alexametrics
dimanche 28 novembre 2021
Heure de Tunis : 15:02
Dernières news
Kaïs Saïed : Une personne appartenant à un parti politique a spolié les biens de l'Etat !
25/10/2021 | 16:53
2 min
Kaïs Saïed : Une personne appartenant à un parti politique a spolié les biens de l'Etat !

 

Le président de la République, Kaïs Saïed a reçu, lundi 25 octobre 2021, le ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Mohamed Rekik pour discuter d'une affaire de corruption impliquant une personne appartenant à un parti politique. 

 

S’adressant au ministre, le président de la République lui a affirmé qu’il avait déjà discuté avec le ministre de l’Intérieur à propos des biens de l’Etat : « Les biens de l’Etat appartiennent à l'État et ne peuvent être cédés aux voleurs. Je détiens le dossier d’une affaire relative à la spoliation des biens de l’Etat, mais je ne pense pas qu’il s’agit d’une seule affaire, mais d’une dizaine. La personne concernée a plusieurs affaires, pour des pots-de-vin, la mainmise sur plusieurs marchés de plusieurs gouvernorats, notamment, Béja, Manouba, Bizerte, ainsi que des affaires de chèques sans provisions. Cette personne a pu exploiter un terrain en vertu d’un contrat datant du 30 juin 2020. Ce terrain d’une superficie de 147 ha lui a été cédé à 27 mille dinars par an ».

Le président de la République a ajouté que la personne en question avait réussi à obtenir ce contrat, en versant un pot-de-vin de 80 mille dinars donné aux responsables d’une municipalité, pour pouvoir spolier, lui et son fils, les biens des Tunisiens. 


Kaïs Saïed a affirmé qu’il faudrait mettre un terme à ces pratiques soulignant la nécessité de l’intervention du ministère public dans cette affaire. Par ailleurs, il a indiqué que les lois devraient être révisées et permettre d’octroyer ces terrains aux jeunes afin qu’ils puissent créer des projets et bénéficier des biens qui leur reviennent de droit. 


Le président de la République a poursuivi en indiquant que la justice devrait jouer son rôle historique et poursuivre cette personne pour tous les dépassements qu’elle avait commis : « Cette personne a une affaire de chèque sans provisions datant de 2016 et qui traîne encore dans les tiroirs de la justice. Tout cela parce qu’elle appartient à un parti politique et le finance. Aucun parti n’est au-dessus de la loi et aucune organisation ne l’est aussi », martèle -t-il. 


Le chef de l’Etat a indiqué que ce dossier va être discuté en conseil de ministres, « après on vient me parler de dialogue national, de quel dialogue national parle-t-on. Le dialogue national nous le ferons avec le peuple tunisien, et non avec ceux qui l’ont volé »



S.H


25/10/2021 | 16:53
2 min
Suivez-nous
Commentaires
takilas
La décentralisation est plus que souhaitable quoique plus efficace.
a posté le 26-10-2021 à 13:22
Les terrains agricole ou autre devraient servir à constituer des sociétés et non à titre individuel.
Une société parviendra ainsi à pourvoir de l'embauche à plusieurs recrutés et dans plusieurs spécialités.
Il y a lieu de prévoir, par contre, et par la même occasion, l'octroi de terrains (ou de logements) destinés en priorité aux travailleurs (employés), de ces sociétés.
Des commodités sociales seront prévus à cet effet, comme les écoles, les dispensaires (hôpitaux selon la région), des infrastructures sportives et culturelles sur de bonnes base.
Ceci permettra par ailleurs la création de services adéquats.
zozo Zohra
TAKILAS
a posté le à 14:35
Les terrains agricoles fertiles ça ne courent pas les rues. Ils faudrait vraiment les préserver pour l'agriculture. Ils ont trop détruit les terrains agricoles pour le bétons. C'est un gros problème.
IL me semblait qu'il avait un cahier de charge sur le sujet avant nakba. ?
Citoyen_H
EXACT, TOUT à FAIT EXACT
a posté le à 16:20
Je suis entièrement d'accord avec vos propos.
Durant l'ère de la maudite troika, il y eut un carnage à ce sujet.
Les enturbannés monnayaient à prix d'or, les conversions de terres agricoles en terrains viabilisés.
Ils se sont accumulés un butin d'une inestimable valeur !!!
De plus, n'oublions pas le réchauffement de la planète, qui pour le moment, va bon train.
Préservons ces très précieuses parcelles de terres agricoles et concentrons nous plutôt, dans la mesure du possible (très couteux), à ériger de nouveaux barrages.




Mansour Lahyani
Encore une philippique... stérile !
a posté le 26-10-2021 à 11:48
Une personne appartenant à un parti politique a spolié les biens de l'Etat... Oui, et alors ? Quelles conséquences en tirer, quelle action juridique à adopter ? Le peuple yourid la consécration judiciaire de cette révélation, dont il se doutait bien ! La suite ? La suite au prochain numéro de ce show dont il a fini d'avoir marre Marre, marre !!!
mansour
Président Kais Said, il faut bien un jour trancher dans le vif
a posté le 26-10-2021 à 11:42
cette situation et ces dossiers en stand-bye de corruption politique et économique des islamistes freres musulmans salafistes d'Ennahdha-Al Karama-Qalb Tounes et alliés ne saurait perdurer après le 25 Juillet toutefois les tunisiens en majorité sont conscient pour le moment qu'il est plus facile à dire qu'à faire...
AB1
Cette approche est-elle juridiquement défendable ?
a posté le 26-10-2021 à 10:28
Normalement les procureurs ne doivent pas informer la presse trop tôt qu'un acte d'accusation a été déposé. Tout d'abord, les accusés (y compris ici un ex-ministre ) et leurs avocats doivent avoir suffisamment de temps pour lire l'acte d'accusation, je crois. Est-il possible que les dossiers du ministère public puissent être lus au public ? Pas besoin d'être malin pour savoir de quel ex-ministre il s'agit : la protection des données n'est absolument pas garantie !
takilas
@ AB1 ils sont connus !?
a posté le à 13:25
Dans ce cas c'est un ex-linistre et un bandit couvert par un autre bandit comme lui.
"Tant que nahdha est là rien n'ira".
AB
OK
a posté le 26-10-2021 à 09:16
Cette information faite par le président en accusant des personnes.
Le parquet doit être saisie n'est pas.
Bien ce n'est pas au président de divulguer les noms... mais à la justice.
Merci président pour l'info... on attend la suite
Borhéne
le dernier pouvoir
a posté le 26-10-2021 à 07:57
Toujours la meme rangene, pas de coupable et pas de date barrière. Le président de la république possède le premier pouvoir, mais il paraît comme ses précédents qu'il ne le sait pas. il se rendra compte le jour ou il partira de cette responsabilité, qu'il aurait dû agir autrement comme un Poutin pour le bien du pays et pour la rapidité des actions.
Fprza
Toujours dans la généralisation
a posté le 26-10-2021 à 07:41
Et il le fait exprès pour salir tout le monde.
Il doit dire Monsieur XY du parti Z et la présidence porte plainte, là on sera d'accord.
Et puis il faut donner plus de détails 147 hectares d'irrigué ne sont pas comme 147 hectare sans arbres dans le désert de Tataouine ou Guebelli donc sans les détails on ne peut pas se faire une idée si les 27000 dinars sont peu ou beaucoup.
Rhima
Bravo
a posté le 26-10-2021 à 06:38
Faites vous livrez un karcher digne de ce nom pour nettoyer la vermine qui gangrène le pays depuis des décennies et surtout depuis 2011, par des hommes et femmes pieux donneurs de leçons. Qui l'eut cru ?
AB1
La balle est maintenant dans le camp de M. Ghazi Chaouachi.
a posté le 25-10-2021 à 20:41
Mr. l'ex-ministre des Domaines de l'Etat et des Affaires foncières Ghazi Chaouachi, doit maintenant nous raconter sa version !
Optim
Des broutilles
a posté le 25-10-2021 à 19:16
C'est honteux. Un président ne s'occupe pas de broutilles. Il attaque les grands dossiers stratégiques. En revanche, il peut charger un ministre de s'occuper sérieusement du gaspillage des deniers publics. Un exemple parmi mille autres, les voitures de fonction coûtent au contribuable plus de 500 millions de dinars par an.
takilas
@Optim Les véhicules de la fonction ?
a posté le à 13:28
Ils servent à aller à la plage, se balader et faire des commissions.
Les bons des carburants pareillement etc...
Optim
Erratum
a posté le à 05:55
Je voulais dire 500 mille milliards, non plutôt 5000 millions de dollars, ou 50 milliards de millions.

Purée, je n'arriverais Jamais à comprendre ces satanés grands chiffres.
Citoyen_H
VOYONS LE PROBLEME SOUS UN AUTRE ANGLE !!!!
a posté le à 22:32
Face à la corruption rampante ayant touché tous les pans de la société, du tunisien du bas de l'échelle aux ministres et députés, notre cher président est réduit à faire leur boulot étant donné qu'il est étanche aux tentations de manger de l'argent très sale, contrairement à tous les pourris du chlékistan, qui, eux, ne voient aucune objection (7alélék wè 7aramék)!!!!

Face à tout le mal inséminé par les crapules de la troika & Co, on peut dire que la confiance ne règne plus.

Quant au reste, on sait tous, qu'il y a énormément de travail à faire, et avec une seule main, on ne peut pas applaudir.
Ca viendra, kéne 7ab Rabbi.







Abir
Correction
a posté le 25-10-2021 à 18:42
On doit lire: toute sa vie . Merci
abir
Oh la vache
a posté le 25-10-2021 à 17:59
Décidément le chiffre 80 va poursuivre la nakba toute leur vie !
Ah ! De $500M à 80K TND.....
TEAM-TONIC
a posté le 25-10-2021 à 17:09
Ah.....Les montants commencent à changer !
On lui a soufflé des montants un peu plus "raisonnables" on dirait....

On passe de 500 Millions de Dollars à 80 Mille Dinars...
Peut mieux faire...
Il n' a toujours pas de nom derrière.
Donc toujours QUE du Bluff !
Chedli Drissi
Spoliation de biens publics
a posté le à 19:01
Arrêtez avec vos futilités ici il s'agit de choses sérieuses avant les biens de l'Etat et même des collectivités locales étaient livrés en pâture à des gens sans scrupules et maintenant que par un miracle de Dieu quelqu' un d'honnête, de propre et de déterminé prends les mesures utiles et nécessaires pour nous débarrasser de cette pègre,on joue aux petits malins: soyez sérieux pour une fois!!!!
JE DIS LA VERITE
Arrêtez.....
a posté le à 18:27
C'est pas la même affaire, voyons.....
De toutes les façons, le pays est pourri ....
Il faudra des années pour en venir à bout.....
Warrior
une personne .... sans nom ? ................
a posté le à 17:39
çà sent le règlement de comptes, par proxy.
à moins que ce soit une opération de populisme ...
JE DIS LA VERITE
SVP:....
a posté le à 18:29
Un Chef d'Etat ne doit pas nommer un pourri publiquement.
Seul le parquet, peut le faire.....