alexametrics
lundi 04 mars 2024
Heure de Tunis : 22:35
Dernières news
Kamel Jendoubi : on n’est plus dans une démocratie, l'Isie a été défigurée !
21/11/2022 | 13:45
2 min
Kamel Jendoubi : on n’est plus dans une démocratie, l'Isie a été défigurée !

 

L’ancien président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) et président du groupe d’experts des Nations-Unies sur la guerre au Yémen, Kamel Jendoubi, a vivement critiqué lundi 21 novembre 2022, l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie), le pouvoir en place et le contexte actuel que vit la Tunisie. Pour lui, on a porté atteinte au processus démocratique en s’attaquant à l’Isie.

 

M. Jendoubi a ainsi estimé, au micro de Shems Fm, qu’on a porté atteinte à l’Isie, que l’instance a été défigurée, son nom est demeuré le même, mais pas son essence.

Et de noter que « la Commission de Venise lorsqu’elle a donné son avis sur l’Isie, elle a indiqué que le décret n’est pas adéquat ni avec la Constitution, ni avec les engagements internationaux ».

 

 

Kamel Jendoubi a également martelé : « Pour moi, le processus électoral n’est pas intervenu dans un contexte démocratique !

Les processus électoraux, lors de la dernière décennie qui s’est écoulée malgré leurs lacunes, sont intervenus dans un contexte de volonté de renforcer le processus démocratique, c’est-à-dire qu’il y avait des élections, des instances, des autorités, un équilibre des pouvoirs, des Tunisiens qui votent en toute liberté, qui disposent d’une liberté d’opinion, d’expression, ainsi que d’une liberté de s’organiser. Or, l’actuel contexte est loin de cela.

Le décret 54 est comme une épée de Damoclès sur la tête de tous ce qui est considéré comme étant diffamation, insulte et autre ».

Autre chose importante, il estime que les tribunaux militaires ne doivent pas poursuivre des civils.

 

Kamel Jendoubi pense que « le contexte actuel n’est pas démocratique » : il s’agit, selon lui, « d’un système autocratique, instauré depuis le 25 juillet 2021, et où le pouvoir a été subtilisé des Tunisiens au nom du peuple ».

 

I.N

21/11/2022 | 13:45
2 min
Suivez-nous
Commentaires
M.SA
conflit
a posté le 22-11-2022 à 10:55
vous comprenez que vous êtes a l'ONU en représentant ou parce que vous étiez propulsé par la Tunisie dans l'un de ces organismes?

tu comprends que tu es train de te nourrir sur le dos de l'Etat tunisien?
tu comprends que tu dois allégeance, fidélité et respect à ce pays qui a contribué à te mettre dans cet organisme?

Si tu n'es pas content de la situation de la Tunisie, démissionnes et viens te lamenter en Tunisie et donner nous des leçons de démocratie.

Merci
fares
Difficile de gouverner la Tunisie
a posté le 22-11-2022 à 09:51
Kamel Jendoubi a perdu sa crédibilité vis à vis des tunisiens, un magouilleur et menteur de premier plan, un traître qui a trahi son pays en fermant les yeux sur les dépassements observés pendant les premières élections de la Tunisie. Il a joué son jeu avec les islamistes, il a reçu son paquet et parti vivre à l'étranger. Je me demande pourquoi ce mec n'a pas été appelé pour son jugement. Aujourd'hui, il parle de la démocratie, de quelle démocratie parle-t-il ? de la foutesse, de l'hypocrisie, de l'opportunisme, du mensonge et du vol. Laissez cette démocratie aux pays occidentaux (USA et Europe) où la guerre civile frôle la réalité. Notre pays est difficilement gouvernable par la démocratie et la liberté, notre pays est gangrené par la corruption, le vol, le mensonge, l'escroquerie à tous les niveaux (secteurs public et privés) y compris la justice, l'enseignement, la santé, les médias, les syndicats....Il faut gouverner ce pays avec une main de fer, une main propre et avoir le courage de nettoyer d'une façon exhaustive tout ce qui ne va pas. L'oeuvre de KS est pratiquement difficile car un homme seul ne pourra pas faire l'affaire, il faut que chaque citoyen participe honnêtement à la construction du pays avec ardeur et sincérité. Ne parlez pas de démocratie car le peuple tunisien n'est pas encore mur pour l'appliquer, une dictature raisonnée, propre et sincère assurant l'égalité et la justice pourrait avoir des retombés positives sur une longue période si non il est difficile de s'en sortir de ce tunnel noir.
Tunisie libre
Encore un bon à rien
a posté le 21-11-2022 à 22:17
Ce type a profité de la révolution des pauvres pour s'enrichir et se barrer tranquillement en France .
Zéro crédibilité pour ces tocards.
Un citoyen
Vous êtes le premier responsable de cette mascarade
a posté le 21-11-2022 à 22:00
Vous qui avez cautionné le parachutage des membres de la secte et qu'on a jamais entendu pendant ces 10 ans de destruction du pays sans compter les fraudes des dernières élections de cet ISIE de la honte que vous avez préféré ignorer !
Gardez donc vos sermons et vos beaux principes et allez vous faire oublier vous n'êtes plus crédible
Le mandat
de l'équipe de l'ISIE...
a posté le 21-11-2022 à 20:24
Tout le monde sait que le mandat légal de l'équipe actuelle de l'ISIE a déjà expiré depuis plusieurs mois! Ceci dit, à quand la désignation d'une nouvelle équipe où faut il alors attendre le nouveau parlement, après le 17 décembre ?
Donnez lui
un poste important...
a posté le 21-11-2022 à 18:20
Donnez lui un important poste de responsabilité, il changera d'avis! C'est typique...!!!
Mansour Lahyani
L'ISIE ? Il faut bien rendre un involotaire hommage à un (in)certain Kaisollah !
a posté le 21-11-2022 à 17:32
Si on veut être tant soit peu objectif, on ne peut que reconnaître qu'il a eu un sens prémonitoire, lorqu'il s'est fendu de cet inoubliable jeu de mots : "l'ISIE n'est ni supérieure ni indépendante !" Aussi bien, il fourbissait déjà ses armes : quelques mois, ou semaines, plus tard, il lui tordait définitivement le cou !! Mais ça ne compte pas pour faire bréveter son jeu de mots : nul n'est admis à se faire justice soi-même !!!
Ali.
Jendoubi.
a posté le 21-11-2022 à 16:35
Le premier à avoir decredibilise'cette instance c'est bien vs. Les résultats de la première consultation vs ont été dictés par ceux qui vs ont parachute' à la tête de l'isie. Inutile de les nommer ils sont connus. La main de l'étranger dans ce scrutin était criarde. Coûte que coûte on voulait voir les islamistes au pouvoir,comme en '?gypte d'ailleurs quand on a fait sortir des urnes un "frere" vainqueur,alors que le général chafic etait choisi par la majorité des électeurs. Vs vs plaignez de l'état de l'isie alors que vs êtes son premier fossoyeur. Vs devez vs excuser auprès des Tunisiens que vs avez trahis au lieu de vs lamenter sur le sort de cette instance.
Chokri
Mr je suis le meilleur !!!!!
a posté le 21-11-2022 à 15:36
Il ne disait pas cela de "son" ISIE, celle qui a intronisé les Frères au sommet de l'état- Depuis qu'on ne fait plus appel a ses services (il a déjà accompli sa mission en plus il en sait un peut trop !!!) il ne cesse de critiquer l'ISIE et ceux qui la gère et la dirige et comme par hasard tjr a la veille des échéances électorales des fois qu'on pense a lui - Pauvre larbin
Mansour Lahyani
Réponse, succinte, à Chokri
a posté le à 17:36
Larbin toi-même : Kamel Jendoubi plâne bien trop haut pour toi !!!
Chokri
Larbin 2
a posté le à 19:47
Espèce de rigolo, vous êtes un des rares à défendre un gars qui a trahi la confiance de ceux qui ont cru en lui (j'en faisais partie !!!) et qui a vendu son âme au ....Frère ! quand on s'occupe des basses besognes, on est un larbin et quand on défend un larbin on ne doit, certainement pas, valoir mieux que lui !!!!
Un citoyen
+10000
a posté le à 22:05
Excellente réponse à ces mouches vertes de la secte qui pullulent dans ce site '?'.
veritas
il n'a pas honte '?'
a posté le 21-11-2022 à 15:20
Tout le monde quand il été à la tête de l'isie il l'a répondu à tout les caprices des criminels islamistes et de leur sponsors dans le but d'avoir un ministère après les élections de 2011 jendoubi a été jeter comme un torchon par Ennahba et a été menacé de poursuites judiciaires s'il met aux grands jours les manigances et les manipulations opérées lors des législatives de 2011 '?'les résultats ont mis une semaine pour être annoncée durant tout ce temps les résultats ont été trafiquées pour qu'ils à la faveur des criminels islamistes avec la complicité de jendoubi '?'les élections de 2014 avec le bouffon ont subis le même sort '?'il n'y a jamais eu des élections propres et il n'y aura jamais des élections dignes de ce nom même dans les pays occidentaux les élections sont entachées de fraudes mais avec un degré moindre qu'en tunisie ou en Afrique .
Naim
L'incompatibilité de la démocratie et les khwamjias.
a posté le 21-11-2022 à 15:06
La démocratie, vous l'avez eu du temps des khwamjias paraît-il. Qu'en avez-vous fait d'autre sinon détruire les socles économiques et sociaux du pays? Il est temps pour une main de fer pour mettre de l'ordre dans tout ce bazar. Kaïs Saïed en a la l'opportunité étant donné qu'il a été élu démocratiquement par une majorité de tunisiens et qui le soutiennent toujours. Il est temps M. Le President de se mettre à l'?uvre. Et les patriotes seront toujours derrière vous.
MH
Bonjour @Naim
a posté le à 17:49
Je suis désolé de vous contrarier, la démocratie tunisienne s'est épanouie à l'époque des islamistes que vous le vouliez ou non et l'Histoire en fera état. Je dirais même plus, les islamistes ont été les garants de cette démocratie. Ils sont partis, et la démocratie avec, tout comme en Egypte. Quant à Kaies Saeid, il a été élu démocratiquement, mais à l'époque où la Tunisie était démocratique, ou islamiste si vous voulez. Il ne sera plus élu démocratiquement, plus jamais. Cela ne l'empêchera pas d'être président à vie. L'histoire nous le dira.
The Mirror
Kamel Jendoubi: vive la démocratie d'Ennahdha, vive L'Isie d'Ennahdha
a posté le 21-11-2022 à 14:45
Kamel Jendoubi est de ceux qui ont été engraissés par Ennahdha. Il est tout à fait normal que le lâche qu'il est, regrette aujourd'hui la disparition d'Ennahdha et surtout le pognon d'Ennahdha.
Abir
Défigurée vous dites !
a posté le 21-11-2022 à 14:37
Et malgré, la justice à peur de ks pour mettre cette isie dans sa vraie forme! La justice aussi est défigurée par ks ! Se taire devant ces défiguration, c'est une trahison contre le pays