alexametrics
mardi 04 octobre 2022
Heure de Tunis : 06:59
Dernières news
Ministère du Transport : les tarifs des taxis via les applications sont illégaux
12/07/2022 | 13:39
2 min
Ministère du Transport : les tarifs des taxis via les applications sont illégaux

 

Depuis quelques années, les Tunisiens voient proliférer plusieurs sociétés qui fournissent un service de transport via taxis, accessible sur une application mobile. Sauf que les prix affichés par ses nouveaux opérateurs sont souvent très élevés. Plusieurs citoyens se sont récemment plaints des prix exorbitants, mais aussi d’un phénomène devenu récurrent : la difficulté à trouver un chauffeur de taxi « régulier ». Un grand nombre de chauffeurs ont en effet rejoint les sociétés en question engrangeant de meilleurs profits que la tarification imposée par les autorités.

 

Pour en discuter, le directeur des transports terrestres au sein du ministère du Transport, Nizar Ben Mohamed est intervenu sur Mosaïque Fm, mardi 12 juillet 2022, où il a déclaré : « Notre rôle en tant que ministère est de réglementer le rapport qui existe entre les chauffeurs de taxis et les sociétés qui développent des applications pour le transport. Il y a aujourd’hui un tarif pour le transport via taxis qui est préfixés par le ministère depuis 2019. Tout chauffeur ou société qui ne respectent pas ce tarif sont hors la loi et s’exposent à une amende ».

 

Beaucoup de chauffeurs de taxis refusent de prendre des clients avec l’excuse qu’ils ne sont pas sur leur chemin. Sur ce point M. Ben Mohamed a expliqué que cette pratique est aussi illégale. « Il faut que le client à ce moment-là dénonce le chauffeur en relevant la plaque et en déposant plainte au ministère. Une enquête sera alors ouverte ».

Le responsable a aussi révélé que ces sociétés étrangères sont implantées en Tunisie depuis 2019 et qu’elles sont actives dans une trentaine de pays.

« Si les clients acceptent de payer les tarifs demandés par ces sociétés alors ils les incitent et les encouragent à afficher de tels prix », a finalement déclaré Nizar Ben Mohamed.

 

S.A

12/07/2022 | 13:39
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Boudourou
Il y en a du boulot...
a posté le 12-07-2022 à 19:57
Il est grand temps de profiter de la visite technique ou de provoquer des contrôles inopinés d'une sévérité exemplaire sur les taxis pour enlever immédiatement les licences à tous les véhicules sales, de plus de sept ans d'âge, aux compteurs trafiqués ou ne répondant pas aux exigences correspondant à l'usage d'un véhicule destiné à transporter le public.
De plus, il est insupportable de voir des taxis refuser ou passer outre un appel d'une personne âgée ou d'une personne avec des enfants en bas âge poireautant en plein soleil.
D'ailleurs, soit dit en passant, ou sont passés les policiers en ce moment ? on les voit pour ainsi dire plus.
A part les taxis qui font pratiquement ce qu'ils veulent et appliquent des tarifs à la tête du client, plus aucun policier pour arrêter les chauffards ou motards qui font rugir leurs moteurs et crisser les pneus en pleine nuit, probablement pleins comme des huîtres ou gavés de stupefiants.
Ne parlons pas des ivrognes qui hululent dans la nuit ou des "filles de bonne famille" (pour ne pas dire autre chose) qui se chamaillent en se tirant les cheveux en hurlant comme des lavandières...
Fehri
Pourquoi vous en prenez aux victimes?
a posté le à 23:22
Les taxis n'en peuvent plus, l'essence a triple, les mécaniciens sont chers et le peuple ne peut plus s'offrir même un taxi sale.
Justice justice
Arnaque au vu et au su des policiers
a posté le 12-07-2022 à 15:45
Allez devant l'aéroport et vous trouverez des chauffeurs de taxi qui demandent 30dt pour un trajet jusqu'à El menzah1 et cela devant les agents de police qui ne bronchent pas.
Tu refusent l'arnaque, ils refusent de te faire monter et cela toujours devant les agents de police. Très mauvaise image de la Tunisie pour les personnes qui débarquent de l'aéroport
SAM53
A VOUS DE JOUER
a posté le 12-07-2022 à 15:15
C'est aux agents du ministère des transports de se faire passer pour des clients et les prendre en flagrant délit que ce soit ces taxis bolt où ceux qui prennent les clients suivant leurs intérêts
Citoyen_H
2011, NAISSANCE DE L'ANARCHIE ET DU GRAND BANDITISME !!!!!!!!!!!!
a posté le 12-07-2022 à 14:39
Il est un peu tard pour chialer.
Prenez-en de la graine, les couillons, les crétins et les abrutis !!!

Mr le ministre, réactivez le bâton purificateur.
Il n'y a aucune autre alternative vis-à-vis de ces sauvages d'un autre temps.
Ne délivrez plus de licences de taxi, comme les corrompus de la troika l'avaient faits.
Rétablissez l'ordre et le prestige de l'état que les masskhine, les néte'nine gardiens d'étables et d'écuries avaient sali, avant qu'il ne soit trop tard !!!!!







Bbaya
C'est de votre devoir de contrôler et pas celle des clients qui doivent se déplacer au ministre transport pour déposer une plainte !
a posté le 12-07-2022 à 14:12
Vous avez des fonctionnaires qui ne font rien ils doivent aller en civile sur le champ arrêter des taxis et quand il vous dit que ce n'est pas sur son chemin vous le verbaliser sur place!

Un client si va au ministère il va même être autoriser à entrer ou ils vont le malmener entre falten et falten!

Fait votre travail