alexametrics
lundi 15 juillet 2024
Heure de Tunis : 20:55
Dernières news
Présidentielle : le PDL ne reconnaîtra aucune élection de laquelle Abir Moussi serait exclue
13/06/2024 | 21:11
2 min
Présidentielle : le PDL ne reconnaîtra aucune élection de laquelle Abir Moussi serait exclue

 

Le Parti destourien libre (PDL) a dénoncé les violences physiques, morales et politiques visant sa présidente Abir Moussi, détenue depuis octobre 2023. Le parti a tenu le pouvoir en place pour responsable de sa santé et de son intégrité physique.

Dans un communiqué du 13 juin 2024, le PDL a indiqué que sa présidente Abir Moussi faisait l’objet d’une détention arbitraire et qu’elle a été victime d’atteinte à son intégrité physique et à sa dignité lors de son transport depuis la prison civile de La Manouba vers le tribunal de première instance de Tunis.

Le PDL a dénoncé le ciblage de sa présidente, les tentatives de porter atteinte à son moral et les sanctions la visant en raison de ses positions politiques. Le parti a considéré qu'Abir Moussi devait être libérée dans l’urgence. Il a, aussi, mis en garde contre toute tentative d’exclusion de sa présidente et candidate à la présidence de la course vers Carthage en exploitant la justice dans le but de la priver de ses droits civiques et politiques.

« Le parti ne reconnaîtra aucune élection de laquelle maître Abir Moussi serait privée de son droit de participer, entraînant la privation de plusieurs catégories de citoyens de leur droit de choisir un représentant pour les gouverner par des élections conformes aux normes internationales », a ajouté la même source.

Le PDL a affirmé être prêt à mener toutes les formes de militantisme pacifique et légal afin de mettre fin aux injustices et aux dangereux dépassements le visant.

 

Pour rappel, Abir Moussi a été interpellée devant le bureau d’ordre du palais de Carthage le 3 octobre 2023. Elle s’y était rendue afin de déposer une demande de recours administratif.  Des policiers se sont rendus sur les lieux. Ils ont embarqué Abir Moussi et confisqué les téléphones des personnes présentes. Deux jours plus tard (jeudi 5 octobre 2023), un mandat de dépôt a été émis à son encontre. Elle est accusée, dans le cadre de cette affaire, d’attentat contre la sûreté intérieure de l’État. Elle fait aujourd'hui face à cinq affaires.

 

S.G

13/06/2024 | 21:11
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Hermès
Et alors ! Tant pis !!
a posté le 14-06-2024 à 19:23
Le peuple ne reconnaîtra jamais une personne son casier judiciaire non clean pour gouverner le pays ! D'ailleurs on demande le casier judiciaire même à toute personne désireuse à l'embauche !!
De toutes les manières, personne ne veut de cette turbulente rcdiste, elle s'estime heureuse ***
Le Baron
l'agonie de l'ancien système
a posté le 14-06-2024 à 10:55
l'ancien systeme est a l'agonie ,il cherche désespérément des candidats pour revenir a la charge ,tantôt c'est abir tantôt c'est mondher znaidi ,on sent la fin ...
Saga
soyez fair play
a posté le à 19:40
laissez Abir se présenter et faire sa campagne conformément à la loi.
si elle perd, on pourra dire que c'est réellement la fin comme tu dis.
mais la réalité est toute autre. c'est pour ca qu elle est en prison
URMAX
"le PDL ne reconnaîtra aucune élection de laquelle Abir Moussi serait exclue"
a posté le 14-06-2024 à 09:31
Le parti des "alouates" (voir sur le dico)
...
Ce que j'appréciais particulièrement chez feu si Habib Bourguiba et, à l'étranger, Margaret Thatcher, Helmut Kohl, Valéry Giscard d'Estaing, ou encore Angela Merkel, c'est que ce sont des personnalités politiques disposant d'une carure socio-politique, d'une culture, d'une loccution irréprochable et d'une maîtrise de soi olympienne.
...
Purée ...
'faut quand-même réfléchir un tantinet à la figure qui nous représentera sur la scène de l'échiquier politique international, bon sang ...
le financier
ca tombe personne ne vote pour ces clowns
a posté le 14-06-2024 à 09:04
ca tombe personne ne vote pour ces clowns a part des laches et des obsed2s
Anonyme
Who has power ?
a posté le 14-06-2024 à 07:59
The Prophet said ( a people who make a women their ruler will never be successful ) . Stop imitating the strays , the power is only for God .

URMAX
... did He exist ... ?
a posté le à 09:41
... real sciences are true ; not suppositions built on past hunderd decades beliefs.
Anonyme
Nevermind
a posté le à 11:07
( they know what is apparent of the worldly life , but they , of the Hereafter , ar unaware ) sourate Arroum verset 7 , ( or were they created by nothing ? , or were they the creators of themselves ? ) Attour 35 .
JOHN WAYNE
LES SOMBRES PREDICTIONS DE BOURGUIBA
a posté le 14-06-2024 à 05:42
En février 1958, Habib Bourguiba rencontra George Gorse, ambassadeur de France en Tunisie nommé par le gouvernement de Guy Mollet.
Lors de cette rencontre ou la lutte de Bourguiba contre les Yousséfistes fut discutée, Bourguiba dévoila a cet homme, héros de la résistance Française, une sombre prédiction. Celle-ci faisait état d'une flambée de l'islamisme dans le monde Arabe et d'un effet de domino comparable a l'effet de domino du communisme dans le monde.
Bourguiba s'inspirait des évènements auxquels Nasser était confronté en Egypte.

En juillet 1952, Nasser et ses généraux libres prenaient le pouvoir et destituaient le roi Farouk considéré comme une marionnette de Londres.
L'islamiste Sayed Qutb accueillit ce changement avec un certain enthousiasme espérant que Nasser formerait un gouvernement islamiste.
Toutefois Nasser et son organisation secrète « Tahrir » contrèrent les frères musulmans d'Egypte rapidement et leurs signifièrent que leur rôle dans le gouvernement n'avait plus de raison d'être.
Ce refus fut accueilli avec fureur par Sayed Qutb.
Nasser tendit la main a Sayed Qutb en lui offrant un poste de ministre au sein de son gouvernement, ce que Sayed Qutb refusa.
A partir de ce moment, les frères musulmans égyptiens débutèrent une guerre contre Nasser qui culminera en la tentative d'assassinat du Rais en 1954.

Cet épisode de l'histoire Egyptienne comporte des similarités étranges avec la rencontre de Bourguiba et de Salah Ben Youssef a Zurich.
Lors de cette rencontre, le Zaim tentera mais en vain de raisonner Salah Ben Youssef en lui offrant une trêve. Mais Salah Ben Youssef alors emprisonné, refusera tout compromis.

L'on peut aussi voir dans ces épisodes de l'histoire des similarités frappantes avec la rencontre de Ben Ali et de Rached Ghannouchi au palais de Carthage après le 7 novembre 1987 et quand le Président Tunisien tendit la main au leader islamiste a qui il avait évité la mort par pendaison.
Cette rencontre sera suivie par les attaques terroristes de Bab Saadoun qui mettront fin a toute entente entre Ben Ali et les islamistes Tunisiens.
La suite est bien connue des anciens employés du Gouvernement Tunisien dont je fais partie.
L'attaque de Tamerza par le GIA ou 6 de mes collègues périront et la découverte de caches d'armes a Sidi Bouzid pousseront notre collègue et frère Ben Ali a débuter une guerre sans merci contre les islamistes Tunisiens afin d'éviter que la guérilla Algérienne ne déborde dans notre pays ; les islamistes Tunisiens étant déterminés à aider le FIS et le GIA dans leur logistique de terreur.

Des hommes comme Bourguiba et Ben Ali ont été d'immenses visionnaires qui ont évité a la Tunisie des guerres civiles sanglantes comme celle qui endeuilla l'Algérie pendant ses années de braise.
Les révolutions comme le disait l'écrivain américain Ambrose Pierce sont des escroqueries car elles donnent la parole a l'homme de la rue qui n'a rien à dire.
Aujourd'hui, la Tunisie a créé sa propre histoire falsifiée et amandée selon les exigences du sionisme mondial.
Bouazizi était un martyr quand Ben Ali et Bourguiba étaient des dictateurs, sans oublier Béji Caïd Essebsi mort en héros dans l'exercice de ses fonctions, lui qui vendit la Libye et la Tunisie a l'OTAN.
Les géants et les visionnaires sont supplantés par des goumiers et des Tunisiens formatés par la CIA dans les universités Françaises, Américaines, ou Saoudiennes tout en pensant qu'ils feront le poids.
Une erreur élémentaire.

JOHN WAYNE



Citoyen_H
MME MOUSSI A INDISCUTABLEMENT L'ETOFFE D'UN LEADER.
a posté le 13-06-2024 à 22:05
Elle est très directe et un peu trop impulsive.
Un peu plus de maturité et de sang-froid lui siéront à merveille.
Par contre, j'ai l'impression qu'elle est entourée de sombres crétin(e)s !!!