alexametrics
mardi 25 juin 2024
Heure de Tunis : 15:53
Dernières news
Nabil Ammar : la Tunisie appelle tous ses partenaires à respecter la volonté de son peuple
01/03/2023 | 22:15
2 min
Nabil Ammar : la Tunisie appelle tous ses partenaires à respecter la volonté de son peuple

 

Le ministre des Affaires étrangères, Nabil Ammar, s’est entretenu, mercredi 1er mars 2023, avec Volker Turk, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme, dans le cadre de la visite de travail qu’il effectue à Genève. 


À cette occasion, Nabil Ammar a rappelé que « l’engagement de la Tunisie en matière des droits de l’Homme est historique, soulignant que « les autorités tunisiennes veillent au respect rigoureux des droits de l’Homme et de la législation tunisienne, contrairement à ce qui est véhiculé, à dessein, dans le but de ne pas révéler les responsabilités engagées dans l’entreprise d’actions graves ».

M. Ammar a souligné que « tous les citoyens tunisiens sont considérés égaux devant la loi sans distinction aucune ». Il a relevé, en outre, que « la Tunisie appelle tous ses partenaires à respecter la volonté du peuple tunisien ainsi que les leçons qu’il a tirées de son histoire récente et ses revendications claires ».


Le ministre des Affaires étrangères a rappelé que « les deux tours des élections législatives qui ont eu lieu, ont mené à l’élection d’un nouveau Parlement, qui assumera son rôle dans les prochains jours », assurant à son interlocuteur que « la Tunisie avance, d’un pas assuré, sur la voie d’une réforme démocratique authentique, à travers la mise en place des institutions prévues par la Constitution du 25 juillet 2022 qui a consacré la protection des droits et des libertés ».


Il a souligné, enfin, « l’importance de la restitution des fonds spoliés et détournés à l’étranger appartenant au peuple tunisien, une question qui fera l’objet d’un projet de résolution présenté à la 52e session du Conseil des droits de l’Homme, à l’initiative de la Tunisie, l’Egypte et la Libye ».


S.H


01/03/2023 | 22:15
2 min
Suivez-nous
Commentaires
riri
riducle intervention de mr le ministre
a posté le 02-03-2023 à 11:11
on nous a changé notre constitution avec 35% de participation'?'
on nous a imposé un parlement avec 8% de participation'?'
la peur de parler est revenu.
et monsieur parle de respecter le peuple tunisien?

Mais monsieur, l faut commencer par le respecter vous en premier lieu!

Encore un "petit" ministre qui va probablement s'humilier en avalant des couleuvre inacceptable, se griller et disparaitre.
ridha
un ministre
a posté le 02-03-2023 à 09:56
Un ministre doit pouvoir répondre à cette question :
comment s'exprime la volonté du peuple SVP ?
Jean Neymar
Pas bien ça
a posté le 02-03-2023 à 09:31
Mr le MAE,Les partenaires ont bien reçu votre message:
60% du bon peuple tunisien avaient mandaté 217 députés en 2011 à l'ANC pour une établir une Constitution votée à l'unanimité des membres de cette ANC;
30% du bon peuple tunisien avaient dit OUI à la Constitution de KS lors d'un référendum pour établir sur la foulée une Assemblée de 161 députés élus par un Tunisien sur 10....
Nos partenaires en ont donc conclu que vous faîtes appel à eux pour respecter la volonté du peuple,qui est donc de rétablir l'avant-25 Juillet 2021....
"C'est bien cela,n'est-ce-pas? Comment,j'ai tout faux,mais alors soyez plus explicite Mr le MAE!"
HD
Futur nouveau zelm
a posté le 02-03-2023 à 07:02
Dans quelle galère il a été entraîné le pauvre.
Ce diplomate de carrière acculé à défendre l'indéfendable.
Il a oublié que la roue tourne et qu'il deviendra un zelm à tout jamais.
Dommage, il méritait une fin de carrière plus honorable
Goliadkine
Belle et Sébastien
a posté le 02-03-2023 à 01:22
Efficace et zélé ce cabot ! Saied doit se féliciter d'avoir eu l'inspiration de remplacer un avaleur de couleuvres par un chieur de fumier'?'
Heil Kais!
Momo
De quel peuple il parle
a posté le 02-03-2023 à 00:20
Avec 12% on ne peut pas parler de volonté du peuple. C'est une minorité qui veut s'accaparer le pouvoir de force. Encore un illuminé qui pète plus haut que son derrière.