alexametrics
vendredi 03 décembre 2021
Heure de Tunis : 17:39
Dernières news
Le PDG de la SNCFT révèle les causes de l’accident
08/10/2021 | 10:05
1 min
Le PDG de la SNCFT révèle les causes de l’accident

 

Le PDG de la SNCFT, Belgacem Tayaâ a assuré, ce vendredi 8 octobre 2021, lors de son passage sur les ondes de Jawhara FM que 33 blessés parmi les 36 enregistrés lors de la collission des deux trains survenue, hier, avaient quitté l’hôpital, précisant que leurs blessures étaient légères.

 

Par ailleurs, le responsable de la SNCFT a indiqué que l’enquête ouverte sur les causes de l’accident avait révélé que la collision revenait à une erreur humaine commise par le conducteur. Ce dernier avait commis un excès de vitesse et conduisait le train à 65 Km /h, alors que la vitesse maximale était fixée à 30 Km/h. « Le train a, donc, heurté le train des grandes lignes déjà en arrêt à la station ».

 

Le PDG de la SNCFT a ajouté que le conducteur avait été suspendu en attendant l’achèvement des procédures administratives et la détermination des responsabilités.

 

Notons qu’une collision entre deux trains à Mégrine a fait 36 blessés selon un bilan préliminaire, jeudi 7 octobre 2021.La Société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT) a précisé que la collision avait eu lieu à 19h20 entre un train de a banlieue sud et un autre des liaisons intérieures à longue distance arrivant de Gabes et stationné à Megrine-Riadh.

 

S.H

08/10/2021 | 10:05
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Alya
Et en attendant c est le pdg qui est demis
a posté le 08-10-2021 à 20:36
Un gouverneur puis un pdg etc... sont demis de leurs fonctions parce que tel ou tel a décidé de fonctionner à sa tête?
Eclairage
Alya
a posté le à 10:37
C'est ce qu'on appelle "assumer ses responsabilités" quand on est à la tête d'un établissement public (ou privé d'ailleurs!).
Il faut rendre compte et justifier les salaires et les avantages de sa mission et de son poste quand on est mandaté par l'Etat pour servir les citoyens.

Parole de scout !
retraité
c'est une erreur humaine ?
a posté le 08-10-2021 à 11:02
c'est une erreur humaine le chauffeur roule à une vitesse supérieure deux fois la vitesse permise mais ou est le contrôleur de la gare qui doit diriger le train entrant à la gare sur une libre en attendant que le train à l'arrêt soit dégagé avant les déplacements par trains sont plus surs que les déplacements par la route , une fois à la gare d'Ezahra une des portes des wagons n'est pas fermée automatiquement le chauffeur est descendu de son poste de commande pour la fermer manuellement la porte est fermée et le train a démarré tout seul il s'est arrêté à Borj Cedria malgré la coupure du courant électrique de toute la ligne , une autre fois le passage des voitures qui traverse la voie ferrée de Djebel jloud est ouvert la fermeture automatique du passage à niveau ne fonctionne pas et le gardien qui doit l'actionner manuellement n'est pas là les erreurs humaines de la SNCFT sont devenus fréquents depuis 2011 .
Noury
N'importe quoi
a posté le 08-10-2021 à 10:41
Comme si on pouvait faire de l'excès de vitesse sur les voies ferrées tunisiennes en piteux état, au pays où le train met 7 heures pour joindre Tunis à Gabès.... Ce crétin essaie juste de justifier l'incompétence et la corruption qui règnent à la SNCFT
CHDOULA
ENQUETE FACILE !
a posté le 08-10-2021 à 10:32
accident d'hélicoptère à Gabès , Le train percuté à l'arrêt venait de Gabès , Ghannouchi originaire de Gabès ! l'inspecteur Tahir conclut que c'est vraiment une coïncidence à moins que le conducteur du train soit originaire de Ghannouche et que les 36 blessés soit des amis proches de Mr Kais Saied . En attendant , il faut dire aux blessés inchallah Gabès ( je voulais dire labès , il y a tellement de Gabès ! hhhhh
Yes!
CHDOULA
a posté le à 10:44
Ah! Il y a au moins une personne qui suit et qui a tout compris : l'inspecteur Tahir !

Comme disait l'autre, je comprends vite mais il faut m'expliquer longtemps ...
Hahahahaha

HSE1994
Il ne risque rien
a posté le 08-10-2021 à 10:22
Le conducteur comme d'habitude sera défendu par le syndicat, réintégré et ne risquera absolument rien
d'avance je vous assure que le syndicat va le coller sur le dos du train qui roule trop vite !
Borhene
Non
a posté le à 15:14
Non. Le responsable est le train à l'arrêt. Ha, ha, ha. Quel dirigeants, on a !
Layla
Défaut de communocation
a posté le 08-10-2021 à 10:22
Le PDG de la SNCFT n'est pas apte d'abord pour parler de la gravité ou non de l'état des blessés ceci revient au porte parole du ministère de la santé, puis il n'a aucune empathie ni excuses aux blessés dû à cet incident et finalement il parle de la suspension de chauffeur de trains qui n'est aucun responsable de cette catastrophe qui n'est pas un cas isolé puisque l'état ferroviaire est lamentable dans notre pays et les responsables n'ont jamais assumés leurs responsabilités et s'assureront jamais car ils sont tous impliqués dans des magouilles d'abus de biens sociaux.