alexametrics
mardi 16 avril 2024
Heure de Tunis : 11:20
Sur les réseaux
L’autre biographie de Fethi Zouhair Nouri
15/02/2024 | 21:31
3 min
L’autre biographie de Fethi Zouhair Nouri

 

Tous les regards sont braqués sur le nouveau gouverneur de la Banque centrale (BCT), Fethi Nouri, désigné, ce jeudi 15 février 2024, par le président de la République, Kaïs Saïed.

Ces dernières années, Fethi Nouri affichait ouvertement ses positions sur les réseaux sociaux, et s’exprimait dans les webinaires, comme celui tenu en février 2022, portant sur « Tunisie-FMI, entre leçons du passé et perspectives d’avenir…

 

Dans une déclaration accordée à Shems Fm en date du 25 février 2022, il avait indiqué : « Les États ne peuvent être dirigés avec les discours populistes, mais avec le contrôle des prix mondiaux et le côté économique ».

Présent le 1er juin 2023 sur le plateau de Midi Show, Fethi Nouri s’était exprimé sur la nécessité du recours au FMI, estimant que l’économie ne peut être dirigée par le populisme. Il a affirmé qu’en refusant le recours au FMI, il était nécessaire de présenter une alternative, d’autant plus que la Tunisie ne pouvait sortir sur les marchés internationaux sans un accord avec le FMI.

Il s’était, également, opposé au financement du budget de l’État par la BCT, considérant que cette mesure ne permettrait pas la production et la création de richesse, et ne contribuerait qu’à la hausse de l’inflation.

 

 

L’économiste avait plusieurs publications sur sa page Facebook, notamment, concernant, les élections, la situation économique ou les personnalités importantes du pays.

 

Dans un statut publié sur page Facebook, le 13 décembre 2023, il a indiqué: "8% est le niveau du taux directeur de la BCT. Je comprends le soucis de gouverneur mais j'aurais souhaité une petite baisse de 25 point. La désinflation est en route cher Marouane mais peut petre c'est un peu tôt. Vous savez chers lecteurs, en langage économique tout ce qui est mauvais pour la croissance est bon pour la baisse des taux. Et tout ce qui est bon pour la baisse des taux est bon pour la liquidité et dieu sait notre besoin en liquidité dans ce pays".

 

 

 

Le 24 décembre 2023, Fethi Nouri a commenté le taux de participation aux élections législatives en indiquant, « Des taux de participation faibles valent mieux que des taux élevés et falsifiés auxquels nous sommes habitués depuis l’indépendance. Le Tunisien n’a pas une culture ancrée des élections. Il ne fait pas confiance aux politiciens. C’est ainsi qu’il a été élevé et vécu, qu’attendions-nous ? Laissons les plateaux travailler sur la mentalité du Tunisien et les élections ou encore les taux de participation.

 

Le nouveau gouverneur de la BCT a déjà indiqué le 29 décembre 2023, « la personnalité nationale qui mérite ce titre cette année, à mon avis, c’est la ministre des Finances Sihem Nemsia qui gère l’économie et les finances avec des moyens limités. Elle travaille en silence et avec beaucoup de courage ». 

 

S.H

 

15/02/2024 | 21:31
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Mansour Lahyani
No comment !
a posté le 16-02-2024 à 11:18
Vaut mieux, non ?
airoud123
@chelbi
a posté le 16-02-2024 à 10:02
bien vu
Guide de tourisme
Entre temps...
a posté le 16-02-2024 à 09:40
...il y'a un refrain cher à la nommée opposition et à certains critiques qu'on n'entend ni ne lit plus: y'aura t il les salaires ce mois ci ?
Allez, la caravane continue son chemin...
Chelbi
Retour sur la farine
a posté le 15-02-2024 à 22:44
En faisant l'ordre chronologique de ses interventions et commentaires, on voit clairement comment il a glissé doucement dans le camp des (sarcasme ici) « patriotes et intègres » . Il y a ceux qui investissent dans leur intégrité et ne trahissent jamais leurs principes. Et il y a ceux qui investissent dans la « farine » comme ce monsieur. Il vient juste d'avoir un « retour sur la farine ».
Voyez le calibre du monde qui fait rouler ce régime. 9allo la roujou3 ila waraa. Looool!