alexametrics
lundi 28 novembre 2022
Heure de Tunis : 22:33
Dernières news
La mairesse de Tabarka dénonce une affaire fomentée par les contrebandiers pour l’écarter
09/08/2022 | 19:24
1 min
La mairesse de Tabarka dénonce une affaire fomentée par les contrebandiers pour l’écarter

 

La mairesse de Tabarka, Amel Aloui, incarcérée au Sers, suite un mandat de dépôt émis aujourd’hui, mardi 9 août 2022, par le juge d’instruction près le Tribunal de première instance de Jendouba, avait publié dans la matinée un post sur les réseaux sociaux où elle affirme être la cible d’un complot.

 

Amel Aloui a expliqué que « comme toute personne qui combat la corruption et qui est irréprochable, on fomente des affaires contre elle ». « Les corrompus se baladent dans le pays sans être inquiétés, mais quand on est maire, qu’on fait l’effort de trouver des solutions pour protéger les habitants et contrôler le chaos, on nous lance de graves accusations pour avoir donné des parasols aux citoyens les plus pauvres et tout le monde nie après malgré l’existence d’un accord » a ajouté l’accusée.

 

« Je sais que ces accusations ont pour but de nous effrayer et de nous pousser à démissionner, la dernière campagne contre les contrebandiers a commencé à porter ses fruits et par conséquent, nous devons être écartés. Je ne regrette rien et je n’ai pas honte au contraire, cela prouve que le chemin emprunté est le bon, difficile mais le bon » a-t-elle conclu.

 

 

M.B.Z

09/08/2022 | 19:24
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Abidi
Mafieux
a posté le 10-08-2022 à 09:24
Oui malheureusement c'est l'amère vérité que l'on vit, a chaque fois que l'on essaie de combattre la corruption les dénonciateurs se trouvent à la place des coupables et puis cette affaire de parassols fait rire et le plus important c'est qu'on connait les vrais corrompus et leur jours viendra
observator
Pendant ce temps
a posté le 10-08-2022 à 09:13
Les grands bonnets de la mafia font la loi dans le pays.
KéssKais
SVP...
a posté le 10-08-2022 à 09:11
Bonjour chère Mairesse,pouvez-vous nous donner les coordonnées de ces contrebandiers,il y a quelqu'un qui occupe une place régalienne et qui nous fait vraiment ch.... depuis un moment.
GZ
L'enfermement en question
a posté le 10-08-2022 à 03:31
Au stade de l'enquête, la liberté est la règle, l'enfermement l'exception. Sans préjuger du fond de cette affaire, la justice de ce pays a un penchant mortifère vers l'enfermement. Sorte de tropisme effarant sans tenir le moins du monde de la pertinence et gravité de la décision, ses conséquences et traumatismes générés chez les justiciables.
La mesure privative de liberté se justifie par le risque de non représentation au cas où l'enquête aboutit à un procès et par le risque d'éventuelles pressions sur les témoins quand il y en a.
Y avait-il un risque que l'édile se volatilise ? J'ai un doute.
Maher Gassa
Corruption... en avant toute...
a posté le 09-08-2022 à 23:49
On verra si la justice sera capable de trouver la vérité et démasquer les comploteurs. Il est difficile pour une mairesse de participer à une affaire louche.