constitution.
Comme en fête son enfant, cela se comprend.
Saied aurait dû te foutre au trou, Dilou. Et toute ta bande, dont les crimes sont connus.
Il te faut savoir, et tes "frères" avec toi, ainsi que toute la smala avec ses suiveurs et agents, nous ne vous laisserons plus nous commander.
Vous avez violé toutes les règles, manqué à l'honneur comme l'on dit chez les gens bien élevés, et cela était attendu, puisque vous n'avez pas d'honneur.
Vous êtes des vulgaires, c'est pourquoi vous avez fait de votre mieux pour empêcher toute pensée au nom de votre dogme imbécile dont même Dieu voit sa Figure altérée et Sa parole trahie.
Vous avez assassiné, même des innocents venus visiter ce pays, détruit ce que des générations avaient bâti et fermé les portes de l'espérance pendant que vous amassiez des fortunes.
On ne vous lachera pas.
Et les suiveurs, ceux qui vous servent en vous prêtant micro ou en faisant la propagande pour vous, nous ne les la hérons pas non plus.
Pas par vengeance, comme vous,.
Ni par haine, car pour cela il faudrait que vous la méritiez.
Uniquement, et seulement, par souci de vivre en paix.
Nous ferons de notre mieux pour rouvrir les portes du rêve, que les plaisirs ne soient plus des péchés, que l'amour soit déclaré plus belle invention de l'homme, et que liberté soit laissée à tous de penser, créer, échanger avec pour seule limite le respect de la dignité de la personne. Et, pour cela la loi est la référence, et l'arbitre pour tous et entre tous.
Toutes ces choses que vous avez combattues, toutes les officines que vous avez installées, les lois qui vous ont servies et cette constitution inventée et dessinée sur mesure, tout cela sera revu.
Et de cette revue sortira une constitution du peuple.
Les mufti, les imams, les prophètes vrais ou faux seront libres dans leurs lieux d'exercice.
Mais, fini le temps des diseuses de bonne aventure hissée au rang de "savant", d'expert ou encore de vicaire de Dieu.
Dilou, tu serais à meilleur emploi en d'autres lieux.
Il ne manque pas d'espaces et de terrains pour exercer vos talents.
La Lybie voisine, par exemple.
veritas
Célébrer la merde '?'
a posté le 26-01-2022 à 10:49
il n'y a que les torchons qui célèbrent la merde '?'après 11 ans de délabrement et de destruction du pays ils osent célébrer célébrer cela '?'c'est normal pour eux c'est leur seule objectif détruire détruire et détruire à été bien atteint ils sont bien content de leur travail et crient sur tout les toits que ça mérite d'être célébrer'?'ce vendu qui sourit jaune il n'a pas dit qu'il a démissionner de la secte '?'? Toujours faire croire et mentir pour essayer de passer inaperçu se désengager de tout et fuire ces responsabilités'?'il n'est pas beau l'islam'?'?
naif
Shalom Veritas
a posté le à 16:07
Les Tunisiens ont élaboré une constitution avant-gardiste. Ils en sont fiers, et comme tout peuple instruit, ils la respectent à l'instar des Israéliens que tu connais bien, ou d'autres peuples. Le coup d'état du 25 juillet veut la gommer définitivement mais il ne pourra pas. Le peuple finira toujours par vaincre.
Les Tunisiens ont gouté à la liberté, ils ne la lacheront pas, quoi qu'il en coute.
veritas
Comparer l'incomparable'?'
a posté le à 16:47
les hébreux aiment leur pays les criminels islamistes ***brûlent leur pays '?'.il ne font pas mélanger les serviettes (..)avec les torchons (les criminels islamistes),