alexametrics
jeudi 30 mai 2024
Heure de Tunis : 22:15
A la Une
Le grand projet de Olfa Hamdi
04/03/2022 | 12:52
7 min
Le grand projet de Olfa Hamdi


L’ancienne PDG de la Tunisair, Olfa Hamdi, s’était officiellement lancée dans une carrière politique en annonçant la création de son parti politique baptisé « La Troisième République ». Un nom intelligemment choisi, unissant simplicité et efficacité. Ainsi, à chaque fois qu’un politicien, quelles que soient ses orientations ou son appartenance, évoque la nécessité d’un passage à un nouveau régime politique, il lui fera de la publicité gratuite, car il s’agira du passage à la Troisième République.


Ceci inclut les déclarations du président de la République, Kaïs Saïed, qui ne cesse de souligner l’importance d’abandonner le régime parlementaire ou encore celles de Mohsen Marzouk, président du parti Machroû Tounes qui avait présenté un projet politique intitulé le passage à la Troisième République. Ce dernier, ou encore le président d'Afek TounesFadhel Abdelkefi, avaient appelé à l’union des forces démocrates centristes, élément que Olfa Hamdi ne s’était pas contentée de reprendre ! Elle a affirmé qu’il n’y avait pas de structure occupant le centre sur la scène politique tunisienne d’où la raison derrière la création de son parti.


Le plagiat ne s’arrête pas à ce niveau. Olfa Hamdi a affirmé que son parti politique était dans la capacité d’introduire une solution relative au secteur financier et permettant de débloquer la situation de plusieurs entités appartenant au secteur privé telles que les agriculteurs placés sur la liste noire en raison de la hausse de leurs dettes. Il s’agit, tenez-vous bien, d’introduire un système d’information sur le crédit, même si ceci avait déjà eu lieu par la ratification d’un décret datant du 18 novembre 2021. Le texte avait été publié dans le Journal officiel de la République tunisienne à la date du 4 janvier 2022. N’est-elle pas au courant de cela ?


L’ignorance des faits va encore plus loin. La présidente du parti « la Troisième République » a affirmé, alors qu’elle était l’invitée le 3 mars 2022 de Dhia Bousselmi sur les ondes de la radio Express FM, que l’action de Tunisair avait évolué de 20% lorsqu’elle était à la tête de cette entreprise. Or, l’historique de l’action de Tunisair, selon la Bourse des valeurs mobilières, contredit totalement cette déclaration. Le suivi de la valeur de l’action de la compagnie aérienne nationale montre que la valeur de celle-ci était de 0,580 dinars à la date de sa nomination le lundi 4 janvier 2021. A la fin de la session précédant son départ, l’action de la Tunisair était d’une valeur égalant 0,640 dinars, soit une progression de 8% et non-pas des 20% dont elle ne cesse de parler.


Clou du spectacle : Olfa Hamdi s’est donnée la liberté de réinventer, pour ne pas dire déformer, les définitions et les notions politiques. Être centriste, selon elle, ne veut pas dire avoir une position modérée et se positionner entre la gauche et la droite. « Nous oscillons entre la droite et la gauche selon l’objectif ! », a-t-elle déclaré lors de la conférence de presse tenue le 24 février 2022. Le parti de la Troisième République adoptera, donc, ses positions politiques et économiques au gré des jours et selon l’analyse de sa présidente. Voter pour ce parti équivaut à participer à une loterie. Le programme pour lequel un élu sera choisi n’aura aucune valeur : Olfa Hamdi, du haut de son ego surdimensionné, vient d’inventer la roulette politique.


Bien évidemment, comment parler de Olfa Hamdi sans parler de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) et de son secrétaire général, Noureddine Taboubi. Olfa Hamdi a su choisir l’un des arguments essentiels ayant permis à Seif Eddine Makhlouf et au gang de la Coalition Al Karama d’être élus et de parler pour ne rien dire en lançant des accusations de corruption et de trahison. Notre grande experte nationale, en économie, grands projets, aviation, pétrole, statistiques, entreprenariat et autres, considère que la dégradation de la situation des employés et des travailleurs n’a aucun lien avec la crise économique et l’instabilité politique. Il s’agit de la faute de l’UGTT qui sera jugée coupable de tout tel que le répétaient les islamistes. Le parti de la Troisième République, adoptant l’approche centriste de l’oscillation, a choisi de se positionner aux côtés des partis islamistes d’extrême droite quant à sa position face à la centrale syndicale.


D’ailleurs, et pour rester fidèle à cette position, Olfa Hamdi n’a pas hésité à s’en prendre à la présidente du Parti destourien libre (PDL). Lors de la conférence de presse du 24 février 2022, Olfa Hamdi avait, d’un ton ironique, évoqué la question de la révolution des lumières et d’illumination. Elle avait assuré que le peuple tunisien n’avait pas besoin de ce genre de projet. Abir Moussi a répondu à cette attaque et s’est interrogée sur la création d’un parti par Olfa Hamdi et son véritable projet. Par la suite, fidèle à ses pensées contradictoires, l’ancienne PDG de Tunisair a critiqué la présidente du PDL et a estimé qu’une femme n’aurait pas dû en attaquer une autre !


Enfin, Olfa Hamdi a utilisé les termes « économie », « vision économique » et « plan de développement » à maintes reprises. Elle a assuré que son parti était doté d’un grand projet économique. Néanmoins, à chaque question portant sur les détails de ce grand projet, Olfa Hamdi se contentait de reprendre des slogans du genre : « Nous devons améliorer la situation économique… Nous devons encourager l’investissement… Nous devons garantir la productivité… Lorsque j’étais PDG de Tunisair, j’ai réalisé… », et c’est ainsi que l’auditeur ou le spectateur avait droit à un long et ennuyeux laïus portant sur ses exploits et sur son parcours extraordinaire. A aucun passage médiatique, Olfa Hamdi n’a présenté un nouveau mécanisme ou l’introduction d'une réforme concrète. Elle s’est contentée de reprendre des généralités auxquelles nous avions précédemment eu droit.


Le parti de la Troisième République, à l’image de sa présidente, s’ajoutera à la liste des centaines de partis politiques tunisiens qui ne proposent rien de concret pour améliorer le quotidien des citoyens tunisiens puisqu’il se limite, pour l'instant, à reprendre des « projets » ayant déjà été réalisés ou préparés depuis un certain temps en affirmant qu’il s’agit de réformes; mais aussi de reprendre des slogans consommés et sans valeur ajoutée...


Sofiene Ghoubantini

04/03/2022 | 12:52
7 min
Suivez-nous
Commentaires
Moez
Folie dangereuse
a posté le 27-03-2022 à 19:50
Le problem dans tout cela est que plusieurs citoyens peuvent croire en ses mensonges. Elle parle tellement bien.
Au debut de son apparition, j'étais surpris pour sa presence ne TV etc. J'ai du creuser un peu dans son parcours pour comprendre.
Olfa se présente comme une "nebgha". Elle a fait l'école centrale de Lille, une bonne école mais pas plus, on ne parle pas de Poly-tech ou centrale paris ou l'école des mines, on est loin de ca. Puis, je pense qu'elle a fait une année d'échange aux USA a "l'university of Texas Austin" vue que son école offre cela. Peut être qu'elle a fait un master degree a la mm university.
Elle n'a aucune experience professionnelle qui merite d'étre mentionée.
Quoique hier, durant son passage a la tv, avec Naoufel Ouertani, elle a mentionne qu'elle donné des cours sur trois sessions en 2014 à l'école militaire tunisienne sur le management des grands projets et la je me suis demande pleins de questions. Pourquoi l'école militaire Pourquoi pas l'IHEC ou l'ISG par exemplequi est derriere elle?
Puis le comble, elle nous dit qu'elle travaille sur les mega-projets (elle est active le matin dans son parti politique et l,apres midi, les mega-projets) et que sans sa signature, ces grosse compagnies ne peuvent recevoir de financement. Y'a que la Mythomanie qui peut expliquer cela ou bien un complexe.
Juan
grande mythomane
a posté le à 14:08
et quels sont les méga projets de l'armée ? envahir la Russie
Rationnel
Comment batir l'avenir si on ne comprend pas le passe
a posté le 05-03-2022 à 12:11
L'UGTT bloque les investissements, le progrès du pays, impose des augmentations qui ont une mené a une spirale inflationniste, protège 350 milles bureaucrates recrutes par Ennahdha. et qui n'ont pas de fonctions.
L'UGTT puise sa légitimité de son combat contre la colonisation, or la Tunisie était un protectorat et n'était pas une colonie.
La Tunisie n'était pas le pays unique a être colonises (ou protégé) après 1870 mais 145 pays ont connu la colonisation par les Français ou les Anglais. Les portugais et les espagnols ont commence leur colonisation plutôt. Entre 1492 a 1914 les européens ont conquis 80% du monde, 1492 c'est la date du décret pour l'expulsion des andalous de l'Andalousie vers le Maroc et la Tunisie, leur expulsion finale était en 1609.
Ces 145 pays ont eu leur indépendance après la fin de la deuxième guerre mondiale en 1945. Mais ce n'est pas une vraie indépendance mais un nouvel système colonial plus intelligent et pernicieux.
Avec ou sans l'UGTT la Tunisie aurait eu son indépendance.
Nos intellectuels pensent que ce qui se passe en Tunisie a ses causes et motivations en Tunisie quand il est clair qu'a travers l'histoire les événements en Tunisie ne sont qu'une conséquence de qui s'est passe ailleurs.
La fondation de Carthage était le résultat d'une querelle entre Elissa et son frère, son frère Pygmalion qui a hérité le trône a tue le mari de sa soeur. C'est peut être une légende mais elle est proche de la réalité.
L'imposition du protectorat était le résultat de l'excès du capital dans le monde qui s'est industrialise après la 2eme révolution industrielle (voir Charles Conant, 'Economic Basis of Imperialism,'?' North American Review, Septembre 1898).
Abel Chater
Réponse à @BIEN
a posté le 05-03-2022 à 10:08
Bonjour.
Il n'y a pas plus que moi qui a soutenu la jeune Olfa Hamdi contre l'UGTT, lorsqu'elle était à la tête de Tunisair et même après. Mais hélas, cette frivole s'est avérée plus putschiste que le président Kaïs Saïed, lui-même. Elle vient du néant, pour nous balayer tous les acquis et notre deuxième République post-révolution et tous les sacrifices du peuple tunisien en perte de vies et autres du 14 janvier 2011, par le revers de sa main aux ongles manucurés.
Le choix du nom de son parti "troisième république", illustre sa mauvaise foi enfantine, de la même manière que la mauvaise foi de la Zalèma moussi, qui a voulu s'enrichir par le portefeuille électoral des deux défunts dictateurs déchus Bourguiba et Ben Ali, qui n'existe même pas chez les régionalistes du Sahel. Rappelle-toi de Béji Caïd Essebsi et le nom rusé de son parti "Nida Tounes" ou celui de Youssef Chahed "Tahya Tounes", combien j'ai écrit ici-même dans ce forum de BN, au sujet de la mauvaise foi de leurs fondateurs et combien je les ai condamnés à l'échec par avance. Le nom du parti politique reflète la foi et l'intention de ses adeptes. Au lieu de choisir un nom du goût et du sens des réalités tunisiennes, qui calme l'ardeur des citoyens, chacun veut s'approprier "Tounes" pour lui-seul. L'autre nous rappelle de la chanson d'Oulaya, "Béni Watani", lors des tueries françaises de Bizerte. Youssef Chahed s'est même emparé de l'expression patriotique de tout le peuple tunisien "Tahya Tounes" ou "Vive la Tunisie", dont nos Martyrs scandaient contre les colonisateurs, par leurs vies. Nous viennent des arrivistes "Babbouches bou-massa", lui enlever tout son sens et tout son poids patriotiques, pour se les appropriant malhonnêtement à leur profit personnel. D'aucuns ne viennent unir les Tunisiens. Chacun fonce par ses ruses à deux sous troués, pour défoncer une porte ouverte. Ils ne pensent qu'à bêtifier les Tunisiens par leurs ruses destructrices de cette société minuscule de la Tunisie. Toute notre démographie de dix millions, n'arrive même pas à une petite partie de la Bavière en Allemagne. Mais le nombre de nos malins à deux sous troués, dépasse celui de toute l'Allemagne.
De quel droit cette arriviste Olfa Hamdi ou n'importe quel autre Tunisien, oseraient-ils nous parler d'une "troisième république" tout en nous sabotant notre transition démocratique de notre deuxième République, qu'on n'a acquise que par le sang des Martyrs de la Révolution du 14 janvier 2011?
Rappelle-toi s'il te plaît de cette phrase:"Olfa Hamdi est d'une mauvaise foi et d'une avidité de pouvoir aveugle, qu'elle ne réussira rien du tout en Tunisie, à l'image de tous ses semblables".
Cela me rappelle la Caméra Cachée du "Mkharek et Zlébia" qu'il voulait vendre à l'entrée du Musée. Le peuple investit tout son avenir pour construire et pour créer un Musée, puis lui vient un "Ftaïri" du néant, pour s'emparer de son entrée et de sa façade dans l'idée de bien vendre sa «Mkharek et Zlébia»
Et tu veux que je me taise et que j'encourage?
Moi aussi, je vais créer un parti que je nommerai "Tunisie Beylicale" ou «Tounes El-Beyèt».
Bonne journée.
BIEN
@Chater : Bonsoir!
a posté le à 18:23
Le choix du nom de son parti "troisième république" ne me plait pas de tout, mais à mon avis, à cause de ces erreurs, nous ne pouvons pas l'oublier/isoler complètement et nous voulons que ces "erreurs" soient corrigées. (Espoir meurt en dernier!)
J'imagine bien qu'il s'agit d'une appellation tactique "troisième république" pour montrer à tous qu'elle est favorable à un amendement approfondi de la constitution et qu'elle n'a aucune relation politique avec Ennahdha et ses alliés. Une sorte de distance par rapport à Ennahdha et Tahia Tounis et qu'elle est tournée vers l'avenir. Bref, elle veut aussi garder une chance auprès des sympathisants de Kaiis Saied...

Guten Abend M. Abel Chater !
Mouaten
Observation
a posté le 05-03-2022 à 08:51
Bonjour

Merkel est une citoyenne allemande de l'ex RDA
Elle a fait ses études en RDA
EST POURTANT
donc réfléchissons avec nos cerveaux
On verra bien que cette dame a du potentiel
Loin des clichés de Mme ben hamida maya ksouri et compagnie
Maintenant biden veut embraser l'Europe
Et les tunisiens disent EL AM SABA
Hamza Nouira
Olfa Hamdi -1
a posté le 05-03-2022 à 08:50
Mais quel est ce nom de parti politique qu'elle a choisie....? "Troisième République"...? Un peu trop de similitude avec le "Troisième R...eich"!!!

Des projets irréalisable comme le nucléaire en Tunisie.... On arrive même pas a entretenir de simple routes en Tunisie... Et vous voulez l'énergie nucléaire ? J'ose même pas imaginé les déchets nucléaires et leur recyclage.... Mais c'est n'importe quoi !

18 millions de touristes en Tunisie.... Pourquoi ce retour en arrière Le tourisme a été plus destructeur qu'autre choses.... Un épidémie par exemple (comme ce que l'on viens de vivre) et on se retrouve dans la panade!
Pourquoi ne pas miser sur les compétences des étudiants futur ingénieurs qui quitte le navire et tenter d'attirer les entreprises en Tunisie afin que la Tunisie deviennent une plateforme et un lien entre l'Afrique et l'Europe. Entre l'Europe et le Moyen-Orient ?
Attirer des investisseurs afin de créer des emplois ! Aider par des micro crédits les créateurs d'entreprises etc.
Voilà à quoi il faut réfléchir....

Quand on se fait virer en quelques semaines ou mois du poste de directrice Tunisair c'est que Olfa Hamdi ne vaut pas une cacahuètes et que ses projets digne de la folie des grandeurs est à l'image de son travail inconsistant et inutile.

Olfa Hamdi... Abir Moussi.... Des femmes Tunisienne qui ne représente vraiment pas nos Tunisiennes!
Léon
Quand arrêteront-ils?
a posté le 05-03-2022 à 08:37
L'opportunisme et la vacuité vont toujours de pair. Les diplômes, aussi pompeux soient-ils, cachant souvent des êtres vides de substance. Allez expliquer comment? De plus, ils procurent à leurs porteurs un sentiment de hauteur et de suffisance qui n'a d'égal que la bêtise. Il faut dire qans le pays de la trahison collective, la prétention du peuple réduit à la famine, n'est pas un vain mot.

Tunisiens, accrochez-vous. Le pire est devant nius, d'autant plus que 2022 verra le premier flot de retours forcé des terre d'asile, avant le second flot qui concernera les binationaux. Léon s'est-il trompé dans ses prédictions, espèces de petits traitres en puissance?

Léon, min joundi Tounis al Awfiya,
Résistant.

Verset 112 de la sourate des abeilles.
boulima
la folie de grandeur se manifeste chez les plus jeunes.
a posté le 05-03-2022 à 04:56
cette dame soit elle fait de la politique et que tout est programmé, soit le plus probable qu elle est malade. instruite et belle mais Dangereuse.
Abidi
Mythomanie
a posté le 04-03-2022 à 23:43
Cette femme est malade elle est atteinte de mythomanie, sa vie est un grand mensonge et elle le cultive de jour en jour
Abel Chater
Das Dritte Reich ou la troisième république
a posté le 04-03-2022 à 21:02
"Drittes Reich" est à l'honneur d'Olfa Hamdi et de sa troisième république.
Il ne manque encore à cette femme sans expériences ni un passé professionnel, que de nous écrire un livre intitulé "Mein Kampf".
Allah yostir Tounes
BIEN
@Chater : Bonsoir!
a posté le à 21:38
Vous êtes vraiment trop dur avec cette jeune femme. Ami, nous devons donner aux jeunes la chance de s'épanouir - y compris politiquement - en Tunisie.

On dit en allemand qu'on ne juge pas les gens prématurément, et encore moins qu'on les humilie.

Wir sagen auf Deutsch, dass wir Menschen nicht vorschnell verurteilen und noch weniger, dass wir sie demütigen.
Saxo
Une startup à observer
a posté le 04-03-2022 à 19:50
J'ai regardé sur FB l'émission avec le journaliste sur express fm. Elle a bien des atouts, rien que le choix du nom de parti si simple et facile à retenir prouve un niveau de réflexion déjà effectué.
Le fait d'avoir déranger autant le système actuel et faire sortir les articles similaires à celui ci et une preuve supplémentaire qu'il y a du potentiel.
Compétente, rigoureuse, jeune, intelligente et arrive à maîtriser la discussion, j'étais séduit par sa plaidoirie.

Cela dérange déjà. Espérant que ce que j'ai écouté correspond à 50% de ce qui se passerait... ça serait déjà un exploit.

Guide de tourisme
Projet grandiose!
a posté le 04-03-2022 à 19:50
Ce qu'il faudrait savoir:
https://www.facebook.com/contreint/posts/3018620435119887
Mouaten
Avis
a posté le 04-03-2022 à 18:19
Bonjour
Beaucoup de monde dénigrent gratuitement autrui
Surtout quand il ne fait parti du clan des personnes
qui ont fait du mal à la Tunisie
Autrement dit ( bel fellaki) si tu n 'es pas
Ben gharbia ghanouchi abedelkefi
Jebali laareidh bouhlaka la femme de bouchlaka nejib chebbi
Jebali ben hmiden
Si tu n'es pas tout ça tu es mauvais
Miel
3ème République
a posté le 04-03-2022 à 18:15
Sois belle et tais toi.
Leila
Congnouto
a posté le 04-03-2022 à 18:10
Bellehi chkoun enti et ton parcours politique et ton expérience pour que le malheureux peuple vote pour toi makom chouftou nakba ech amlet donc barri chidek darek we saeib alik
SAM53
BIEN DIT MME
a posté le à 23:26
Yaatik essaha LEILA
BORHAN
PUZZLE INACHEV'?...!
a posté le 04-03-2022 à 17:47
En lisant ce réquisitoire bien ficelé politique ment, je crois que l'auteur a oublié un élément fondamental du puzzle, suggérer de mettre en taule cette jeune politicienne (qui dérange déjà beaucoup de monde!?) avant qu'elle fasse des dégâts et des ravages dans les mois à venir.
Son crime c'est d'être ambitieuse !
En tout cas, le terrain politique s'y prépare favorablement puisque la vieille garde politique (ces msamers msaddaa) s'est éclipse en douceur sur la pointe du pied.
Par conséquent, la voix sera libre.
Ce constat est une aubaine pour la jeunesse qui ne doit pas raté, cette fois ci et en aucun cas cette chance historique pour s'émanciper.
J'ajoute que les prochains mois seront un tournant historique pour la Tunisie car une nouvelle tempête d'un sorocco dévastateur, pour certains, est quasiment inévitable.
Les Indices ne manquent.
C'est ce que je crois.

Soussi
Nahdhaoui
a posté le 04-03-2022 à 17:37
Quelqu un d Ennahdha vous a affiche comme l une de leur protégé
Pouvez le contraire ya Mme Olfa
Les Tunisiens sont devenus tres difficile a etre convaincu surtout avec les anciens defaillants
Do not waist your time and do not be the new Abir Moussi for Ennahdha it will not work
VRAI
Mme Olfa Hamdi : Bonjour!
a posté le 04-03-2022 à 16:48
vous êtes l'arme redoutable des femmes tunisiennes...
Si les femmes tunisiennes (majorité en Tunisie!) étaient solidaires des femmes politiques, vous auriez une majorité confortable aux prochaines élections.
MFH
Il n'y a que les faits qui prouvent qu'on est le meilleur.
a posté le 04-03-2022 à 16:28
Si elle était vraiment calée et excellente économiste qui a , comme par magie, la solution à chaque problème, les américains, ses anciens patrons, ne l'auraient jamais jamais laissées partir aussi facilement. De plus, quand on est sûr qu'on est le meilleur, on ne va jamais le crier sur les toits. Le meilleur émerge sans tous ces efforts par son savoir certes, mais seulement lorsqu'il a prouvé qu'il est le meilleur et jamais grâce à l'auto publicité comme c'est le cas de Mme. Je n'ai rien contre elle, je suis contre sa façon de faire.
Abel Chater
La frivolité d'Olfa Hamdi et la légèreté de son discours politique, vont la détruire plus rapidement qu'on ne le pense.
a posté le 04-03-2022 à 16:20
Cette furie, n'a-t-elle pas de conseillers pour lui expliquer, que lorsque les bombes parlent et le danger guette les Nations, le petit politicien doit se taire, pour ne pas déranger ceux qui se concentrent sur l'avenir de leurs enfants, de leurs futures générations et de l'avenir du monde entier.
La scène politique est un échiquier où se jouent les grandes parties de ce monde, puis les petites parties jusqu'aux parties des amateurs comme Olfa Hamdi. Lorsque l'échiquier est occupé par les grands qui attirent l'attention du monde entier, les petits doivent se taire, parce qu'il y va de nie ou de mort pour des peuples entiers. Personne n'a plus de temps ni d'envie à écouter la musique des Marilyn Monroe.
Le monde regarde du côté de la guerre de la Russie en Ukraine et du risque d'une troisième guerre mondiale nucléaire. Le prix du pétrole et du blé augmente. Nous pleurons avec les victimes et les réfugiés. Donc, je dirais à Olfa Hamdi de prendre ses vacances et de s'éclipser de la scène médiatique tunisienne, jusqu'à la fin du danger qui guette le monde entier.
Qui pourrait conseiller à cette Olfa Hamdi, de se taire et de se préparer pour les vrais moments appropriés, avant qu'elle ne se transforme en une deuxième sauterelle sans la moindre importance, à la manière de la Zaghrata?
Warrior
3 ème connerie ..... Weimarer Republik .....................
a posté le 04-03-2022 à 16:14
pas très inventif pour un parti, dans un pays qui compte une inflation de partis. un de plus.
çà rappelle la république de Weimar .
pourquoi n'est elle pas retournée aux States ?
OUI
Et pourqoui notre grand @Warrior n´est pas retourné aus States?
a posté le à 16:41
-
A4
Plagiat: Et moi et moi et moi !!!
a posté le 04-03-2022 à 16:10
LA TROISIEME
Ecrit par A4 -Tunis, le 29 Avril 2017

La première a vécu, a fait ce qu'elle pouvait
En partant de nulle part, en partant de zéro
Elle a été écrite dans un style pas mauvais
Par des battants, des guides et de vrais héros

La première a vécu, ça et là trimbalée
A coup de grossières retouches et de mises au pas
A coup de nouveaux décrets très mal ficelés
Fêtés à grandes pompes, à coups de tabla

La première a vécu avant de suffoquer
Avant de rendre l'âme, rejetée, piétinée
Elle a dû renoncer, tout lâcher, abdiquer
Ne supportant plus d'être à ce point malmenée

Puis vint la seconde ... de naissance déformée
Rédigée à la hâte par des handicapés
Aux neurones inexistants ou ... bien abîmés
Aux petites cervelles vides ou ... sous-équipées

Persistons ainsi avec ces textes archi-nuls
Ecrits par des bornés à la vue étroite
Ecrits par des gugusses aux idées ridicules
Qui vont nous découvrir que notre terre est plate

Moi, je la voyais belle, roulant comme un bolide ...
Me voilà dans un tacot sans volant ni frein
Me voilà emporté par des idées stupides
Où hélas personne ne peut décider de rien

Laissons la rouler, la descente est glissante
Elle finira pour sûr, sans illusion ni frime
A la fin de sa folle course harassante
Immobilisée et raide au fond de l'abîme

Il est temps de jeter cette seconde version
Version bancale qui ne tiendra jamais la route
Pour malfaçon et défaut de fabrication
Pour débilité menant à la banqueroute

Vivement la troisième, rédigée par des "chefs"
Loin de tous ces incompétents de populistes
Une constitution n'est pas une simple greffe
C'est une affaire de chevronnés et spécialistes !
tgoura
Un(e) Clown de plus
a posté le 04-03-2022 à 16:05
Et voila un autre parti sur la scene. Si on additionne les intentions de votes +les membres de ces partis il ne réaliseront meme pas 2% de vote lors du prochain scrutin.
Dark vador
Arrêtez vos phantasmes
a posté le 04-03-2022 à 15:38
La définition littéraire de votre syndrome se nomme ultracrepidariadisme ,cela veut dire vous parler de tout mais vous ne comprenez rien
Warrior
maladie de Vador ..............................
a posté le à 11:37
se nomme ultracrepidariaVIDisme , ie. parler dans le vide ... haha ...
TR
mais parce que notre @dark vador..
a posté le à 16:20
est notre professeur, peut out definir meme le syndrome "ultracrepidariadisme" et il comprend tout et absolument tout.

Allah, Allah, Tbarkallah3lih !
Nephentes
le symbole d'une epoque
a posté le 04-03-2022 à 14:57
Cette débile mentale pense sincèrement pouvoir proposer des solutions efficaces aux problèmes que vit le pays et être a la hauteur des défis

Et c'est un exemple parmi des centaines d'autres

Ceci peut être illustrée par la citation suivante " L'indigence de l'époque est telle qu'elle n'a même plus conscience de son indigence"
Warrior
bien dit ........................
a posté le à 16:19
le culte de diplome , hérité de la colonisation.
rather than work experience ....
Abject
@Nephentes: "Cette débile mentale.."
a posté le à 15:30
Commentaire abject et non civilisé !
Momo
ABIR
a posté le 04-03-2022 à 14:45
Va te coucher et prend tes médicaments et appelle monsieur boughaleb il va t'expliquer bien les choses barra ehchem ala rouhek min l'akhir ya lokhor tu prend les gens pour des '?'?'?'?'?
Etra
Félicitations
a posté le 04-03-2022 à 14:45
Merci pour le grand journaliste pour cette synthèse . Bonne continuation.
Rationnel
On a deja les solutions et Mme Bouden commence a les realiser
a posté le 04-03-2022 à 14:16
Aucun media tunisien (a part la TAP qui n'est qu'une agence de presse) n'a mentionne un grand éventement dans l'histoire économique du pays qui a eu hier. Mme Bouden a conclut des accords pour la production d'énergie solaire de plus 500 Mw, c'est un tournant significatif.
Le plan recommandé depuis au moins 10 ans:
- Energie renouvelables solaire (PV et CSP), éolien, géothermique
- Véhicules électriques, utilisation et production. VE sont plus facile a produire puisque 100 fois moins compliques que les voitures a combustion. La Tunisie a une industrie de câbles bien développes ce qui est un atout.
- Retour a l'agriculture et meilleure exploitation des terres: double objectif securite alimentaire (surtout blé), huiles d'olives, amandes ...
- Phosphates et nouvelle société pour l'exploitation du gisement
- Lithium et exploitation du Lac du jerid
- Production hydrogène vert avec le solaire et l'éolien et exportation vers l'Europe en collaboration avec la société Italienne SNAM, propriétaire du Gazoduc (c'est aussi leur plan).
- Exportation de l'électricité renouvelables vers l'Europe soit a travers ElMed (capacité 600MW) dont le financement vient d'être approuve par l'union européenne ou d'autres partenaire comme le Britannique Xlinks, les partenaires ne manquent pas.
Pour qu'un plan soit viable il faut plusieurs conditions: marche, financement, capacité et ressources et besoin. On a l'énergie et l'Europe souffre d'un déficit d'énergie (30 a 40% si la Russie devient un pays considéré hostile). La Tunisie manque d'énergie (électricité) pendant l'été l'Europe manque d'énergie pendant l'hiver. Des alternatives existent mais les projets en Tunisie peuvent être réalisé en une année ou deux (surtout ceux de Scatec), les autres alternatives prendront au moins cinq ans.


BOUHELA
Hamdi
a posté le 04-03-2022 à 14:08
Brabbi, foutez nous la paix avec cette écervelée qui vient nous embobiner avec ses conneries, nous prenant pour des imbéciles alors que son passage éphémère à Tunis en dit long sur sa légèreté et, surtout, son immaturité. Alors, Bye Bye Olfa Hamdi. Va jouer ailleurs car, ici, nous sommes déjà suffisamment submergés par nos problèmes sans solutions.
Stranger
Ben voyons!
a posté le 04-03-2022 à 13:56
Le projet de cette " sommité" en tout, me rappelle l'histoire de la grenouille qui voulait être aussi grosse sinon plus grosse que le boeuf, et tout le monde connaît la fin. Fricotter avec SEM et son pseudo parti fait d'elle un nouveau parechoc pour RG. S'attaquer à l'UGTT c'est un suicide annoncé.
@ BN: Brabi arrêtez de la présenter en tant qu'ex PDG de Tunisair, car son passage était d'une telle rapidité qu'elle même ne s'en souvient sûrement plus.
Hamdi
Stranger
a posté le à 17:00
Génie du 22 ème siècle ya miniscule
riri
Encore un looser
a posté le 04-03-2022 à 13:47
Et une looser de plus au chômage qui veux sucer le sang de la Tunisie.

Trop facile depuis 2011: ratez votre vie, ratez votre carrière, et venez en Tunisie faire de la politique.

Rarement vue une mythomane comme cette dame, ce qui m'étonne c'est le manque de honte absolue chez elle. pourtant vue son CV, elle devrait être humble et chercher à apprendre et rendre service
Sabhene Rabbi
"Et une looser de plus au chômage qui veux sucer le sang de la Tunisie."
a posté le à 14:50
ce qu´on appelle commentaire abject !

Commentaire typique d´un vieux RCDiste suffisant qui ne fait que dénigrer les autres..
Studenten
@Mme Olfa Hamdi: Bon vent!
a posté le 04-03-2022 à 13:43
Les étudiantes et étudiens tunisiens à Berlin, sont aussi pour votre vision et vous avez notre SOUTIEN total. Continuez à faire comme ça et tôt ou tard, il faudra vraiment installer une vraie vie démocratique dans notre pays bien-aimé.

Vivre les jeunes générations tunisiennes, sans les momies RCDistes!
Warrior
Vergiss es ..........................
a posté le à 16:26
démocratie avec cette écervelée ?
Vergiss es !!