alexametrics
mercredi 08 février 2023
Heure de Tunis : 14:14
Dernières news
Projet d'interconnexion électrique entre la Tunisie et l'Italie : la Tunisie sollicite un don de l'UE
15/10/2022 | 21:04
1 min
Projet d'interconnexion électrique entre la Tunisie et l'Italie : la Tunisie sollicite un don de l'UE
 
Le directeur général de l’Electricité et des Énergies renouvelables au ministère de l’Industrie, Belhassen Chiboub, a indiqué, dans une déclaration accordée ce samedi 15 septembre 2022 à la Tap, que la Tunisie a déposé une demande de subvention, auprès de l'Union européenne, pour financer le projet d'interconnexion électrique entre la Tunisie et l'Italie.
 
La Tunisie a signé, en 2019, un accord de coopération avec l'Italie, afin de mettre en place une liaison électrique sous-marine de 195 km entre El Haouaria et la Sicile d'une capacité de 600 MW et d'un coût de 600 millions d'euros. Le projet devrait, selon le DG de la Steg, Hichem Anane, entrer en exploitation en 2025.

M.B.Z

15/10/2022 | 21:04
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Sherlock Homss
Il y a des jeunes talents qui se perdent là
a posté le 16-10-2022 à 12:11
Confiez le projet à une start-up de jeunes ingénieurs au lieu de mettre les dinosaures inefficients de la STEG dessus.
Donnez l'opportunité à nos jeunes talents de montrer leurs capacités au travers d'une joint-venture tuniso-européenne au lieu de reprendre, pour une création innovante, les circuits rouillés d'une entreprise publique aussi obsolescente qu'inneficace.
A4
Depuis 2019 . . .
a posté le 16-10-2022 à 11:47
Trois ans après et "zéro" réalisation ! On est à mi-chemin de l'échéance de 2025 !!!
C'est certainement un projet mort-né car assassiné par les saboteurs de tout ce qui est "énergies renouvelables".
La STEG est en train de saboter les installations déjà réalisées et en attente de raccordement depuis des années. Alors comment voulez-vous que ces mêmes saboteurs entreprennent ce genre de réalisations ?
Le sabotage consiste à ne pas programmer le financement du projet puis de faire la manche auprès de l'Europe. Si l'Europe refuse, les saboteurs vont se frotter les mains: leur but est atteint, c'est la faute à l'autre !
Et l'Europe refusera et ira voir ailleurs en vous laissant dans votre mélasse ! Restez-y !!!
Rationnel
L'Union Européenne a deja refuse de financer ce projet
a posté le 16-10-2022 à 11:44
La STEG devrait revoir le projet avec son partenaire la société Italienne Terna. Terna gère une grande partie du réseau électrique Italien.
L'Union européenne vient de donner 677 millions d'euro pour le projet EuroAsia pour l'interconnexion entre Israël, Crète et Grèce d'une longueur de 1208 kilomètres. Le coût de ce projet est estimé a 1 570 millions d'euros (1,3 million/km). Le projet ElMed propose par la STEG et Terna est estime a 600 millions d'euros pour 195 km (3,08 million/km) ce qui est est exagéré (voir https://www.euractiv.com/section/energy/news/cyprus-greece-israel-electricity-link-gets-eu-funding/).
Le refus de la commission de l'union européenne de financer ce projet pointe plusieurs lacunes (voir https://tyndp.entsoe.eu/tyndp2018/projects/projects/29). Le projet ElMed devrait coûter 253 millions d'euros.
La soumission du projet EuroAsia peut être consulte sur le site entsoe.eu.
Ce câble n'est pas vraiment nécessaire pour exporter les énergies renouvelables vers l'Italie puisque avec les énergies renouvelables on peut exporter l'hydrogène vert et la SNAM, société italienne qui gère la pipeline transmed est l'un des champions de l'hydrogène vert, donc on a déjà la capacité d'exporter les énergies renouvelables vers l'Europe. L'hydrogène est mélangé au gaz naturel a des proportions qui peuvent atteindre les 20%, la SNAM a déclaré que la majorité de son réseau sera prêt transporter l'hydrogène. La capacité de la Transmed est de 30,2 milliards de mètres cube/an.
Ce n'est pas une urgence pour la STEG, la priorité est la connexion des projets d'énergies renouvelables qui attendent depuis des années pour réduire de consommation de gaz naturel importée. Ceci et aidera a équilibrer la balance commerciale pour que le pays puisse importer la nourriture.
Larry
Charité bien ordonnée... Commence par soi même....
a posté le 16-10-2022 à 11:34
Et voilà.... Encore obligé de mendier chez les autres !

Trop de fainéants et de corrompus à la Steg pour mettre en place notre propre système d'énergies renouvelables.....
Pourquoi avoir attendu si longtemps ?
Nous sommes encore obligé de mendier !......
Agatacriztiz
Confier le projet à la STEG ?
a posté le 16-10-2022 à 09:35
Le Maroc exporte d'ores et déjà son énergie électrique à partir de ses grandes centrales solaires, pourquoi n'en ferions pas de même, il y en a bien d'autres qui exportent du pétrole ou du gaz, nous avons du soleil, alors pourquoi ne pas en profiter pour exporter ce qu'il peut nous aider à produire au travers de panneaux solaires.
Mais si vous confiez ce dossier à la Steg, ça risque certainement de foirer, ça fait des années qu'elle aurait pu sauter sur l'occasion et ne l'a pas fait. Retarder une opportunité aussi évidente d'exploitation d'énergie renouvelable, ne serait-ce que pour nos propres besoins pour commencer, c'est vraiment piteux, lamentable et désolant de la part de cette entreprise publique.
Abdelaziz
Correction
a posté le 16-10-2022 à 08:48
Bonjour le PDG actuel de la STEG est M.Hichem Anene

B.N : Merci d'avoir attiré notre attention
Projet utile ?
A qui profite le soleil
a posté le 16-10-2022 à 07:33
Nous sommes déficitaire en balance énergétique. Quel fondement alors à un tel projet ? Pourquoi ne pas faire du solaire un moteur de relance et de production interieures dont le pays à besoin.
SAM53
@PROJET UTILE
a posté le à 11:42
Vous oubliez le monopole de la steg qui bloque toute solution verte La steg est devenu un état dans l'état avec son syndicat
Gg
Encore ?!
a posté le 16-10-2022 à 05:51
Allons bon, maintenant l'UE doit vous faire cadeau de votre part du projet de connexion?
Et ensuite vous faire cadeau de l'électricité?
La Tunisie est devenue un pays mendiant, une grande gueule ouverte, sans aucune fierté.
Et j'adore le "directeur général de l'Electricité et des '?nergies renouvelables". Elles sont où, les énergies renouvelables?
En cette période de commémorations de l'indépendance, on peut se demander de quelle indépendance il s'agit...
Karim
Bizarre
a posté le 15-10-2022 à 23:04
A quoi sert une connexion électrique avec un territoire qui a les même heurs de pointe de consommation que nous

Borezguéne
Moncef Harrabi
a posté le 15-10-2022 à 21:53
On réalise pour la Tunisie ou on va aider l'Italie a se faire de l'argent. Au sud Tunisien, on a deux projets d'énergies solaires totalement exploitable que la STEG, Moncef Harrabi, le gouvernement et l'Etat ne veulent pas connecter au réseau de la STEG. La STEG a le monopole du réseau, et ces promoteurs ont payé et investi leur argent en tant que business man. Mais, on va acheter la même chose chez les Italiens.