alexametrics
mercredi 07 décembre 2022
Heure de Tunis : 05:20
Dernières news
Le président de la République cité quatorze fois dans le décret sur le CSM provisoire !
13/02/2022 | 15:48
1 min
Le président de la République cité quatorze fois dans le décret sur le CSM provisoire !

 

Le décret portant création du conseil supérieur provisoire de la magistrature est paru ce dimanche 13 février 2022, soulevant un grand débat parmi les observateurs de la scène nationale et ceux qui suivent de près le développement de la situation en Tunisie.

 

Une lecture du décret donne un aperçu de l’étendue des pouvoirs que s’est accordé le président de la République à ce niveau. « Le président de la République » a été cité quatorze fois tout au long du texte de ce décret. Rien que ce chiffre démontre la latitude que s’est accordée le chef de l’Etat pour contrôler l’autorité judiciaire, et principalement, le parcours professionnel des magistrats.

Un droit de regard du pouvoir exécutif sur la justice contre lequel des générations de magistrats se sont battus et qui s’était concrétisé par l’installation du Conseil supérieur de la magistrature, malgré ses lacunes.

 

Par simple décret, le chef de l’Etat a balayé toutes ces années de militantisme pour revenir vers une situation similaire à celle contestée avant la révolution de 2011.

 

S.H

13/02/2022 | 15:48
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Doremi
Provisoire
a posté le 14-02-2022 à 09:01
Ce conseil est provisoire. Quand les crimes d états et les attentats seront résolus et traites et que le peuple connaîtra le verite , on avisera qu il ne reste plus ds cette composition. Empêcher la justice de suivre son cours , et ce depuis la main mise de Bhiri, est une dictature sournoise dont aucun journaliste n a pas parlé ouvertement
Brini
10 en calcul
a posté le 14-02-2022 à 06:07
1 . La situation avant 2011 est nettement meilleure que celle post 2011.

2. Je vous attribue 10/10 en calcul pour avoir su dénombrer la citation de "Président de la République" dans le decret-loi

***
Tunisien
Celui qui reconnait ses tords est pardonné
a posté le 13-02-2022 à 21:53
La liberté obtenue par les porteurs de robes noires a abouti à quoi ? C'est comme quelqu'un qui, en prison, bataille pour être libéré et se retrouve, en fin de compte, en SDF... A t il réellement gagné au change...
Abidi
Pouvoir
a posté le 13-02-2022 à 21:16
Et cela vous gêne en quoi qu'il soit cité ou non, voudriez vous garder un csm que même Dieu ne peut le contrôler
MH
Plus rien ne l'arrête désormais
a posté le 13-02-2022 à 17:37
Sauf un coup d'état militaire ou un soulèvement populaire. C'était prévisible dès le lendemain du 25/07. Circulez, il n'y a rien à voir.
Bruno
La vérité
a posté le 13-02-2022 à 17:32
Il s'agit d'une instance provisoire donc pas de désinformation svp
Bbaya
Ne soit pas dupe! Ben ali a fait pareil avec le provisoire au debut puis hop 23 ans
a posté le à 22:53
Tt les dictateurs commence en douce puis ils finissent par le fer et prison
Monastir
Bravo Président
a posté le 13-02-2022 à 17:00
Soyez honnête, il a balayé 10 ans de gangrène et pourriture islamistes, il fallait bien en arrivé là, pour espérer une justice juste et non corrompue par certains politiques.
Continuez d'hurler au loup, si Kais ne l'avait pas fait nous aurions terminé pour le plus grand bonheur des islamistes et corrompus en Afghanistan..
D'ailleurs ces derniers hurlent tans par crainte d'être poursuivis et condamnés pour leurs innombrables crimes depuis 10 ans, le pouvoir leur n'échappent ils en deviennent encore plus fou que le fou.
KéssKais
Kais yè mâadhèbhom
a posté le 13-02-2022 à 16:10
Kais yè dèwlè,Kais yè Mâadhèbhom,Allah yonssor Sidnè!
Kais SVP,je fais le même rêve depuis un moment:
Vous voir sacré Empereur des Tunisiens,comme le fut Bokassa!
Ti énti rkébr,rkébt,oukéft fi sbôo el kabéla? Allez courage,tenez profitez du prochain anniversaire le 20 Mars pour nous faire une de ces cérémonies à Carthage,avec votre sacre en grand;
Votre nom était prédestiné : ech nouwè Kais Said ouè éllè Kasr Said?
Allah yonsor Sidnè!