alexametrics
Dernières news

Rached Ghannouchi tête de liste d’Ennahdha sur Tunis 1

Temps de lecture : 1 min
Rached Ghannouchi tête de liste d’Ennahdha sur Tunis 1

 

 

Le porte-parole d'Ennahdha, Imed Khemiri a confirmé la candidature de Rached Ghannouchi, en tant que tête de liste du parti sur Tunis 1 aux prochaines législatives.

Dans une déclaration accordée à Mosaïque FM ce samedi 20 juillet 2019, Imed Khemiri a précisé que le bureau exécutif d’Ennahdha a validé les listes proposées par les élus puis modifiées par Rached Ghannouchi.

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (28)

Commenter

Ramiram
| 22-07-2019 00:11
Après la mairesse voilà quelqu'un d'autre qui voudrait être le numéro 1(?) de Tunis .Pourquoi ? C'est BIZARRE surtout à son âge. IL SERAIT MIEUX ET SAGE DE LAISSER LA PLACE '? DES JEUNES TUNISIENS au lieu de
Ces SANGSUES et AVIDES DU POUVOIR.

Al Mostançer
| 21-07-2019 19:04
En effet, cela fait longtemps qu'il est sous perfusion locale et étrangère. Il ne veut plus de l'aumône.
Mais ce sera du pareil au même. N'ayant aucun métier, aucune expertise, sauf celle de charlatan, il cherche à être entretenu sur les deniers publics.

Fares
| 21-07-2019 18:49
Ne soyez pas trop durs avec le gourou. Il s accorche au pouvoir. Il ne lachera jamais. Est ce que vous rappelez du Monsieur, il y a 6 à peine 6 ans, qui portait une chachia et une kamiss afghan et qui hurlait que Ennahda ne quiiterait pas l AC. Eh ben c est le meme Mr. L habit a changé, mais le fond est toujours le meme.

Je vois déjà le spot de sa compagne électorale: un yacht de luxe en plein milieux du Pacifique, des filles habillées en bikinis se déchanchant et appelant pour voter pour le Cheikh. Wecome to Ennahda 2020 version (or is it 2020 virgin). Le divorce est officiellement prononcé entre les bases de Ennahda et ses dirigeants.

Monta
| 21-07-2019 17:21
et il sera le nouveau chef du Parlement par la suite... les beaux jours s approchent? qui vivra verra...

rym
| 21-07-2019 17:19
Et si le président en exercice décède entre temps il sera le président par intérim

Citoyen_H
| 21-07-2019 15:55
Sa colonie s'excite sans aucune retenue .
Ils sont tels des électrons tournant autour de leur noyau.
Ils sont comme des mouches à merde ayant repéré un festin sous un soleil de plomb.

Adios l'impunité, adios la vie dorée de parasite, adios la dolce vita, adios la clim gratuite, adios les oudi et les marchadésse, adios elham él bagri, ya bgar, adios les magouilles, adios les factures payées par la populace, et enfin adios les milliers de milliards volés dans les caisses de l'état.
Bonjour les procès, bonjour l'humidité de la taule et enfin rebonjour les terriers.


!!!
| 21-07-2019 14:05
Il passera et il sera président du parlement et en cas où le futur président disparaîtra, il sera évidemment le président de la république. Mais kol cheiy belmaktoub. Rabbi ysahhel.!!!!

CESARIOS
| 21-07-2019 13:35
ce vieux cheikh s'obstine de sortir de la petite porte, méme s'il sera élu comme député, il a prouvé qu'il est un fou et un affamé du pouvoir, d'ailleurs c'est une maladie que beaucoup de nos personnalités politiques se sont distinguées, ils se définisseent comme des limaces qui s'attachent à la chair et qui ne se contentent jamais de céder et de transmettre le témoin à autrui quelque soit sa valeur et sa compétence .L'égo, on peut le comprendre mais ce n'est pas à ce point, depuis huit ans il dirige, il gouverne , il commande, il ordonne, et le sort de notre nation dégringole d'une année à une autre, mais quand méme c'est trop, il n'a pas voulu se convaincre que c'est notre jeunesse qui s'est sacrifiée et s'est soulevée pour instaurer une transition démocratique, mais le malheur,nos jeunes et les vrais patriotes de nos élites qui révent d'une autre TUNISIE plus développée, plus démocratique, plus JUSTICIERE où l'égalité des chances et la justice sociale doivent s'imposer, se sont trouvés hors circuit, oubliés et rejetés et bon nombre d'entre eux dépaysés

Be zen
| 21-07-2019 13:02
Vous êtes bien naïfs ou alors êtes-vous complaisants.
Le mot terrorise vous a offusqué.
J'ai envie de rire (jaune).
Pauvre de vous, petite nature !

Un peu de tenue et de dignité, s'il vous plait BN !

Farouk
| 21-07-2019 12:56
Les tunisiens doivent se demander ce que ce vieux a donné à la Tunisie depuis qu'il est là.
S'il passe, la Tunisie versera encore et encore dans la dégradation. Il est au crépuscule de sa vie et certainement, qu'il passera son mandat à bailler, sinon à cultiver la roublardise. Lui et acolytes n'ont retenu de l'Islam que le timbre frontal, la Jebba et le voile.
S'il sera ignoré, la Tunisie gagnera. Elle sera libérée de cette secte maligne, cause de tous les déboires. Lui et ses lieutenants, par quoi se sont-ils distingués ? Ils sont les artisans de la division, de l'embrigadement pour le jihad. Ils ont un doigt sinon une main entière dans les assassinats politiques. Leur présence a facilité encore et encore l'argent sale et la corruption.
Y-a-t-il un tunisien qui peut dire ce que ces gens-là ont donné à la Tunisie ? Leurs députés, leurs ministres, leurs gros ventres...
Y-a-t-il un tunisien qui puisse nier que la prison et l'exil ont fait de Bourguiba un homme de valeurs?
Les tunisois, au cas où cette candidature sera avérée, se doivent en toute conscience méditer sur ces deux questions et agir en conséquence le jour J. Il y va de l'avenir de leurs enfants.

A lire aussi

Invité de Wassim Ben Larbi sur les ondes d'Express FM, M. Elloumi a exprimé sa satisfaction des

11/12/2019 09:34
0

Le député Tahya Tounes Hichem Ben Ahmed est intervenu, ce mardi 10 décembre 2019, lors de la séance

10/12/2019 23:30
1

La mesure imposant une taxe douanière aux produits trucs a été prolongée de deux ans à la suite de

10/12/2019 22:56
6

Myriam Belkadhi est intervenue immédiatement en direct et a présenté des excuses aux

10/12/2019 22:09
7

Newsletter