alexametrics
lundi 15 août 2022
Heure de Tunis : 02:19
Dernières news
Appareil secret - Les révélations du documentaire d’Al Arabiya
27/09/2019 | 22:23
2 min
Appareil secret - Les révélations du documentaire d’Al Arabiya

 

La chaîne Al Arabiya a diffusé, en ce soir du vendredi 27 septembre 2019, la première partie du documentaire, « Chambres noires » qui jette la lumière sur l’affaire de l’appareil secret du mouvement Ennahdha et son lien avec les assassinats politiques.

Etayé par les déclarations et documents de preuves présentés par les avocats du comité de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, le documentaire rappelle le rôle joué par Mustapha Khedher et les missions d’espionnage qui lui ont été confiées, ainsi que les documents qui ont été saisis chez lui.

 

Les documents montrent, également, la relation étroite entre Mustapha Khedher et Ridha Barouni, dirigeant au sein du mouvement Ennahdha. Imen Gzara, membre du comité de défense a indiqué qu’il y avait plusieurs contradictions dans les aveux de Mustapha Khedher. « Mustapha Khedher a affirmé qu’il a reçu les équipements d’espionnage au siège du mouvement Ennahdha. Par la suite, il s’est rétracté, et il a indiqué qu’il les a reçus dans un café qui se trouve devant le siège », a-t-elle dit.

 

D’autre part, des documents ont été affichés, démontrant que ce même Mustapha Khedher avait des relations et détenait des informations concernant les assassins de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, et qu’il détenait même des informations concernant la localisation du terroriste Abou Iyadh, activement, recherché par la police. Outre son implication dans d’autres affaires d’espionnages concernant les Frères musulmans en Egypte et une autre affaire de kidnapping en Italie.

Ahmed Ouerghmi, ancien membre du mouvement islamique et résident en France a affirmé dans son témoignage que le mouvement islamiste cherchait à occuper des postes sécuritaires et militaires.

 

Ainsi les membres du comité de défense affirment, documents à l’appui, que l’appareil secret d’Ennahdha constitue « une sécurité parallèle basée sur le noyautage du ministère de l’Intérieur et de l’appareil judiciaire ». Ridha Radaoui a a indiqué que « Rached Ghannouchi se trouve à la tête de cette organisation secrète, il est épaulé par l’un de ses gendres, Abdelaziz Doghesni. On retrouve par la suite Ridha Barouni puis Mustapha Khedher ».

 

 

 

 

 

S.H

27/09/2019 | 22:23
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous

Commentaires (15)

Commenter

Le Baron
| 28-09-2019 22:43
Oui Gg vous avez rizon et je courois que cette fois-ci Nahda est dans de trés mauvais draps.
Mouzal alias The Mirror et bcp d'alias.
beauuuuucoups !!!

mansour
| 28-09-2019 21:09
sur le projet fasciste des islamistes freres musulmans salafistes et l'organisation secrete d'Ennahdha

Lekkteur
| 28-09-2019 20:24
Le très Honorable Prophète Muhammad lui même a ordonné l'exécution de ses opposants même s'ils se réfugiaient à la Kaaba. Le Prince Saoudien, Les Frères Musulmans ainsi que les Califes et les Sultans ne font que continuer une vielle tradition. La Sunnah.

Imaginez si quelqu'un décidait de faire un court métrage sur cet incident historique, quelle sera la réaction des musulmans ?

Bien à vous

Abdelkader
| 28-09-2019 15:17
Ya h'mar , c'est à cause d'abrutis de ton espèce , que les saoudiens , qataris , émiratis et d'autres viennent jouer leur parties de géopolitique dans notre pays par médias interposés !
Au lieu de venir donner des leçons de patriotisme à Sidek , lave ton linge sale chez toi , sans permettre à des intérêts étrangers de manipuler la vacuité qui te tient lieu de cerveau !

Forza
| 28-09-2019 14:55
C'est pour quand?

Carthage Libre
| 28-09-2019 14:08
Tu sais quoi ; pour nous, les patriotes tunisiens (tu es qatari toi), l'Arabie Saoudite, Qatar, Emirats c'est BLANC BONNET, bonnet blanc ; c'est des wahhabites, des frères de l'extrémisme wahabite, sauf un peu pour Dubai, que j'ai visité.

Pour nous, vous etes TOUS un panier de crabes puant l'islamisme ; Arabie Saoudite+qatar+Iran c'est la même chose pour nous : extremistes islamistes.

Tu veux noyer le poisson dans l'eau? On t'a dit que le documentaire produit en Tunisie a été refusé par les télés tunisiennes! Tu piges pas? Lave toi les oreilles avec de l'acide, ou plutôt fait une implantation du cerveau : vous êtes 400.000 TRAITRES A LA TUNISIE dans ce pays.

Carthage Libre
| 28-09-2019 13:58
On savait cela depuis que j'ai vu de mes yeux un camp d'entrainement pour terroristes entre Ain Drahem et Béni Mtir, dans la forêt, protégé par la police sous ordre nahdhaouiste ; les locaux le savaient, mais se taisaient par peur!

Je vous l'ai dit à l'époque! Business News m'a censuré, mais j'ai réécrit ce que j'ai vu après le meurtre de Chokri Belaid, et BN m'a publié.

On le savait. mais là c'est TRES grave ; des innocents ont été tués. Le secteur économique et l'image de la Tunisie ont pris un grand coup, jusqu'à aujourd'hui.

Je comprends maintenant pourquoi les juges affiliés à Ennahdha ne veulent pas juger les meurtres du Bardo.

Cette fois ci, mes amis, les chancelleries étrangères, concernées par les leurtres de leurs concitoyens, ne vont pas se taire. Et ça sera la HONTE devant le monde entier ; le chef du Gouvernement en place en tunisie, Youssef Chahed, n'a pas bougé le petit doigt...Et il veut être président celui là! Pour protéger ses intérêts, lui et son parti, pas nous protéger nous contre Ennahdha. TRES GRAVE.

Carthage Libre
| 28-09-2019 13:30
Sachez le BIEN : si vous mettez dans l'urne un logo blanc et bleu, "souriez", vous venez de voter pour une Organisation Terroriste.

A ce moment précis, vous devenez "supporters officiels du Terrorisme en Tunisie" ; j'espère que la nuit, vous dormirez pas en paix, TRAITRES.

Abdelkader
| 28-09-2019 13:17
Après le décés de BCE , le Royaume qui nous veut du bien , vient semer la zizanie , juste avant le deuxième tour de l'élection présidentielle et le début des législatives .
Du vivant de BCE , les saoudiens ne se seraient pas immiscés dans nos affaires d'une manière aussi voyante et l'épisode de la journaliste licenciée pour avoir annoncé à tort son décés , prouve qu'ils n'auraient pas franchis le rubicon .
Malheureusement , l'affaiblissement de l'état après les déclarations du ministre de la défense , conjuguées à l'absence d'un président élu , offre une opportunité à MBS , de peser sur les élections sans coup férir !

Carthage Libre
| 28-09-2019 13:10
On vous l'a dit, redit, 1000 fois redit, mais non! Toujours à défendre cette très dangereuse et toxique organisation pour les êtres humains, l'économie, la sécurité de tous les tunisiens!

Vous l'appelez "parti politique?". Moi je l'appelle "Organisation Terroriste", tout comme ses autres amis du FIS/GIA en Algérie, ou les Talibans/Al qaida en Afghanistan ; un "mouvement" basé sur l'islamisme ne peut JAMAIS être un mouvement politique, car la politique de "polis" en grec, veut dire un mouvement noble, qui défend les citoyens et l'intérêt du pays, non à la recherche de déstabilisation, meurtres et sabotages d'un pays....Ce que fait EXACTEMENT Ennahdha depuis 2011...Que dis je! Depuis 1981!

maintenant, pour continuez à vivre "librement" sans AUCUN compte à rendre, ils vont nommer leur nouveau Tartour, Kaies Said ; ces dossiers ne seront jamais jugé avec lui, saied la "Chambre d'enregistrement" des décisions islamistes, comme l'était Marzouki.