alexametrics
mardi 18 juin 2024
Heure de Tunis : 09:53
Dernières news
Les détails de l’arrestation de Saadia Mosbah
07/05/2024 | 20:31
2 min
Les détails de l’arrestation de Saadia Mosbah

 

Bassem Trifi, avocat et président de la Ligue tunisienne de défense des droits de l'Homme (LTDH), a indiqué, mardi 7 mai 2024, lors de son intervention sur les ondes d’Express Fm que Saadia Mosbah, présidente de l’association « Mnemty », a été placée en garde à vue pour une période de cinq jours pour instruction. Il a estimé que l'affaire visait à vérifier les financements reçus par l'association.

Bassem Trifi a indiqué qu'une perquisition a été effectuée hier soir au domicile de Saadia Mosbah ainsi qu'au siège de l'association, suite à quoi elle a été transférée au siège de la brigade de la garde à El Aouina, sur ordre du procureur de la République près le pôle économique et financier de Tunis.

Le président de la LTDH a souligné avoir reçu un appel de Saadia Mosbah le 1er mai concernant une campagne "raciste orchestrée" contre elle sur les réseaux sociaux, ajoutant qu’elle préparait une plainte à cet effet.

 

Bassem Trifi a condamné la campagne orchestrée contre les migrants subsahariens sur les réseaux sociaux, ainsi que les accusations portées contre les associations selon lesquelles, elles seraient en train de les aider à s’implanter en Tunisie.

Dans ce contexte, il a souligné que la Tunisie est un point de passage pour les migrants irréguliers vers l'espace européen, assurant qu’il existe une attaque populaire contre les subsahariens  et contre tous ceux qui défendent leurs droits humains.

 

Le président de la Ligue a appelé au traitement des migrants avec humanité, en évitant de les brutaliser ou de les maltraiter. Il a également appelé les autorités tunisiennes à clarifier la manière et le mode d'arrivée des Subsahariens sur le territoire tunisien, compte tenu de la protection des frontières terrestres algériennes et libyennes.



S.H


07/05/2024 | 20:31
2 min
Suivez-nous
Commentaires
SALIM
JE NE COMPRENS PAS POURQUOI IL N'EST PAS ENCORE POURSUIVI.
a posté le 07-05-2024 à 20:46
Au moins 3 affaires:

AFFAIRE N°1

Sa declaration du 27 février 2023 avec Malek Khaldi durant « La Matinale » sur CHEMS FM , et relayée par B.N , dans l'article de S.G ,publié le 27/02/2023 | 11:26 et dont le titre (TEXTO) :'Bassem Trifi : des juges subissent de grandes pressions de la part du pouvoir politique'

Bassem Trifi a indiqué (TEXTO de l'article de B.N) « Des juges d'instruction chargés de dossiers épineux, sensibles et liés à la politique ont affirmé à des avocats qu'ils subissaient de grandes pressions de la part du pouvoir politique.>>.

AFFAIRE N°2

Le communiqué conjoint signé par la ligue TRIFIENNE et autres 'associations' publié le 25 Fevrier 2023 ,et dont le titre TEXTO du site de la ligue:

'Communiqué conjoint: La Tunise ne sera pas fasciste comme le veut le Président de la République'

AFFAIRE N°3

'Bassem Trifi refuse d'être auditionné par la brigade nationale de lutte contre le terrorisme'
Article de B.N du 28/04/2023 | 08:23
.
riri
marre de ce pays de fou
a posté le à 22:17
mais vous vous soignez au moins!
Larme à l'oeil
Petite pensée...
a posté le à 15:15
...à tous nos mafieux fugitifs planqués à l'étranger et en Tunisie : vous aboyez, aboyez mais la caravane Saiedienne passe...vous n'avez pas fini de morfler pov' ratés !
roro
Pays de salauds
a posté le à 14:47
Ils se soignent avec des bonnes doses connerie et de haine.

Les tunisiens ont ce qu'ils méritent, bien fait pour leur geule.