alexametrics
lundi 06 décembre 2021
Heure de Tunis : 04:02
A la Une
Kaïs Saïed : Si l’étranger veut vraiment nous aider, qu’il nous rende l’argent spolié !
21/10/2021 | 19:18
8 min
Kaïs Saïed : Si l’étranger veut vraiment nous aider, qu’il nous rende l’argent spolié !

 

A l’occasion de son allocution lors du conseil ministériel du 21 octobre 2021, le président de la République a précisé que cette réunion portait essentiellement sur la situation économique, financière et sociale. « Notre devoir sacré nous oblige à souligner notre attachement à la souveraineté nationale. La situation du pays est une affaire purement tunisienne et il n’y a pas d’affaires à débattre en dehors de la Tunisie », a-t-il continué.

Le président de la République, Kaïs Saïed, a considéré que la tenue de conseils ministériels hebdomadaires signifiait que les institutions de l’Etat continuaient à fonctionner. « Il existe une véritable volonté politique pour atteindre l’efficacité souhaitable à l’activité gouvernementale », a-t-il continué.

 

Rappelant ce qu’avait écrit Ali Belhouane dans son livre « La Tunisie Rebelle », Kaïs Saïed a dit : « Nos âmes sont de l'âme de ce pays et nos corps sont de la matière de ce pays ». Il a considéré que la Tunisie était rebelle et blessée et non-pas martyre. Le président a estimé que seul le peuple et sa volonté pouvaient soigner ces blessures. « Nous ne voulons pas d’une sympathie et d’une collaboration dépourvues de respect », a-t-il poursuivi.

Le respect des choix du peuple représente un élément essentiel de la souveraineté nationale, selon lui. « La Tunisie n’est pas un champ, une marchandise ou un chiffre à étudier par l’étranger ! Avons-nous débattu de la situation d’un pays étranger au sein d’un conseil ministériel ? La situation interne d’un pays européen, américain ou asiatique avait-elle fait l’objet d’un débat au sein du conseil ministériel ? », s’est-il interrogé.

« Nous voulons traduire la volonté du peuple et notre souveraineté résulte de la volonté populaire et de notre indépendance », a-t-il insisté.

 

Par la suite, Kaïs Saïed a critiqué ceux qui recouraient à l’intervention étrangère et y appelaient. « Par la suite, ils récitent l’hymne national ! Peut-être qu’ils parlent d’eux-mêmes sans le savoir ! Ils essaient, également, de recourir aux sociétés étrangères de lobbying afin de porter atteinte à la Tunisie et aux Tunisiens ! », s’est-il exclamé.

Le président de la République a, aussi, précisé que le conseil ministériel étudiera un projet relatif à la réconciliation pénale auquel il avait appelé depuis 2021. « La réconciliation inclut, également, ceux qui ont continué à piller le pays après 2011 », a-t-il révélé.

« Ce projet consiste à classer d’abord par ordre décroissant les sommes d’argent dues à ces gens par une commission indépendante… Ensuite, il est procédé à un classement par ordre décroissant des délégations selon le taux de pauvreté. Ceux qui ont volé le plus, devront investir dans les délégations les plus pauvres. On parlait, en 2011, de 460 personnes et le nombre ne cesse de décroitre depuis, au point où il n’y a plus personne sur la liste aujourd’hui. Où est la justice ? On ne peut libérer la nation qu’avec une justice équitable… Un député fait l’objet d’une affaire de mœurs documentée et il est encore libre et son affaire est reportée d’un mois et d’une année à une autre car il est de mèche avec ces bandes qui pillent le pays… Ceux, qui avaient pillé 13.500 milliards, doivent répondre aux attentes du peuple en bâtissant des écoles, des hôpitaux, des routes et autres. Il ne s’agit pas d’investissement mais de la restitution de l’argent du peuple » a-t-il poursuivi.

« Si l’étranger veut vraiment nous aider, qu’il nous rende l’argent du peuple tunisien spolié et placé dans des banques à l’étranger. Il y a 500 millions de dollars à l’étranger qui ont été transférés à l’un des anciens responsables mais qui n'ont pas été acheminés vers le Tunisie… Les pays européens doivent restituer l’argent avant de proposer des solutions ! Nous avons des solutions ! », a souligné le président de la République.

 

Par ailleurs, Kaïs Saïed a considéré que le projet de réconciliation administrative avait été appliqué afin de blanchir les soi-disant compétences. « Il s’agit d’un arrangement ni plus ni moins ! On continue à inciter à l’investissement mais ce dernier ne s’est pas montré courageux ! Pourquoi ? A cause du pillage du pays ! », a-t-il affirmé.

 

S’adressant au ministre de l’Intérieur, le président de la République a exigé la réalisation d’un mouvement au niveau du corps des gouverneurs et des délégués. « Nous devons mettre fin aux dépassements dont je prends continuellement connaissance ! Nous devons créer des commissions régionales composées d’experts et de citoyens afin de suivre l’exécution des projets à travers la loi de réconciliation. Toute défaillance sera sanctionnée », a-t-il déclaré.

 

Au sujet du dialogue national, le président de la République a affirmé qu’il n’inclura pas les voleurs et ceux qui ont pillé le pays et les vendus à l'étranger.

« Nous pouvons concevoir un projet totalement différent. J’en avais parlé avec la cheffe du gouvernement. Il existe 265 instituts technologiques, soit un ratio d’un institut par délégation. Ceci permettra aux jeunes et au peuple de présenter des propositions pour une durée déterminée. Par la suite, nous aurons la possibilité de résumer les demandes du peuple dans le cadre d’un congrès national… Nous cherchons le dialogue et nous acceptons les points de vue différents dans le cadre d’un dialogue sincère et honnête et non pas afin de sortir d’une crise politique qu’ils ont eux-mêmes provoquée… nous présenterons les mécanismes relatifs à ce dialogue national à travers une loi », a-t-il expliqué.

« Figurant parmi les thèmes abordés dans le cadre de ce dialogue national populaire, le régime politique et le système électoral créés sur mesures… Nous œuvrerons pour la réalisation des demandes du peuple dans les délais les plus brefs… Nous allons écrire l’histoire de la Tunisie émanant de la volonté du peuple. Ceux qui ont recouru à l’étranger et qui ont mendié l’intervention des ambassades étrangères n’ont pas leur place dans ce dialogue », a-t-il insisté.

 

Le président de la République a estimé que les agissements de certains étaient plus graves que ceux des traîtres qui ont soutenu la colonisation française en Tunisie.

« Leur objectif est de se maintenir ou de se saisir du pouvoir. J’aurais pu les traduire en justice ! La justice doit jouer son rôle et s’engager dans le projet national et non pas s’abstenir de poursuivre les coupables… La politique a infiltré les palais de justice depuis 2012… Nous voulons des palais de justice et non pas de règlement de comptes. Personne n’est au-dessus de la loi. L’immunité des juges vise à leur permettre d’exercer leur fonction sans faire l’objet de pressions et non de se transformer en hors-la-loi… Eux aussi n’ont pas leur place dans le dialogue national ! », a-t-il précisé.

 

Par la suite, Kaïs Saïed a considéré que la bataille de libération nationale nécessite l’application d’une politique d’austérité. « J'ai échangé avec la cheffe du gouvernement au sujet de l’importation de voitures pour des centaines de millions. Pourquoi dépensent-ils des centaines de millions pour importer ces voitures alors que les Tunisiens meurent de faim… Leur acheminement en Tunisie pourrait avoir eu lieu de façons suspectes… Ceci en plus des produits dont nous n’avons pas besoin. Ils nous prennent pour un marché ! », a-t-il estimé.

« Parmi les plus grands crimes commis contre la Tunisie, nous trouvons celles relatives à l’enseignement et à l’éducation… La privatisation des écoles a porté atteinte aux établissements publics… Les écoles privées sont devenues une destination pour plusieurs individus. Ceci signifie que les personnes riches ont la possibilité de continuer leurs études contrairement à ceux qui n’en n’ont pas les moyens… Un reportage diffusé à la télévision montre une fille obligée de faire six kilomètres pour aller à l’école. Ne s’agit-il pas d’un crime ? », a-t-il déploré.

« La même chose peut être constatée au sujet de la santé et du transport. Notre politique doit être claire ! En état de guerre pour la libération, notre économie et nos choix et nos stratégies doivent se baser sur l’austérité », a poursuivi le président de la République.

 

Enfin, Kaïs Saïed a considéré que l’Etat devait retrouver son rôle social, être le principal acteur et s’opposer férocement à ceux voulant porter atteinte à l’Etat et à la dignité des Tunisiens.

 

S.G


21/10/2021 | 19:18
8 min
Suivez-nous
Commentaires
elfribo
500 M de $ ?
a posté le 25-10-2021 à 13:46
Parler comme ce Mr. Le fait ne presage pas de beaux jours pour la Tunsie.
Ce Mr. est demagogue, quand je lis qu'il attaque les écoles privées parce qu'elles sont privées me rend furieux. Au lieu d'applaudir ces écoles qui allegent le fardeau des ecoles publiques et reduisent la taille des classes, non ! Ils les denigre.
Pauvre Bougre.
500 M de $ vont sauver le pays de la ruine quand il y a des millions de personnes qui detiennent
80 ou 100 fois plus d'argent, c'est parler aux pauvres pour qui un dollar est une fortune, mais alors 500M c'est invraisemblable.
Je cite:Elan Musk possede 200 000 000 000 de $
Jeff Bezos possed 180 000 000 000 de $
Bernard Arnault 72 000 000 000 de $
et un Pseudo President nous parle de 500 000, le prix d'une voiture, de luxe.
versus
Lui aussi?
a posté le 24-10-2021 à 20:42
Ce soit disant argent spolié, revient aux contributeurs occident qui ont été rackettés, les spoliés ce sont eux.
'?lu de la république française
il faut les enfermer de suite tous ensemble pour éviter les aboiements d'autres chiens
a posté le 24-10-2021 à 14:13
Bravo Mr le président, vous avez mis le doigt sur la gâchette , il y'a que la vérité qui blesse, Mr le président tenez bon dans quelques années les opposants d'aujourd'hui ils vous donneront raison dans quelques années,s'il vous plaît, il faut désinfecter le pays des traîtres tous ensemble c'est mieux , juste un petit exemple s'il y'a des chiens enragés il faut les enfermer tous ensemble sinon les autres qu'on laisse en liberté ils continueront à aboyer ou à contaminer les autres , des fois les animaux sont plus fidèles que les islamistes
takilas
Sauf qu'une partie de cet que cet à été dépensé ...
a posté le 23-10-2021 à 13:41
Un argent saisi au peuple tunisien et ce soit pour s'acheter, ou construire, de luxueuses demeures dans les meilleurs coins de Tunis (la capitale) dans les zones les appréciées par nahdha (les sudistes) qui ont un énorme complexe et une obsession à vouloir habiter dans ces lieux où même à Paris ( là où logent toute leurs familles dans le luxe) quel que soit l'arnaque ou l'escroquerie à préconiser), c'est des sommes d'argent gigantesques furent spoliés au peuple Tunisie à partir de 2012 (date du commencement de leur invasion à Tunis en venant, en intrus, de Londres au cours de l'année 2011) pour corrompre et soudoyer des milices dont la plupart sont comme eux du sud et leur octroyer, des recrutements (fictifs et pour la forme) par centaines de milliers dans les administrateurs de Tunis, de dénigré et renier par la même occasion leur région du sud-est en obtenant des logements neufs à Tunis et ses alentours. Toute cette duperie servira pour hadha pour garantir plus de voix aux élections, et avec cela grande fut leur défaite contre (nida tounis de Feu Si Beji) et même maintenant avec l'immense réaction populaire de 25 juillet 2021.
Soit des recrutements et des logements que d'autres du nord ne peuvent jamais obtenir quel que soit leurs niveaux d'instruction et sont ainsi contraints au chômage d'une part et ne jamais espérer travailler ou posséder au sud.
Donc nahdha à tout raflé pour eux-mêmes et pour leurs sédentaires et puis aucune autre initiative économique n'est envisagée à part ces recrutements dans la fonction publique pour ces sudistes et ce à Tunis la massacrée par les nominations de ghanouchi partout en tout.
Une razzia de la part nahdha en plus de l'argent de l'état tunisien qu'ils ont raflé et qui se compte par milliers de milliards.
N'est-ce pas le message à adresser aux députés européens qui croient aux mensonge du père ghanouchi l'arnaqueur.
Donc c'est cela démocratie, c'est lorsque l'on se fait piéger par des mafieux ? C'est à peine croyable.
Que d'argent fut destiné à nahdha, ajouté à cela les gigantesques prêts accordés normalement à la Tunisie pour les destiner à son développement, sans parler des innombrables aides (humanitaires) destinés à supporter les défis de la pandémie, mais qui finirent, quant à eux, pareillement, dans les poches de nahdha.
De quelle démocratie et liberté s'agit-il, à moins qu'il s'agit d'une négligence ou d'un tour de magie par immunisation de la part de ces magiciens nahdha. C'est incensé.
Djikistra
Beaucoup de clodos sur ce site défendent les mafieux
a posté le 23-10-2021 à 10:44
Il a raison de s'adresser aux européens et ici il vise quelques pays qui sont directement ou indirectement complices car ils savent et surtout leurs services fiscaux que cet argent est illicite et qu'il a été détourné et volé dans les caisses de l'état tunisien.
Des exemples par dizaines sinon plus...
Le mafieux crapule Belhassen trabelsi qui vit à côté de Marseille, les materi père et mère d'eux truands notoires vivent près d'Aix-en-Provence, beaucoup d'autres mafieux ont acheté des maisons dont le prix dépasse les 2 millions d'euros près de la frontière suisse,....
La liste est trop trop longue....
versus
C'est vrai
a posté le à 20:44
Il vise quelques pays qui ne cessent de spolier leur population pour vous envoyer la mendicité.
hourcq
Le laboureur et ses enfants.
a posté le 22-10-2021 à 21:24
Fable de La Fontaine: Un laboureur sur le point de mourir fit venir ses enfants et leur dit:
"Travaillez, prenez de la peine, c'est le fonds( =l'ouvrage à réaliser ) qui manque le moins....
....Remuez votre champ, creusez, fouillez, bêchez.......
......Un trésor est caché dedans".
C'est ce que firent les enfants "si bien qu'au bout de l'an, il en rapporta davantage".
Moralité:
"D'argent point de caché, mais le père fut sage de leur montrer avant sa mort que le travail est un trésor."
Le Président K.S devrait s'inspirer de cette fable et réunir les conditions pour favoriser les investissements et donc le travail plutôt que de parler sans cesse d'un trésor caché à l'étranger et inexistant dans les proportions qu'il lui donne.Il n'a aucun sens de l'argent quand il parle de 13500 milliards (de quelle monnaie?)spoliés ou de 500 millions de dollars détournés vers l'étranger en faveur d'un ex-responsable (lequel et quelles preuves?).
Certes il faut lutter contre la corruption à tous les niveaux et sanctionner les coupables avec une justice indépendante mais il faut surtout préparer l'avenir et coopérer avec les pays et les organismes qui sont susceptibles d'aider la Tunisie au lieu de les vitupérer.
Et ces pays feront la sourde oreille s'il ne répond pas à leurs questions sur le retour de la démocratie avec des élections libres et la séparation des pouvoirs : exécutif, législatif et judiciaire. Il ne faudrait pas qu'il fasse comme Khadaf, dictateur à vie, qui lui aussi prétendait savoir, avec des assemblées populaires à sa botte, ce que pensait et voulait le peuple. On sait ce qu'il lui est advenu.
Tunisino
Folie ou ingratitude
a posté le 22-10-2021 à 18:26
Saied a-t-il le droit de s'adresser impoliment à nos partenaires américains et européens qui ont historiquement soutenu la Tunisie sur tous les plans? Ce comportement sera-t-il suite aux conseils de Sissi, qui vend le singe et rit sur son acheteur (proverbe tunisien)? Saied est-il conscient qu'il travaille contre les intérêts des tunisiens depuis le 26/07? Que va-t-il faire sans ressources naturelles, et en accumulant la colère des occidentaux, sauf causer plus de mal aux tunisiens! Le Kadhafi tunisien est terrible.
EL OUAFFY AVEC Y
IL FAUT ENVISAGER L'AVENIR ET NON PAS LE PASSE
a posté le 22-10-2021 à 15:58
Me semble que l'argents qui ont quittés ne seront retournés plus au pays .Un président par mes respects qui avait réveillé tardivement de sa sommeille profonds que en juillet 2021 .
malgré que la solution qu'il avait proposé est meilleur .
Maintenant il faut purement oublié ce sujet donc il faut tourner la page et aller au création d'un programme de création des postes de travail rentables pour les jeunes .
Vraiment depuis 2011 le pays a penettré dans un tunnel sans usée la certitude que l'actuel Président KAIS Sayéd devisera son avis à propos de SIDNA Ben Ali et Ben Ali n'était pas un dictateur mais un bon gouverneur ses précautions sont toujours présents la rigueure et non pas la dictature
Nobody
Merci/ Thank You
a posté le 22-10-2021 à 15:49
Merci Monsieur le Président, La Tunisie ira à coups surs mieux l'année prochaine,
Au travail Tunisiens c'est le seule issue , un peu en Allemagne juste après la fin de la 2ème guere mondiale..
AT
Le3zouzè hèzizhè Elouèd wa T9oul El3èm Sabè!
a posté le à 19:07
-
MH
Vous m'avez bien fait rire
a posté le à 00:34
Bonjour AT,
Il y a encore des rêveurs. Ils vont tout droit vers la catastrophe et sont très contents. C'est triste.
Bourguibiste nationaliste
DISCOURS HISTORIQUE NATIONALISTE ET SOUVERAINISTE. MERCI M. LE PRESIDENT
a posté le 22-10-2021 à 14:24
Discours nationaliste, souverainiste. C'est un discours qui dénonce les voleurs et ceux qui s'appuient sur l'étranger pour créer des problèmes à la Tunisie. Le président a dénoncé ceux qui ont détourné 500 millions de dollars qui ne sont jamais rentrés dan le pays. Il est évident que c'est Bouchlaka. Le discours c'est aussi une critique de la justice qui traîne et n'accomplit pas son travail. La justice doit faire son travail et appelle est lancé à la ministre de la Justice d'appeler la justice à faire son travail. Chacun doit rendre compte de ses agissements et nul n'est au-dessus de la Loi.
Le discours du président contient une annonce très importante : il s'agit d'établir un classement des localités les plus pauvres. L'argent des voleurs qui sera récupéré sera versé à ces localités pour développer les routes et financer les hôpitaux.
La réconciliation n'est possible qu'après la récupération de l'argent volé ou détourné. Mais le président a déclaré clairement qu'aucun dialogue avec les voleurs. Le seul dialogue possible c'est avec le peuple
Il a proposé que les jeunes et les moins jeunes expriment des demandes et formulent des revendications. Ensuite, un congrès national ou une Conférence nationale sera organisée pour finaliser cette étape. Le but est de satisfaire les demandes du peuple. Il faut une nouvelle histoire de la Tunisie. La Tunisie est un pays souverain et ceux qui cherchent l'appui de l'étranger n'a aucune place au dialogue. Ce sont des criminels qui les placent au niveau des traîtres qui appellent à l'intervention de l'étranger comme au temps du protectorat.
Appel aux perroquets de cesser de répéter "populisme" "populisme" .
Larry
Une chose et son contraire !....
a posté le 22-10-2021 à 13:58
K. Saied serait-il un menteur ?....

Je cite :
... " Avons-nous débattu de la situation d'un pays étranger au sein d'un conseil ministériel ? "....

TOUT A FAIT !.....
(Syrie, Lybie, Palestine pour exemples)

Il est grand temps d'agir au lieu de nous rabacher les mêmes salades populistes !.....
nazou de la chameliere
Bon le facho
a posté le 22-10-2021 à 13:50
Il faut être cohérent.
Commence déjà à fermer les grandes enseignes étrangères !!
Et après tes adeptes jugeront sur pièces !!!
zozo Zohra
Bravo courageux
a posté le 22-10-2021 à 13:44
Rabi maak, habba min hab wa kariha min karih. Ca c'est la justice devant dieu et devant le peuple.

Nhar sardouk wala 10 djaja. Ha ha
Quel plaisir
Que du populisme
Stop au populisme
a posté le 22-10-2021 à 13:36
C'est insupportable de manipuler de pauvres gens comme il est entrain de le faire .
Le monde entier a condamné ce qu'il a fait .
Qu'il retourne à son café
AB1
Vous vous trompez!
a posté le à 16:07
Il est sérieux et il n'en sait pas plus que ça : Hakè 7èd li39èl wil 3ilm, Hèkè ech jèb Rabbi !
@Saied , Stop populisme
@Saied , qu'as tu fait : RIEN
a posté le 22-10-2021 à 13:33
Franchement il est fatiguant.
Je ne comprends pas comment quelques tunisiens apprécient ce gars .
Il est vraiment nul .
Aucune stratégie, aucune clarté .
C'est toujours la faute aux autres .
C'est horrible.
Hassine
Désolé il est citoyen de cette foule populiste et ignirante
a posté le à 17:16
Que peux attendre d un simple citoyen , que des slogans. Qu a t il fait sadem kadafi Fidel castro.... Des irrationnels
Médecin
Vous commencez à faire des cours de Psychiatrie pratique !
a posté le à 14:49
Sans avoir à fréquenter une faculté de médecine : un cours avec stage en ligne et gratuit pour tous !
Carthage Libre
Kaies Saied a raison quant il dit "je ne dialogue pas avec les voleurs". Il parle des khwenjias bien sur.
a posté le 22-10-2021 à 12:58
Il marque un point.

Il dit en arabe "ellousouss" ; c'est un mot très grave ça!

De plus il dit "je ne dialogue pas avec les traitres". Il parle de Moncef Marzouki et des autres bêtes féroces pro-Qatar/Turquie islamiste.

Il est clair quand il dit "le dialogue, on a pas besoin de grandes réunion ; le dialogue, on peut le faire avec le Peuple via les réseaux internet, on prend les idées du peuple et on fait une seule réunion pour activer les résolutions".

Il devrait quand même s'assoeiur autour d'une table avec les partis PATRIOTES, Abir Moussi en tête ; ça sera une associsstoion pour la Tunisie et son bien ; il devrait agir dans ce sens : Dialogue avec des partis tel que celui de Abir Moussi, la Tunisie en sortira gagnante.
Citoyen_H
PAS D'ACCORD DU TOUT. ON S'EGARE, Là.....................
a posté le 22-10-2021 à 12:23
"Kaïs Saïed : La réconciliation c'est quand l'argent du peuple lui sera rendu ! "

Il fallait dire : Pas de réconciliation, tant que l'argent ne sera pas " ENTIèREMENT REPRIS ".
Ni plus, ni moins !!!!




Abel Chater
Qu'on explique à notre précédent Kaïs Saïed, que la lutte de Don Quichotte contre les moulins à vent de la corruption, du vol, de la spéculation et de la mauvaise gestion des richesses du peuple tunisien, est plus que nécessaire. Mais le problème de la Tunisie, n'est pas seulement ces feuilles d'automne, qu'il fait tomber en tuant leurs arbres.
a posté le 22-10-2021 à 12:01
La haute politique est une science mathématique exacte. Elle ne peut jamais être tributaire de ses propres humeurs. C'est une gigantesque toile d'araignée, où chaque fil tient l'autre.
La lutte contre les voleurs des dinars, des terres domaniales et de l'immobilier à l'intérieur du pays, est expressément et absolument nécessaire à long terme. Mais néanmoins, elle ne pourra jamais aider le peuple tunisien, si cette lutte handicape la production, le commerce extérieur et la réserve en devises. Personne ne vendrait ses produits à la Tunisie, contre ces papiers en dinars Tunisiens, que nous imprimons de nous-mêmes. Ils veulent des dollars, des euros, des livres sterling, des yens, etc. C'est là où réside le noyau du soleil qui brille sur la Tunisie. Sans lui, il n'y aura jamais de beau temps chez nous en Tunisie et si le président Kaïs Saïed, ne compte que sur les promesses de soutien financier par ce trio de criminels contre la liberté, la démocratie et les Révolutions dans les pays arabes, qui ont détruit l'Egypte, le Yémen, la Syrie, le Soudan, la Libye et tant d'autres pays arabes, je lui conseille de voir du côté de leurs marionnettes, l'ancien président soudanais Omar Al-Bachir, Saad Al-Hariri du Liban ou les deux présidents du Yémen, le défunt Abdallah Salah et l'actuel Abdrabbo Mansour Hédi.
Bientôt les Américains et les Européens, vont leur siffler la fin de leur récréation de serpents autour de la Tunisie. Ils vont laisser tomber le président Kaïs Saïed, par une dureté de loin plus brutale que celle par laquelle ils ont laissé tomber leur Harkie la Zalèma moussi, dans l'attente qu'elle paie sa haute trahison contre la sécurité de notre deuxième République, aux services de ce trio de pays étrangers.
Allah yomhil wè lè yohmil.
Mamiblues
Et une ressource de plus
a posté le 22-10-2021 à 11:41
Pit a raison !
Et voilà une source de revenu de plus pour les Communes et l'état
La remise à plat du cadastre afin que les contributions soient payés en fonction de ce qui es construit
Je passe sur l'enlaidissement général du pays qui est devenu un bidonville (sauf quelques îlots qui relèvent d'un miracle et parfois d'une volonté forte)
A côté de cela un pouvoir local élu avec une opposition présente et attentive devrait pouvoir éradiquer toute corruption des employés sur les autorisations de bâtir
Avec des sanctions lourdes pour les contrevenants (démolition)
pit
Tous corrompus, tous responsables !
a posté le 22-10-2021 à 08:48
KS n'a pas compris que TOUS LES TUNISIENS sont corrompus (la poignée qui ne l'est pas voudra bien me pardonner) combien de milliers de M2 de constructions illégales et anarchiques ont été édifiés depuis 2011, quel citoyen, même le plus pauvre, n'a pas constuit un (ou plusieurs) étage (s) sur sa masure ou ajouté un local commercial à sa propriété et souvent même, sur une parcelle appartent aux domaines de l'Etat, les plus riches ont carrément bâti des immeubles de plusieurs étages sans l'ombre d'un permis de contruire ou d'une autorisation quelconque et la plupart du temps dans l'indifférence, ou mieux encore, la bienveillance des "pouvoirs" publics, que ne ferait-on pas pour assujettir ses adeptes ? Ces locaux sont ensuite loués, la plupart du temps sans contrat, favorisant une économie de rente qui ne profite qu'aux propriétaires tout en faisant perdre des milliards à l'Etat (taxes foncières, frais d'enregistrement...) le pire dans tout ça, c'est que, malgré l'augmentation considérable de l'offre, les loyers ont pratiquement triplés. KS ferait bien de prendre l'argent là ou il se trouve, plutôt que de courir derrières des chimères.
Friday
"Rabbi m3ak!"
a posté le 22-10-2021 à 08:08
"Allah yarham waldih, Rajel!!!"
Mamiblues
Raison et tort
a posté le 22-10-2021 à 07:46
Le président a raison
sur le refus de l'ingérence sans entrer dans les détails surtout quand cela vise à remettre en selle des groupements qui sont à l'origine de la situation actuelle.
Sur la nécessité que les grosses fortunes passent à la caisse il a tort quand il demande des malhonnêtes d'aller construire des écoles et autres projets. Cette proposition flaire le millénaire . L'argent à récupérer doit aller au Trésor public.
Une des solutions pour renflouer les caisses de l'état serait un impôt sur la fortune (patrimoine de toutes sortes) et une remise à plat de l'impôt visant notamment tous ceux qui ne contribuent pas en proportion de leurs revenus

Forza
Les frères au Soudan mitent pour un pouvoir civil
a posté le 22-10-2021 à 07:28
Contre un état militaire et policier et pour la réussite de la transition démocratique. Les émirats et ses pions sont en train de perdre sa bataille contre la démocratie au Soudan, aux tunisiens de faire de défendre leur démocratie comme le font les Soudanais.
Seule la démocratie peut minimiser la corruption. Un pouvoir despotique avec tous les pouvoirs chez Saied ne peut mener qu'a plus de corruption même s'il soit lui-même intègre comme avancent ses fans, son entourage avec le temps deviendra l'épicentre de la corruption. Nejib Echebbi parle déjà de plus de rachwa exercée sur des hommes d'affaires depuis le 25 juillet et je le crois.
https://www.france24.com/fr/afrique/20211021-au-soudan-une-journée-de-manifestation-cruciale-pour-la-transition-démocratique

Hamza Nouira
Coup de colère.
a posté le 22-10-2021 à 07:19
Ce mec est en plein délire.

Il a même dit, selon un autre journal, qu'un responsable aurait encaissé 500 millions de Dollars.

Je n'ai pas dit dinars. Mais dollars!

Mais c'est quoi ce mensonge! Plus il est gros plus il passe?
Vous vous rendez compte de la somme?

Même le système mondial Tracfin mis en place l'aurait détecté et le lhomme serait déjà en prison pour un montant pareil si cette personne est encore à l'étranger !

Quand est ce qu'il s'arrêtera de prendre les tunisiens pour des demeurés

Soit dit en passant la situation a Sfax pour nos concitoyens est devenu invivable. Où se trouve monsieur KS pour mettre fin à ce calvaire?
Quel honte!

Dans sa tour d'ivoire il est devenu le roi du complotisme. C'est effrayant.
Les tunisiens vont vivre un hiver très rude.
Mêmepaspeur
bhimhamza "est en plein délire"
a posté le à 18:52
"500 millions de Dollars."
C'est une somme globale. . .amassée sur plusieurs années, pov'mec!
C'est facile de détourner un ou deux millions sur chaque transaction et de faire fructifier ça par des brokers et des spécialistes en blanchiment d'argent dont c'est le métier, pov'tache !
"et le lhomme serait déjà en prison". . .et qui vous dit que ce n'est pas une femme, pov'débile !
"prendre les tunisiens pour des demeurés". . . et vous en êtes un !

"la situation a Sfax pour nos concitoyens est devenu". . . "à" Sfax !. . . est "devenue". . .
"Quel honte!". . . Oui, "quelle" honte. . .d'écrire aussi mal !
MPP.
bbaya
Il faut lui expliquer que notre économie et à 70% dépendante de l'Europe! et qu'on ne réalise pas deux chiffres de progression
a posté le 22-10-2021 à 04:47
Il y a un proverbe très connu: 3acha men arafa kadrou!
notre économie est dépendante de 70% de l'extérieur
On ne fait pas de croissance de 2 chiffres!
On fabrique pas des avions ni des voitures ni de sous marrains ni des drones ni des machines...

Ces 400 hommes d'affaires qu'il ne cesse de parler d'eux leurs fourtunes ne peuvent pas boucler les dépenses de nos administrations pour 6 mois! à quand on cesse ce populisme et se pencher vraiment sur les problèmes du pays!
C'est peut être car le président n'a jamais eu 100 milles dinars dans ses mains mais il faut lui expliquer que 100 milles dinars pour 12 millions de tunisiens ne représente pas 10 centimes pour chaque tunisien !!

il faut se réveiller!!!!
Mêmepaspeur
Il faut jeter bbaya avec l'eau du bain !
a posté le à 17:08
"ni de sous marrains". . . ça me fait doucement marrer. . .

Quand je lis "la littérature" de baya, je me dis que KS devrait interdire aux analphabètes de voter. . .même pas pour les municipales !
Puisqu'on prétend que KS est un dictateur. . . alors ça il peut le faire !
MPP.
Djikistra
@BBAYA
a posté le à 08:49
C'est à toi de te réveiller..
Les hommes d'affaires criminels et mafieux que tu essaye de défendre se sont enrichis sur le dos de la population tunisienne.
Même l'ancien ambassadeur de l'Europe en Tunisie a dénoncé les 200 familles mafieuses qui ont pris tout un pays en otage...
Ils vont payer tôt ou tard et par tous les moyens que tu le veuille ou pas.
BHN
Pas de reconciliation avec les islamo-mafieux
a posté le 21-10-2021 à 23:39
Bravo Monsieur le président ne cédez pas aux pressions des hypocrites occidentaux qui ont pour seul souci de rétablir leurs islamo-mafieux aux noms de prétextes fallacieux que sont les « droits de l'homme » et autres « démocratie » Tournons nous vers la Chine et la Russie.
Monsieur le président, notre souveraineté est une ligne rouge à ne pas franchir, vous avez l'entière soutien du peuple.
Donc, pas de reconciliation avec les traîtres islamo-mafieux.
Noui
On en parle
a posté le 21-10-2021 à 22:20
On en parle des 40% de tunisiens qui ont volé l'Etat en ne payant par leurs impôts ? On va leur demander de l'argent aussi ?
Et cette attitude gros bras de dignité vis a vis de l'ingerance des pays étrangers ... Si on ne veut pas que les autres mettent le nez dans les affaires de la Tunisie, on accepte pas leur argent !
Ah oui c'est vrai tous les Etats européens ont les caisses remplies de l'argent volé en Tunisie. Incroyable ce type.
Abir
Correction
a posté le 21-10-2021 à 22:12
Il remplit les ventres de ceux qui le soutiennent et adorent le blablabla
@Saied , imaginons que vous avez raison'?'.
15 milliards de dinars rendu ne peuvent strictement rien faire pour les tunisiens !!!
a posté le 21-10-2021 à 21:39
Imaginons que ça soit vrai qu'il y'a plus 400 entrepreneurs tunisiens qui ont détourné 15 milliard de dinars ( tout le monde que c'est impossible) .
Imaginons qu'ils les ont rendu aux caisses de l'état .
Et Après ?
Tous les ans les entreprises publiques perdent 10 milliards de dinars ( elles gagnaient 5 milliards en 2010 ) .

la masse salariale annuelle de l'état est de 19 milliards de dinars ( elle était de 9 milliards en 2010 ) et les services publics se sont dégradés.

Comment faire avec de ce déficit de 25 milliards de dinars chaque année ?

Comprenez Monsieur Saied que ce vous préconisez c'est de la poudre aux yeux !
Abir
Il se répète
a posté le 21-10-2021 à 21:10
désordre dans son discours, il prend et il recommence les mêmes sujets le même parola,ils dit et redit la même chose, il parle pour parler, il accuse à tord et à raison, C'est une perte de temps pour la Tunisie ! Discourt pour remplir les ventres de ceux qui le soutient et adore le blablabla
mansour
Le président Kais Said suscite l'espoir des tunisiens et l'affolement des corrompus islamistes Rached Ghannouchi-Ennahdha
a posté le 21-10-2021 à 21:02
et ressuscita une Tunisie heureuse et prospère comme au temps béni du Leader Habib Bourguiba en écartant les forces sombres de destruction et corruption islamistes des freres musulmans Rached Ghannouchi-Ennahdha, Tartour Marzouki et autres traitres à la Tunisie
VRAI
Je te souhaite quand même plein de réussite !
a posté le 21-10-2021 à 20:50
Pauvre Président, il n'a pas realisé que la Mafia est PARTOUT dans l'administration de l'état et ça a bien prospéré et grandit depuis 1956.
Se battre contre elle seul ne sert absolument à rien, le perdant s'appellera M. Président Kais Said !
Je te souhaite quand même plein de réussite !
Tunisino
C'est Kadhafi
a posté le 21-10-2021 à 20:33
C'est Kadhafi qui parle! Kadhafi est mort, vive Kadhafi! La Tunisie aura des jours difficiles avec son Kadhafi! De la catastrophe Ghannouchi à la catastrophe Saied, le soulèvement de 2011 a été tout simplement récupéré par des traîtres.
BI
OUI, cher @Tunisino, le RCD n´a jamais quitté le pouvoir..
a posté le à 20:54
et ne le lacherons plus jamais, ils sont toujours dans l´administration et les casernes..et c´est la le vrai pouvoir !
MH
Le sel et le pétrole
a posté le 21-10-2021 à 20:13
Décidément il est obstiné. Il y tient. Il croit que le pays est riche et le magot est caché quelque part. Il va casser les dents avec cette histoire car tout simplement il ne trouvera rien. Arrêtez avec votre populisme et lieu de cela inciter les gens à travailler et créer la richesse. Il leur vend du vent. Pauvre peuple ignorant.
Borhéne
Djebel
a posté le 21-10-2021 à 20:05
Ce président n'est pas à sa place dans l'ère moderne. Les autres non plus n'étaient pas à leur place en Tunisie qui a besoin de clairvoyance. Ce président 'de-5il ala je-bal ib kadouma", un djebel Tunisien propre et un djebel international.
zozo Zohra
Bravo
a posté le 21-10-2021 à 20:03
C'est très bien répondu à cette ingérence étrangère
Blu
ingérence
a posté le à 06:46
Merciiiii à vous de défendre le Président. Il veut voir l'argent volé rendu au peuple, quoi de plus normal. Quant à ceux qui critique tout, tout le temps je me pose des questions. l'Europe, particulièrement la France, et l'Amérique que ces "puissances" qui n'en seront bientôt plus se taisent et s'occupe de leur pays. L'avenir c'est l'Afrique.
Dégages ZOZO !!!
TEAM-TONIC
a posté le à 23:19
Tu es emmerdante à la fin !
On lit des choses intéressantes...et parfois on tombe sur toi ! Tu gâches tout !
Va respirer ailleurs !
Fais un peu de sport !
Bouges ton cul !
DIEHK
Respirateur artificielle......
a posté le à 10:40
J'offre des respirateurs artificiels "halal" avec une bonbonne de gaz moutarde pour "TOUS" ceux qui attaquent notre Zoro Zozo ZAHRA
Tunisienne et n'en déplaise aux gorges profondes négatives qui déversent leur"fiel" à longueur de journée sur ZOHRA et BN laisse faire contrairement à ses positions sur "le Code Bourguibiste "Statuts personnels de la femme Tunisienne", je dirai que de "contradictions flagrantes et voulues et encouragées en publiant des "com" venus d'ailleurs juste pour 1 comptabilité commerciale payante par les ...." et je peux en dire plus sur ce genre de com = ARGENT sur le dos de gens honnêtes et qui aiement notre site !!!!!!
Bravo ZOZO, continuez à vous défendre contre cette nouvelle race "genre" qui a commencé à relever sa tête depuis 2012 ?
BN & NB n'aiment pas s'étaler sur ce genre de problèmes sociaux ?
Toujours les mêmes qui n'aiment pas qu'une femme les taquine?