alexametrics
jeudi 19 mai 2022
Heure de Tunis : 06:43
Dernières news
Les autorités tunisiennes n'ont pas l'intention de fermer les frontières
29/11/2021 | 15:31
1 min
Les autorités tunisiennes n'ont pas l'intention de fermer les frontières

 

Le membre de la Commission nationale de vaccination, Chokri Jeribi, a affirmé, lundi 29 novembre 2021, que les autorités tunisiennes n’avaient aucune intention de fermer les frontières pour le moment, en guise de réaction à l’apparition du variant Omnicron dans plusieurs pays européens, notamment.

Dans une déclaration à Diwan FM, il a rappelé les nouvelles mesures imposées aux voyageurs notamment la présentation d’un test PCR négatif et l’isolement dans les centres de confinement pour ceux qui n’ont pas achevé leur schéma vaccinal.

 

Plusieurs pays font, actuellement, preuve de vigilance avec l’apparition d’un nouveau variant du Coronavirus porteur de trente mutations. Il est apparu en Afrique du Sud alors que les cas de contaminations vont crescendo en Europe, notamment. Le Maroc a, d’ailleurs, décidé de suspendre à partir de ce soir tous les vols.

 

N.J.

 

29/11/2021 | 15:31
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Contributer
Il faut fermer provisoirement les frontières !
a posté le 29-11-2021 à 18:01
Il manque actuellement du recul pour que L'OMS évalue de façon précise le niveau de contagiosité du variant Omicron ainsi que l'efficacité des vaccins actuels pour le combattre. Cela dit Pfizer a pris le devant et travaille déjà sur un 3ème rappel intégrant ce mutant.

Il aurait été donc plus sage de fermer les frontières 2 semaines le temps que les spécialistes y voient plus clair et prendre par la suite les décisions adéquates. Car nous risquons malheureusement de subir de plein fouet les conséquences du relâchement constaté depuis des mois maintenant par nos concitoyens et le payer cash en vies humaines si nous laissons les choses telles qu'elles sont en ce moment.

Ainsi pour sauver des vies et éviter une nouvelle pression sur les hôpitaux il devient plus que nécessaire que les autorités sensibilisent davantage sur la reprise du protocole sanitaire (masque et distanciation), accélération du rythme de vaccination (notamment le 3ème rappel) et décider rapidement de la fermeture provisoire des frontières.
retraité
nos gouvernants sont plus intellige nts
a posté le 29-11-2021 à 16:49
nos gouvernants soient ils sont plus intelligents que ceux des autres pays européens et asiatiques et le Maroc qui ont fermé leurs frontières pour une période donnée ou bien ils veulent sacrifier la vie des tunisiens comme en 2020 et 2021 avec le gouvernement de Mechichi pour une poignée de devises au détriment de la vie des citoyens .
Microbio
L'OMS classe Omikron comme un variant d'Immunescape
a posté le 29-11-2021 à 15:37
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que le risque lié au nouvel variant Omikron du coronavirus est "très élevé". La probabilité d'une éventuelle propagation à l'échelle mondiale est élevée, a fait savoir l'OMS. Cette évaluation se base sur des mutations qui pourraient conférer un "potentiel d'immunisation" et éventuellement un avantage de transmission.

En fonction de ces caractéristiques, de futures vagues de Covid-19 pourraient avoir de graves conséquences. Le risque global lié à Omikron est considéré comme "très élevé". Omikron est un variant viral fortement divergent avec un nombre élevé de mutations. Certaines d'entre elles sont "préoccupantes" selon l'OMS.

L'Organisation mondiale de la santé a toutefois précisé une nouvelle fois qu'il existait encore des "incertitudes considérables" dans l'évaluation du nouvel variant. Ainsi, on ne sait pas encore si Omikron est plus facilement transmissible. Il reste également à déterminer dans quelle mesure les vaccins protègent contre les infections, la transmission, les maladies cliniques de différents degrés de gravité et la mort.
Blu
OMS big pharma même combat
a posté le à 17:38
La Tunisie à raison de ne pas fermer ses frontières, les conditions d'entrée sont suffisantes. Perso je me plierai en fin d'année à ma mise en quarantaine de 10 jours lors de mon retour en Tunisie, rien à faire de plus sinon les gestes barrières. Avec ce omicron on bousille l'Afrique du Sud. La franchise de ses dirigeants coûte cher au pays, vous pouvez être sûr que si un pays est confronté à l'avenir à un variant, il se taira.