alexametrics
dimanche 29 mai 2022
Heure de Tunis : 06:03
Dernières news
L’UGTT dénonce l’opacité des négociations avec le FMI
04/01/2022 | 20:04
2 min
L’UGTT dénonce l’opacité des négociations avec le FMI

 

L’UGTT a dénoncé, dans un communiqué publié ce mardi 4 janvier 2022, « l'ambiguïté, le secret, l'opacité et l'absence de toute formule participative interne entourant les négociations avec le Fonds monétaire international ».

 

« Nous appelons à la transparence et au droit d'accès à l'information, à l'implication des organisations nationales et autres composantes de la société civile dans le déroulement de ces négociations d'une manière qui assure leur clarté, leur intégrité et la préservation des intérêts du peuple et du pays. Nous appelons à accélérer l'examen de l'expérience des négociations précédentes avant d'entamer un nouveau cycle et déclarons notre rejet de toute négociation à laquelle nous n'aurons pas contribué à fixer les objectifs, les programmes, les moyens et les résultats » a déclaré la centrale syndicale par voie de communiqué.

 

L’UGTT, a également salué l'accord signé le 1er janvier avec l’Utica, sur l’augmentation des salaires dans le secteur privé et appelé ses structures à se mobiliser afin d'en assurer le suivi.

 

Concernant la loi de Finance 2022, l’UGTT a dénoncé la méthode « unilatérale et improvisée » selon laquelle elle a été élaborée et approuvée, et considère qu’elle est incapable de répondre aux revendications sociales urgentes et aux défis économiques actuels, appelant dans ce sens à ce que des mesures spéciales soient mises en place pour combler ses lacunes.

 

La centrale syndicale a renouvelé son appel au gouvernement à mettre en œuvre les accords et engagements, dont la révision du salaire minimum, l'application des accords sectoriels conclus, notamment ceux inclus dans l'accord du 6 février 2021, l'ouverture des négociations sur l'augmentation des salaires des fonctionnaires du secteur public, la publication des arrêtés y afférents, et la fin de toutes les formes de travail précaire. Elle a ensuite condamné les abus exercés sur les Tunisiens à travers le monopole et la spéculation, en augmentant considérablement les prix et en vidant les marchés de certains produits de base. « Nous tenons le gouvernement pour responsable de ne pas avoir pris les décisions urgentes pour stopper la hausse des prix, empêcher les monopoles et sauver le pouvoir d'achat des citoyens » a ajouté l’UGTT.

 

La centrale syndicale est enfin revenue sur le dossier des déchets, liés à la décharge de Agareb notamment et des déchets italiens illégalement importés, dénonçant une politique laxiste et complice. « Nous tenons l'autorité pour responsable de la situation tendue dans certaines régions, en raison de la menace sanitaire qui pèse sur les habitants et de la confusion des politiques publiques dans le domaine de l'environnement et de la protection des océans et l'absence de visions et de stratégies nationales alternatives dans le domaine de l'environnement et du traitement des déchets » a-t-elle ajouté.

 

M.B.Z

 

04/01/2022 | 20:04
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Soussi
Taboubi
a posté le 05-01-2022 à 09:31
Le pays est au bord du ravin
Qu est ce que voulez savoir de plus
La Tunisie est devenue un pays mendiants apres 10 annees de la mauvaise gouvernance
UGTT vous avez aide a enfoncer le clou alors SVP laissez ce gouvernement par votre silence

Net
L'air du temps
a posté le 05-01-2022 à 07:51
Ils ont pris l'habitude d'être consulter sur des affaires qui ne les concernaient même pas, et ils n'ont pas encore compris qu'il y a eu comme un petit changement .
Ils ont causé assez de dégâts en s'invitant dans les affaires de l'état pour qu'on les laisse continuer
123
Droit et responsabilité
a posté le 04-01-2022 à 23:03
Comme toujours, l'UGTT exige un rôle lors de la prise des décision et n'assumera jamais une partie de la responsabilité.

Mon conseil à l'état:
faites comme si l'UGTT n'existait pas, ils n'ont jamais été une aide.