alexametrics
mercredi 29 mai 2024
Heure de Tunis : 15:37
Dernières news
Le ministère des Affaires étrangères convoque l’ambassadeur italien
04/06/2018 | 18:10
1 min
Le ministère des Affaires étrangères convoque l’ambassadeur italien

 

Le ministère des Affaires étrangères a rendu public un communiqué, ce lundi 4 juin 2018, affirmant que l’ambassadeur italien à Tunis a été convoqué pour lui faire part de l’étonnement de la Tunisie des déclarations du nouveau ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini.

Le responsable italien avait déclaré dimanche que : « La Tunisie, pays libre et démocratique, n’envoie pas des gens honnêtes. Mais dans la plupart des cas et d’une manière volontaire, d’anciens détenus ».

 

Le ministère des Affaires étrangères a considéré que ces déclarations ne reflètent pas le niveau de coopération entre les deux pays, notamment, en ce qui concerne le dossier de l’immigration et dénotent d’un manque de connaissance des différents mécanismes de coopération établis entre les services tunisiens et italiens pour la lutte contre ce phénomène.

Par ailleurs, le même communiqué réitère la détermination de la Tunisie à communiquer avec le nouveau gouvernement Italien afin de renforcer les relations d’amitiés et de coopération stratégique entre les deux pays.

 

A la suite de cette réunion, l’ambassadeur italien a contacté le ministère des Affaires étrangères indiquant que le ministre de l’Intérieur italien, Matteo Salvini l’a chargé de transmettre aux autorités tunisiennes que ses propos ont été sortis de leur contexte et qu’il est décidé à consolider la coopération avec la Tunisie dans les domaines de ses compétences.

 

S.H

04/06/2018 | 18:10
1 min
Suivez-nous

Commentaires (11)

Commenter

Carthage Libre
| 05-06-2018 15:53
L'autre jour, à Milan, attendant un vol vers Tunis, j'ai vu toute cette merde, pardonnez moi l'expression, qui se rendait à Tunis ; j'avais honte d'avoir le même passeport qu'eux. D'ailleurs, c'est pas juste une histoire de faciès, mais, comme on se comprend, c'est les mots, les gestes, les attitudes qui m'ont fait presque vômir. Il y'avait quelques éléments vraiment dignes des tunisiens...Mais 80% c'était de la merde, du caca ambulant, soit islamisés, soit genre "boumzioued" voyous, mal élevés, qui pètent plus haut que leur cul..Même à Tunis tu vois pas partout ce genre de ramassis/poubelle, et Dieu saiit s'il y'en a sur Tunis.

Je comprends la "réponse" molle du MAE Tunisiens ; ils savent ce qu'ils envoient en Italie et ailleurs. Rares sont les gens d'un haut niveau d'éducation. Moi je suis pour une immigration contrôlée. Le reste de la poubelle, n'a qu'à rester chez nous, et écouter les "conseils" d'Ennahdha qui les "encadrent", c'est notre sale destin.

Sémir
| 05-06-2018 11:26
C'est vrai qu'il suffit d'aller à Porte de la chapelle à Paris et Stalingrad ainsi que le quartier des Quatre Chemins pour voir que ces migrants tunisiens balades, griffes, bizarres sortent de prisons..

En plus , il suffit de voir comment ils sont habillés (jean dechires etc).

adel
| 05-06-2018 10:47
La Tunisie ne fait rien de volontaire. Tout est irréfléchi.

ali
| 05-06-2018 07:01
Cette théorie du complot ne fonctionne pas!Cette immigration illégale et anarchique fait que l'extrême droite gagne du terrain du Nord au sud,et elle est même au pouvoir dans trois pays.En plus se profile dans certains pays comme la France une guerre civile due à ce déferlement d'immigrés de tout part.

takilas
| 04-06-2018 22:35
Qu'est-ce vous attendez pour aller enseigner votre histoire de cirque (karakouz) à la Sorbonne.
Ah ! Non ! non ! Auprès de quelques malades occidentaux qui veulent imposer leur déformations pour des causes politiques,. De leur dire que les phéniciens et les romains n'y sont plus et qu'il n'y a eu que Okba Ibn Nafaa et Tarak ibn Zied et par la suite il y a eu les richissimes familles de bey en Tunisie et de dey en Algérie qui ont fait des jaloux en occidentaux par ce qui'ls ont ramené des fortunes colossales pour servir, entre autre développementse économiques de l'Afrique du nord, la thérapie pour éradiquer le choléra qui rongea le sud tunisien et qui risquait l'extermination des quelques habitants existants surtout que les arabes de kairouan allaient protéger la Tunisie par la mer méditerranée et ce par Sfax, Tunis, Sousse et autre Bizerte.
Cette histoire nous rappelle les improvisations mesquines contre Qods, quoique celle du maghreb est indiscutable.

Lekkteur
| 04-06-2018 21:30
Nous avons plus en commun avec les Italiens et les méditerranéens qu'avec les peuples asiatiques du moyen orient pool génétique commune culture commune le bassin méditerranéen commun route commerciale commune et histoire commune. Si les Italiens se méfient de nous c'est parce qu'on a rien à leur offrir que nos malfaiteurs et criminels que nous leur exportons et leur demandons de les accepter par la force sinon on les accuse de racisme. Nous sommes devenus fiers de notre médiocrité de notre ignorance et fiers de nos envahisseurs en sommes nous avons permis à quelques pays lointains de nous dicter nos origines, nos coutumes et notre identité avec l'aide de nos dirigeants et qu'est ce qu'on a gagné? Rien! Nous sommes devenus un peuple sans identité, sans terre, sans racines sans buts et sans conscience et même que certains veulent aller plus loin et falsifier nos origines prétendant que nos ancêtres sont venus du Yemen parce qu'il faut qu'on soit arabe malgré nous parce qu'ils ont peur de la différence et surtout peur d'être seuls et isolés ils utilisent nos enfants comme chair à canon à leur avantage et jamais le nôtre. C'est ce danger en face duquel nous devons se mettre debout et dire non! et la seule façon est de revendiquer notre identité Amazigh comme nos cousins Kabyles le font si bien est de retourner à nos sources et nos racines nord africaines; des gens fiers comme nous fûmes dans un passé proche attachés à nos terres ancestrales respectant la femme comme un être humain complet prenant sa part entière dans la société présente dans l'art, la musique, en économie et dans la sphère politique etc. Nous qui sommes à plus de 90% Amazigh nord africains (national geographic genome project) par peur avons-nous accepté d'être humiliés, avons accepté une identité qui n'est nullement la nôtre. Nous réussirons malgré l'humiliation et les menaces de nos détracteurs parce qu'au fond de nous-mêmes savons que le faux créé du faux.

HatemC
| 04-06-2018 19:49
Un signe qui ne trompe pas .. les migrants depuis 2011 n'ont pas été renvoyé chez eux ... ce qui renforce la thèse que l'Europe et la Tunisie organisent ces transferts de migrants par l'intermédiaire des BOAT PEOPLE ... l'organisation est délégué à des hommes de mains dit des "passeurs" ...
Les BOAT PEOPLE restent la solution pour légitimer cette migration ...

Parce que à l'ère du numérique et des satellites si tu pètes un coup tout le monde le sait et là des embarcations de fortunes passent sous les RADARS Vous y croyez à cette farce
Des embarcations malheureusement échouent mais combien passent ? S'il faut boucler la méditerranée c'est facile ... Faut pas prendre les gens pour des cons ... ce mouvement est voulu des 2 côtés ... Kallou le MAE a convoqué l'ambassadeur pour un Iftar .. TOZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ ... HC

takilas
| 04-06-2018 19:33
Et puis des qu'ils arrivent à destination, ils sont pris en charge par les pions traîtres se trouvant en Europe dont les mercenaires qui ont imposé le vagabond et malfrat néo-député Yasssine Ayari .
Ces clandestins seront orientés et conseillés par les membres de nahdha se trouvant surbplace, et en contrepartie ces clandestins et leurs familles doivent rendrele geste d'entraide de nahdha et ce en donnant leur voix électorale.
Donc, cest nahdha qui leur promet monts et merveilles et qui leur fournit tant l'argent necessaire que la reservation des barques, et lesquelles barques auront le chemin libre et les assistances des incursions rusées.
Pour son populisme nahdha est prêt à tout, même à vendre leurs âmes au diable, et leur seule préoccupation c'est d'avoir des partisans nimportz comment surtout par la duperie, l'arnaque et la menace ; pour eux cest une question de vie ou de mort celle de gouverner en Tunisie comme lors troika pendant quatre ans de 2011 à 2015 afin de vivre, comme jusqu'à présent, en nababs d'autant plus que cela demande beaucoup de dépenses pour garder le même rythme de vie.
Par ailleurs, les européens doivent savoir que les originaires de Tunis (les tunisois) vivent un calvaire beaucoup plus insupportable que celui vécu par les européens, puisque Tunis est devenue insupportable et invivable, et dont les répercussions de ce mal se sont propagées sur tous les aspects socio-économiques de la Tunisie qui a décliné par voiede conséquence d'une façon vertigineuse et que même la bonne volonté du gouvernement tunisien s'est avérée vaine vu ces multiples contrariétés et contradictions subies de la part de cette nahdha sans scrupules.

HatemC
| 04-06-2018 19:27
Exact ... l'exode a eu lieu en 1980 sous Carter qui a accepté le deal entre les 2 pays ... il a été critiqué quand les américains ont compris qu'il y avait des repris de justice au sein des migrants .. et Reagan a été aussi critiqué pour avoir avalisé le deal et régularisé la plupart des migrants ...
Il y a dans le lot des migrants Tunisiens des repris de justice .. il y a un accord entre la Tunisie et l'Italie voire même l'Europe pour autoriser cet exode ... cela permet à la Tunisie de soulager son économie moribonde et permet à l'Europe d'avoir une main d'?uvre jeune et maniable à souhait ...
Des entreprises comme Bouygues BTP sous traitent leur réalisation ...
Bouygues gagnent un appel d'offres pour 1 millions d'euros par exemple et sous traite le même travail pour 700 000 euros ... et souvent le sous traitant emploient des clandestins ... des migrants pour rentrer dans ses frais ...
Il y a une économie sous terraine qui profite de cette misère humaine ... cela tu le sais, je ne t'apprends rien ...HC

kameleon78
| 04-06-2018 19:00
Le ministre italien de l'intérieur (chef de la Ligua d'extrême-droite) me rappelle à l'époque où les autorités américaines (sous Regan) qui avaient critiqué Fidel Castro pour avoir vidé ses prisons et les envoyer émigrer aux Etats-Unis, on lui avait reproché la même chose. Il est vrai que nos clandestins qui traversent la méditerranée ne sortent pas des grandes écoles tunisiennes, c'est la racaille qui va voler, racketter, faire le trafic de drogue, donc Monsieur Salvini a bien raison.