alexametrics
Dernières news

Que prévoit la loi en cas de double parrainage

Que prévoit la loi en cas de double parrainage

 

La liste des députés ayant parrainé des candidats à la présidentielle publiée, samedi 17 août 2019, par l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) a révélé qu’au moins deux élus ont parrainé différents candidats à la fois.

 

Le code électoral de 2014 interdit, dans son article 41, à tout présentateur (député, élu municipal ou électeur) de parrainer plus d’un candidat.

Après vérification de la liste des présentateurs par l’Isie, l’instance informe les candidats qui s’avèrent avoir été parrainés par un même électeur afin de le remplacer dans un délai de 48 heures à compter de la date de notification, sous peine d’irrecevabilité de la candidature.

 

Pour rappel Abderraouf Chebbi a parrainé Slim Riahi et Nabil Karoui, alors que Maher Madheouib a parrainé Elyes Fakhfekh et Hatem Boulabiar. Toutefois, après la publication de la liste des parrainages, M. Madheouib a catégoriquement nié avoir parrainé Hatem Boulabiar.  

I.L.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (13)

Commenter

Absurde
| 18-08-2019 16:13
Mais c'est la règle du jeu à respecter aujourd´hui !

On amuse la galerie
| 18-08-2019 15:50
Et si c'est la règle qui est absurde ? Quel objectif vise-t-on avec cette exigence de signatures ? En quoi est-ce dérangeant qu'un élu ou un électeur cautionne plusieurs candidats : cautionner n'est pas choisir et encore moins élire ...

Citoyen_H
| 18-08-2019 14:51
Comment se fait il que, tenant compte de l'interdiction pour un député de parrainer plusieurs candidats, deux d'entre eux l'ont fait en méprisant les règles élémentaires à ce propos, tout en sachant qu'ils allaient se faire repérer!!!
Il est certain que les candidats incriminés, ne pouvaient pas deviner à l'avance les procédures malhonnêtes entrepris par ces pingouins de députés.
Ces actes sont délibérés.

L'intention de nuire à quelqu'un, plane au dessus de cette corrida dont on ne sait plus qui joue le rôle du taureau et qui joue le rôle du toréador!!!

Logiquement quand un candidat se fait parrainer par un député, ne doit il pas présenter un écrit signé par ce dernier.
C'est à ne plus rien comprendre.
L'immunité divine accordé aux bouffons de la basse-cour nationale semble avoir atteint ses limites

Les avis de @Famous Corona| et de @Be zen
ont très bien imagé la situation du chlékistan.

Même les tribus de papous vivant loin de la civilisation, sont mieux structurés que le bordel sans nom, généré par les cloportes et saltimbanques de la terka.






Microbio
| 18-08-2019 14:28
Cher @lechef!
Quand le juge demande pourquoi ne vous n´avez pas convaincu ou informé ce député, qu´il ne peut parrainer qu´un seul candidat et vous ne l´ avez pas informé et qu´autrement ca sera un dépassement flagrant de la loi électorale de l´ISIE?

Si la réponse, J'ai compté sur son intégrité,
alors Il n'y aura pas de juge - qui a toujours la tête entre les épaules - qui ne le ridiculisera pas et en face!

Il est donc dans l'intérêt du candidat d'avoir la preuve qu'il a tout fait
pour exclure toute possibilité de tromperie et d'escroquerie.

Pour pouvoir se laver les mains , le candidat doit avoir des preuves sûres et objectives, du député qui l´a parrainé!

J'espère qu'un juge expérimenté nous informera mieux sur ce forum!

Bonne journée!

zilos
| 18-08-2019 13:08
il doit y avoir une jurisprudence phénoménale pour trancher ,en revanche qui va lancer une poursuite judiciaire à la KAFKA .

lechef
| 18-08-2019 12:51
Aucun candidat ne pourra savoir combien un député X a parrainé de candidats.
Bien que C'est interdit , si un député s'amuse ou voudrait créer des problèmes à un candidat, parraine plusieurs candidats, C'est le député qui devrait être sanctionné et non le candidat .

bizertin
| 18-08-2019 09:57
Sa candidature est restée à travers de la gorge de certains.
Je conseille au mauvais perdant de réfléchir à la suite car il aura Mourou et NK au deuxième tour.

stuc
| 18-08-2019 08:41
cela m etonnerait qu ils risquent quoique ce soit!on a vu pire et n ont pas ete inquietes,sauf pour crime de lese majeste comme le cas de la blogueuse qui a ose dire du mal de YC!

Microbio
| 17-08-2019 21:13
Les candidats impliqués doivent être retirés car avant de présenter leur documents à l'ISIE, ils doivent vérifier L´ exactitude et la justesse des documents, bien sûr ils sont responsables de toutes informations erronées.
Ils ont finalement confirmé l'exactitude des documents et de leur contenu par leur signature personnelle.
C'est bien connu, partout sur tous les continents, non?

Sans pitié et sans considération!

Famous Corona
| 17-08-2019 21:06
Des députés à l'image du pays: Médiocres, combinards et fraudeurs!!Le régime parlementaire dans un pays comme le notre ne peut pas marcher!!!

A lire aussi

Dans une déclaration téléphonique accordée ce matin, mardi 17 septembre 2019, à Wassim Ben Larbi sur

17/09/2019 08:51
0

En effet, il y a un début de polémique autour de la question

17/09/2019 08:27
2

Jaouhar Ben M'barek, coordinateur général du mouvement Destourna, a publié dans la soirée de ce

16/09/2019 22:38
22

La candidate du Parti destourien libre (PDL) à la présidentielle, Abir Moussi, a adressé, dans un

16/09/2019 21:44
29

Newsletter