alexametrics
mardi 05 juillet 2022
Heure de Tunis : 22:16
Dernières news
Le comité de défense de Belaïd dénonce le traitement de faveur de la justice envers Ghannouchi
05/02/2020 | 12:46
1 min
Le comité de défense de Belaïd dénonce le traitement de faveur de la justice envers Ghannouchi

 

Le comité de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi a organisé, ce mercredi 5 février 2020, une conférence de presse afin de présenter les derniers développements dans l’affaire des deux assassinats politiques.

Le comité de défense a rappelé qu’après six ans soit en 2019, la Cour de cassation lui a « rendu justice » concernant onze points qu’il avait relevés et qu’elle a réexaminé l’affaire en impliquant seize individus parmi les 26 qu’il avait présenté entre des nahdhaouis et des anciens sécuritaires.

 

Cependant, le comité a souligné que le ministère public a été « obligé d’ouvrir une enquête » et a fourni ses meilleurs efforts en vue de « protéger » le chef d’Ennahdha, Rached Ghannouchi de toute poursuite judiciaire où aucune accusation ne lui a été adressée malgré celle contre Taher Boubahri et Ridha Barouni qui lui sont proches.  

Le comité a, également, dénoncé le fait que le ministère public ait rejeté le caractère terroriste de l’affaire le considérant comme étant une affaire de droit commun.

 

B.L

05/02/2020 | 12:46
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Houcine
Une justice laborieuse.
a posté le 06-02-2020 à 11:51
N'était la ténacité du comité de soutien, ces affaires eussent été enterrées. Des magistrats fort empressés de requérir contre les uns, traînent en longueur ici, cédant aux procédures pour servir un clan.
Encore un élément qui conforte la thèse d'une magistrature inféodée et aux ordres.

mansour
La justice reste muette, depuis l'assassinat par des terroristes islamistes freres musulmans salafiste de Chokri Belaid et Mohamed Brahmi
a posté le 05-02-2020 à 19:38
qui fait piétiner l'enquête sur les commanditaires des assassinats politique et ni un juge ni le gouvernement islamiste des freres musulmans salafistes d'Ennahdha+Youssef Chahed+Tahya tounes+Nida Tounes Hafed Caid Essibsi
TABARKA
IL FAUT DES INVESTIGATEURS NATIONAUX ET UNE JUSTICE EUROPEENNE
a posté le 05-02-2020 à 15:48
Des politiques plus puissants que RCHID GHANNNOUCHI ont été contraints de répondre de leurs actes. Vu le contexte judiciaire régnant dans le pays et que le cordon ombilical n'est pas coupé avec l'état( les islamistes) il faut que des investigateurs courageux et audacieux prennent à bras le corps ce sujet comme l'a fait auparavant OLFA RIAHI au sujet de ABDESSLEM BOUCHLACA. Conjointement il faut impérativement faire interdire à ces responsables politiques de voyager. La cours Européenne des droits de l'homme de Strasbourg, La cours pénale internationale de la haie peuvent avec un dossier bien ficelé jouer le rôle de justicier.
Patriote
L'appareil secret est une question de vie ou de mort pour Ennahdha
a posté le 05-02-2020 à 14:33
C'est pour ça que la secte veut absolument et coûte que coûte avoir l'intérieur et la justice et ils s'en fichent complètement des autres ministères économiques et sociale...Ce sont les deux ministères non négociables pour eux. Ils traînent les dossiers des assassinats et de l'appareil secret qui est une question de survie pour eux.
A4
Aux juges impuissants et corrompus
a posté le 05-02-2020 à 14:29
LEVE-TOI !
Ecrit par A4 - Tunis, le 04 Février 2017

Lève-toi l'ami
Et fais comme moi
Je n'ai point dormi
Depuis bien des mois

Lève-toi, allez
Je te tends la main
J'ai les doigts gelés
J'ai le coeur chagrin

Allez, prends ma main
Tout seul je n'ai pu
Vaincre assassins
Et juges corrompus

Viens, ouvre tes yeux
Et serre fort ma main
Nous saurons à deux
Trouver l'assassin

L'assassin se cache
Derrière sa moustache
Ses lunettes de myope
Et son regard de taupe

L'assassin s'inquiète
En baissant la tête
Ni tranquille ni fier
Il vit un enfer

Il nous guette, le lâche
Mais il faut qu'il sache
Que tourne le vent
D'arrière au devant

Que même bien caché
Dans son vieux bûcher
Il n'évitera guère
La prise par derrière !

Justinia
Droit commun et justice.
a posté le 05-02-2020 à 14:00
Le comité de défense de Belaïd et brahmi n'est pas au bout de ses peines car E.FF "ne veut pas de favoritisme" concernant les ministères de la justice et de l'intérieur.Encore un qui baisse la culotte...
Droit commun?donc pas justiciable?
Abir
Tant qu'il est au pouvoir
a posté le 05-02-2020 à 13:23
Tant qu'il est au pouvoir je vous dis à l'année prochaine, le vieux diable assassin va bientôt mourir et il n'a pas eu ce qu'il mérite grâce aux politiciens et juges traitres et vendus et qu'ils tiennent encore à lui