alexametrics
vendredi 02 décembre 2022
Heure de Tunis : 14:51
Dernières news
Olfa Hamdi appelle au report des législatives
05/10/2022 | 12:44
3 min
Olfa Hamdi appelle au report des législatives


L'ancienne PDG de Tunisair et présidente du parti "La Troisième République", Olfa Hamdi a critiqué l'attitude de l'Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT). Elle a estimé que l'accord portant sur les augmentations salariales n'aura aucun impact. Elle a affirmé que la centrale syndicale ne défendait plus les intérêts des fonctionnaires étatiques. Hamdi s'est interrogée sur l'entité représentant le marché parallèle. Elle a expliqué que personne ne défendait leurs intérêts et qu'on devait veiller à ce que la loi de Finances ou la constitution ne leur portent pas préjudice. Elle a cité à titre d'exemple les professeurs donnant des cours particuliers et a estimé que ces derniers étaient en danger. Mme Hamdi a critiqué la faible valeur du SMIG. Evoquant la détérioration de la situation du pays, l'ancienne PDG a estimé que l'économie tunisienne s'était effondrée. 


S'exprimant à l'occasion d'une conférence de presse du 5 octobre 2022, Olfa Hamdi a affirmé que le gouvernement dissimulait la vérité et n'assumait pas sa responsabilité. Elle s'est interrogée sur les raisons du silence de Najla Bouden. Elle a estimé que l'annonce de la nouvelle note de souveraineté de la Tunisie sera accompagnée par l'annonce de la faillite du pays. Elle a nié l'existence de lien entre la décennie noire et la dissolution du parlement d'un côté et la crise économique actuelle d'un autre. Elle a identifié comme principale cause le mode de développement et le système sur lequel a été basé l'économie tunisienne. Elle a assuré que cette crise avait débuté en 2005. 




Par la suite, Olfa Hamdi a expliqué que son parti avait réalisé une étude lui permettant d'avoir une première idée sur le nombre de sièges pouvant être obtenus lors des législatives anticipées du 17 décembre 2022. Elle a révélé que cette étude montrait que le parti "La Troisième République" pouvait avoir jusqu'à 82 députés. Elle a précisé que le parti a jusqu'à maintenant validé la candidature de 52 militants. Néanmoins, l'application du décret électoral montrait que chaque candidat devait dépenser au moins mille dinars afin de collecter les 400 parrainages nécessaires. Elle a estimé que ceci facilitait la tâche à ceux ayant déjà de l'influence au niveau régional et créait un obstacle supplémentaire au citoyen lambda. Elle a, aussi, affirmé que ceci encouragerait la corruption et le recours à l'argent sale. Olfa Hamdi a conclu que les élections législatives du 17 décembre 2022 devaient être reportées et que le décret électoral devait être révisé.


Olfa Hamdi a, également, affirmé qu'il n'y avait pas de raison de tenir des élections présidentielles anticipées. Elle a mis en garde contre l'impact de cette mesure. La présidente du parti a estimé que la défaillance venait du gouvernement et spécialement de la part de la présidence du gouvernement et des ministres de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie et des Energies. Elle a déploré leur attitude libérale exagérée et a affirmé que la levée des compensations a déjà eu lieu. Elle a insisté sur l'importance de procéder à un remaniement ministériel et à la promulgation du décret électoral relatif au Conseil national des régions et des districts. Elle a insisté sur la préservation de la sécurité alimentaire de chaque citoyen.


S.G


05/10/2022 | 12:44
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Abidi
Report
a posté le 06-10-2022 à 04:45
Elle a certainement raison, je pense qu'elle nous prépare des milliers de mensonges et qu'elle est a besoin de temps pour les tendre publique
Tunisino
Bourguiba
a posté le 05-10-2022 à 15:44
J'ai entendu ce matin, par hasard, un discours de Bourguiba sur une radio tunisienne, il disait: il ne faut pas permettre aux corrompus et aux nuls d'accéder aux responsabilités! C'était la règle durant la première république et est l'exception durant la républiques des traitres et des bêtes! On a vu du tout durant cette république d'imbéciles sauf la sagesse, la compétence, la responsabilité, et le patriotisme.
Jilani
On n'en finit pas avec ces têtes brûlées
a posté le 05-10-2022 à 14:17
Abir, cette olfa, chaffar, sitôt débarrassé des islamistes si on peut le dire, voilà de nouvelles têtes qui nous cassent les oreilles avec leurs declarations, tous et toutes des populistes qui veulent avoir le pouvoir ...
Djodjo
@ elle a besoin d'une bonne cure de maturité
a posté le 05-10-2022 à 13:58
Pfuuuut, un clown, heureusement qu'elle est mignonne. Le gars a sa gauche, on dirait le frère jumeau a bhimcop.

Bon, j'ai perdu 15 minutes de mon existence a l'écouter (désole, j'ai pas pus tenir plus longtemps), sinon la météo aujourd'hui, ça donne quoi ?